AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -44%
Baskets Nike Air Max 90 à moins de 80€ (du ...
Voir le deal
78.48 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
Sorciers et Moldus [Abandonné]
Jake Clavond
Jake Clavond
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sorciers et Moldus [Abandonné]  Empty
Sorciers et Moldus [Abandonné]
Jake Clavond, le  Jeu 21 Mai 2020 - 12:22

RP avec Gwendal Flores
Saison 31, Printemps

Archibald ne savait pas quoi faire de son samedi donc il parti pour Londres. Il aimait passer du temps à la capitale. Il prit son manteau, des lunettes de soleils, son téléphone portable et prit la direction de la gare pour se rendre à Londres.  Comme d'habitude, le voyage en train se fit sans encombres. Archibald en profita même pour dormir un peu.

Une fois arrivé, il alluma son téléphone, mit ses lunettes de soleil et quitta la gare. Il faisait très beau même si un petit vent frais le gênait. Archibald Avança dans la ville jusque à ce qu'il arrive sur une petite place où un spectacle de rue se jouait. Archibald se posa contre un mur et admira le spectacle, il lui arrivait d'observer le public au cas où il reconnaissait un visage familier.
Gwendal Flores
Gwendal Flores
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sorciers et Moldus [Abandonné]  Empty
Re: Sorciers et Moldus [Abandonné]
Gwendal Flores, le  Ven 22 Mai 2020 - 13:35

Londres aux premières floraisons du printemps est tout simplement splendide. Les rues éclairées par un soleil joyeux illumine les visages et les cœurs des habitants de ce pays réputé si froid et pluvieux. Aujourd'hui pourtant nul besoin de se préoccuper d'éventuels nuages voyageurs et grognons, chargés de vent et d'eau, tristes au point d'en laisser échapper leur humeur maussade sur nous. Les rires et les chants montant de la capitale et tournoyant dans les airs font office de bouclier d'ondes positives et infrangibles face à toute superstition ou préjugé météorologique. Je ne pouvais être plus ravi d'être en ville qu'en ce moment-même ! Papillonnant çà et là, profitant pleinement de cet instant d'allégresse, une parenthèse inespérée et bienvenue dans un monde qui peut parfois être aussi tragique qu'incompréhensible.

L'été pointera bien assez tôt le bout de son nez avec pour compagnes mes obligations familiales. Malgré mon âge, ma mère me réclame à corps et à cris chaque année à la même époque. Habituée au calendrier scolaire, elle ne comprend pas que de temps à autres le travail m'empêche de me libérer durant ces fameuses « grandes vacances » auxquelles je n'ai plus droit depuis la fin de ma scolarité. Cette année, cependant, je ne dispose d'aucune excuse de quelque sorte que ce soit pour ne pas rentrer au pays. Mon ancien emploi ayant pris fin quelques temps plus tôt. Cette nouvelle ne va pas enchanter mon abuelita, elle qui a fait des pieds et des mains pour m'obtenir ce poste ! Je me vois déjà assis dans le salon, soumis à l'interrogatoire curieux et jugeur de toute la famille. Me sentant trop grand pour ce minuscule fauteuil jaune sur lequel j'ai ma place et à la fois si petit sous leurs regards scrutateurs ! A n'en pas douter, je me recroquevillerais entre les coussins, les épaules voûtées, priant intérieurement le Seigneur d'abréger au plus vite cet avant-goût de Jugement.

Une mélodie des plus divines me sauve de mes pensées prémonitoires. Tel une libellule se posant de nénuphars en roseaux, je me fraye un chemin jusqu'à la source de ces notes. Un petit groupe d'artistes de rue offre à la vue du monde une parcelle de leur talent. Je les dévore des yeux avec toute la passion du monde : que les artistes sont fascinants ! Qu'ils sont inspirants ! Moi qui suis bien incapable de créer quelque chose de mes dix malheureux doigts, je ne peux que louer la chance que ces gens ont d'avoir un tel don. Un don qu'ils ont eu l'opportunité de cultiver et de faire grandir jusqu'à atteindre une beauté semblable à l'éclosion d'une tulipe de Hollande. Colorée, délicate, majestueuse.

Les musiciens et musiciennes se relaient, jouant tour à tour ensemble, en face à face ou se faisant écho, comme s'ils conversaient et argumentaient dans un langue qui leur est propre. Bien que le public n'en connaisse ni la teneur, ni le langage, les émotions provoquées par ce spectacle parlent d'elles-mêmes. Pas besoin de potion traductus pour comprendre la joie d'une guitare, la mélancolie d'un violoncelle ou l'excitation d'un... d'une... je ne saurais dire ce que c'est en réalité !
Mes applaudissements se joignent à la mêlée des battements de mains alentours. Le groupe allait enchaîner, juste le temps de reprendre leur souffle et de se désaltérer. J'en profite alors pour demander à la musicienne jouant de l'instrument étrange :
- Vous êtes tous merveilleux, absolument merveilleux ! La musique élève aussi bien les coeurs que les âmes et rien ne met plus en joie que ce genre de spectacle ! J'aurais tant voulu savoir jouer d'un instrument moi aussi, malheureusement aucune muse de ce noble art n'a voulu me donner sa bénédiction. Je me serais pourtant sagement contenté de la plus infime particule de talent qu'elles auraient pu m'accorder. Un reste. Une miette. Mais non, le solfège restera une langue étrangère pour moi autant que l'est celle des êtres de l'eau ou des gobelins ! Mais pardon, je m'égare, divaguer est un de mes nombreux travers, vous m'en voyez navré ! Je voulais vous demander le nom de votre instrument. Je n'en ai encore jamais vu de tel et il est... tout bonnement incongru ! Non, excusez-moi, ce n'est pas le bon terme. Insolite lui conviendrait mieux. Oui, voilà, insolite ! Vous voir en faire sortir un son aussi doux que le chant d'une sirène est fascinant, surtout qu'il n'a pas l'air des plus aisés à manier. Avec son tronc encombrant et ces touches un peu partout ! Je meurs d'envie de percer tous ses secrets, je suis tout ouïe à la moindre information que vous consentirez à me donner là-dessus.

J'avais une fois de plus laissé mes mots s'envoler tout seuls. Des oiseaux lâchés d'un coup, assoiffés de liberté après avoir été enfermés dans une cage trop longtemps. La pauvre musicienne me regarde avec des yeux ronds et je commence à douter qu'elle n'ait compris ne serait-ce qu'un seul de mes mots. Peut-être est-elle étrangère et ne parle pas anglais ? Ce serait bien ma veine mais comme ce serait encore plus incroyable que tout le reste !
Jake Clavond
Jake Clavond
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sorciers et Moldus [Abandonné]  Empty
Re: Sorciers et Moldus [Abandonné]
Jake Clavond, le  Ven 22 Mai 2020 - 15:43

Amateur de musique, Archibald s'approchait petit à petit de la foule tout en écoutant la mélodie qui venait de la scène. Archibald bouscule une petite fille sans faire attention et donc s'arrête. Il s'excuse auprès de l'enfant et lui sourit. Il jette un coup d'oeil à ses parents. Deux moldues, Archibald les salue et leur souhaite une bonne journée. Il se décale pour ne gêner personne et sent quelque chose lui frapper le bras.
Il tourne ta tête et vit un vieil homme en fauteuil roulant. L'homme lui demanda gentiment s'il pouvait l'emmener devant la scène pour qu'il puisse voir les musiciens. Archibald accepta et poussa le fauteuil jusqu'au devant de la scène. L'ancien le remercia et Archibald ne voulut pas bouger donc resta à côté.

Le groupe marqua un temps d'arrêt un Archibald remarqua un homme qui parlait avec une musicienne. Archibald avait remarqué l'homme car il était particulièrement enjoué part le spectacle. En revanche, Archibald devint beaucoup plus curieux lorsqu'il entendit l'homme parler de Gobelins. Il se tourna vers l'homme et la musicienne.

Cette dernière ne répondit pas, pourtant la question était claire. Archibald se fraya un chemin pour rejoindre la discussion.

- Bonjour, J'ai entendu ce que vous disiez et c'est vrai que c'est la première fois que je vois cet instrument, je suis curieux de connaître son nom.

Archibald adressa un sourire à la musicienne et à l'inconnu.
Gwendal Flores
Gwendal Flores
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sorciers et Moldus [Abandonné]  Empty
Re: Sorciers et Moldus [Abandonné]
Gwendal Flores, le  Dim 24 Mai 2020 - 22:30

Ma curiosité est contagieuse. C'est, à mon sens, une bonne chose que l'intérêt montré pour une chose de la part d'une seule personne peut faire naître un jumeau de ce sentiment dans le coeur et l'esprit d'autrui. N'est-ce pas tout bonnement fascinant qu'une idée puisse se transmettre comme un sourire ? Des contagions de curiosité ne seraient pas déplaisantes. Surtout quand il s'agit d'une singularité comme celle représentée par cet instrument insolite et nouveau. Que serions-nous sans notre attrait de la curiosité ? Je ne saurais l'imaginer tant cette perspective me paraît désastreuse ! Ce serait comme se représenter un monde sans imagination ou sans passion. Une passion comme la musique, en ce qui nous concerne à cet instant.

La musicienne semble complètement perdue. Elle tente de prononcer quelques mots en anglais mais d'une voix si timide et si peu assurée que mon coeur se serre en l'entendant ! Elle est donc bel et bien une étrangère venue se produire dans ce pays si friand d'art ! Sous l'émotion, je saisi une de ses délicates mains aux phalanges durcies par les années d'entraînement à sa discipline.
- Ô muse d'ailleurs, ne vous en faites pas ! Votre anglais est peut-être jeune et maladroit mais il est tout à fait charmant, n'en n'ayez pas honte ! Moi-même suis originaire d'une île au-delà de l'océan atlantique et ai dû m'adapter à cette langue si ardue qu'est l'anglais. Savez-vous que c'est une des langues les plus complexes au monde ? Bien sûr que vous le savez, vous l'étudiez sans doute en vous arrachant les cheveux comme j'ai moi-même pu le faire auparavant. Soyez rassurée, votre accent ne fait qu'apporter une touche de beauté sans pareil à cette mélodie de voix qui n'est pas celle de votre enfance. N'est-ce pas merveilleux, cher ami, que ce pays accueille ainsi de tels talents venus de part delà les frontières ? Quelles formidables aventures a-t-elle vécues avant de parvenir jusqu'ici ? Combien d'oreilles des quatre coins du globe ont-elles été bénies par ses compositions. Je suis subjugué par votre courage et votre talent, chère dame, vous avez tout mon soutient. Maintenant et à jamais. D'ailleurs, prenez ceci ! C'est un bien maigre salaire pour le travail effectué mais c'est tout ce que je peux vous offrir en cet instant.

Je m'étais adressé tour à tour à la demoiselle puis à mon voisin et à nouveau à la musicienne et maintenant m'empresse de fouiller mes poches à la recherche de mon porte-monnaie. Mes doigts rencontrent beaucoup plus de miettes de biscuits pour fées que la convenance le permet mais je n'en ai cure tant je souhaite accomplir ma tâche. Enfin, je vide le carré de faux-cuire acheté sur un marche moldu il y a de ça des années de quelques billets. L'argent moldu n'a pas grande valeur en comparaison des gallions sorciers. Et n'étant pas spécialement dans le besoin, le taux de change entre les deux monnaies arrange mes affaires. Je ne sais combien je force la musicienne à accepter, refermant ses doigts sur les billets pour lui faire comprendre que c'est de bon coeur que je les lui cède. Une fois la communication non-verbale victorieuse, je ne peux m'empêcher de continuer sur ma lancée. Dieu sait que si on ne m'arrête pas dans mes laïus, je mourrai de déshydratation avant de me taire !
- Le mystère reste entier quant au nom de cet instrument ceci dit ! Êtes-vous également artiste, monsieur ?
Jake Clavond
Jake Clavond
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sorciers et Moldus [Abandonné]  Empty
Re: Sorciers et Moldus [Abandonné]
Jake Clavond, le  Mar 26 Mai 2020 - 0:08

L'homme qui posait les questions devaient être un poète vu toutes les phrases sans début ni fin qu'il utilisait. Archibald, se demandait même si l'inconnu savait ce qu'il disait. À force de parler, il allait probablement révéler une énormité du style "O noble muse, sorcier que je suis je ne pourrait créer une telle magie que celle que vous faites avec vos doigts". À cette pensée, Archibald ne put s'empêcher de penser "Titre" et ne pût empêcher un léger rire. Il se surprenait à se faire rire tout seul. Le début de la démence. Il fût sorti de sa démence par la question de l'homme. Un artiste ? Archibald? Non pas vraiment, mais bon, la discussion n'allait pas être intéressante s'il répondait si froidement, il opta donc pour une réponse qui lui permettait de continuer la discussion avec cet étrange poète.

- Je ne suis qu'un débutant, je dessine un peu mais loin de moi l'idée de penser pouvoir créer quelque chose d'aussi beau que ce que crée cette artiste. Sinon, je fais un petit peu de patisserie. Vous?
Contenu sponsorisé

Sorciers et Moldus [Abandonné]  Empty
Re: Sorciers et Moldus [Abandonné]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Sorciers et Moldus [Abandonné]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.