AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -83%
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 ...
Voir le deal
15.51 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 8 sur 10
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor

Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Lilith Bee, le  Jeu 14 Mai - 11:52



Réponse à Castielle Colt


La jeune sorcière parut quelque peu surprise du prix, mais ne manifesta aucun aucun mécontentement. Par contre, elle avait l'air particulièrement indécise sur la façon dont ses achats rejoindraient leur nouvelle maison. Finalement, elle se décida pour un sac, ce qui ravit Lilith qui n'avait pas encore testé ses compétences pour gérer les livraisons. Encore plus dans une salle commune de Poudlard ! Elle demanderait plus tard à Elenna des précisions sur ce point.
Avec un grand sourire, l'ancienne lionne emballa le tout et lui tendit en souriant.

- Merci et du coup vous pouvez facturer ça sur le compte de la maison Poufsouffle.

- Pas de souci ! Encore une manipulation qu'elle ne maitrisait pas... Hors de question de le montrer à sa première cliente! Les maisons avaient donc un compte aux Halles ? Dommage qu'elle ne l'ai pas su avant, cela aurait pu lui servir quand elle était préfète des rouges et or. Elle interrompit ses pensées, poussée par un éclair de lucidité Par contre, je peux voir ton insigne ? Juste pour vérifier !

Une fois tout en ordre, Lilith faillit laisser partir la préfète des blaireaux avant de se souvenir d'une dernière chose.

- Et n'oublie pas ton brin de muguet ! Offre spécial du mois de mai de la part des Halles magiques. La vendeuse tendit la tige aux feuilles vertes et fleurs blanches avec un clin d'oeil. Bonne journée, et à bientôt j'espère.  



Réponse à Harley Everett


Pour le moment, sa première journée se passait à merveille ! Les clients semblaient contents et elle s'amusait comme une petite folle à "jouer à la marchande magique". Cette fois, elle était dans son élément: Chemin de traverse, au milieu de sorciers, avec la belle Elenna comme gérante, et un collègue qui - à première vue - lui paraissait plutôt sympathique.
Elle se tenait à demi appuyée le coude sur le comptoir, le menton dans la paume de sa main quand un nouveau client passa le pas de la porte. Quasi instantanément, la jeune femme se redressa, quittant la position nonchalante qu'elle avait deux secondes plus tôt.  Un jeune garçon, peut-être même un enfant s'approcha alors d'elle avec un air déterminé.

- Bonjour, je vais faire ma rentrée au collège de sorcellerie et je voulais savoir s'il existe une solution pas chère pour se procurer le strict nécessaire. Comme du vélin, une plume, un encrier, de l'encre et une tenue pour l'école ? Je n'ai pas beaucoup d'argent... Je viens d'acheter ma baguette. Ce serait vraiment génial si vous pouviez me renseigner.

Lilith regarda autour de lui, mais aucun parent ne semblait accompagné ce drôle de petit bonhomme. Il n'était vraisemblablement pas souriant ni joueur comme pouvait l'être les enfants avant leur première rentrée à Poudlard. Cependant, une certaine fébrilité transparaissait dans cette voix si fluette et si assurée à la fois.
Tout en baissant les yeux, elle s'adressa à ce client pas comme les autres.

- Bonjour, et félicitations pour ta rentrée ! Si tu le souhaites, nous avons une offre spéciale de rentrée, 1 galion pour tous le nécessaire.

Plutôt que d'énumérer les cinq items qui composaient l'offre, Lilith lui tendit avec un sourire le catalogue ouvert à la page concernée. Une plume, du vélin, de l'encre et son encrier sans oublier la fameuse robe de l'uniforme, le kit était complet.

- Alors, tu en dis quoi ? Je t'emballe le tout ?

A ce prix là, la vendeuse n'avait pas de doute sur la réponse du jeune client. Mais tout de même, elle attendit la réponse avant de commencer à faire le paquet.
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Vampire



Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Hugo Mourlevat, le  Jeu 14 Mai - 17:07

Désolé pour le retard Dragomir !

Je sortais les gallions demandés. Il me fallut quelques secondes histoire de tout recompter pour être sûr de ne pas en oublier. J'étais vraiment très anxieux quand je me sentais pas à l'aise ; mais j'étais toujours aussi excité d'avoir mes nouveaux patins.

-Ca sera tout merci, bonne journée monsieur ! Je m'empressai de prendre mon nouveau bien et de les mettre dans mon sac pour filer avec. Je retournai dans la rue, flâner au grès de la populace qui m'entraînait ça et là. Non en vrai j'avais surtout envie d'une glace. Y'a pas un glacier magique par ici par hasard non ?
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Castielle Colt
Castielle Colt
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Castielle Colt, le  Sam 16 Mai - 11:34

avec Lilith

C'était la première fois qu'on lui demandait son badge en guise de vérification. Castielle fut tellement surprise par cette nouveauté que ses lunettes s'en colorèrent d'un doux jaune pâle. C'est vrai que chez les sorciers les cartes étudiantes n'étaient pas courantes, étrangement, et qu'au final n'importe qui pouvait commander n'importe quoi au nom de sa maison si l'envie lui prenait de filouter. Bien sûr, une fois la livraison effectuée ou le compte bancaire débité d'une somme anormale, la direction aurait vite tilté mais quand même. La préfète se dit alors que c'était une vendeuse bien plus maline que ses collègues habituels qui était là. Elle lui rendit son sourire tout en dégageant le pan de sa veste comme le ferait un agent du FBI pour montrer son flingue. Castielle portait toujours son insigne à la ceinture, telle une étoile de sheriff. Elle n'avait jamais compris le délire de l'épingler sur sa poitrine, c'était tellement naze et peu stylé.
« Bien sûr ! Le voici ~ »
Badge retiré et montré à la vendeuse, puis remis à sa place une fois la vérification effectuée.

Castielle empoigna son sac avec grand plaisir, le brin de muguet un peu moins. Une moue dubitative sur le visage, les lèvres pincées après un « Euh, cool, merci ? » peu enthousiaste. Qu'est-ce qu'elle voulait qu'elle foute d'un brin d'herbe comme ça ? Ça se mangeait pas, ça se plantait pas, ça s'utilisait pas en potion,... puis de toute façon la préfète n'avait jamais été une grande fan de plantes vertes. En revanche, elle connaissait au moins deux personnes plus jeunes qu'elle qui, elles, adoraient ce genre de fleurs inutiles. Bon, il faudrait qu'elle trouve un moyen pas trop bizarre de le leur refiler mais elle aurait tout le loisir d'y réfléchir sur le chemin du retour.

Un dernier remerciement et salut à la vendeuse, et voilà Castielle Colt repartie en mission. Il fallait désormais ramener tout ça à bon port, les préparer et les cacher jusqu'à ce que leurs futurs gagnants soient enfin connus.

[Départ de Cassie, merci Lilith ! ]
Alexander Scott
Alexander Scott
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Alexander Scott, le  Sam 23 Mai - 18:04

Alex' n'avait jamais eu le moindre talent pour la legilimencie, pourtant à cet instant il n'avait aucun mal à deviner les émotions qui traversaient la tête de l'aventurière des neiges. Les yeux de la jeune femme femme s’étaient transformées en deux sphères remplies d'étoiles tandis qu'elles sautillaient sur place comme une enfant à qui on aurait offert le plus beau des cadeaux de Noël. Oui, visiblement il ne s'était pas trompé. Parfois avec sa fiancée le sorcier de l'est avait l’impression d'être le plus doué des legilimens et le champion des occlumens. Combien de fois était-il parvenu à démasquer ses cachotteries ? Combien de fois était-il parvenu à lui cacher des surprises ? Il la connaissait bien, trop bien, inutile de préciser cependant que la réciproque était parfaitement valable. Tandis que la jeune femme sautait à son cou, manquant de lui arracher la tête au passage, les paroles de la vendeuse de Barjow et Beurk revinrent obscurcir l'esprit du chasseur de mage noir. Il la connaissait trop bien ? Vraiment. Elle le connaissait trop bien ? Vraiment ? Peut-être pas tant que ça finalement. La vérité c'était que le couple avait peut-être plus de secrets que les deux partis ne voulaient bien le penser. Pour sa part Scott savait qu'il ne cachait qu'une chose à Lenna mais la réciproque était-elle valable ? Intérieurement le russe détestait l'idée même que esprit puisse se poser ce genre de question. La pirate avait semé les graines de la discorde mais il ne s'agissait pas de les arroser, ça lui aurait fait trop plaisir. Et puis finalement n'était-ce pas plus sain d'avoir des secrets ? Ou peut-être pas. A terme une discussion serait peut-être nécessaire, mais pas maintenant... Pas maintenant... Le félin avait toujours détesté les conflits et joutes verbales et aujourd'hui dieu sait qu'il n'était pas là pour se prendre la tête, encore moins avec son aventurière des neiges.

-Sérieeeeeeeux ?! Pour moi ! Comment t’as su ? J’ai craqué dessus à la seconde où je l’ai vu ! J’en reviens pas, sors de ma tête… Merci mon amour, il est parfait.

Comment il avait su ? Sérieusement ? C'est pas comme si elle lui avait parlé 897 fois de cette collection de bijoux spéciale Quidditch en préparation aux Halles Magiques ! Une collection qui promettait d'être incroyable de faire un véritable carton auprès de tous les fans de ce sport magique. Oh évidemment Scott ne savait pas exactement en quoi allait consister cette collection, d'ailleurs Elenna le savait-elle elle même ? C'était un membre des Halles Magiques qui s'occupait de façonner les bijoux, non ? A en juger par un oeil néophyte c'était un véritable travail d’orfèvre ! C'était à croire que la lupine employait un gang de gobelins à la cave pour réaliser ces petits chefs d’œuvres ! En tout cas ce Vif d'Argent lui valait une véritable avalanche de bisous, il n'allait pas se plaindre. Il faudrait sérieusement qu'il songe à féliciter cette bande de petits gobelins que l'aventurière des neiges employait à la cave, en espérant tout de même qu'elle les paye assez généreusement. Finalement après cette tornade de remerciement la Poufsouffle retrouva son calme et après s'être emparé du bijoux entraîna son fiancé à la caisse pour passer à la douloureuse. Scott était récemment passé à Gringott's pour jeter un œil à son coffre qui, d'après ses souvenirs, était vide mais qui finalement ne s'était pas avéré si vide que ça. Qu'est-ce qui lui avait procuré autant d'argent ? Une prime versée par Petrus Sudworth versé à titre posthume suite à sa disparition avec Elenna ? Trop généreux, c'était pas possible. Son salaire d(entraîneur au Heurtoir ? Il ne lui semblait pas être si haut que ça. Peut-être que Poudlard était particulièrement généreux.

- Quelle chance elle a, cette femme ! Je suis persuadée qu’elle va adorer. Je t’ai dis que j’avais lancé un recrutement pour un nouveau vendeur ? Tu devineras jamais qui a postulé… Légère pause. Est-ce qu’il vous faudra autre chose Monsieur Scott ? Un nouveau balai peut-être ?

Alexander esquissa un large sourire lorsque sa dulcinée mentionna le fait que sa femme devait-être bien chanceuse, c'est qu'elle en savait quelque chose ! Le cœur du sorcier de l'est était gonflé de fierté, c'était assez ironique. Lui, Alexander Scott, le grand chasseur de mage noir était fier d'avoir tapé dans le mille pour un cadeau à sa fiancée comme pourrait l'être un petit garçon après un cadeau à sa mère. La street cred avait de quoi en prendre un coup ! Mais voir Elenna aussi heureuse et épanouie importait beaucoup au félin. Après tout ce qui s'était passé la jeune femme méritait un peu de bonheur. Travailler aux Halles Magiques semblait la combler au niveau professionnel et c'était à lui qui revenait la lourde responsabilité de la combler au niveau sentimental ! Que Merlin lui soit témoin, il mettait du cœur à l'ouvrage !

- Ah, je ne vous le fait pas dire ! Toutefois pour l'instant il s'agit seulement de ma fiancée ! Les choses ont un peu traînées mais nul doute que ça ne tardera pas à se débloquer !


Le sorcier de l'est adressa un clin d’œil à l'aventurière des neiges avant de rapidement réfléchir à sa question. Un nouvel employé ? Ça pouvait être absolument n'importe qui ! Toute la Grande-Bretagne était prête à se battre pour avoir l'immense privilège de travaille avec Elenna Benson, non ? Enfin il devait s'agir de quelqu'un qu'il connaissait sinon elle ne lui aurait pas poser la question... Un ancien Auror ? Un Phénix ? Un ancien Phénix ? Voilà qui faisait presque le tour de leur cercle de relations amicales bon après il y avait le reste mais c'était peu probable que la lupine propose un job à ces relations... Inamicales. Ah et il y avait l'option vendeuse de Barjow et Beurk, non ? Après tout elle semblait avoir d'excellentes relations l'une avec l'autre et elle avait une expérience dans la vente. Le sorcier de l'est pesta intérieurement contre lui même. Y'avait pas à dire, elle n'avait pas manqué son coup celle-ci.

- Un nouveau vendeur ? Je suppose qu'on le connaît tous les deux ? Alexander guetta, en vain, une réaction sur le visage de sa dulcinée. Pourquoi pas ce bon vieux Petrus Sudworth ? J'ai entendu dire qu'il avait quitté son poste de ministre, il doit être en recherche d'emploi et nul doute que tu aimerais bien inverser les rôles et donner les ordres ! Le russe esquissa un large sourire suite à sa mauvaise blague puis détacha la montre d'or qu'il portait à son poignet. Maintenant que tu me fais la remarque... Tu penses que les gobelins que tu caches à la cave et qui s'occupe de orfèvrerie arriveraient à réparer ma vieille montre ?
Malicia Evans
Malicia Evans
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Malicia Evans, le  Dim 24 Mai - 12:55

Réponse à Dragomir


Les livres s'entassent sous tes demandes. Tu allais en avoir pour un bon prix. Mais il en manquait non ? Tu avais fixé les étagères mais il n'y a pas tout ce que tu voulais. Je vous en pris regardez dans le registre. Si vos livres ne s'y trouvent pas nous pouvons bien sur les commander. Nous pouvons même vous procurer des livres moldus. Un balai pour enfant ? Bien sûr ! Vous profitez de la réduction de 25% sur celui ci! Tu jettes un oeil dans le registre auprès de l'elfe. Hmm... non visiblement tu reprendras pas d'autres livres. Pas maintenant, tu verras plus tard, si tu y reviendras un autre moment. Ce n'est pas grave, tu suis le vendeur jusqu'au comptoir.

Cela fait beaucoup d'ouvrage. Souhaitez-vous que nous vous livrions gratuitement ?

Oui, je veux bien. Mais avec tout ça, je prendrais juste un piercing en argent pour le nombril en plus, qu'il faudrait emballer. Sortant les gallions nécessaires, tu les poses sur le comptoir en attendant que tout soit prêt.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Eileen I. Hilswood, le  Mer 27 Mai - 2:03

Réponse à Dragmir
Sorry pour le retard, je pensais avoir répondu T.T


Fastueux. Oui voilà, c'était bien là le mot. Elle voulait pouvoir impressionner rien qu'en entrant dans la pièce. En tout cas, elle faisait toujours confiance à quelqu'un qui avait un carnet à croquis à portée de main.

- Je vois bien sur vous cette robe ci. Dans les tons noirs mais remplie de dorures. peut être un effet iridescent comme le plumage des colibris. On y ajouterai des plumes d'autruches, des rubans voir même des sortilèges fleurissants. Pourquoi pas une ombrelle fleurie et un chapeau-jardin anglais.

Izsa aimait bien cette idée. Noir, dorée, et un arc en ciel camouflé dans l'ondulation du tissu. C'était vraiment... élégant. Il n'y avait pas d'autre mot. D'une retenue parfaite, pour montrer que la personne qui la portait avait du goût, et pourtant ne les étalaient pas avec vulgarité. Mais avant qu'elle puisse répondre quoi que se soit, le vendeur lui proposait autre chose. Une robe déjà présente, cette fois-ci. Dans des tons rouges, et d'une forme qui lui rappelait ces vieilles familles de Sang-Pur.

- Nous pourrions modifier celle ci, dans des tons plus clairs, en y ajoutant quelques paillettes, en changeant la dentelle noire par du doré ou de l'argenté. Pourquoi pas quelques plumes aussi. Nous pourrions y ajouter des portes fusées, des tourbillons de feu d'artifices ou des feu-follets. Qu'en pensez vous?

Elle commençait à se faire une idée, pour sûr. Elle attendit tout de même sa proposition de bijou avant de lui répondre.

- L'époustouflant se porte souvent à la gorge. Pourquoi pas une rivière de diamant? Bien sur le style peut être plus léger.

Izsa inspecta son dessin, puis un sourire s'étira sur son visage. Oui, ça c'était vraiment époustouflant. Quand il avait dit "rivière de diamant" elle s'était imaginée un long collier, lourd, et cela lui avait fait presque peur. Elle avait l'impression qu'un bijou tel que celui qu'il lui avait dessiné la mettrait véritablement en valeur.

- J'aime beaucoup l'idée de la rivière de diamants. A vrai dire je l'adore. Par contre... Je ne pense pas que la robe gothique me convienne. Une question de style, et de goût, je dirais. Et puis je suis plus à l'aise sans manche... Oui, celle que vous m'avez dessiné me plait bien plus ; plutôt en bustier, peut-être, pour pouvoir porter le collier et le mettre en valeur. Je pense que cela serait possible d'enchanter le tissu pour qu'il bouge de lui-même, comme avec une légère brise... pour les effets iridescents cela serait un must. Et pour les plumes aussi ! Plumes d'autruche, plumes d'Augurey, un mélange des deux ?

La voix de la jeune femme s'emballa. Oui, vraiment, cela pouvait marcher. Le Phénix irlandais avait un aussi beau plumage que les corbeaux ou les pies, en terme de reflet irisés.

Soudainement, elle revint à la réalité, posant alors deux questions lui fixant les pieds sur terre. Voir sous terre.

- En combien de temps est-ce que cela pourrait être fait ? Et... cela représenterait quel budget, à peu près ?
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Jackson Emerenziana, le  Mer 27 Mai - 14:27

L'essayageSaison 29 - Hiver - Elenna BensonDurant la réflexion de Jackson, la jeune femme semblait s'être perdu dans ces pensées. Elle faisait volé les objets autour d'elle. C'était... magique. Sans mauvais jeux de mots ! Après avoir écouté la réponse de l'Italien, l'interlocutrice compta sur ces doigts comme le ferait un enfant ne connaissant pas encore les chiffres. Au bout de quelques secondes, elle s'exprima sur le prix de la commande tout en souriant. L'ancien serdaigle hocha la tête et sortit son porte-monnaie.

Merci pour la réduction Madame. Je vais prendre mes achats avec moi.

Posant la monnaie sur le comptoir, Jackson souriait.

Spoiler:
 

:copyright:️ 2981 12289 0
Sue Glanmor
Sue Glanmor
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Sue Glanmor, le  Mer 27 Mai - 20:04

Saison 31 - Printemps

Alors que Sue vagabonde sur le Chemin de Traverse, comme à son habitude, elle s'arrête devant la vitrine des Halles Magiques. Son œil est immédiatement attiré par le matériel de Quidditch qui est mis à l'honneur. Il y a de belles réductions en ce moment sur tout le rayon associé. Ça tombe bien, elle songeait justement à remplacer son balai. Cela fait quelques années qu'elle a sa Flèche de Cristal maintenant. Elle l'a tant et tant utilisée que l'usure lui a fait des dégâts. Quand elle l'avait choisie, son Capitaine lui avait dit que ce n'était pas spécialement adapté à son poste. Un peu trop fragile, il était prévu que l'engin perde ses brindilles en cas de collisions. Elle s'était défendue en arguant qu'elle en prendrait soin. Mais cela n'a pas manqué, malgré tous ses efforts. Son balai a souvent souffert d'impacts - souvenez-vous du vilain Cognard lors du dernier match - et s'est déplumé au fil du temps.

La demoiselle hésite un instant. Elle a formulé une demande à sa Directrice pour que la maison Serdaigle paie de nouveaux balais aux joueurs. Peut-être devrait-elle attendre avant de dépenser ses propres deniers ? Alors que ses mains plongent dans les poches de sa veste, elles entrent en contact avec un morceau de parchemin. Du bout des doigts, elle le tire et le lit. Oh oui, c'est vrai ! Elle a gagné ce bon d'achat lors d'une loterie magique. À utiliser, comme par hasard, dans le magasin juste en face d'elle ! C'est un signe. Fini les tergiversions, le bric-à-brac du Chemin lui tend les bras !

Une fois la porte d'entrée passée, Sue est encore une fois happée par sa curiosité. Il y a tellement de choses ici. On a beau revenir de temps en temps, on a toujours l'impression de redécouvrir ces rayons. Alors elle tombe sur la première étagère qui s'offre à elle, détaille les bibelots magiques exposés. Elle prend le temps d'admirer, de flâner. Son petit côté acheteuse compulsive prend finalement le dessus. Après avoir feuilleté plusieurs ouvrages, elle finit par en garder un sous le coude. Elle se saisit également de pantins aériens de fine facture. Une fois arrivée dans le rayon musique, impossible de résister... Elle se charge encore un peu plus. Quand enfin elle arrive au niveau de ce qu'elle cherchait, elle ne regrette pas de s'être un peu trop laissée aller, seulement elle réalise qu'elle ne pourra jamais porter tout ça.

Quelques minutes passent sans qu'elle ne quitte la coin du Quidditch. C'est qu'il y en a des choses à admirer, et pas seulement des balais ! Par exemple, des affiches originales à l'effigie de grandes équipes de Quidditch du Royaume-Uni. C'est magnifique. Avant d'être joueuse, elle était supporter. Même avant d'entrer à Poudlard, elle l'était. Alors ces merveilleux papiers attirent son attention. Elle ne trouve toutefois pas l'équipe de son cœur. Il va falloir interroger le personnel à ce sujet. Pour ce qui est des balais, elle s'est déjà renseignée et son choix a été fait depuis longtemps. En plus de cela, elle a décidé de profiter des réductions pour acquérir du matériel qui lui serait certainement fort utile. Ah, quand elle rentrera chez elle, No sera vert en découvrant ses folies ! Sans compter son oncle, auprès de qui elle va encore devoir quémander après avoir dépensé tous ses Gallions. Sourire machiavélique d'enfant gâtée.

Une fois certaine de ce qu'elle veut, Sue se dirige vers le comptoir de la boutique.

- Bonjour ! Voici tout ce que je vais prendre aujourd'hui, dit-elle en déposant sa récolte. Ensuite, j'aimerais commander du matériel de Quidditch. Je crois que vous faites des réductions ? Il me faudrait... une écharpe Serdaigle, un kit de protections pour joueur, des bandeaux anti-chute, des Multiplettes... Ah et j'allais oublier le plus important : un Tourbillon de Flammes. Puisque je ne peux pas tout porter, je me demandais s'il était possible de livrer ça chez Alwyn Bedwyn, à Londres - je peux vous noter l'adresse si vous voulez. Courte pause. J'ai vu que vous faisiez de très jolies affiches aussi ! Mais je n'ai pas trouvé celle de mon équipe préférée, les Catapultes de Caerphilly... Est-ce que vous l'avez en stock ? Faites-vous aussi des affiches pour des équipes amateures ? J'aurais bien aimé en avoir une pour celle de Serdaigle, à Poudlard...

Petit résumé:
 
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Lilith Bee, le  Jeu 28 Mai - 23:31



Réponse à Sue Glanmor


Pour l'affiche personnalisée, n'hésite pas à prendre contact avec Elenna Benson Wink

Un petit tour par ci, un petit tour par là... tel un papillon de nuit, Lilith passait d'un rayon à un autre, d'un objet à l'autre avec la célérité de l'insecte. Elle inspectait les allées de ce magasin qui l'accueillait depuis quelques jours maintenant. Elenna avait repris avec brio Les Halles, et la jeune sorcière était contente de faire partie de ce renouveau, pour l'enseigne comme pour la louve.
Elle appréciait la vie qui se dégageait de la foule des sorciers qui se bousculaient aux heures d'affluence. Elle appréciait encore plus le calme qui revenait doucement juste quelques heures avant la fermeture, quand les derniers clients trainaient sans vraiment savoir quoi prendre. Généralement, c'était à ce moment là que Lilith dégainait son sourire de circonstance et quittait le comptoir pour conseiller et pousser un peu les-dit clients à la consommation...
Ce jour là, même si la fermeture était encore loin, tout était resté à peu près calme. Alors elle en profitait pour passer en revu les tonnes de choses qu'ils avaient en magasin. Lilith était fière de s'être faite assez vite au us et coutumes des Halles. Pourtant il lui restait encore des choses à apprendre. La place attitrée de chaque produit en faisait partie.

Elle était en train d'observer une plume soyeuse destinée aux élèves de Poudlard quand une nouvelle cliente fit son entrée. Dragomir était occupé en réserve, Elenna derrière le comptoir... C'était pour elle.
Sans se presser, Lilith rejoignit le comptoir tout en observant la jeune cliente remplir ses bras de maintes objets divers et variés. Des livres, une paire de patins, quelques CDs... Avec un sourire ironique elle regarda la Serdaigle s'approcher d'elle, se demandant à quel moment tout allait tomber par terre. Cela n'arriva pas et c'est une jolie sorcière, encore adolescente, qui déposa l'ensemble des achats devant elle.

- Bonjour ! Voici tout ce que je vais prendre aujourd'hui.

- Bonjour ! Parfait, je vous emballe ça. Et l'ancienne lionne commença à mettre de l'ordre dans les emplettes tout en écoutant attentivement la suite qui ne tarda pas à venir. Quant elle comprit qu'elle ne pourrait pas tout retenir, elle attrapa un calepin qui trainait non loin, et se mit à prendre des notes. Cette gamine semblait avoir des sous à dépenser, et elle comptait le faire d'un seul coup !

Une écharpe Serdaigle, un kit de protections pour joueur, des bandeaux anti-chute, des Multiplettes... Lilith releva la tête, pensant que c'était terminé. Mais l'adolescente continua, imperturbable, et la plume de la brunette se remit à gratter le papier pour noter la dernière commande. Et pas des moindres: un Tourbillon de Flammes.  

- Puisque je ne peux pas tout porter, je me demandais s'il était possible de livrer ça chez Alwyn Bedwyn, à Londres - je peux vous noter l'adresse si vous voulez.

- Oui, bien sur, la livraison est gratuite à l'adresse de votre choix. je vous laisse me la noter. Et la vendeuse lui tendit son calepin et sa plume. Ça sera to... Elle n'eut pas le temps de terminer que déjà le moulin à parole reprit.

- J'ai vu que vous faisiez de très jolies affiches aussi ! Mais je n'ai pas trouvé celle de mon équipe préférée, les Catapultes de Caerphilly... Est-ce que vous l'avez en stock ? Faites-vous aussi des affiches pour des équipes amateures ? J'aurais bien aimé en avoir une pour celle de Serdaigle, à Poudlard...

Tout en récupérant l'adresse notée sur un coin de parchemin, Lilith répondit sans se départir de son sourire. Cette gosse la faisait rire avec son enthousiasme et sa fièvre acheteuse. C'était bon pour les affaires tout ça !

- Pas de souci, les affiches des équipes de Quidditch déjà existantes sont sur commande. Par contre, pour l'affiche personnalisée de Serdaigle, il me faudrait juste quelques détails sur ce que vous souhaitez: image, couleur, style, etc ...

Elle laissa la plume en suspend, attendant pour noter la réponse.

- Et sinon, il vous faudra autre chose ? Avec les -25% sur le rayon Quidditch... Ca fera un total de... Hop, un calcul, les réductions à appliquer et Lilith tendit la note. ...95 Gallions, 7 Mornilles et 7 Noises. Mais seulement 34 Gallions à payer de suite. Pour la partie sur commande, vous pouvez payer maintenant ou à la réception. La vendeuse fouilla 2 secondes sous le comptoir et en sortit un tige verte, ornée de deux feuilles et de fleurs blanches et odorantes. Et n'oubliez pas votre brin de muguet pour fêter le mois de mai !  


Pour Sue Glanmor:
 
Sue Glanmor
Sue Glanmor
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Sue Glanmor, le  Sam 30 Mai - 2:36

Oki je vais faire ça, merci beaucoup :D

Derrière le comptoir, c'est une sorcière à la chevelure de feu qui accueille la jeune cliente. Dépensière, Sue a décidé de laisser libre cours à ses envies aujourd'hui. C'est que, issue d'un milieu aisé, elle n'a jamais eu à se soucier d'un manque d'argent malgré ses problèmes familiaux. Alors elle dépose ses trouvailles et énumère ses souhaits sans vraiment se demander si la vendeuse arrive à suivre. Par chance, celle-ci fait face à ce petit tourbillon efficacement en emballant ses achats du jour et en notant rapidement sa commande. Quand on lui tend le calepin ainsi que la plume, elle inscrit les informations nécessaires sur l'appartement de son oncle à Londres.

Souriante, la vendeuse lui donne alors plus d'informations à propos des jolies affiches qu'elle a aperçues dans les rayonnages. Celles qui concernent les équipes de Quidditch professionnelles existent déjà et sont accessibles sur commande. C'est parfait ! Ainsi elle recevra tout ce qui porte sur le sport bien-aimé en même temps. À sa plus grande joie, l'hypothèse d'une affiche personnalisée pour une équipe amateure n'est pas écartée, loin de là. On lui demande plus de détails sur ce qu'elle souhaiterait. La galloise lève ses yeux gris au plafond, prend le temps se représenter l'affiche. En effet, il est important de donner des indications sur sa conception pour que le résultat final corresponde à ses attentes.

- Il me faudrait une affiche de la même taille que les autres, que je puisse accrocher dans la salle commune pour donner envie aux gens de rejoindre l'équipe de Serdaigle ou de l'encourager... J'aimerais bien qu'il y ait un terrain de Quidditch comme celui de Poudlard dans le fond, et peut-être des silhouettes de joueurs en action. Notre emblème est l'aigle et nos couleurs sont le bleu et le bronze ! Enfin, pour ce qui est du style... Je propose de laisser faire l'artiste, chez nous on aime laisser libre court à la créativité !

Ce n'est pas pour rien que la maison héberge un grand nombre d'artistes et de personnes originales. Il n'est pas rare d'ailleurs de croiser des élèves en train de dessiner dans la salle commune. Même Sue a un fort attrait pour la peinture, cependant elle ne serait pas capable de réaliser des affiches comme celles qu'elle a vues. De son côté, elle ne produit que des œuvres à mi-chemin entre le réalisme et l'onirisme - souvent des aquarelles. Pour cette fois, il vaut sans doute mieux faire appel à une personne extérieure. Elle espère que cela va impressionner tous ceux qui passent sous le plafond étoilé, attirer leur attention sur les prochaines sélections !

Excitée à l'idée d'obtenir sa demande personnalisée, Sue est ramenée dans la boutique par la jeune femme qui a fini de calculer sa note. Presque cent Gallions. Ahah. (Rire nerveux mental.) Ça pique un peu quand même... Heureusement, on lui annonce qu'elle n'est pas obligée de payer tout de suite pour sa commande qui représente la partie la plus onéreuse. Cette option est tentante. La livraison aura lieu chez son oncle. Celui-ci se retrouvera alors devant le fait accompli. Fort généreux et fan de Quidditch, il acceptera certainement de contribuer sous la pression de son regard de Veaudelune. Si besoin, elle lui dira que c'est le cadeau d'anniversaire qu'elle s'est choisi - avec dix mois d'avance bien sûr - et le laissera tester son matériel. Oui, son plan pour ne pas vider son compte Gringotts est parfait.

- Ce sera tout ! Je paierai donc la commande à la réception. Pour aujourd'hui... Elle fouille dans sa poche et en extrait un morceau de parchemin qu'elle tend à la vendeuse. J'ai bon d'achat de vingt-deux Gallions. Et voici le reste, fit-elle en sortant douze pièces d'or de sa bourse en cuir.

N'est-il pas indécent de commander autant et finalement de ne sortir de la boutique qu'en ayant dépensé si peu ? Si, probablement... Mais c'est aussi plaisant. Pas de quoi calmer la frénésie acheteuse de notre demoiselle. Quoique cela suffira pour aujourd'hui. Elle n'avait pas prévu de faire toutes ses courses en ce jour. Elle s'est simplement laissée tenter par l'appel de sa passion et du bon d'achat. Pour conclure cette belle aventure, on lui offre un brin de muguet. Mmmh, elle n'est pas bien sûre de ce qu'elle va faire de ces blanches fleurettes, mais apprécie tout de même le geste.

- Merci à vous, je vous souhaite une bonne journée !

Sur ces mots, la jeune fille récupère ses acquisitions. Il est l'heure de retourner auprès de son frère et de son oncle. Bien qu'elle ne puisse pas de suite essayer son équipement de Quidditch, elle a déjà de quoi s'occuper. Quelle hâte d'enfiler ses nouveaux patins en écoutant la plus belle musique vampirique ! Et de se remémorer la vie des plus grands sorciers sur XXe siècle sur des airs de Mozart... Ses vacances et son retour à Poudlard seront certainement des plus agréables désormais !
Leliana Bones
Leliana Bones
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Leliana Bones, le  Dim 31 Mai - 13:25

Saison 31
Printemps

Les vacances étaient arrivées et elles avaient plutôt mal commencé, Leliana avait découvert avec horreur que sa mère avait profité qu'elle soit à l'école pour les faire déménager dans un petit appartement de Londres. De plus, la femme avait jeté une grande partie des affaires de sa fille dont un certain nombre de livre, en tant que Serdaigle cela avait été affreux de le découvrir. C'était donc pour cette raison que la petite fille se trouvait actuellement sur le chemin de traverse. Elle avait décidé de retourner aux Halles Magique, étant donné que lorsqu'elle y était passé pour sa rentrée, la fillette avait bien vu que la boutique avait un beau rayon de livres.

En entrant dans le magasin, Leli se dirigea directement vers les bibliothèques. Il était certain qu'elle allait y trouver son bonheur, c'est qu'il y en avait des bouquins différents sur les étagères. Le seul problème c'est que les livres qu'elle avait perdus étaient d'écrivains moldus et bien entendu vu qu'elle se trouvait dans une boutique sorcière, ceux qui étaient présentés étaient tous d'écrivains sorciers. Après plusieurs minutes à farfouiller et à lire les quatrièmes de couvertures, la rouquine ne savait toujours pas quoi choisir. Elle avait vu l'offre pour les trois manuels à 10 Gallions se qui lui semblait très intéressant, mais elle avait aussi envie de prendre un livre plus accessible, peut-être le livre de contes.

La petite rousse quitta donc des yeux le rayon pour essayer de trouver un vendeur. L'un d'entre eux pourrait sûrement beaucoup mieux la renseigner et lui éviter de prendre des livres qui ne seraient pas très intéressants au final.
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Lilith Bee, le  Lun 1 Juin - 14:15



Réponse à Leliana Bones


A peine la dernière cliente était-elle partie, que déjà une nouvelle venait de rentrer aux Halles. Lilith jeta un coup d'oeil vers l'arrière boutique, et voyant ses collègues toujours occupés avec des commandes, elle ressortie de derrière le comptoir et s'approcha d'une enfant  rousse visiblement absorbée par les étagères de la partie librairie des Halles. Vu la période de l'année, il parraissait peu probable que cette dernière cherche des manuels pour Poudlard. A moins qu'elle ait perdu les siens ?

Lilith observa la jeune fille quelques instants, farfouillant et lisant des quatrièmes de couverture au hasard, elle ne vit pas la vendeuse qui la fixait. Lorsque la gosse leva les yeux et se mit à chercher ostensiblement l'aide d'un vendeur, la lionne était prête à réagir.

- Bonjour ! Je vois que tu cherches de la lecture. Je peux t'aider peut-être ?

Elle espérait qu'elle n'allait pas lui demander l'intégrale des oeuvres de Gilderoy Lockhart... Malgré le succès tout relatif de cet auteur, Lilith détestait les vendre. Elle avait l'impression d'arnaquer le client, et même s'il était mort depuis longtemps cet imposteur continuait à faire vendre.
Un sourire toujours de circonstance sur les lèvres, la sorcière attendit la réponse de sa jeune cliente.
Leliana Bones
Leliana Bones
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Leliana Bones, le  Lun 1 Juin - 15:19

A peine la fillette avait-elle quittait les étagères des yeux pour trouver une personne pour la renseigner qu'une vendeuse était déjà là à la saluer. C'est qu'ils étaient drôlement efficace dans ce magasin et Leliana lui était reconnaissante de ne pas l'avoir dérangé pendant qu'elle cherchait par elle-même. Ce n'était pas toujours le cas et la demoiselle n'aimait pas du tout ça. Une fois l'aide proposé, la petite fille réfléchit une courte seconde à ce qu'elle allait demander. Après tout, ce n'était pas vraiment précis.

- Bonjour, je voudrais acheter quelques manuels pour apprendre de nouvelles choses, qui soit accessible, mais pas trop simpliste non plus. Et je voudrais aussi un roman, mais je ne sais pas trop quoi choisir.

Ça risquait de ne pas être des plus simples pour la vendeuse, sa demande était vraiment très évasive et la Serdaigle ne savait pas trop comment la rendre plus simple. C'était vrai, elle ne cherchait rien de bien particulier, mais juste de quoi se faire plaisir quel que soit le sujet. Elle avait toujours un peu agis comme ça avec les livres, que ce soit dans ceux de son père ou à la bibliothèque de Poudlard. Elle attrapait un livre au hasard parmi les étagères et elle découvrait ce qu'il avait à proposer. Là c'était un peu différent, parce qu'elle allait mettre de l'argent dedans et tout de suite elle n'avait pas envie de tomber sur n'importe quoi. Ce devait être compréhensible, mais peut-être fallait-il qu'elle l'explique un peu mieux à la jeune femme en face d'elle.

- Peut-être trois manuels sur des thèmes différents, je cherche surtout quelque chose d'intéressant sans sujet particulier.

Bon ce n'était pas beaucoup mieux, mais elle faisait confiance à la vendeuse pour lui trouver quelque chose de bien. Elle connaissait très probablement mieux son rayon que la première année.
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Lilith Bee, le  Lun 1 Juin - 23:08



Réponse à Leliana Bones


La rouquine répondit poliment à la sollicitation de Lilith. Après l'avoir salué, elle commença à lui exposer ce qu'elle recherchait. Enfin, visiblement elle n'avait pas tellement d'idée précise... "Quelques manuels accessibles mais pas simplistes" et "un roman". Avec ça, Lilith était bien avancée ! Et puis déjà, quelle élève achetait des manuels juste pour le plaisir ? Une Serdaigle bien sur...
Lilith ouvrit une bouche stupéfaite qu'elle referma aussitôt lorsque la fillette compléta sa description. Avait-elle eu pitié de la vendeuse démunie ?

- Peut-être trois manuels sur des thèmes différents, je cherche surtout quelque chose d'intéressant sans sujet particulier.

Bon. On était pas sorti du sable. Surtout qu'avec sa sensibilité, Lilith risquait de lui conseiller Le traité sur les Horcruxes de Lievitch. Autant dire, une lecture passionnante mais pas vraiment de son âge.
L'ancienne Gryffondor ne montra rien de ses doutes, et continua d'afficher l'air bonhomme propre aux vendeurs. Elle jeta un coup d'oeil rapide aux étagères qui s'étalaient devant les deux sorcières, scannant avec application les tranches des livres.

- Hum... J'imagine que tu as peur de t'ennuyer après la fin des cours ? Elle lança un clin d'oeil en direction de la fillette qui semblait lui faire totalement confiance. Attrapant un premier livre, elle continua Bon, déjà celui-ci est vraiment chouette. Je ne te cacherai pas qu'il a été écrit par une amie. La meilleure en duel. Ca peut toujours servir !

Sur le manuel qu'elle tendait était écrit "Sortilèges novateurs à l'usage de sorciers débrouillards - Par Eileen I. Hilswood". Si elle pouvait aider son amie à vendre un de ses livres, pourquoi s'en priver ? De plus, vu la verve et le talent d'Isza, il n'y avait aucun doute à avoir sur la qualité de son oeuvre.
Pour la suite, Lilith prit un peu plus de temps. Elle sortit quelques livres, caressa les couvertures, les reposa avant de se décider pour quatre ouvrages. La jeune cliente choisirai ensuite.

- Et sinon, si tu ne l'as pas lu, tu as celui-ci, Histoire de Poudlard. Un classique. Et pour le compléter, je te conseille d'enchainer avec Étude des reliques des fondateurs de Jean-Baptiste Flitwick

Que du classique en effet. Mais l'histoire de Poudlard et des fondateurs était quand même une des choses le plus intéressantes que Lilith avait pu lire dans ses jeunes années. Rien de tel pour se sentir l'âme d'une aventurière entre deux cours... Peut-être que la sorcière projetait un peu trop de sa propre scolarité sur celle de la jolie rouquine de première année. N'empêche, elle y prenait du plaisir !

Après, si tu préfères changer totalement de sujet, tu as les Chroniques de Delphes : la visionomie. Pas forcément ma tasse de thé, mais vraiment...  "rafraichissant". En réalité, Lilith avait surtout été séduite par les références à Delphes et sa Pythie. Et par la couverture plutôt jolie aussi. Mais la divination, ce n'était pas vraiment son truc. Ou carrément ... De cendres et d'écailles, très bon ouvrage sur les dragons avec un présentation assez complète des différentes races.

La vendeuse posa les cinq livres de sa sélection sur une petite table avant de s'éclipser à l'autre bout du rayon.

- Je te laisse y jeter un coup d'oeil, je reviens avec un roman. lui dit-elle d'une voix tout juste assez forte pour être entendue distinctement.

Ses yeux se posèrent sur Les contes de Beedle le Barde. Assez peu original. Mais encore une fois, un classique, une valeur sure... Encore fallait-il que la petite sorcière n'ait pas été bercée avec ces historiettes dans son enfance. Ce qui restait tout de même une probabilité importante. Lilith allait tenter, et au pire elle repartirai dans les rayons en quête du livre parfait pour la gamine. Elle revint donc vers sa cliente et posa le petit livre de conte sur la table, à coté des autres.

- Tiens. Si tu connais déjà, je trouverai autre chose. Sinon, il faut que tu rattrapes cette lacune. dans le doute, elle ajouta Et si tu préfères la littérature moldue, on peut trouver pas mal de livres sur commande ! Tu as juste à demander.

La vendeuse se retint de lui conseiller tout un tas de lectures ayant accompagnées son enfance de née moldue... Dumas, Stevenson, Saint Exupéry... Le but n'était pas de la perdre sous une tonne de choix, mais bien de lui vendre quelque chose.
Voilà ! Avec un regard satisfait, mais curieux de voir le choix de la fillette, Lilith mis les mains sur ses hanches. Elle attendait de savoir si on aurait encore besoin d'elle ou si elle pouvait retourner derrière son comptoir pour se préparer à encaisser les achats studieux de la première année.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Mar 2 Juin - 0:16



Réponse à Malicia Evans


Cette période de l'année attirait décidément beaucoup de monde. Dragomir n'était pas peut fier d'être l'instigateur de cette promotion quidditch! Les Halles étaient tant bondées qu’Elena avait du embauché une stagiaire. La petite Lilith était pétillante et pleine d'entrain, elle rappelait Dragomir au même poste quelques années auparavant. Le français vit sa rêverie s’interrompre. Il était entrain de vendre sacrebleu!

Un piercing en argent? Ne bougez pas je vous pris.

d'un coup de baguette, le tiroir de piercings s'envola de la vitrine à bijoux pour voleter devant sa cliente.

Vous avez un motif en tête? Simple, rose, bille de platine, anneau d'argent, un lys? Il y a aussi des têtes de mort. Étant donné l'importance de vos achat permettez moi de vous en faire cadeau!

Achats:
 



Réponse à Eileen I. Hilswood


Dragomir était toujours ravi lorsque ses dessins plaisaient. cela pouvait parfois prendre plusieurs pages avant de trouver LE bijoux ou LA robe du client. AUjourd'hui il avait accroché l'oeil dès le premier dessin. Bingo

Un mélange de plumes? Exellentes idées! AUgurey et autruches et pourquoi pas quelques plume de faisan argenté pour faire ressortir les couleurs du contour de plume. En bustier ... Mhhmm très bonne idée pour faire ressortir les diamants. Vous permettez? Nous allons avoir besions de quelques mesures.

Un mètre ruban magique sortit d'un tiroir et attendis gentiment que la cliente se lève.

Le temps de coudre et d'enchanter le tissus je pense que votre robe sera prête dans un bon mois. La soie s'enchante très bien et restera résistante. Voyons une robe de soie plus tris ou quatre plumes d'augurey... faisan... Deux plumes d'autruche... Nous allons vous offrir l'enchantement comme geste commercial. Je pense que la robe complète ne dépassera pas vingt gallions. Pour la rivière en revanche... J'ai quelques diamants ghanéens mais pas suffisament pour la rivière complète. Il faut que je contacte mon fournisseur brézilien cela risque de prendre du temps. D'autant que sa conception va nécessiter de l'argent ou du platine en quantité et de nombreuses heures de travail de ma part... Je pense que si la rivière est en platine avec une cinquantaine de petits diamants cela pourrait vous coûter dans les environs de cinquantes gallions. Bien sur nous popuvons en faire une à vingt ou trente en argent avec des zircon blancs à la place des diamants. Ce sont des pierres semis précieuses tout aussi belles. Dans les deux cas sa création me prendra sans doute quatre à cinq semaines de travail.

Dragomir regardait sa cleinte avec apréhension. La somme était conséquente... et la durée plutôt longue. Mais la qualité était là!
Contenu sponsorisé

Le comptoir - Page 8 Empty
Re: Le comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 8 sur 10

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.