AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 2 sur 2
WeekendParty [TERMINÉ]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor

WeekendParty [TERMINÉ] - Page 2 Empty
Re: WeekendParty [TERMINÉ]
Gisèle Llobères, le  Sam 30 Mai 2020 - 18:20

Elle en tremblait encore. Toute cette charge émotionnelle aurait pu la faire décompenser, mais le charme incontestable de Matt semblait porter ces fruits : Gisèle allait bien. Avait-elle déjà été aussi bien ? « J'aimerais que cette soirée ne finisse jamais. » La brune appuie sa tête contre celle du blond. Son regard balaye les arbres, sans feuilles du parc, comme si ces derniers allaient la conseiller. Il ne pensait pas vraiment ce qu'il disait, sinon ils n'auraient plus qu'à gober quelques cachets à la Romeo&Juliette voyez. Tu es si sombre.. La soirée devait toucher à sa fin, c'était inévitable. La question à présent était de savoir si leur histoire, à peine entamée, devait rester cachée en son sein nocturne. Trop de question, Gisèle se mord la langue pour toute les contenir. Elle entoure Matt de ses bras de peur qu'on ne le lui arrache. Elle était si bien, là, à sa juste place. « Y en aura d'autres, des soirées.. » Sa voix tremblante l'avait surprise, son corps la trahissait.

Sa réponse n'en était pas vraiment une, la non assurance de sa voix en témoignait. Gisèle posait une question. Après tout c'était lui qui était, soit disant, en couple. Elle, elle était toute à lui. Peut-être devrait-elle l'en informer ? Ça sous entendait évoquer le sujet de Blondie, et l'adolescente n'était pas sûre d'en avoir envie. Elle finit par relâcher la pression autour du jeune homme pour se redresser un peu. Il faisait bien froid tout à coup. « Viens.. » susurra t-elle tout en saisissant la main de Matty. Elle ne souriait pas. Elle craignait de se réveiller à tout moment pour se rendre compte que le gryffon n'était jamais venu à Londres. Les gestes étaient lents, la poigne autour des doigts masculins était forte. De la fumée blanche translucide s'échappait des lèvres pulpeuses, la neige recommençait à tomber. Bientôt une horde de flocon vinrent élire domicile dans les ondulations brunes.

Gisèle marchait vers le métro, cramponnée au Deliers. La main avait relâchée sa pression pour saisir le bras masculin avec les siens, les enroulant autour. Pas de regard échangés, elle craignait ce qu'elle pourrait lire dans celui du blond. Pensait-il à Jennie ? Regrettait-il finalement ? Tu poses trop de question.. L'angoisse. Le silence l'a dérangeait, alors elle se concentrait sur les bruits de pas que faisaient leurs chaussures dans la neige. Elle commençait à former une couche sur le bitume ; Arrivés au métro, l'adolescente s'occupa des tickets avec l'argent donné par Malicia. Coup d’œil vers l'horloge numérique accroché au mur, Enzo devait déjà dormir. Ils devraient être discrets. Ce ne serait pas compliqué étant donné le peu de bruit qu'ils faisaient déjà : les deux jeunes ne semblaient pas oser se dire grand chose. Ou était-ce seulement qu'ils réfléchissaient trop ?

Les portes du métro s'ouvrent, Gisèle s'engouffre dedans. Vide. Pas un chat à signaler à cette heure tardive. Place assise ou rester debout et s'appuyer contre le dossier prévu à cet effet ? Deuxième option. Y ajouter un détail néanmoins : Matty. L'adolescente tendit le bras pour attraper celui de son camarade. Elle l'attira jusqu'à elle dans une étreinte irréfléchie. Le bas du dos appuyé contre le dossier, les bras glissèrent autour du cou masculin. Le métro tourne, manque de les faire tomber et provoque un rire chez la brune. L'espace d'un instant son attitude redevient jovial lorsqu'elle lance « Me vomie pas dessus hein ! » sous entendant, par la même occasion, que Matt ne tenait pas bien l'alcool. Lui avoir offert un baiser digne des films hollywoodien ne le protégeait pas de la chienlit-Gigi. Cette dernière jouait avec les cheveux blonds et s'amusait à frotter son nez froid contre celui de Matt.

Le regard était redevenu malicieux et un sourire discret grignotais les lèvres pulpeuses. L'attitude de Gisèle pouvait passer du tout au tout, la preuve : une simple perte d'équilibre lui avait fait retrouvé le sourire. De toute façon s'angoisser était inutile. Matt était là, avec elle. Pas avec Blondie. Quel bon sens.. Foutage de gueule à ignorer. Coup d’œil vers le plan de la ligne de métro. Plus que deux stations.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


WeekendParty [TERMINÉ] - Page 2 Empty
Re: WeekendParty [TERMINÉ]
Matt Deliers, le  Lun 1 Juin 2020 - 18:11

#LAs mutuels
Partir. S'enfuir au loin. Ou pour l'heure disparaître dans le sous-sol londonien. Ne plus rien penser malgré les multitudes certaines de questions qui fusaient dans sa tête. Se concentrer sur la brune. Et rien d'Autre. Les deux Rouges se tenaient debout ensemble dans la rame. Mais le Deliers souffrait seul en silence. Esprit torturé.
Il l'aimait. Il l'aimait à en crever. A la manière d'un Inséparable. Et cette évidence finalement dévoilée le faisait grave flipper. Le prendrait-elle pour un dingue s'il lui disait ? Était-ce réciproque pour la brune ?

Cette dernière l'amena contre elle ; le métro manqua de les faire tomber. Ils en rigolèrent. Liberté. Insouciance. « Me vomie pas dessus hein ! » C'est pas vrai meuf ! J'supporte mieux l'alcool que toi jui sûr.. Bon ok. Il savait que non mais hors de question d'avouer. Il allait protester, elle l'en empêcha ; s'empressant de l'embrasser. Cet étrange pouvoir qu'elle avait de faire disparaître les craintes enfouies sous les mèches privées de bonnet. Les faire s'envoler comme si elles n'avaient jamais existées. Elle avait ce pouvoir. Oui.
Nez contre nez. La main de la brune dans les cheveux du blond. Au bout d'un moment la voix robotisée annonça leur station. Les deux camarades descendirent main dans la main comme s'il en avait toujours été ainsi. Elle avait ses mitaines mais leurs doigts entrelacés lui suffisaient.

Montant les escaliers jusqu'à la sortie de la station, Matt s'arrêta sur une marche. « Attends, tiens.. » Il enleva son manteau pour l'enfiler à Gisèle. Oui parfaitement. Elle était visiblement le style de filles complètement stupide à sortir en petite veste en plein hiver alors qu'il faisait -15° degrés. « Teu teu teu ! » Un doigt devant la bouche de la brune. Elle n'avait pas intérêt à protester. Pxtain. Sa tutrice lui avait pas dit de se couvrir avant de sortir ? L'objectif était que Gisèle ne finisse pas en glaçon avant qu'ils soient rentrés chez Malicia.
Un Deliers en chemise. Une Llobères couverte par son manteau. Le Monde à l'envers. C'était quoi la prochaine étape : rentrer et boire un grand verre de lait ? Oh oui, du lait ! Oh pxtain, quelle délicieuse idée. « Allez, viens Djidji ! » Reprenant la main de la Gryffondor il l'entraîna dans sa suite. Penser marcher droit fièrement devant. Alors qu'en fait : non. Le cœur léger. L'Esprit libéré. Foncer serein et en bon capitaine de soirée ! S'apercevoir qu'au final il ne savait toujours pas se repérer. Sans crier gare, il s'arrêta net au bout d'une cinquantaine de mètres pour se retourner vers elle. Attent.. Pxtain ; ça faisait deux fois.. « Hmm, c'est par où déjà ? »
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


WeekendParty [TERMINÉ] - Page 2 Empty
Re: WeekendParty [TERMINÉ]
Gisèle Llobères, le  Mer 3 Juin 2020 - 17:58

C'était presque mignon. Ou alors ça l'était totalement ? Gisèle était persuadé d'avoir déjà vue des hommes faire ça dans des pseudo film à l'eau de rose. C'était presque un cliché, le mec qui donne sa veste à la gonz' gelée. Sauf que Gisèle n'avait finalement pas si froid que ça, le vent d'hiver leur accordant une pause. Elle souriait néanmoins, Matt faisait le fière en chemise au beau milieu de Londres. Comme s'il savait où il allait. Bon, dans l'absolu il avait raison sur la direction à prendre. Cependant aller tout droit indéfiniment allait finir par les perdre et... P$tain. "Collision" le remake. Décidément elle se laissait beaucoup trop aller à la rêverie lorsque le blond conduisait. « Hmm, c'est par où déjà ? - T'étais pas loin. » Fallait juste tourner, là. Resserrant ces doigts autours des siens, l'adolescente pris une rue adjacente.

Elle ignorait volontairement la situation étrange. Les baisers, les doigts entrelacés, les regards furtifs. Vous savez, c'est ce moment post-euphorie un peu gênant. Ce moment où vous ne savez pas trop comment vous comporter avec l'autre. Surtout lorsque cet "autre" c'est Deliers. Genre le type avec qui vous avez traversé le temps. La relation aurait pu être fraternel. Elle l'était sûrement aux yeux de certains. Il fallait pourtant se rendre à l'évidence, les amis ne se désirent pas comme ça. La famille encore moins. Mordillant sa lèvre inférieure, Gisèle fixait le sol en laissant ses pieds piloter automatiquement. Elle connaissait le chemin par coeur, elle l'avait fait bourrée ou défoncée à maintes reprises. « Pourquoi tu l'as jamais fait avant ? » Ça aurait pu être inaudible si la rue s'était révélée bruyante. Un murmure dans le silence. Tout ce qu'elle détestait finalement.

Relevant ses yeux vers le visage masculin, Gigi observait ce dernier sans une once d'émotion sur le visage. Comme si sa question n'impliquait pas une p$tain d'introspective ou, pire, une remise en question. En revanche le ton de sa voix, si bas, trahissait une certaine crainte de la réponse. Parce qu'il n'avait jamais été bourré ?.. Ouais, ce genre de réponse là. D'ailleurs l'estomac de la brune se tordit aux mots qui résonnèrent dans sa tête. Ne pas se perdre, secouer légèrement la tête pour reprendre pied. Dans son inattention, elle lâcha la main de Matt pour croiser les bras. Un peu comme pour s'auto-compresser. Le manteau de blond sentait son parfum, et c'était rassurant. Penser à ça. Encore quelques pas et ils seraient au Duplex. C'était peut-être plus inquiétant, se retrouver enfermer entre quatre mur avec Lui.

P$tain, cet ascenseur émotionnel était fatiguant. Peut-être pas que pour elle. Nouveau regard vers Matt.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


WeekendParty [TERMINÉ] - Page 2 Empty
Re: WeekendParty [TERMINÉ]
Matt Deliers, le  Mer 10 Juin 2020 - 18:40

#LAs mutuels
Ils n'étaient pas loin. Et en même temps trop loin. Ce moment où les distances paraissent infiniment plus longues. Ou trop courtes. Appréhension totale. Après ce qu'il venait de se passer, qu'allait-il maintenant se passer ? Ils rentreraient sans faire de bruit - pour éviter de réveiller Malicia et Enzo - puis se coucheraient tentant de trouver le sommeil ; chacun des deux ferait semblant d'oublier ce moment. Non. Le Deliers ne souhaitait pas oublier. Pour rien au Monde il n'oublierait.

Le petit Lion entendit à peine la question inaudible si bien qu'il ne sut au début si elle lui était vraiment adressée. Gisèle quitta ses pieds du regard pour mieux le fixer lui. Matt s'arrêta également pour observer la brune. Ok, donc la question était bien pour lui. Logique. « De quoi tu parles ? » Sourcils froncés. Il avait trois wagons de retard. « Pourquoi j'ai jamais fais quoi avant ? » L'alcool. Le punch. Autant d'excuses balayées par le vent de la Vérité vraie : elle lui demandait clairement pourquoi il ne l'avait jamais embrassé auparavant. Pourquoi avoir attendu ce moment.

En chemise alors qu'il faisait -15°, et maintenant cette question. Le Deliers se sentait littéralement à découvert. Dangereux. Trop dangereux. Et en même temps il en avait marre de tourner autour du pot. D'essayer de cacher l'incachable. « Je t'ai toujours aimé.. Djidji. » Les prunelles insolentes ancrées dans celles de sa complice de tout temps. « Seulement voilà... Il m'a fallu du temps pour me l'avouer. Et encore plus pour te l'avouer. » Sa main se réfugia dans sa tignasse comme à chaque fois qu'il était mal. Gêné. Embarrassé.

La quitter des yeux. Balayer le décor insignifiant pour y chercher un détail futile qui mériterait toute son attention. Serait-ce des larmes qui commençaient à perler ? Le froid, bien sûr. Disparaître sous le tapis. Se rendre tout petit. « Je tiens à toi plus que tout. Je me martelais sans arrêt que t'aimer c'était potentiellement perdre notre amitié. Et ça je ne l'aurais pas supporté. » Gorge serrée. Le Gryffondor déballait son sac révélant tout ce qu'il avait sur le coeur. « Mais ce n'est pas possible. Je t'aime Djidji. » L'aveu le plus terrible qu'il ait jamais eu à faire. Libération. Ou emprisonnement pour l’Éternité...


- Fin du RP -
Contenu sponsorisé

WeekendParty [TERMINÉ] - Page 2 Empty
Re: WeekendParty [TERMINÉ]
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 WeekendParty [TERMINÉ]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.