AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 1
I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


I'm the (s)catman [en cours] Empty
I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter, le  Jeu 14 Mai 2020 - 19:45

Saison 31 - Été
PV 52


Une idée brillante. Une oeillade dans la vitrine l'avait séduit. Un costume noir, moulant, dissimulant la totalité du corps d'un mannequin subtilement positionné. Dans un rayon voisin, un bonnet affublé d'oreilles de chat. Alliés à la bonne paire de chaussures, il serait paré à l'action. Et à quelle action demanderez-vous si justement ? Et bien à la plus belle action qui soit. Le super-héroïsme.

C'est qu'il avait eu l'avant-goût, quelques semaines plus tôt. Un avant-goût qui l'avait laissé pensif. Si ce n'est rêveur. Il s'était pris à mater des vieux films de super-héros dans son appartement, entre deux séances de manumagie, et c'est là que l'idée - brillante - lui était venue. Lui aussi pouvait être un spiderman de ses dames qui se faisait bécoter entre deux gouttières. Ou la catwoman de l'obscurité. Il serait... le catman. Ou le scatman. Rien n'était décidé. Sauf le costume, joyeux mélange de ces trouvailles de la semaine. Joyeux, mais noir, pour se confondre dans la nuit.

Faut pas croire, il avait un plan. Se faire bécoter par les filles, ça venait à la fin. Le début, c'était de trouver le crime, et de le vaincre. Si crime il y avait. C'est ainsi qu'aux petites heures du soir - à savoir quand le soleil a mis l'horizon au tapis et que le gong de minuit a sonné, Elias s'extirpa de ses appartements, son équipement équipé sous des vêtements décontractés. Restait qu'à les déchirer le moment venu, pour libérer le catman qu'était en lui. Fallait un peu compter sur ses capacités en manumagie, qu'il priait pour qu'elles le lâchent pas cette nuit. Et aussi que y ait pas d'aurors à débarquer pour usage illégal de sorcellerie en terre moldue. Mais ça c'était un détail.

Son pas le mena dans des ruelles de plus en plus sombres, de plus en plus vides. Son oreille était à l'affut. Son regard couvait le terrain, prêt à se mettre en chasse. Il avait bien étudié la chose. Capter le danger, découvrir le costume, accourir, sauver la princesse, se faire bécoter. C'était pas sorcier. Il avait presque envie de siffloter. Mais il le fit pas, parce que ça aurait été con. Et Elias était tout sauf con. Non. Elias était El (s)catman.


Dernière édition par Elias Baxter le Ven 12 Juin 2020 - 14:59, édité 1 fois
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Mangemort 52, le  Sam 23 Mai 2020 - 15:02

Le chat dans l’histoire, c’était plutôt le Renard. Pas feutrés frôlant délicatement les toits de ces maisons parfaitement alignées, c’est ça le boulot de filature, ça demande de la patience et surtout de la contenance. Cinquante-Deux avait sacrément envie de sourire, de rire, de glousser ; jolis éclats de voix qui se déposeraient sur les mèches s’échappant du bonnet ridicule de l’Elias. Pourtant, une question venant sceller les lèvres circonspectes du Mangemort : qu’est-ce qu’il foutait là ? Il décelait dans les jambes du Copain un mélange de crainte et d’enthousiasme, comme lui lorsqu’il préparait un mauvais coup. En préparait-il un ce soir d’ailleurs ? Pas tellement, ce n’était que déambulation aléatoire dans la nuit noire.
Difficile de ne pas faire grincer les tuiles mal entretenues. les chaussures vernies risquaient de glisser à chaque seconde de mauvaise attention. Excepté qu’il était tard, et que le Rusé n’avait qu’une envie c’était de rentrer se lover confortablement dans son lit. L’épuisement, complice de cette gouttière branlante fait alors chavirer le pied du Masqué. AH ! Simple, efficace et pourtant tonitruant avant de basculer dans le vide.

Le Renard n’avait pas la dextérité de Catwoman, mais l’acrobatie et la lycanthropie lui font dresser immédiatement les poils, et avant même que ses fesses ne se préparent à rebondir sur le béton – il transplane.
Le Crac miraculeux le fait apparaître aux côtés de Baxter, à peine essoufflé, le Masque interroge alors comme si de rien n’était : tu fais quoi ? Ce n’était pas tellement comme ça qu’il avait l’habitude d’aborder les sorciers, mais là, la rencontre était curieusement différente. Comment était-il censé agir devant un ami qui ignorait totalement ses nocturnes activités ? Jouer un rôle aurait pu être une brillante idée – mais la frayeur de la chute lui avait retourné le cerveau sous la gueule taxidermée.
Petits étirements afin de détendre les muscles crispés, il lisse le tissu du costume luxueux ayant attrapé au passage quelques déplaisantes poussières. C’est quoi ce bonnet ? Comme s’il le connaissait, alors que pas du tout, il devrait peut-être rembobiner, paraître moins à l’aise, mais tant pis, c’était fait.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter, le  Sam 30 Mai 2020 - 10:45

Un grincement suspect sur la droite fait virer la tête du sorcier dans un fougueux virage de la nuque qui s'accompagne d'un léger craquement cartilagineux. Aouh. El Scatman passe une main sur la zone endolorie tout en battant des cils dans l'obscurité. Ça frotte derrière la cagoule. Ça chatouille même un peu. Il constate un néant intersidéral et reprend sa surveillance dans une démarche on ne peut plus aléatoire.

Crac.

Une silhouette qui surgit à moins d'un mètre, les vêtements noirs, une tête de renard. Bordel, il était donc pas tout seul à vouloir jouer les super-héros ? Tu fais quoi ? La voix résonne dans le silence du soir, et Elias y trouve un semblant de familiarité insaisissable. Il passe un doigt devant son visage comme pour vérifier qu'il est toujours bien incognito. Le tissu lui chatouille encore la peau. Je patrouille il répond. Réalise avec un temps de retard qu'il aurait du modifier sa voix. Trop tard. Il observe le poil de la bête, comme hypnotisé. C'était un vrai ?

C'est quoi ce bonnet ? La main remonte jusqu'au couvre-chef comme pour le rassurer. J'suis... il regarde un peu partout pour vérifier qu'ils sont bien seuls là dans cette ruelle. Ils sont bien seuls, là dans cette ruelle. Ils sont bien seuls, là dans cette pu*ain de ruelle ! Une seconde de latence entre quatre neurones qui débattent quant à la marche à suivre. Et si le renard était un ennemi ? Un de ces types pour lesquels Elias était dans la rue justement ? Et v'là qu'il lui tapait la causette comme si que c'était un collègue ! J'suis là pour la même chose que toi j'pense il souffle un ton plus bas.

Se cacher derrière une réalité qui pourrait être pour en éviter une autre.

Comment tu te fais appeler, Foxman ? Renardeau ? Moi c'est Scatman. J'suis à l'affut tu vois ? Paré à toute éventualité. Un mouvement de bras pour imposer sa force à un adversaire invisible. Il pointe du doigt le poil roux, à quelques centimètres du museau. C'est un vrai ? Ça en a tout l'air. Ça impliquerait que le gars aurait tué un renard. Peut-être par accident... peut-être c'était un hommage. Peut-être aussi que que le type c'était un psychopathe qui tuait des animaux quand il s'ennuyait. Elias avait la formule d'immobilisation sous le palais, prête à partir. Pour l'heure, rien n'était joué. Sois mon Rookie, j'serais ton Rox. On peut être copain mais on sait tous qui c'est qui meurt à la fin.


Dernière édition par Elias Baxter le Ven 12 Juin 2020 - 14:38, édité 2 fois
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Mangemort 52, le  Ven 12 Juin 2020 - 10:23


Parfois, Cinquante-Deux était si loufoque qu’il en oubliait complètement que d’autres pouvaient éventuellement l’être davantage. Sous les poils roux, les sourcils amusés s’élèvent de surprise ; il rit. Patrouiller, quel terme aussi désuet que rigolo. Cela impliquait une surveillance justicière dont lui-même aimerait être maquillé, mais voilà quelques temps qu’il avait abandonné l’idée d’être Batman. Il était le Joker, The Riddler à la limite, pourquoi pas le Pingouin. C’est tout, sa vie avait pris un chemin imprévu, et ma foi, il s’en accommodait aisément. Être le méchant était loin d’être ennuyant. Ha-ha-ha, non, non j’pense pas. Ils n’étaient pas là pour la même chose. Un timbre malicieux, Elias n’était pas de ceux qui couraient sur le tapis de la nuit pour enquiquiner les sorciers naïfs et récalcitrants, se nourrir de douleur et de vengeance pour hisser un monde nouveau. Non, au contraire, le Renard voyait Baxter comme un joyeux bon vivant à protéger les petits mouches coincées dans les toiles d’araignée. En réalité, il n’avait pas tout à fait l’étoffe d’un chat, tu ressembles à chien. Il avait pensé cela tout haut – trop haut.

Le Rusé roule des épaules pour dodeliner de la tête, montrer de ses mains folâtres le magnifique masque de renard. Oui, un vrai renard, qu’on a empaillé, de quoi me faire un sublime joli masque. Enfin, il le sait, en jouait, ce n’était pas tellement joli qu’inquiétant – et il aimait ça. Vient ensuite la petite courbette habituelle qu’il parsème d’une présentation improvisée : Mister Fox, enchanté. Ou Cinquante-Deux, pour les intimes.
Le matricule fait gaiement vibrer la langue, il sait qu’une fois le numéro prononcé, qu’il rebondissait sur les murs de la ruelle, la situation se renversait complètement. Le ciel étoilé au niveau des pieds, parsemé de nuages d’inquiétude. Pourtant, le Mangemort enfile les mains dans les poches du costume, détendu ; même Odette III roupille tranquillement à l’intérieur de la veste. Dis-moi Scatman, tu cherches des vilains ce soir ? Tu veux faire la Une de la Gazette ? « Un justicier catmasqué ! » ça sonnerait bien. Il pourrait même être le méchant de son histoire du soir.
Une situation dangereuse, épineuse, il sait qu’il ne lèverait pas le bois contre l’Ami, peut-être qu’il voulait simplement convaincre Baxter à quel point son costume et sa démarche étaient idiots, et bien trop téméraires ; peut-être même qu’il voulait le convaincre que le justicier n’était jamais le véritable héros de l’histoire.

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter, le  Ven 12 Juin 2020 - 15:07

La respiration était pas ouf sous le masque. Le souffle passait à peine sous la membrane textile, prenait sans doute un malin plaisir à stagner sur la peau pour échauffer les pores, faire suer la lèvre supérieure. Un chien. C'était naze s'il ressemblait à un chien. Aux antipodes de ce qu'il avait voulu, de ce qu'il avait conçut. Il était le (s)catman bordel, pas le dogman. Ça voulait rien dire dogman. Même pas sonnait bien. Mais l'Elias se plaint pas, parce que le type admet que le masque est vrai. Le renard est vrai. La mort du renard aussi, par la même occasion. Une grimace éreinte les joues quelques microsecondes sous le regard figé du roux mort sans l'once d'un remord. Mister Fox, enchanté. Ou Cinquante-Deux, pour les intimes.

Cinquante deux. Deux fois cinquante qui faisait cent comme dans cent fois plus effrayant que lui sous son lycra moulant et ses oreilles de chat plus canin que félin. Pas qu'il aurait peur le Baxter. Un Baxter n'a peur de rien. Un Baxter s'immiscait sans crainte, pour le meilleur comme pour le pire. À l'instar d'une baxtérie voyez. Non sous le costume du scatman le regard observe, se demande. Pourquoi un matricule ? Les matricules, c'était pour les prisonniers non ? Cinquante-deux. Dix de plus que la réponse à l'univers. Mister Fox ça sonnait mieux, ça faisait agent secret. Il préférait ça que d'être intime avec un empaillé du bocal. Dis-moi Scatman, tu cherches des vilains ce soir ? Tu veux faire la Une de la Gazette ? « Un justicier catmasqué ! » ça sonnerait bien.

Ouais ouais si on veut. La Une m'intéresse pas, c'est pas la gloire qui compte. Le baiser de l'opprimé à la limite, ça il dirait pas non. Si l'opprimé était jeune, jolie et consentante. Mais ouais, j'cherche à vaincre le crime, le vice, l'injustice ouais. Un poing serré, des ongles qui raclent le tissu, une peau qui suinte sous la chaleur oppressante de la matière élastique. Il repense à la confession de la Mokeuse, aux affables phénix trop enflammés, aux autres pervers quelques jours plus tôt. Tu comptes m'aider Mister Fox ? User du surnom pas intime, distanciation sociale oblige ou t'es en train de m'dire que c'est toi le vilain ce soir... ?! Qu'est-ce qu'il faisait là sous ses poils morts et ses yeux figés ? La voix est forte, le corps crispé. Au fond pourtant, l'Elias en mène pas large.

Cinquante-deux impressionne. Le Baxter s'émulsionne. Au loin, des talons qui font écho dans le silence.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Mangemort 52, le  Mar 7 Juil 2020 - 17:56


Le bouillonnement vraiment pas désagréable du doute qui émanait du corps costumé de l’Ancien Collègue. Décidément, Cinquante-Deux ne se lasserait jamais de ce sentiment de puissance, celui qui faisait titiller l’instinct de survie de ceux qu’il rencontrait une fois la nuit tombée. C’était une sensation sur laquelle il aimait dansoter. Tout de même, légère déception, le Renard n’était pas non plus quelqu’un de compréhensif, seules ses idées et valeurs devaient être honorées, question d’ego. Il n’y a que la gloire qui compte. Et quiconque pensait le contraire se noyait dans le vide du faux mensonger. Mais il ne s’enfonce pas dans des explications biscornues dont il avait le secret, il préfère sourire face aux résolutions courageuses de l’Ami. Il venait d’énumérer qu’il combattait ce qu’était le Mangemort, et c’était terriblement excitant.

Je suis ce que tu veux, pour te servir. Pour servir toutes les idées farfelues qu’il s’était collées sous le front, surtout pour endosser un rôle qu’il jouait plutôt bien. Et s’il pouvait aider le Scatman à devenir un héros, pourquoi pas, c’était décidé désormais, lui n’était pas du tout justicier. Alors, lorsque les talons aiguilles d’une femme d’une soixantaine de kilos (son ouïe lupine progressait rudement bien), le sourire du Renard s’agite et entrevoit déjà la suite des réjouissances. Les pas se rapprochent, se rapprochent tandis qu’il fixe le Chat, le suspense grandit à chaque enjambée de cette Inconnue. C’est ma femme qui va pas être contente mais bon, il hausse les épaules, c’est pour la bonne cause. Ou presque, ou presque qu’elle ne saurait pas qu’il ne tenait pas tout le temps ses promesses, surtout lorsque le moment était beaucoup trop tentant. Provoquer, titiller les aspirations super-héroïques d’Elias était d’un pétillement sans précédent.
L’ambiance arrête finalement la jeune femme lorsqu’elle voit ces deux étranges silhouette dans la ruelle. De quoi stimuler l’enthousiasme grandissant du Malicieux, même ses ongles le picotent de gourmandise.

Quand même, cette Demoiselle n’est pas maligne, elle aurait pu faire demi-tour, prendre la fuite au lieu de rester figée comme ça. Ou peut-être était-ce la curiosité. Toujours est-il que c’est allègrement qu’il lui tourne autour, amusé vautour. Bonsoir Mademoiselle ! Il prend des précautions, rapproche son museau du cou palpitant de la Moldue sans déposer ses mains baladeuses sur les hanches, Loredana serait fier de lui. Pas tellement de sa posture entre séduction et perversion : assez penché pour que son souffle fasse frissonner l'épiderme de la Proie, il pourrait la croquer. Du Masque empaillé, les yeux descendent et lorgnent la chair délicieuse. Une provocation qu’il relève finalement vers le Baxter, alors Monsieur Scatman, à manger ou à sauver ? En désignant les cheveux ondulant d’effroi de la jeune femme – pas moche du tout en plus.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter, le  Lun 13 Juil 2020 - 11:04

Y a un instant charnière dans les rencontres. Un instant où on capte les intentions de l'Autre, où l'alchimie se fait... ou non. En l'occurence, l'Elias est partagé. Y a ce sentiment d'adrénaline qui coule dans les jambes et qui pousse à fuir loin, très loin de la dépouille canine vissée sur la tête d'homme. Mais y a aussi cette curiosité, impétueuse, omniprésente, qui pousse à rester, à attendre, à vouloir comprendre. Et sous le costume d'el (s)catman, la fuite est inenvisageable.

Il y a pourtant une ombre, insaisissable, sourde et menaçante, qui se dégage de l'interlocuteur. Mais le Baxter tient bon la barre et ne ploie pas. Car il est ce soir le héros, le justicier masqué, le (s)catman.

La paire d'aiguilles continuent d'approcher, et le sang de pulser plus ardemment dans les veines. Le renardeau a une femme, preuve irréfutable d'une capacité d'empathie, d'amour même. L'image du psychopathe décapitant des animaux morts se brise, l'Elias laisse échapper un souffle qu'il n'avait pas su retenir. La phrase repasse dans sa tête. C’est ma femme qui va pas être contente mais bon. Pas être contente ? Pourquoi ? Les poings se crispent, et il observe l'Ombre Canine alpaguer sa proie sans la moindre hésitation, envahir son espace personnel en moins de temps qu'il n'en faut pour prononcer le mot justice.

Les yeux de la demoiselle tombe dans l'effroi, son corps paralysé contre l'Autre, qui la domine de presque une tête. Elias plante le regard sur elle, puis sur le Vilain auto-proclamé, et de nouveau sur elle. Un silence s'installe dans le silence, un millième de seconde roule contre la joue de la Victime. Le pire ? Cinquante-Deux a l'air de prendre un sacré pied. Comme un chien qui a trouvé un os. C'est pas un pxtain de jeu ! Laisse là tranquille. La respiration de la trentenaire s'accélère, et l'Elias tente de la rassurer d'un bref ça va aller mademoiselle, calmez-vous Et sans prévenir de lever la main pour pousser la Bête loin d'Elle. À l'intérieur, sentir la magie fourmiller, tacher de rester concentré. L'homme avait évoqué la Gazette, c'était donc un sorcier. Fallait s'attendre à tout. Un Protego est prêt à partir à tout instant. Va retrouver ta femme, fais pas l'con.


Dernière édition par Elias Baxter le Mer 29 Juil 2020 - 23:33, édité 1 fois
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Mangemort 52, le  Mer 15 Juil 2020 - 16:40


Eh bien si, mon petit, que le Renard veut souffler. Tout était une histoire de jeu, dans cette communauté perdue et pourrie jusqu’à la moelle il n’y avait que ça de vrai : l’amusement. Le reste n’était que confetti coulant bientôt dans le caniveau, alors que le jeu, ça oui, ça restait ancré dans les esprits. Puis, il n’y avait que pareille activité pour faire frisotter les poils de la nuque d’excitation, avoir l’autre entre ses griffes – ça c’était galvanisant.
Évidemment, Cinquante-Deux était d’enfreindre quelques valeurs de la Cause, lorgner comme ça sur une innocente moldue, provoquer un sorcier qu’il aurait pu, peut-être, glisser dans sa poche Ténébreuse. Mais Elias ne serait pas partisan, il le sait il le sent, du moins pas immédiatement. Ce serait un recrutement long, laborieux, et ma foi, le Malicieux n’était pas si courageux. Il aimait les victimes sages et dociles, celles qui venaient entre ses pattes et réclamaient davantage. Puis, disons-le, le Scatman serait complètement insensible à son charme.

Le Mangemort éclabousse alors la chevelure aplatie de la Proie d’un assourdissant rire – il exagère, se complet dans ce rôle qui lui seyait à merveille. Être repoussé par le Justicier ne lui froisse pas l’orgueil, par contre l’évocation de Loredana, si. Comme une petite joute lancée à même le cœur, ça avait été une erreur que d’évoquer l’Épouse, il risquait de bien dangereuses retombées. Enfin, rien qu’un dodelinement de moustaches ne saurait mettre de côté – pour l’instant.
Aimanté au dos de la victime, le Renard se colle à elle, pouffe de nouveau en sentant son frissonnement. A sauver donc ! Puisque le Scatman était d’humeur aventurière, autant en profiter. Odette III serpente de la poche intérieure pour venir épouser les doigts plaisantins du jeune Mage Noir. Il était temps de passer aux choses sérieuses.

La baguette se pelotonnait aisément dans les lubies malsaines de son propriétaire, enfin, du Masque. Parce que précisons-le, jamais les boucles du Wildsmith ne se seraient hasarder à pareilles amuseries, tandis qu’Odette frôle et menace la nuque de la Demoiselle en détresse. Lui qui avait en horreur la perversité des hommes – c’est un comble. Mais le Renard se trouvait parfois être le reflet discordant du Loup, curieux de voir les effets que ça ferait. Dis-moi, Monsieur Scatman, il poursuit, confiant, en ne quittant pas des yeux le corps de la jeune femme qu’il reluque fallacieusement, n’est-ce pas trop facile, de sauver une pauvre moldue ? N’y a-t-il pas des causes plus intéressantes ? C’est vrai quoi, elle avait beau être jolie, elle n’en était pas pour autant attrayante.

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter, le  Mer 29 Juil 2020 - 23:56

Son rire est digne d'un film d'épouvante, la scène juste avant la mort de la première victime. Quand on comprend que le méchant est méchant, et que le gentil est voué à mourir pour son plus âpre amusement. Cinquante-deux ne tarde pas à reprendre ses droits sur sa proie, qui ne semble plus apte ni à penser, ni à crier. Une fougue s'installe dans les veines, fait serrer les poings, pulser le sang. Il doit agir, et il doit agir vite. L'adrénaline se glisse dans les jambes pour le parer à la course. Mais ce n'est pas la course qu'il a à l'esprit, non non non. Il n'est point le fuyard Elias Baxter qui ne se bat que si le vent lui souffle dans le dos, il est le vengeur el (s)catman, qui défait l'injustice et fait valser les Ombres.

Si seulement. Il fait de plus en plus chaud sous le costume. Le Renard est collé contre la victime, et ses paroles font hérisser le poil du Baxter. Y a pas de cause qui soit plus importante, au contraire. Il fait un pas vers l'avant, ignore les tremblements, l'incertitude, la magie qui flanche sous la peau. Regarde la ! Des yeux roulant dans leurs orbites, des lèvres serrées, une agitation sourde, une paralysie évidente. Ça t'apporte quoi de faire ça franchement ? Elle est à ta merci, y a même pas de challenge. Tu m'fais pitié sérieux. Ne pas déglutir, tenter de retrouver la sensation des sorts qui courent à l'intérieur, quelque part. Parler, parler pour occuper. Mais j'imagine que c'est ton truc, dominer ceux qui peuvent pas se défendre. Tu fais pareil avec ta femme ? Tu la fais souffrir pour ton petit plaisir ? L'énerver, détourner son attention de sa proie pour qu'il s'en trouve une autre.

Là tout de suite, le regard gercé par la vision de cette gueule de renard mort, il doute que son plan soit vraiment brillant. Que son idée même était vraiment brillante. Il aurait peut-être mieux fait rester dans son chez lui, à descendre sa bouteille de rhum et à compter ses lapins nains. Mais c'est trop tard pour revenir en arrière. Sans parler du fait que la combinaison lui colle aux bonbons. Bxrdel. Y a potentiellement cinquante-deux centimètres entre lui et les ténèbres, et cinquante-deux centimètres, c'est vraiment très court pour encore percevoir la lumière.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Mangemort 52, le  Mer 5 Aoû 2020 - 14:01

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Insultes/Vulgarité,  Violence (physique)






Le Malicieux, masqué ou non, restait, toujours toujours, une Bête. L’instinct écrabouillait la réflexion, et ce dans n’importe quelle situation. Vaillant et explosif soldat sous les ordres d’un 67 ou d’un 32, il ne restait pas moins un dangereux électron libre une fois la laisse relâchée. Ainsi, prévisible, la langue claque sur le palais contrarié du Renard, il savait que son erreur, l’évocation de Loredana finirait par lui fouetter les moustaches, c’était maintenant. Brutalement, il en délaisse l’Apeurée pour saisir le col fuyant du Justicier, le nylon ou le polyester, ça s’accroche pas très bien, tu parles encore d’elle une fois, j’t’écrase la gueule contre le bitume, Odette n’attend que ça, pointée sur le bout du nez, pourtant il n’en ferait rien. Il le sait, ne prendrait pas le risque d’écorcher le Copain - mais ça, l’Autre n’avait pas à le savoir.
Évidemment, la Demoiselle en profite, se retourne et se met claquer ses talons fuyants sur les pavés. Tsssss. Rien d’inquiétant, si Cinquante-deux ne se déplaçait pas à la manière d’un félin, il gardait son agilité lupine. Bondir pour saisir brutalement les cheveux affolés de la Moldue. Elle hurle alors qu’il la tire en arrière, c’est vain, lorsqu’elle essaie de lui griffer la poigne déterminée. Telle une poupée très chiffonnée, il la met à genoux devant lui. M*RDE !

Non rien n’a bougé mais c’est vrai quoi - pourquoi faisait-il ça ? Il se moquait éperdument de cette femme perdue, dont les larmes commençait à secouer ses joues autant que ses sanglots remuaient sa poitrine alléchante.
Mais c’était ainsi, le Mangemort était davantage enquiquinant qu’adjuvant, et que pouvait-il faire d’autre que de pousser Baxter dans ses retranchements ? Ça l’amusait, au début, dorénavant jeu devenu un peu trop dangereux. Regarde c’que tu m’fais faire ! Parce que non, non terrifier des demoiselles affolées n’était pas tant son truc, surtout lorsqu’elles étaient moldues. La baguette toujours levée vers le visage ruisselant de la Femme, les doigts serrés emmêlés à ses cheveux doux quel vilain penses-tu que je suis ? Tandis qu’il hurle presque sur le Scatman, à descendre ma braguette pour profiter d’elle ? Jamais ! Il n’était pas ce genre de prédateur. Ou alors à la torturer pour mon plaisir ? Non plus, ou du moins pas sans raison, et puis qu’en retirerait-il ?
Il était en train de transformer Baxter - copain le jour - en son némésis de la nuit, et il détestait ça. Mais pouvait-il arrêter ? Alors dis moi, quel type de Vilain veux-tu combattre ce soir ? Visiblement non.

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Elias Baxter, le  Jeu 3 Sep 2020 - 10:04

Touché. La gueule de renard mort garde l'oeil impavide, mais sous le masque, Elias devine une fureur indélibile. Un bref instant, toute l'attention est déportée vers un Scatman qui se sent plus que jamais l'étoffe d'un héros, et qui d'un regard tente de faire comprendre à madame qu'il est l'heure de tourner les talons vers d'autres ruelles - moins sombres si possibles, et occupées par une bonne foule de gens à même de lui servir de bouclier. La diversion est cependant de courte durée, et très vite Cinquante-deux lâche le costume glissant du Baxter pour récupérer sa victime.

Le hurlement déchire la nuit, et l'Elias sent un frisson courir sous sa peau. Le coeur se met à battre plus vite, l'adrénaline se glisse subtilement dans les jambes. Son regard cherche une porte de sortie alentour. N'importe quoi qui puisse les tirer de là. Clairement il ne s'était pas attendu à ce genre de confrontation, et il était de moins en moins certain de la puissance de sa Manumagie face à un tel adversaire. Il n'y avait rien. Il prend tout à fait confiance de la situation lorsque l'individu pointe sa baguette au devant de la pauvre femme, la voix martelée d'une haine sourde.

C'était la mxrde.

Il tient tête dans le silence de la nuit avant de déclarer d'un coup de bluff je ne sais pas ce que tu essaies de prouver, mais clairement tu n'es pas le genre de Vilain que je suis venu combattre. Et de se détourner comme un prince en ignorant les tremblements, la peur, et les sanglots redoublés de la victime du renard. Il avait besoin d'un whisky. Ouais, d'un bon, très bon whisky. Et de musique. Sans attendre plus longtemps, il transplanne. Et pendant les heures qui suivent, une seule question le taraude : la femme était-elle sauve ? Son costume de Scatman, lui, file se suspendre à une tringle dont il ne descendra probablement plus jamais. A moins que...
Contenu sponsorisé

I'm the (s)catman [en cours] Empty
Re: I'm the (s)catman [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 I'm the (s)catman [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.