AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -28%
Cuiseur à pâtes pour micro-ondes ...
Voir le deal
17.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 2 sur 2
Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne

Pas de repos pour les ânes ! (en cours) - Page 2 Empty
Re: Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Daisy Wellington, le  Mer 10 Juin 2020 - 12:11

Je commence à tripoter ma plume et à jouer avec, trahissant peut être une certaine nervosité.

-Oh heuumm ... Je crois que je préférerai que vous fassiez pas ça miss Beckett. Dis-je du bout des lèvres le nez baissé sur mon outil scripteur.

J'affiche une petite moue mais me reconcentre vite sur la leçon. C'est encore le mieux à faire pour vite changer de sujet.

Elle me conseille de ne pas me montrer désinvolte ou familière ... ? Je comprend le principe ce qu'elle essaye de m'expliquer mais ... Je ne comprends pas exactement ce que j'ai dit de désinvolte et familier. Hormis le "radin". Et ça m'embête. J'ai pas envie de poser la question en mode "-Ah ouais et j'ai dit quoi de mal ??". Ça ferait sacrément insolente. Alors je garde un moment le silence, essayant de formuler correctement ma question. J'essaye de mettre en application sans même m'en rendre compte ses conseils, comme quoi même les ânes peuvent apprendre.

-Est-ce que ... vous pourriez m'expliquer ... heu ... comment j'aurais pu le dire autrement ... ? Je sens que c'est quand même glissant, je me hâte alors de rajouter après un court silence. S'il vous plait !
Anaïa Beckett
Anaïa Beckett
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pas de repos pour les ânes ! (en cours) - Page 2 Empty
Re: Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Anaïa Beckett, le  Jeu 11 Juin 2020 - 10:49

Daisy gardait les yeux baissées sur sa plume, montrant clairement que la conversation à propos de sa professeure de botanique ne l'arrangeait pas du tout. Pourtant, au fond d'elle, Anaïa sentait qu'une telle injustice ne pouvait demeurer sans conséquence. Si elle ne faisait rien, la situation risquait de durer et rien ne serait fait pour le bien être des élèves.

« Oh heuumm ... Je crois que je préférerai que vous fassiez pas ça miss Beckett.
- Je dois encore réfléchir à ce qu'il me faudra faire, Daisy. »

Il ne fallait surtout pas la braquer, il ne fallait pas non plus lui promettre de ne rien dire. Anaïa avait pleinement conscience de jouer les équilibriste sur la corde tendue entre le bien-être de son élève et la confiance qu'elle lui accordait. Évidemment, Daisy ne voulait pas qu'elle parlât à Madame de Lanxorre. Comment aurait-il put en être autrement alors qu'elle savait pertinemment que si le lien était fait avec elle, les harcèlements ne feraient que s’amplifier.
D'un autre côté, les « hommes [avaient], comme l'avait dit une fois le célèbre Albus Dumbledore, une fâcheuse tendance à désirer ce qui le fait le plus de mal. » Si les adultes ne sont pas toujours capable de déterminer ce qui est fait pour leur bien, alors il était naturel qu'on ne puisse pas attendre d'une enfant de douze ans qu'elle en fût capable.

Constatant toutefois que le sujet mettait son élève très mal à l'aise, Anaïa coupa cours à la conversation et ne revint pas sur le sujet. Naturellement, elle n'aurait rien fait pour lui porter volontairement préjudice, mais d'un autre côté, elle ne voulait pas la blesser. Et puis, après tout, la jeune fille s'était montrée convaincante : il aurait pu s'avérer que cette fameuse Mrs De Lanxorre fusse telle qu'elle l'avait décrite et qu'une entrevue avec elle posât réellement des problèmes à la jeune Wellington.
Anaïa ne lui promi donc pas de ne pas lui écrire ou bien de ne pas lui parler. Comme elle le lui avait dit, elle réfléchirait réellement à la meilleure conduite à tenir pour que son élève puisse progresser et évoluer dans des conditions d'apprentissage optimales. Elle en revint donc pour la troisième tentative consécutive, à la révolte des Gobelins. Encore une fois, ce fut Daisy qui la rappela à l'ordre.

« Est-ce que ... vous pourriez m'expliquer ... heu ... comment j'aurais pu le dire autrement ... ? demanda la jeune demoiselle qui n'espérait rien de mieux pour échapper à la conversation précédente qui n'avait rien à voir avec le cours. S'il vous plaît. »

C'était oublier un peu vite que c'était elle-même qui avait fait dévier la conversation quelque minutes plus tôt en demandant à Miss Beckett où elle vivait. Sans doute, à cette heure-là le regrettait-elle un peu.
Néanmoins, il était évident qu'Anaïa n'avait pas l'intention de la pousser dans ses retranchement et elle saisit l'occasion au vol pour revenir définitivement à son cours et ne plus se laisser distraire.
« Naturellement ! Répondit l'enseignante sur le ton de la douceur. Pour commencer, évite de débuter tes explications par « beeeen ». Elle lui jeta un regard sournois accompagné d'un sourire de malice. Évite aussi de dire que ce sont des « petits bonhommes travailleurs et radins... » Ce n'est pas très respectueux, n'est-ce pas ? Que penses-tu que penseraient les Gobelins s'ils t'entendaient parler d'eux ainsi ? Enfin, n'utilise pas trop de termes familiers comme « vachement ». C'est une attitude très décontractée, trop peut-être, qui peut ne pas plaire à tout le monde.
Cela dit, dans le fond tu as raison ! Ils ont pris de plus en plus d'importance et aujourd'hui plus que jamais la question de leur confier une baguette est actuelle. Les sorciers se rendent compte de la puissance de nombreuses créatures magiques comme les Gobelins, certes, mais aussi comme les elfes de maison qui peuvent faire de la magie sans baguette et avec plus de facilité que nous. Alors dis-moi, Daisy, si une loi permettait aux êtres ainsi qu'à certains animaux comme les centaures de porter des baguettes magiques, penses-tu que ce serait une bonne chose ? Et quelles seraient, selon toi, les conséquences qui en découleraient ? »

Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pas de repos pour les ânes ! (en cours) - Page 2 Empty
Re: Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Daisy Wellington, le  Mar 16 Juin 2020 - 14:25

Le sujet de mes "petits soucis" à Poudlard semble définitivement enterré. Je m'en réjouis. J'écoute ses explications. Oui avec ses exemples je comprend mieux, et ca se voit. Après c'est vachement difficile de parler comme on parle pas d'habitude ... s'empêcher de dire les mots qu'on pense. Elle me demanderait presque en fait de réfléchir avant de parler. Un truc qui est carrément pas dans ma nature. Ça sort, c'est spontané, c'est tout.

Alors ... elle me pose une question. Sur le cours. Mais je sens qu'il s'agit aussi d'une mise à l'épreuve pour ce qu'elle vient de m'expliquer. Je me redresse donc et prend le temps de tourner dans la tête ce que je veux dire. Il s'ensuit donc un moment de silence. Mais non, pas un silence passif où on attend. Ça cogite sévère dans ma tête et Miss Beckett doit sûrement le voir puisqu'elle ne m’interrompt pas et ne cherche pas à me presser.

Je finis par me redresser un peu, toussoter un peu.

-Heuuu ...

Ah non, ciboulette ! Je ne dois pas commencer mes phrases par heu. Je m'interrompt et grimace, échangeant un regard avec elle. Est-ce un mince sourire que je crois voir au coin de ses lèvres quand elle voit que je me reprend seule ? Je reprend donc ma phrase. Mon élocution est lente et hésitante parce que je cherche mes mots, essayant de faire comme elle le propose et de trouver les choses les moins familières à dire. Même si c'est pas facile.

-Donc ... Je pense que les conséquences seraient déjà que ces ... je bute sur le mot mais poursuis ... personnes devraient ... apprendre ... à se servir de la magie. Silence, le temps de préparer la suite.

Et que donc Poudlard ... ouvrirait ... c'est quoi le mot déjà ? j'hésite. en mot en C qui veut dire "programme scolaire". Crotte. Je m'arrête, visiblement embêtée. ... Tant pis zut, j’enchaîne même sans le bon mot ... Un programme scolaire. Pour apprendre aux ... détenteurs ... de baguettes qui sont pas des humains. Il faudrait ...  alors .. changer beaucoup de choses. Comme les escaliers pour les centaures. Ou les dortoirs.

Je m'arrête et observe la réaction de Miss Becket, un sourire hésitant sur le visage. Est-ce que ... c'était correct ?
Anaïa Beckett
Anaïa Beckett
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pas de repos pour les ânes ! (en cours) - Page 2 Empty
Re: Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Anaïa Beckett, le  Jeu 18 Juin 2020 - 18:32

Le silence qui suivit l'interrogation ne ressemblait guère à ceux d'un habituel début d'été. Les oiseaux avaient cessé de siffler ou bien n'y prêtait-on guère plus attention. Pas une sauterelle ne faisait vrombir les airs d'un agile mouvement la faisant passer d'une herbe à une autre. Daisy se concentrait et Anaïa, silencieuse elle aussi, tachait de ne pas la distraire.
N'est-ce pas tout l'art de l'enseignement que de trouver le moment de se faire oublier pour laisser à l'élève le soin de trouver par lui-même sa place dans le débat ?


« Heuuu ... »


Anaïa, constatant que les habitudes avaient la vie dure, sourit à la jeune demoiselle pour l'encourager. Un petit sourire en coin qui ne sa voulait même pas millimétré. Non pas celui de l'attitude sérieuse de l'enseignante qui fait semblait de s'attendrir, mais bien un petit pigment de malice qui glisse sur son menton comme un coulis de crème glacée qu'un enfant aurait laissé bavé.
Pour un peu, Miss Beckett eût presque pu entendre ce qui se passait : sous le calme apparent du visage impassible de la jeune apprenante, un tumulte de mots se répondaient les uns les autres. Il s'agissait, là, peut-être, d'un ensemble langagier qui se parlaient en écho à partir de ses souvenirs.
Elle cherche à articuler les expressions entendus, les mots lus et enfin, elle prend la parole.


«  Donc ... Nouveau sourire tout aussi franc. Je pense que les conséquences seraient déjà que ces ... personnes devraient ... apprendre ... à se servir de la magie. »


Le mot de « personne » semblait réellement avoir eu du mal à sortir. Il eût été difficile de lui en vouloir. Impossible de savoir quelle éducation elle avait pu avoir à ce sujet. Pour être tout à fait honnête, il n'est pas impossible que ce soient les a priori qui viennent le plus naturellement du monde dans la tête d'une enfant. Si le racisme, le spécisme, et toutes les plaies du monde sont bien le signe d'un manque de réflexion, ne peut on pas penser que c'est en faisant réfléchir les gens sur ces sujets plutôt qu'en leur disant qu'ils pensent à mal qu'on pourrait faire évoluer les mentalité.
Dans le cas de Daisy, il était tout à fait possible que ses parents n'eussent jamais pris la peine de lui expliquer que les Gobelins étaient (au même titre que tous), des personnes comme les autres. D'une part, le fait qu'une enfant puisse penser que ce n'était pas le cas n'était pas à blâmer, mais en outre, et c'était cela le plus grave, ces êtres étaient classées, par le ministère de la magie, dans la catégorie des « créatures à l'intelligence presque humaine. »


« Certes, repris Anaïa. Mais pourquoi ?
- Et que donc Poudlard ... ouvrirait ... Elle prenait le temps de trouver les bons mots, ce qui fit plaisir à son enseignante. ... Un programme scolaire. Pour apprendre aux ... détenteurs ... de baguettes qui sont pas des humains. Il faudrait ...  alors .. changer beaucoup de choses. Comme les escaliers pour les centaures. Ou les dortoirs.
- Question intéressante. Mais peut-être que ces personnes ne désirent pas avoir un cursus différents. Peut-être (et le choix devrait sans doute leur revenir), voudraient elle suivre les mêmes cours que tout les autres élèves. C'était là un propos qu'elle se permettait de tenir parce qu'elle n'était pas officiellement fonctionnaire à l'Académie de Poudlard. Si cela avait été le cas, peut-être n'aurait-elle pas osé prendre une position aussi orienté sur sa façon de penser. A fortiori parce qu'à cette époque, le Ministère de la Magie (et donc l'école), n'étaient pas dans les mains de personnes qui partageaient son avis.
«  Pour ce qui est d'aménager les espaces pour les personnes qui ne sont pas capable de monter les escaliers, je ne suis pas certaine que cela soit un problème. Les centaures, par exemple, ne voudraient certainement pas avoir accès aux salles de cours. Il serait même difficile de leur faire approcher l'école. Mais si cela était le cas, alors des cours dans les jardins seraient particulièrement appréciés, tu ne crois pas ? »


Anaïa marqua une pause. Cela lui faisait penser à une question qu'elle ne s'était jamais posée : comment Poudlard était-elle rendue accessible aux personnes invalides ?...
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pas de repos pour les ânes ! (en cours) - Page 2 Empty
Re: Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Daisy Wellington, le  Jeu 25 Juin 2020 - 15:00

Bon ... C'est pas si mal ! Miss Beckett ne me reprend pas sur la forme mais sur le fond.

- Question intéressante. Mais peut-être que ces personnes ne désirent pas avoir un cursus différents. Peut-être (et le choix devrait sans doute leur revenir), voudraient elle suivre les mêmes cours que tout les autres élèves.

-Beeeeen .... heuuuu. Et voilà bam. Rebelotte. Chassez le naturel il revient au galop. Je grimace et me reprend de nouveau.

-Je pense que au moins pour les cours de vol, il y aurait des choses à modifier Miss Beckett ... Et je ne suis pas sûre que le terrier soit accessible aux centaures, les couloirs sont vachement ... hmm ... Je veux dire "la forme des couloirs derrière chaque tonneau ne me paraissent pas adaptées pour les représentants de la race .... la race quoi ... ? ... centauresque ?" Petite moue d'hésitation. Voilà ce qui arrivait quand on voulait essayer de parler comme quelqu'un de plus intelligent qu'on est ...

-Pour ce qui est d'aménager les espaces pour les personnes qui ne sont pas capable de monter les escaliers, je ne suis pas certaine que cela soit un problème. Les centaures, par exemple, ne voudraient certainement pas avoir accès aux salles de cours. Il serait même difficile de leur faire approcher l'école. Mais si cela était le cas, alors des cours dans les jardins seraient particulièrement appréciés, tu ne crois pas ?

Bouiiiiii. J'ai peine à l'imaginer ... Mais ce serait drôle, un sourire rêveur naît sur mon visage.

-J'pense que ... heu ... Pardon. "Il me parait ... envisageable ... de considérer cette ... possibilité .. lors des ... belles saisons. Nous devrions sinon .... envisager ... une ... une quoi ? m*rde c'est quoi le mot ? ... relocation ? Non .. je suis pas loin. ... un déménagement des classes ... sous des préaux couverts ... ? Près de la cour de l'horloge par exemple ?" En vrai la perspective serait carrément chouette ! Le froid de l'hiver ? Puf, rien dont la magie ne pourrait pas s'occuper.

-Et il faudrait sans doutes ... ajouter des ... c'est quoi le nom des écuelles pour chevaux ... ? tant pis. tables différentes pour les centaures dans la grande salle. Et je pense que Ollivander aurait à embaucher plus de gens ... voire d'agrandir la boutique pour leur laisser la place. Elle est toute petite et encombrée.
Contenu sponsorisé

Pas de repos pour les ânes ! (en cours) - Page 2 Empty
Re: Pas de repos pour les ânes ! (en cours)
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 Pas de repos pour les ânes ! (en cours)

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.