AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 2 sur 2
Liberté Égalité Rivalité [Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor

Liberté Égalité Rivalité [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Liberté Égalité Rivalité [Terminé]
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 16 Juil - 18:49

Bizarrement, vous n'avancez plus vraiment depuis un moment, comme prisonniers par vos hallucinations branlantes et acoustiques. Comme à son habitude, la cousine monte dans les tours - si elle n'était pas aussi fausse, tu l'aurais clairement envoyée à Gryffondor si t'étais le choixpeau. Elle a l'impulsivité dans le sang, sa peau pue l'encens de la peur noire et de la fougue rouge. Tu le sens danser le long de ses veines.

Tu lâches un sourire quand elle te parle de son système hormonal. Ça a l'air des plus intéressant si ce n'était pas aussi dégoûtant. Pourquoi pas ? J'pourrais au moins savoir quand t'es insupportable. 'Fin, elle est toujours insupportable. Par contre, tu vois pas en quoi ça serait plus utile. Tu devrais être plus... ouverte d'esprit. Ça va t'empêcher d'avancer, un jour. Tu penses à l'avenir, à ton avenir, son avenir - non vraiment ? Tu seras pas surpris de la voir galérer en sortant de Poudlard. Les relations, véritables ou fausses (peu importe) bonnes ou mauvaises, sont nécessaires à la survie humaine.

J'me demande comment t'arrives à être aussi sûr de toi, aussi... serein ? Hein ? Comment t'arrives à aborder un dialogue en de telles circonstances ? — Là juste là une robe de feuilles s'élève devant vous. T'entends des bruits de sabots et vous êtes pas dans la m*rde si c'est des centaures. Sauf que le soucis, et tu t'en aperçois rapidement, c'est que tu les vois pas. T'entends les souffles chauds des nasaux mais tu vois pas leur silhouette. C'est censé être imposé pourtant.

Tu suis la cousine qui grappe à un arbre, enfin t'te sens forcé de la soulever. C'est presque comme si on venait de te souiller. Tu tires la grimace quand elle commence l'ascension. Oh non. Surtout, surtout tu me couvres pas. J'peux grimper tout seul, moi. Et pis, c'est pas comme si elle allait véritablement t'aider. Par contre, elle te devra forcément un truc en retour après cet épisode. Elle te doit bien ça. C'est comme ça que tu le vois. Et t'aimes qu'on soit dépendant de toi.

Malin de grimper à un arbre. Davantage d'observer la silhouette de Poudlard. Et encore plus intelligent de gagner quelques égratignures inutiles avec un Ascendio. Tu passes juste en dessous de la Serpentard et t'attrapes une grosse branche pour te hisser au-dessus des feuilles. Alors ? Tu vois quelque chose ? Tu la suis de près, t'as pas envie de tomber ni que ces trucs te rattrapent.

Créature Magique
Créature Magique
PNJ
Créature Magique
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Liberté Égalité Rivalité [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Liberté Égalité Rivalité [Terminé]
Créature Magique, le  Ven 28 Aoû - 12:44



Sombrals
Liberté, égalité, rivalité


Ces choses. Les humains nous avaient déjà qualifié de ce mot, ce n’était jamais positif du moins pas au vu du ton de leur voix. L’humour des bébés humain leur est parfois inconnu, ils ne peuvent pas savoir à quel point nous sommes amusés de les voir s’agiter et commencer à grimper aux arbres. Cela ne nous provoquait qu’une seule envie, celle de jouer. Le chat, la souris. Les sombrals, les bébés humains. Surtout lorsqu’on voit leur lenteur. Si nous avions voulu les rattraper nous l’aurions déjà fait. Cependant, nous étions, yeux scotchés, dans l’attente de leur pause. Nous nous préparions.

Une fois à la cime, les enfants semblaient s’arrêter pour observer l’horizon. Ils ne pouvaient nous voir, et cacher est parfois pire que dévoiler. Certains d’entre nous s’envolent, bien que les autres restent sur leurs sabots. D’abord une montée presque droite, pour arriver à leur niveau. Les branches et les feuilles bougent mais rien d’alarmant, s’ils sont bien accrochés alors ils ne devraient pas tomber. Puis ils savent bien que la cime des arbres est toujours la première à trembler face à la force du vent non ?

Les cercles commençaient à se former. Quelque part, au loin, les sorciers tristes auraient pu nous repérer. Il n’est pas coutume dans la Forêt Libre, de voir une dizaine d’entre nous tourner et voltiger dans des cercles interminables autour de la cime d’un arbre. Nous ne savons pas ce qu’ils voient, mais ils doivent nous entendre. Les autres nous entendent d’habitude, surtout lorsque nous hennissons après avoir échappé de peu à la collision.

Nous n’y connaissons rien dans ce que les bipèdes parlant – parlant beaucoup trop – qualifie de science. Mais nous savions que pour eux, si l’un de ceux sans ailes tombe, alors l’autre pourra nous voir. Et nous n’aimons pas être vu, nous préférons être laissés tranquilles. Quoi que d’un côté, si l’un d’eux avait pu nous voir, nous aurions pu les ramener. Les grands arbres de pierre qui leur servent d’abris sont bien loin. Avant d’y arriver, ils allaient devoir marcher. Dommage que les humains ne sachent pas voler.

Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Liberté Égalité Rivalité [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Liberté Égalité Rivalité [Terminé]
Riley Callaghan, le  Mer 23 Sep - 20:22

« Liberté Égalité Rivalité »

Avec Lïnwe Felagünd


Saison 31
Printemps


C’est ça, cousin, les corbeaux approchent à grands coups d’ailes. Creuse encore l’écart, réduit le peu qui nous lie à une peau de chagrin et il n’y aura bientôt plus que la terre pour recueillir tes regrets. Pour te débarrasser de moi, il te faudra plus que des sarcasmes ; parce que même si tout m’accable, rien ne m’anéantit. Et surtout pas toi. J’ai trop à prouver, à voir et à gouverner ; j’ai cette créature puissante à l’intérieur de moi qui n’attend que le tintement de la clé de sa cellule pour jaillir et tout raffler.

Ouverte d’esprit, t’as raison, j’le suis pas vraiment. J’ai mes convictions, j’y crois et je m’y accroche comme la sirène à la proue d’un bateau. Mais au moins quand je me bats pour elles, je ne le fais pas pour plaire ou séduire mon public. C’est un peu le qui m’aime, me suit qui prime, mais c’est tout ce qui importe. Je veux inspirer, pas fasciner. Grandir et non juste vieillir. Enfin, tu serais sûrement trop obnubilé par l’allure de tes cheveux, l’aspect de ta peau et la lueur dans les yeux de ton public charmé pour le comprendre. Toi t’as tout eu dans le bec : l’argent, l’amour, la famille. Tu sais pas ce que c’est d’avoir quelque chose à prouver ; t’es né avec une place, un trône sous les fesses, un destin déjà tout tracé.

- Ok. Dém*rde-toi.

Pas de chance pour toi, moi, tu m’auras pas. Et pour accentuer mon effet, je donne un vigoureux coup de pied sur ma branche pour mettre le plus de distance entre nous. J’suis bien plus haute que toi maintenant, malgré mon bras en compote, et même si l’idée de traîner seule dans la Forêt m’enchante pas du tout, j’te laisserais bien pourrir avec ces créatures plus bas pour m’en sortir intacte. Malheureusement, tu reviens rapidement me coller au train comme un chiot à sa mère pour avoir la tétée. Sauf que j’ai rien à te donner.

- T’as qu’à regarder toi-même, Monsieur j’suis-trop-bien-pour-accepter-de-l’aide.

C’est ce moment que je choisis le vent pour se mettre à souffler autour de nous. Les pointes des sapins tanguent, une cadence hypnotique que vient agrémenter le sifflement d’ailes battant l’air. La menace semble s’être téléportée dans le ciel d’encre ; et si la luminosité donnée par la lune est désormais suffisante pour apercevoir l’ombre du château plus au Sud, elle ne l’est pas assez pour nous révéler l’identité des hôtes que nous avons dérangés.

- Ehhh ! Je crie vivement au-dessus du vacarme tout en agrippant le tronçon du sapin qui me sert de prise. J’ai pas l’impression que ces choses nous veulent du mal. J’en étais presque sûre. Presque. Si on se dépêche on peut encore arriver au château avant l’aube.

Enfin, selon toutes vraisemblances. À vol d’oiseau, nous devions être à deux ou trois kilomètres, maximum. Sans attendre, j’attrape la branche sous mes pieds et descends de mon perchoir en faisant de petits bonds prudents. Je me rattrape souvent de justesse, n’ayant qu’un bras pour me retenir de la chute, mais je finis par rejoindre le sol non sans un soupir de soulagement. Est-ce que ces choses vont encore nous suivre ?

- #Pointe au Nord !, je lance après avoir posé ma baguette dans le creux de ma main. Par là ! Je poursuis en indiquant la direction opposée à celle indiquée par ma baguette et sans me retourner pour vérifier que mon cousin me suit toujours. Au fait... Je laisse les secondes flotter entre nous, un demi-sourire caché par la nuit étirant mes lèvres. J’ai gagné.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Liberté Égalité Rivalité [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Liberté Égalité Rivalité [Terminé]
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 24 Sep - 12:56

T'as soudain comme une pulsion. L'envie insatiable de la faire tomber. Une chute mortelle, inconsciente. Ca a le mérite d'être bref, intense et discret (vous savez le : c'est un accident). Là - ici - au beau milieu de la Forêt Interdite. Même si elle manquerait à l'appel, ils mettraient une plombe à la retrouver. T'sais pas si c'est avec l'adrénaline du danger, votre chute de balai et tout, mais ça te picote dans les doigts. Les doigts et le cerveau.

Tu prends sur toi, encore une fois, parce qu'il faut bien quelqu'un de mature qui fasse la part des choses à un moment donné. Tu acquiesces avec un sourire amer à ses sarcasmes (c'est qu'elle se croit tout permis, mais tu lui as déjà prouvé qu'elle n'était rien ici, et encore moins sur Terre parce qu'elle a ce mauvais réflexe de se battre contre tout le monde - inutilement) / tu poursuis l'ascension. T'es pas super rassuré à l'idée d'affronter des créatures invisibles mais elle a raison : elles ne vous feront rien, enfin j'crois.

Ou vous seriez déjà morts tous les deux.
pu*ain quelle ironie quand on y pense.

Vous descendez presque aussi vite que vous êtes montés, avec un peu plus d'aise. T'as l'impression que son bras va beaucoup mieux. Tant mieux, tu peux te comporter de nouveau normalement (parce que t'avais l'impression d'être trop compatissant avec elle jusque là). Vous regagnez rapidement la bordure puis le lac et enfin le château dans un silence de mort. Un dernier regard derrière ton épaule. Ces bêtes là ne t'inspirent pas confiance quand même.

Gagné. Gagné ? Gagné de quoi ?
Ma pauvre, si tu savais - je crois bien que c'est toi qui a perdu
car tu lui as montré tes premières faiblesses aujourd'hui.


.
.
.
Fin :kiss:
Merci pour ta plume.
Merci Uly !
Contenu sponsorisé

Liberté Égalité Rivalité [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Liberté Égalité Rivalité [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 Liberté Égalité Rivalité [Terminé]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.