AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -13%
Réduction de 13% sur la console Nintendo Switch ...
Voir le deal
199.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 1 sur 1
C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours) Empty
C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)
Daisy Wellington, le  Lun 18 Mai 2020 - 17:20

Saison 31 - été
Permission de Elenna d'ouvrir le sujet.
LA accordé aux bienveillants vendeurs des Halles !


Les halles magiques ! Mon magasin préféré du monde entier ! Une fois de plus j'y viens pour faire des folies et dépenser des sous de façon peu raisonnable.  ( Je me rend compte que j'ai quand même beaucoup de chance. Je suis fille unique, mes parents me gâtent et peut être qu'on est un tout petit plus aisés que la moyenne, ce qui fait que j'ai l'impression de quand même avoir un peu plus de trucs que mes autres camarades à Poudlard. Je voudrais tellement pas faire de jaloux ...)

A quoi est-ce que je dois ma venue ici ? A quinze jours de travail intensif auprès de ma prof particulière cet été ! Même si j'étais pas d'accord avec l'idée au départ, j'ai fini par m'appliquer quand-même. J'ai surtout été motivée par la promesse d'une "récompense qui vaudrait le coups" promise par mes parents.

J'ai essayé de négocier qu'ils me laissent me colorer les cheveux ou que je me fasse faire un piercing. Ça a été refusé ! Net et sans discussions possibles. Les parents manquent de fun. Ma copine Gisèle à un piercing après tout, ca lui va bien ! En plus ce n'est pas très cher ... J'ai eu beau leur expliquer, ils sont restés sourds. Alors faute de mieux, j'ai réussi à obtenir qu'on essaye de faire rénover mon vieux balais !

Je tiens l'engin de mon grand père, un Nimbus 3000. Une antiquité devenue obsolète dont les sortilèges se sont estompés avec le temps. A l'époque c'était le top du top ce balais pourtant ! Et il possède une ligne qu'on ne voit plus aujourd'hui.

Papy Jack jouait dans l'équipe de Quidditch de sa maison à l'époque, chez les Serdaigle. C'est lui qui a d'ailleurs tenu à m'accompagner aujourd'hui. Il doit être curieux de voir ce que va devenir son vieil engin. Ça doit lui rappeler des souvenirs !

Il raconte qu'il aurait emmené ma grand mère dans leur première virée en amoureux un jour, sur ce balais. (Un récit que j'ai du mal à croire tant le sortilège de coussinage me parait "rude" en fait. Je dirais que le balais devient carrément "tape-cul" quand le vent se met un peu à souffler. C'est tout sauf romantique d'être assis sur un truc pareil ...)

Tout ca pour dire que ... nous voilà à passer les portes de ce chouette magasin ! Papy est habillé comme un gentleman farmer anglais (grand manteau en tweed, casquette vissée sur sa tête laissant entrevoir une chevelure blanchie mais encore bien implantée). L'ancêtre Wellington attarde un regard perplexe et un rien critique sur toutes les nouveautés magiques présentées sur les rayons.

Moi je me trouve à ses côtés, balais sur l'épaule. Habillée de façon bien différente  avec un débardeur bariolé et un short en jean porté au dessus de collants colorés (un style piqué à Gisèle !). Dès les premiers pas dans le magasin, je tourne un peu brusquement et manque renverser un mannequin en lui flanquant un grand coup de balais dans la tête. Ma maladresse m'attire un regard réprobateur de la part de Papy Jack. J'ai un sourire d'excuse au moment où je remet le mannequin en place. Ni vu ni connu, tout va bien !

On avance tous les deux jusqu'au comptoir où je pense qu'il faut se rendre pour procéder aux révision de balais.

On patiente un petit peu ... (normal !). Je m'occupe en détaillant tous les accessoires "balais" que le magasin propose. C'est dingue, on trouve vraiment de tout ! De la cire aux poils de rechange en passant par les sièges bébés compatibles Nettoiedur familial.  (Ça doit être génial quand même de partir en famille sur un balais pendant des vacances.) Papy ne partage pas mon intérêt. Il finit par sortir une montre à gousset de son veston, la regarde et me lance d'un ton détaché.

-Bien hum ... j'imagine que tu n'as pas besoin de moi immédiatement ... ? Je te laisse commencer. Je repasserai d'ici une petite heure voir ce que ca donne, d'accord ? Tu ne sors pas du magasin.

"Une petite heure". Ouais, je sais très bien ce que ca veut dire. Il va aller s'en jeter un petit au comptoir du chaudron baveur , dans le dos de Mamie ! Je hoche la tête et échange avec lui un sourire de connivence. Non je ne suis pas une balance, le secret sera bien gardé avec moi !

Papy file à l'anglaise et je me retrouve du coups seule devant le comptoir quand enfin quelqu'un arrive ...
Elenna Benson
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours) Empty
Re: C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)
Elenna Benson, le  Ven 22 Mai 2020 - 3:11

LA accordé à Daisy.



Réponse à Daisy Wellington



L’été qui revient, les rayons du soleil qui réchauffent, les oiseaux qui chantent, les jambes nues des femmes en short et l’air ravi des hommes. J’avais toujours eu du mal à supporter la chaleur, préférant largement l’air frais de l’hiver, mais je ne pouvais m’empêcher d’être un brin joyeuse avec le retour des beaux jours. A croire que c’était magique, les gens avaient retrouvé le sourire. Finie la morosité de la saison froide, bonjour le bonheur et la chaleur. Beaucoup trop empathique depuis mon enfance, cela me faisait un bien fou de ne plus croiser les regards énervés des gens frigorifiés. J’avais profité de la matinée pour me balader dans les rues de Londres avant de rejoindre le travail. Laissant la boutique aux mains de Dragomir et Lilith, il fallait pourtant que j’y retourne, histoire de vérifier si le premier n’avait pas tout transformé en bijoux ou si cette dernière n’avait tout simplement pas mis le feu aux planches.

Je sifflotais gaiement, pénétrant dans les Halles Magiques comme si c’était chez moi, mais après tout, c’était un peu le cas non ? Je passais le plus clair de mon temps entre les rayons ou dans l’arrière-boutique, au grand damne d’Alexander qui espérait profiter de moi entre deux rondes à Poudlard. Mais dans mon cerveau les idées fusaient. Et si la plupart s’avéraient être tout simplement impossibles à réaliser, il y en avait bien une qui avait sa place dans le magasin. Mais chut, c’était un secret, un projet mystère que j’allais très prochainement mettre en place, du moins je l’espérais. Dans l’arrière-boutique, je déposais mon sac et la veste que j’avais apporté “au cas-ou” sur le porte manteau. A peine quelques secondes plus tard, le bruit de la porte vint résonner dans mes oreilles.

Dans un réflexe de loup-garou, je relevais le bout de mon nez pour humer le parfum des nouveaux clients. Deux personnes, une femme et un homme d’après les effluves que je pouvais renifler tel un chien de chasse. J’arrangeais mes cheveux, je rangeais mon petit bordel organisé et je lisais rapidement le chiffre d’affaires de la matinée. Étonnamment, l’une des deux personnes fila à l’anglaise, son odeur disparaissant avec lui, laissant la jeune femme toute seule. Avais-je pris trop de temps pour rejoindre la salle principale ? Je me mis à sourire, reconnaissant sans même la voir la cliente qui était là. Je l’avais déjà servi quelques semaines plus tôt et j’avais cru comprendre qu’elle affectionnait tout particulièrement les Halles Magiques au vue de ses achats et de ses nombreuses visites. C’était un peu flippant de se dire que je reconnaissais bien mieux les gens à leur fumet qu’à leur visage. Ni une, ni deux, je filais jusqu’au comptoir pour apercevoir enfin la blondinette dont le nom mis quelques secondes à revenir dans ma mémoire.

" Miss Wellington ! Encore toi ?! Je souriais, amusée par ma propre réflexion. Je vais songer à t’offrir un abonnement je crois… "

Je m’appuyais sur le comptoir en bois, un faux air de réflexion sur le visage et un sourire que je galérais à dissimuler. J’avais lu son nom dans le livre de comptes et c’était sans compter sur mon espion/fiancé infiltré à Poudlard qui répondait inlassablement à toutes les questions que je lui posais, même si la plupart concerné uniquement la maison Poufsouffle. La jeune fille tenait bien fermement sur son épaule un vieux balai que je ne mis qu’un instant à reconnaître.

" Wah ! Mais que vois-je ? C’est un Nimbus 2000 Harry !  une véritable relique que tu as là… Que puis-je faire pour toi aujourd’hui ? "

Vu l’âge du balai qu’elle avait en sa possession, j’avais bien une petite idée mais je n’étais certainement pas là pour imposer quoique ce soit à mes clients. Si ça se trouve, la Poufsouffle aimait juste se la péter et marcher avec un balai sur l’épaule non ? Je penchais légèrement la tête sur le côté avec un air interrogateur, comme l’aurait fait un chien un peu benêt, le sourire toujours aux lèvres.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours) Empty
Re: C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)
Daisy Wellington, le  Ven 22 Mai 2020 - 11:40

Je suis surprise de me faire reconnaître appeler par mon nom et ça se voit ! Bien que un peu déstabilisée je répond par un sourire à la dame.

-Bonjour Madame ... Madame quoi ... ? J'en sais rien ! Je cherche en vain une étiquette avec son nom marqué dessus comme on le voit parfois dans des magasins moldus. ... la vendeuse !

J'ai un sourire quand elle parle de mon balais. Oui c'est une antiquité mais j'en suis fière.

-J'aimerai savoir si heu ... ce serait possible de ... le retaper ... ?  C'est le vieux balais de mon grand père. C'était un super balais à l'époque il parait !

Le comptoir a l'air grand et fait pour ça. Alors j'ose poser le balais dessus, en faisant attention de ne rien bousculer. (Déjà que j'ai failli mettre par terre un mannequin en entrant ... une maladresse, ça suffit !).

-Je me dis que .. ce serait bête d'en racheter un neuf alors que celui là vole encore ... non ? Et puis il a design old school, j'aime bien ... On l'a retapé avec Papy il y a deux ans ... Mais je suis sûre qu'on peut faire mieux que ça !

On avait essayé de bien faire les choses avec Papy lors de mon entrée en première année. On avait changé le faisceaux de poils, poncé et revernis le manche. (Enfin quand je dis "on" ... C'est lui qui a tout fait dans son atelier et je l'ai regardé en écoutant ses vieilles histoires de Quid ! J'ai pu mettre quelques coups de pinceaux lors du vernissage et c'est tout.). Du coups c'est pas un travail de pro,le résultat a été correct pour l'usage qu'on en voulait : faire redécoller le Nimbus 3000 à peu près droit et m'exercer au vol sur un balais "a moi".  

Je baisse un regard critique  sur mon  engin. Au delà de son design un peu ringard, on sent que c'est un vieux machin. Si seulement il ne pêchait que par la vitesse ... Il est à peine au dessus d'un comète sans en avoir la stabilité alors que dans le temps il lui mettait sa race question vitesse.

-Il est un peu "dur" à la manœuvre et son coussinage est moisi ... Je crois que ses enchantements sont un peu vieux ... Ah et puis ça vibre quand même un peu bizarre quand j'accélère un peu brusquement. Vous croyez que c'est possible de faire quelque chose ... ?
Elenna Benson
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours) Empty
Re: C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)
Elenna Benson, le  Mer 3 Juin 2020 - 0:11

LA accordé à Daisy.



Réponse à Daisy Wellington



La “petite” blonde s’était approchée rapidement du comptoir lorsque je l’avais interpellé en l’appelant directement par son nom. Pourtant, j’eus le temps de voir ce millième de seconde où la surprise passa en un éclair dans son regard. Y avais-je réfléchis ? Pas vraiment. J’avais une bonne mémoire des visages et je commençais à avoir vendu pas mal d’articles à la cliente qui me faisait face. Si elle ne voulait pas être reconnu, il valait mieux éviter de se rendre souvent au même endroit, après tout ! Et encore moins de faire des commandes signées de son nom et prénom. J’étais amusée par ma propre boulette, légèrement creepy soit, mais je fis mine de ne pas comprendre l’air perturbé de l’acheteuse compulsive.

" Bonjour Madame … la vendeuse ! J'aimerai savoir si heu... ce serait possible de... le retaper... ?  C'est le vieux balais de mon grand père. C'était un super balais à l'époque il paraît ! "

Elle avait souri dès que j’avais abordé le sujet de son précieux balais et je l’écoutais m’expliquer la raison de sa venue toute ouïe, le menton au creux des mains et les coudes sur le bord du comptoir. Sans plus attendre, la cliente pose l’objet de sa venue devant mes yeux, me permettant ainsi de le regarder de plus près.

" Je me dis que... ce serait bête d'en racheter un neuf alors que celui là vole encore ... non ? Et puis il a design old school, j'aime bien ... On l'a retapé avec Papy il y a deux ans ... Mais je suis sûre qu'on peut faire mieux que ça ! Je laissais mon regard vagabonder sur le manche, remarquant déjà plusieurs défauts à corriger. Il est un peu "dur" à la manœuvre et son coussinage est moisi ... Je crois que ses enchantements sont un peu vieux ... Ah et puis ça vibre quand même un peu bizarre quand j'accélère un peu brusquement. Vous croyez que c'est possible de faire quelque chose ... ? "

Prenant le balais du bout des doigts, je fronçais les sourcils, ne répondant pas de suite à Miss Wellington. J’avais la théorie, un peu moins la pratique. J’avais regardé Laurae le faire, j’avais même cru comprendre que cela l'apaisait de travailler le bois. Ça semblait l’apaiser, après tout, ça ne parlait pas du bois. Et rien de mieux que le silence pour ne pas être enquiquinée. C’était un peu ma première fois mais j’étais déjà très impliquée et les idées me vinrent rapidement. J’attrapais un petit papier sur mon bloc-notes ainsi qu’une plume. Je notais tout en expliquant à ma cliente.

" Bien sûr qu’on peut faire quelque chose ! Alors… En effet, il faudrait relancer les quelques sortilèges basiques d'ascension, de descente, d'accélération et du coussinage. Pour les vibrations et la manoeuvrabilité, on va tailler le bois, le lisser de nouveau, mettre du vernis et tailler le faisceau de brindilles. On va rebooster les performances de ce Nimbus 3000 et lui redonner son éclat d’antan ! "

Je relevais le regard, vers la blondinette qui écoutait attentivement mes explications. J’étais assez contente de ma proposition et j'espérais qu’elle accepte.

" Est-ce que ce joli programme t’irait ? … On serait sur un total de 15 Gallions. Tu as la possibilité rajouter une petite gravure : un symbole, un mot, une phrase ou autre, quelque part sur le manche de ton balai, c’est offert par la maison. "



Récapitulatif de la commande:
 
Contenu sponsorisé

C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours) Empty
Re: C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 C'est "Vintage", je vous dis ! (en cours)


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.