AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les baskets Nike Air Max Invigor
50.47 € 100 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 9 sur 10
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle

Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Mar 2 Juin - 0:16



Réponse à Malicia Evans


Cette période de l'année attirait décidément beaucoup de monde. Dragomir n'était pas peut fier d'être l'instigateur de cette promotion quidditch! Les Halles étaient tant bondées qu’Elena avait du embauché une stagiaire. La petite Lilith était pétillante et pleine d'entrain, elle rappelait Dragomir au même poste quelques années auparavant. Le français vit sa rêverie s’interrompre. Il était entrain de vendre sacrebleu!

Un piercing en argent? Ne bougez pas je vous pris.

d'un coup de baguette, le tiroir de piercings s'envola de la vitrine à bijoux pour voleter devant sa cliente.

Vous avez un motif en tête? Simple, rose, bille de platine, anneau d'argent, un lys? Il y a aussi des têtes de mort. Étant donné l'importance de vos achat permettez moi de vous en faire cadeau!

Achats:
 



Réponse à Eileen I. Hilswood


Dragomir était toujours ravi lorsque ses dessins plaisaient. cela pouvait parfois prendre plusieurs pages avant de trouver LE bijoux ou LA robe du client. AUjourd'hui il avait accroché l'oeil dès le premier dessin. Bingo

Un mélange de plumes? Exellentes idées! AUgurey et autruches et pourquoi pas quelques plume de faisan argenté pour faire ressortir les couleurs du contour de plume. En bustier ... Mhhmm très bonne idée pour faire ressortir les diamants. Vous permettez? Nous allons avoir besions de quelques mesures.

Un mètre ruban magique sortit d'un tiroir et attendis gentiment que la cliente se lève.

Le temps de coudre et d'enchanter le tissus je pense que votre robe sera prête dans un bon mois. La soie s'enchante très bien et restera résistante. Voyons une robe de soie plus tris ou quatre plumes d'augurey... faisan... Deux plumes d'autruche... Nous allons vous offrir l'enchantement comme geste commercial. Je pense que la robe complète ne dépassera pas vingt gallions. Pour la rivière en revanche... J'ai quelques diamants ghanéens mais pas suffisament pour la rivière complète. Il faut que je contacte mon fournisseur brézilien cela risque de prendre du temps. D'autant que sa conception va nécessiter de l'argent ou du platine en quantité et de nombreuses heures de travail de ma part... Je pense que si la rivière est en platine avec une cinquantaine de petits diamants cela pourrait vous coûter dans les environs de cinquantes gallions. Bien sur nous popuvons en faire une à vingt ou trente en argent avec des zircon blancs à la place des diamants. Ce sont des pierres semis précieuses tout aussi belles. Dans les deux cas sa création me prendra sans doute quatre à cinq semaines de travail.

Dragomir regardait sa cleinte avec apréhension. La somme était conséquente... et la durée plutôt longue. Mais la qualité était là!
Leliana Bones
Leliana Bones
Serdaigle
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Leliana Bones, le  Mar 2 Juin - 12:30

Apparemment, la vendeuse ne semblait pas plus perturbé que ça par l'absence quasi total d'information que Leliana avait pu lui donner. Dans un sens, ce ne devait pas être la première fois qu'elle se retrouvait dans un cas comme celui-ci. Il y avait forcément d'autres personnes qui avaient envie de nouveauté sans en savoir précisément plus, du moins la fillette l'espérait, sinon ça voudrait dire qu'elle était bizarre et elle n'aimait pas trop cette idée. Après un coup d'œil rapide à la bibliothèque, la femme attrapa un premier manuel qu'elle tendit à la jeune fille. D'après elle il avait été écrit par une amie, mais le nom Hilswood lui parlait, c'était la femme qui devait leur faire faire un stage après les vacances, Leli se rappelait avoir aperçu son nom sur le panneau d'affichage de l'école. Si elle avait écrit un livre et qu'en plus Poudlard lui faisait confiance pour encadrer les élèves c'est qu'elle devait être douée, du coup son livre devait être super intéressant et puis vu le niveau actuel de la rouquine en sortilèges, ça ne lui ferait pas de mal d'essayer d'étudier un peu plus le sujet. Elle attrapa donc le livre avec un grand sourire avant de répondre à la première question de la vendeuse.

- C'est plus pour ces vacances, je repasserais sûrement pour en prendre d'autres pour cet été. Celui-ci à l'air super intéressant !

La jeune femme continua alors de chercher d'autres livres qu'elle pourrait proposer à sa cliente. Après quelques instants pendant lesquels la première année avait commencé à jeter un œil au sommaire de sa probable première acquisition, la vendeuse sortie quatre nouveaux manuels qu'elle posa sur une petite table après les lui avoir présenté. Pendant qu'elle allait chercher une idée de roman un peu plus loin, la Serdaigle observa les quatre manuels, elle était à peu près sûr de prendre celui des sortilèges, mais entre les quatre restant lesquels allait-elle prendre. Il ne lui était pas possible de tous les acheter, sa bourse ne lui permettrait pas. Alors, la première élimination fut pour l'histoire de Poudlard qu'elle avait déjà eu le plaisir de lire à la bibliothèque. Il ne restait plus qu'une élimination à faire. Après quelques secondes de réflexion elle décida de ne pas prendre celui sur la divination, elle n'allait pas en faire tout de suite et le sujet semblait un peu trop flou à son gout. Du coup ce serait Sortilèges novateurs à l'usage de sorciers débrouillards, Étude des reliques des fondateurs et De cendres et d'écailles Avec ça elle aurait de quoi faire déjà.

Elle s'était tout juste décidé que la vendeuse revint avec un nouveau livre dans les mains, qu'elle posa également sur la table. Les contes de Beedle le Barde justement celui que la rouquine avait aperçu un petit peu plutôt. D'après la femme c'était un grand classique qu'il fallait absolument avoir lu. Et surtout elle lui donna une information très importante par la suite, si elle voulait elle pouvait commander des livres moldu et ça c'était une très bonne nouvelle. Certes l'enfant n'avait pas énormément d'argent, mais là elle risquait de passer le peu qu'elle possédait en roman en tout genre. Le choix était donc fait pour aujourd'hui et elle allait pouvoir s'amuser à faire une liste de tous les bouquins qu'elle voudrait commander.

- Merci beaucoup ! Je ne l'ai pas encore lu en effet du coup ce sera très bien. Et pour les manuels je vrais prendre ses trois là. C'est super que vous puissiez commander des livres moldus ! Du coup c'est sûr, je reviendrais avec une liste cet été.

En parlant elle avait attrapé les livres qu'elle souhaitait acheter, sa bourse allait bien diminuer, mais elle était bien trop heureuse de tenir à nouveau dans ses mains des livres qui lui appartenaient, enfin qui allait lui appartenir.

- Combien je vous dois ?

HRPG : Vous les faites à combien les romans moldu ?
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Lilith Bee, le  Mar 2 Juin - 15:12



Réponse à Leliana Bones


Mission accomplie ! La jeune Serdaigle (enfin, d'après les déductions de Lilith) avait choisi 3 manuels et le livres de conte, et une lueur de joie s'alluma dans ses yeux quand la vendeuse lui avait annoncé pouvoir lui commander tout les livres moldus possibles.

- C'est super que vous puissiez commander des livres moldus ! Du coup c'est sûr, je reviendrais avec une liste cet été.

Lilith avait un sourire satisfait sur le visage : non seulement, elle avait réussi à répondre à la demande de l'étudiante, mais en plus elle venait de la fidéliser en quelques mots. Oui, décidément ce boulot de vendeuse aux Halles lui plaisait vraiment bien. La fillette récupéra les livres qu'elle avait choisi, pendant que la lionne rangait négligemment d'un coup de baguette les deux ouvrages laissés de coté.

- Combien je vous dois ?

Sans répondre de suite, Lilith se dirigea vers le comptoir avant de faire rapidement le calcul:

- Voyons... La sorcière suçota le bout de la plume qui trainait encore là. En comptant l'offre sur les manuels, ça fera 13 gallions !

Elle prit le temps d'encaisser la rouquine avant d'ajouter, espiègle.

- Bonne lecture, repasse me dire ce que tu as pensé de tes lectures à l'occasion. Elle adressa un dernier clin d'oeil entendu à la fillette. A très vite alors !

Cette gosse était sympathique, Lilith l'aimait bien. Bon d'accord, elle ne l'avait côtoyé qu'une petite dizaine de minutes et ne connaissait absolument rien d'elle. Mais c'était comme ça, une histoire d'instinct. Elle espérait sincèrement la revoir rapidement pour discuter des ouvrages qu'elle lui avait conseillé et lui en trouver d'autres.

Pour Leliana Bones:
 

Si je ne me trompe pas, les romans de littérature moldue sont à 3 gallions, tout comme les "Lectures personnelles".
Mais à voir au cas par cas si édition particulière. A confirmer auprès de Elenna Benson Wink  
Elenna Benson
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Elenna Benson, le  Mer 3 Juin - 1:46



Réponse à Jackson Emerenziana



Cela faisait de longues minutes que le client avait fait irruption dans la boutique. Il avait eu même le droit d’avoir deux vendeurs et de changer d’avis plusieurs fois. Demandez, nous avons ! J’aimais cette petite devise que je me répétais sans cesse depuis mon arrivée aux Halles Magiques. C’était aussi ça le côté original de notre magasin : nous avons envie de proposer quelque chose ? Nous le faisons. Les clients ont des envies farfelues ? Satisfaisons-les ! Un petit coin de douceur dans ce monde de brut voyons.

" Merci pour la réduction Madame. Je vais prendre mes achats avec moi. "

Je finissais rapidement d’emballer les achats du sorcier, jetant un coup d’oeil à la monnaie déposée pour vérifier que le compte y était bien. Ne voyez pas là un manque de confiance, mais les bons comptes font les bons amis, m’a-t-on dit un jour. Je terminais de boucler la commande, j’encaissais le tout et j’affichais enfin un dernier sourire à mon client : petit bonus pour la fin.

" Je vous ai rajouté 4 oeufs surprise en chocolat belge qui vous sont offerts suite à l’événement du mois d'Avril et vous trouverez dans chacun d’entre eux une figurine mystère. Je tends la grande poche au brun avec un sourire. Merci pour vos achats Monsieur, au plaisir de vous revoir aux Halles Magiques ! "



Récapitulatif des Achats:
 

Oeufs Surprise:
 



Réponse à Alexander Scott



Tic. Tac. Les minutes qui me séparaient de la fermeture de la boutique n’étaient plus aussi nombreuses que j’aurais pu l’imaginer. C’est fou comme le temps semblait filer à une vitesse folle lorsqu’il était là. Je comprenais parfois ces poètes transis d’amour qui racontaient combien il aurait aimé que le sablier de la vie s’arrête lorsqu’il était près de l’être aimé. La fatigue menait toujours un rude combat contre l’excitation de la situation. Une partie de mon cerveau me soufflait d’aller dormir au plus vite tandis que l’autre voulait rester encore quelques heures aux Halles Magiques pour tout faire visiter à Alexander, lui montrer quelques-uns de mes projets. Mais je savais laquelle finirait par gagner la bataille aujourd’hui : l’appel du lit !

Le beau client souriait presque aussi bêtement que moi. A croire qu’il avait eu un cadeau lui aussi. Je grimaçais intérieurement. Nous n’avions pas parlé de cadeaux d’anniversaires, j’avais juste oublié parce que j’avais tout ce dont j’avais besoin. Pourtant, voilà que mon adorable fiancé n’en avait fait qu’à sa tête et venait m’offrir un bijou sur lequel j’avais eu un coup de foudre dès notre première rencontre. J’allais me rattraper et je lui offrirais quelque chose. L’important c’est le présent, pas une simple date d’anniversaire non ? L’air tout fier de lui, Alex fut ravi de fanfaronner quelques secondes, se vantant de ne pas encore avoir de femme mais seulement une fiancée. Comme si moi j’y pouvais quelque chose ! Je lui tirais la langue d’un air amusé, toujours aussi comblée à l’idée de devenir la femme d’un tel homme, alors qu’il terminait son manège par un petit clin d’oeil.

" Un nouveau vendeur ? Je suppose qu'on le connaît tous les deux ? Je levais les yeux au ciel pour seul indice, un petit sourire en coin trahissant la réponse à la question. Pourquoi pas ce bon vieux Petrus Sudworth ? J'ai entendu dire qu'il avait quitté son poste de ministre, il doit être en recherche d'emploi et nul doute que tu aimerais bien inverser les rôles et donner les ordres ! "

Ma main vint rapidement se plaquer sur mon visage, pouffant pour étouffer un petit rire. Bizarrement, je m’étais parfaitement imaginé la scène décrite dans mon esprit tordu. Chassant quelques gloussements, je m’asseyais sur le bois du comptoir, les pieds dans le vide, pour observer ses moindres faits et gestes.

" Maintenant que tu me fais la remarque... Tu penses que les gobelins que tu caches à la cave et qui s'occupe de orfèvrerie arriveraient à réparer ma vieille montre ? "

" Chuuuut… Je me penchais un peu vers lui pour murmurer. Ne le dis pas trop fort, j’ai peur que Petrus aille faire la balance auprès du Ministère pour y regagner quelques points ! "

Je riais encore, prenant du bout des doigts la montre en or que j’avais toujours vu au poignet du beau russe. Depuis combien de temps ne marchait-elle plus ? La regardant d’un peu plus près, je plissais les lèvres et acquiesçais du menton.

" Je crois que leurs doigts de fée feront des merveilles. On va te huiler tout ça mon petit ! J’attrapais mon carnet pour noter les achats de mon cher et tendre. On a donc The Quicksilver à 12 Gallions et une réparation de montre 4 Gallions !... Ah, du coup c’est Lilith ma nouvelle vendeuse. "

J’avais terminé mon calcul dans ma tête et ma dernière phrase s’était échappée de mes lèvres avec un air très détaché. Discrètement, je guettais la réaction d’Alexander, fière du petit effet nonchalant que j’avais mis dans ma mise en scène. Comment allait-il réagir à la nouvelle ? J’étais ravie moi, et lui ? Sans lui donner le temps de dire quoique ce soit, je gardais la tête baissée vers mon cahier et annonçait le total à mon dernier client du jour.

" Ce qui nous fait donc un total de 16 Gallions, Scott ! Je garde la montre, Dragomir te l'enverra lorsqu'il aura terminé ! "


Achats:
 
Malicia Evans
Malicia Evans
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Le comptoir - Page 9 Empty
l
Malicia Evans, le  Ven 5 Juin - 20:40

Réponse à Dragomir

Le tiroir avec tous les piercing volent jusqu'à vous. Tu les observes, minutieusement. Lequel pourrait lui plaire ? Tête de mort, non. Lys, non. Si tu devais choisir un végétal, ça serait tout autre chose et ça donnerait l'impression que tu approuves ce qu'elle mélange avec son tabac, ce que tu n'avoueras jamais. Celui là ? Trop simple. Et lui, trop de strass. M*rde, tu pensais pas que ça serait aussi compliqué de choisir un bijou pour Gisèle. Peut-être que tu ne connaissais pas tant ces goûts que ça ? Raaah, la prochaine fois tu viendras avec elle, ça sera plus simple ; même si tu risques de partir pour une après-midi shopping bien plus intense que celle-ci. Tu regardes un peu tous les choix, jusqu'à ce que tu tombes sur celui qui te plait, un plutôt simple, avec deux turquoises aux extrémités. Celui là est parfait. Est-ce que c'est possible de l'emballer ?

Tu souris, contente de tes achats, tu le remercies pour le cadeau, attends de payer et de donner ton adresse pour la livraison. Après cette après-midi d'achats compulsifs, tu n'as qu'une hâte, rentrer chez toi.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Eileen I. Hilswood, le  Dim 7 Juin - 21:46

With Dragomir



Les rubans magiques avaient toujours été le dada de la sorcière. Ils en avaient une flopée, à Ollivander's, qui prenait les mesures de la taille entière, puis les bras, les avants-bras, parfois l'index et même la longueur de chacune des phalanges, si on voulait vraiment une baguette ergonomique. Enfin ceux-là, ils ne les utilisaient plus vraiment. Ils avaient trop tendances à faire du zèle, et on se retrouvait avec la longueur des ongles des doigts de pieds des clients. Tout ça pour dire qu'elle savait se tenir droite et faciliter le travail de l'objet magique quand il était question de la mesurer des oreilles aux orteils. De toute manière, elle savait bien ce qui allaient en ressortir : Izsa était parfaitement moyenne, en tout point. Un mètre soixante cinq de normalité. Pratique pour quand on voulait s'habiller dans un magasin moldu, moins pratique quand il s'agissait de faire les soldes.

Pendant que les mesures étaient prise, le vendeur continua :

- Le temps de coudre et d'enchanter le tissus je pense que votre robe sera prête dans un bon mois. La soie s'enchante très bien et restera résistante. Voyons une robe de soie plus tris ou quatre plumes d'augurey... faisan... Deux plumes d'autruche... Nous allons vous offrir l'enchantement comme geste commercial. Je pense que la robe complète ne dépassera pas vingt gallions. Pour la rivière en revanche... J'ai quelques diamants ghanéens mais pas suffisamment pour la rivière complète. Il faut que je contacte mon fournisseur brésilien cela risque de prendre du temps. D'autant que sa conception va nécessiter de l'argent ou du platine en quantité et de nombreuses heures de travail de ma part... Je pense que si la rivière est en platine avec une cinquantaine de petits diamants cela pourrait vous coûter dans les environs de cinquante gallions. Bien sûr nous pouvons en faire une à vingt ou trente en argent avec des zircon blancs à la place des diamants. Ce sont des pierres semis précieuses tout aussi belles. Dans les deux cas sa création me prendra sans doute quatre à cinq semaines de travail.

Oui... oui cela ne serait pas donné. Mais elle pouvait se le permettre, c'était bien là l'intérêt d'avoir deux boulots stables. Ollivander's se portait bien, quand bien même elle avait une grande équipe l'argent rentrait bien plus qui le sortait. Soixante-dix gallions, c'était une somme rondelette. Pas exorbitante.

- Que serait une rivière de diamant si on mettait du zircon à la place, hmm ? Réponse : une rivière de zircon. Pas une rivière de diamant. Non, partons sur l'idée de base, je pourrais bien attendre qu'ils arrivent. Je vous règle tout de suite ? Je n'ai pas toute la somme sur moi mais je peux m'en occuper rapidement.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Lun 8 Juin - 19:22



Réponse à Malicia Evans


Dragomir laissa sa cliente choisir, pensive. Il aimait bien regarder discrètement les visages songeurs de ses clients choisissant bijoux et ornements. Ce n'était peut être pas très poli mais cela instruisait souvent beaucoup sur la personnalité de chacun. Les indécis passaient des heures en papillonnant d'un objet à l’autre sans vraiment regarder sur la fin. Les décideurs prenaient le bijoux qui les avait saisi le premier, même après d'autres propositions. Sa cliente du jour choisit un ornement en aigue-marine que Dragomir avait taillé deux ans plus tôt. S'il est possible de l'emballer?

Bien sur! Un à deux coup de baguette, le piercing rejoint un petit étui en cuir marqué du sceau des halles. Il part rejoindre la pile d'achats.

Merci beaucoup pour tout ces achats. Pourriez vous je vous pris m'indiquer une adresse de livraison? Castiel notre phénix se fera une joie de tout vous livrer dans les prochaines vingt-quatre heures. Merci beaucoup je vous souhaite une excellente journée!

Lorsque Dragomir revint à son comptoir il soupira de contentement.Pour rien au monde il n'aurait changé de métier.



Réponse à Eileen I. Hilswood


Tout dans cette cliente lui plait décidément.  Des gouts vestimentaires assez similaires, en terme de bijouterie... Évidement que le zircon ne remplace pas le diamant! Dragomir se tue à le dire depuis des années! rangeant son croquis dans sa poche de robe, il se leva en douceur, pliant manuellement son genou. Dragomir repris sa canne et claudiqua vers le comptoir. Invitant sa cleinte d'un élégant geste du bras.

Vous n'êtes pas obligé de payer de suite. Tout dépend de si vous souhaitez repasser essayer vos commandes ou si vous préférez que nous les recevoir chez vous. Notre elfe de maison peut tout à fait vus les apporter... Quoique je pourrait faire moi même le déplacement pour un bijou pareil. Qu'en pensez vous?

Pour cette cliente, Dragomir voulait que tout soit parfait. Il nota donc dans le registre la commande et les différents composants à acheter.

Avez vous une idée de nom pour la rivière?

Achats:
 
Morgana Wilson
Morgana Wilson
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Morgana Wilson, le  Mer 10 Juin - 18:53

Dépenser son argent pour les nulsSaison 31--Printemps
L.A d'Arthur
Suite directe de ce RP

Arthur et moi étions finalement entrés dans les Halles Magiques.

Je lui avais souri en comprenant que je n'allais pas passer mon prochain anniversaire sans lui. J'avais même été un petit peu émue de me dire que quelqu'un attachait une importance au jour de ma naissance.

J'avais ensuite écouté attentivement la proposition du bouclé, tout dans son plan m'allait, et heureusement car il n'avait pas tarder à entrer dans les Halles. Ma mission, était de trouver quelque chose qui me plaisait dans la boutique, afin qu'il m'en fasse cadeau. Cela ne devrait pas être compliqué.
Je regarda donc les ouvrages proposés par le magasin, il y en avait beaucoup que je ne connaissais pas, mais mon choix se porta sur un classique. Les contes de Beedle le Barde.

En mission secondaire, je regarderais discrètement pour un cadeau à offrir à mon ami.

Alors qu'il était à la recherche de son gramophone je parti à la recherche d'un bijou à lui offrir. J'avais entendu dire que le magasin proposait un service de personnalisation des bijoux, parfait.

J'avais une idée très précise d'un modèle de boucle d'oreille qui pouvait lui aller à ravir, et que je ne voyais malheureusement pas dans les bijoux se trouvant devant moi.

Je m'approcha seule du comptoir afin d'exposer mon idée à un des vendeurs de la boutique.

- Bonjour, j'aimerais offrir un bijou personnalisé à mon ami. Un moment d'arrêt pour vérifier que l'ami en question n'était pas derrière moi. Je pensais à un anneau en argent orné de trois lignes noires. J'aimerais que le bijou soit assez fin si cette commande est possible.

Je souri, fière de mon idée, tout en espérant qu'elle soit réalisable.
:copyright:️ DABEILLE
Arthur Digler
Arthur Digler
ModérationGryffondor
Modération
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Arthur Digler, le  Mer 10 Juin - 19:51

Dépenser son argent pour les nuls
Saison 31 - Printemps
Avec Morgana - Suite de
ce rp

Il aimait bien l’ambiance des Halles Magiques. On y trouvait de tout dans un agréable bazar. Arthur accompagna Morgana dans le magasin et la suivi jusqu’au coin lecture. Pendant qu’elle cherchait un cadeau qui lui ferait plaisir, le bouclé fouillait les bouquins distraitement. Il lisait rarement, voire jamais. Non pas qu’il n’aimait pas, mais il ne trouvait pas de temps pour la lecture... Et pourtant, ce n’était pas le temps qui lui manquait, peut-être qu’il devrait s’y mettre. Il attrapa un livre et eut un sourire en coin en voyant le titre, puis le posa. Il tomba ensuite sur les romans de Gilderoy Lockheart. Il en feuilleta un et s’arrêta sur une page où se trouvait une photo de lui. Il tourna le livre vers son amie. Ils le trouvaient vraiment charmant ce gars ? Il le referma ensuite, le remit à sa place puis attrapa le livre que Morgana voulait comme cadeau. Les contes de Beedle le Barde ? Allez ça part.

Sur ces mots, il la laissa vaquer à ses occupations pour se diriger au rayon musique. Elle allait enfin faire partie de son quotidien, même à Poudlard. D’habitude il attendait constamment d’être chez lui, dans le Londres moldu pour utiliser son téléphone et donc, écouter de la musique. Il ne comprenait toujours pas pourquoi les sorciers avaient choisi de rétrécir un gramophone comme support de musique portable, il trouvait ça complètement vieillot. Mais peu importe. Il en récupéra un, de couleur noire, ainsi qu’une paire d’oreilles à rallonges pour pouvoir écouter sa musique en privé. Son regard se posa ensuite sur les nombreux albums. Là, le choix allait être plus compliqué. Il écoutait très peu les groupes sorciers, préférant ceux des moldus. Il en regarda quelques-uns puis fut surpris de tomber sur ses préférences musicales. Surpris, mais agréablement. Il sourit, et trouva un coffret disposant de trois disques. Le meilleur de la musique du vingtième, vingt-et-unième et vingt-deuxième siècle. Il ne pouvait pas mieux rêver.  

— T’as ce qu’il te faut ? Le lion apparut discrètement derrière son amie. Il n’avait pas entendu la demande qu’elle venait de faire au vendeur / à la vendeuse. Ah, non. Il répondit lui-même à sa question en voyant que Morgana n’avait rien dans la main. Peut-être qu’elle avait besoin d’aide pour trouver une idée cadeau ? Il posa toutes ses affaires sur le comptoir et se tourna vers la personne qui allait les encaisser. Bonjour ! Je vais vous prendre ça. Il chercha dans ses poches son argent et attendit d’entendre le total. S’il avait bien compté, il en avait pour vingt-trois gallions.  

Récapitulatifs de mes achats ::
 
Lilith Bee
Lilith Bee
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Lilith Bee, le  Ven 12 Juin - 14:28



Réponse à Morgana Wilson


Une agréable odeur de printemps flottait dans la boutique des Halles magiques. Lilith avait pris son poste avec plaisir ce matin là, arrivant à la fraiche, une petite veste sur ses épaules. Quelle joie aussi qu'Elenna n'impose pas d'uniforme aux Halles ! La vendeuse pouvait laisser libre cours à ses envies, même s'il paraissait normal de rester plutôt sobre lorsqu'on travaillait. Aujourd'hui elle avait choisi une jupe longue aux couleurs vives et un T-shirt jaune uni à col rond. Elle s'était presque trouvée jolie en quittant le logement qu'elle partageait avec Izsa !

Après avoir remis en rayon de nouveaux exemplaires de manuels scolaires reçus le matin même, elle fit tournoyer sa jupe pour retourner derrière le comptoir. A ce moment, un couple de jeunes sorciers entra dans la boutique et se dirigea rapidement à l'endroit où Lilith se trouvait quelques secondes avant. Elle lança l'habituel "Bonjour, bienvenue aux Halles ! " avant de s'éloigner pour les laisser choisir tranquillement. Lilith detestait que les vendeurs viennent se coller à elle lorsqu'elle flâner dans les magasins, elle évitait donc de le faire elle aussi.

Au bout d'un certain temps, la jeune fille se dirigea vers le comptoir, laissant le garçon qui l'accompagnait se tourner vers le rayon musical. Elle n'avait rien en main, mais semblait avoir une demande particulière.

- Bonjour, j'aimerais offrir un bijou personnalisé à mon ami. Je pensais à un anneau en argent orné de trois lignes noires. J'aimerais que le bijou soit assez fin si cette commande est possible.

Lilith fit un clin d'oeil à sa jeune cliente, lui montrant ainsi qu'elle avait bien compris que cette commande devrait rester une surprise et lui répondit aussitôt.

- Pas de souci ! On a un excellent joaillier aux Halles. Le meilleur même ! Je suis sûre qu'il peut vous faire ça très vite. Je l'appelle de ce pas.

La vendeuse tourna le dos quelques instant à la sorcière pour se diriger vers la porte qui donnait sur l'arrière boutique. Elle passa la tête et appela son collègue.

- Dragomir, j'ai une commande spéciale pour toi, un bijou, tu peux venir voir avec la cliente s'il te plait ?




Réponse à Arthur Digler



Puis elle revint se placer à sa place favorite, au comptoir. Entre temps, le compagnon de ma cliente venait de la rejoindre. Il allait falloir la jouer fine.

- Mon collègue arrive. deuxième clin d'oeil avant de se tourner vers le jeune homme qui venait de déverser le contenu de ses bras sur le comptoir Parfait jeune homme ! Si vous permettez, je vais vous encaisser un peu plus loin. Un moyen d'éloigner le principal intéressé pendant que son amie voyait les détails du bijou avec Dragomir...


- Voyons... Un livre, un gramophone et les oreilles à rallonges qui vont avec, et le Kit mélomane - excellent choix d'ailleurs - ça nous fait un total de 22 gallions, on vous offre les oreilles à rallonges !

Avec un grand sourire, Lilith attendit que le sorcier règle ses achats avant de les lui tendre.
Un coup d'oeil vers l'autre bout du comptoir pour voir que sa "surprise" n'était pas encore prête. Vite, la vendeuse trouva un moyen de diversion.

- Je vous montre comment utiliser correctement votre nouveau gramophone ?  

Achats Arthur Digler:
 
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Dim 14 Juin - 20:04



Réponse à Morgana Wilson


Les petits coup du marteau à pierre sur le diamant résonnaient d'un tintement clair dans l'arrière boutique. Pour un fois aucune musique ne sortait du gramophone. Dragomir avait besoin de toute sa concentration. Une dernière chute de pierre partie en un claqsuement sec du burin. Le diamant était terminé.

Et de cinq! Plus que vingt...

La conception de la rivière de diamant prenait tout son temps libre. Il était obnubilé par la réussite de cette pièce qui serait sans doute l'apogée de sa carrière de créateur. Le corps du bijoux, en platine chromé, était déjà conçu et reposait sur un portoir en attendant de se voir enchâsser les vingt cinq premiers diamants. Concentré comme il était il n'entendit pas les pas de sa collègue. Lorsque Lillith l'interpella il sursauta, manquant de faire tomber le trépied et le diamant.

Euh... Oui oui j'arrive tout de suite.

Le français posa ses lunettes de travail et dévissa la pince de sa prothèse au bras gauche. Sa main de bois tapottait de l'index sur le bureau, comme impatiente d'être enfilée.

Ne soit pas si pressée! De toute manière je t’enlèverai en revenant je n'ai pas terminé.

Une fois la main remise en place, Dragomir empoigna sa canne à pommeau et se leva avec précaution, son genou droit manuellement retendu. Il claudiqua vers la boutique avec un grand sourire. Tiens? Pourquoi Lillith éloignait elle un client? Et ce clin d’œil? Les deux clients avaient ils un lien? Dans le doute Dragomir s'adressa à sa cliente sans trop hausser le ton.

Bonjour Mademoiselle. Je suis Dragomir Orton, le bijoutier des halles. Comment puis je vous aider? Je vous en pris installons nous.

Dragomir désigna les deux fauteuils de chintz du rayon habillage. il s'installa lui même sur l'un d'entre eux avec une extrême précaution. Il sortit un calepin et un crayon de papier de son ample robe bleu nuit et sourit à sa cliente.

Bien! J'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'une commande.
Morgana Wilson
Morgana Wilson
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Morgana Wilson, le  Jeu 18 Juin - 20:16

Dépenser son argent pour les nulsSaison 31--Printemps
Suite directe de ce RP

Arthur feuilletait quelques livres, alors ça si je m'y attendais ! Absolument pas.
J'avais laissé échapper un rire alors qu'Arthur se demandait si les sorcières de l'époque trouvaient réellement Gilderoy Lockhart charmant.

- Il faut croire ! Enfin, quand tu vois comment il a fini c'était surement fait exprès !

Moi, la théorie du complot facile ? Non, j'avais simplement lu beaucoup trop de livre, et surtout, je croyais en l'esprit tordu de certaines personnes.
Le livre, mon futur cadeau, que j'avais dans la main disparu aussitôt avec Arthur au rayon musique. Parfait.

Il fallait avouer qu'on se sentait un petit peu chez soi aux Halles. En plus on y trouvait de tout !

Réponse à Lilith :

La vendeuse de la boutique avait été très coopérative ! Elle avait rapidement fait le lien entre le destinataire du cadeau et le lion qui m'accompagnait. J'avais pu compter sur sa discrétion.

"... . Je l'appelle de ce pas."

- Merci beaucoup ! Dis-je en étirant un sourire joyeux. J'étais ravie de savoir que ma commande allait être prise en charge si rapidement !

Mon sourire disparu soudainement, laissant place à de la surprise. Arthur était apparu derrière mon épaule. Je souhaitais silencieusement qu'il n'ai rien entendu, pour qu'il au minimum un effet de surprise !

- Par la barbe de Merlin ! Tu m'as fait peur ! M'étais-je exclamée, la main au niveau de mon cœur.

Et comme si elle lisait en moi, la belle rousse qui s'occupait de nous éloigna Arthur de moi, un nouveau  "Merci" à son attention et les voilà un peu plus loin de moi.

Réponse à Dragomir :


Je n'avais pas attendu bien longtemps, car le dénommé Dragomir fit son apparition ! Je ne m'attendais pas à voir un homme si jeune, mais ce n'est pas l'âge qui défini le talent après tout.

- Bonjour, je m'appelle Morgana !
Autant me présenter en retour, je n'aimais pas trop les formalités, surtout quand la personne qui me faisait face avait presque le même âge.

Je pris place dans le fauteuil que le sorcier m'avait désigné avant de commencer à parler de l'objet de ma commande.

"Bien! J'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'une commande.", tout sourire, le jeune joaillier avait ré-introduit le sujet.

Je lui rendu un sourire, avant d'enchaîner à mon tour :

- Oui tout à fait ! J'aimerais une boucle d'oreille personnalisée pour mon ami que vous avez du apercevoir avec votre collègue. Je pensais à un anneau en argent avec trois lignes noires verticales. Et si c'est possible, j'aimerais qu'il soit léger.

J’espérais que le joaillier allait visualiser ma commande facilement. J'avais utilisé mes mots pour lui expliquer le projet, et parfois, même en faisant de mon mieux, je n'étais pas claire dans mes explications.

:copyright:️ DABEILLE
Arthur Digler
Arthur Digler
ModérationGryffondor
Modération
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Arthur Digler, le  Jeu 18 Juin - 22:46

Dépenser son argent pour les nuls
Saison 31 - Printemps
Avec Morgana - Suite de ce rp

Sans vraiment trop comprendre la raison, la vendeuse proposa à Arthur de l’encaisser à l’autre bout du comptoir. Elle n’avait pas compris qu’il était avec Morgana ? Juste avant de la suivre, il se tourna vers son amie avec un sourire en coin : Pourquoi toujours Merlin ? On pourrait aussi dire “Par la barbe du Roi Arthur”. Lui il est stylé au moins.  D’accord, il n’avait pas eu une barbe aussi longue et blanche, d’accord il n'avait pas été pas un sorcier, mais il n'avait pas été non plus qu'un simple moldu. Il avait été Roi qui avait eu la chance de porter le meilleur prénom du monde !  

Le lion sortit son argent et donna les vingt-deux gallions qui traînaient dans sa poche, agréablement surpris d’avoir les oreilles à rallonges d’offertes. Il comptait maintenant retourner auprès de la jolie rousse, mais la vendeuse l’arrêta dans sa lancée pour lui proposer de lui montrer comment utiliser son gramophone. Il posa les yeux sur son nouvel objet, avec les sourcils légèrement froncés. Ça n’avait pas l’air si compliqué que ça à utiliser pourtant. Mais si elle proposait, alors pourquoi pas. Il haussa les épaules avec un sourire aux lèvres. Oui je veux bien, merci.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Ven 26 Juin - 17:52



Réponse à Morgana Wilson


Morgana était un joli nom. Dragomir devait avoir une Morgana comme cousine... Allez savoir! Les McHaydenbloom sont si nombreux.

J'aimerais une boucle d'oreille personnalisée pour mon ami que vous avez du apercevoir avec votre collègue. Je pensais à un anneau en argent avec trois lignes noires verticales. Et si c'est possible, j'aimerais qu'il soit léger.

Le français griffonnait sur son carnet, pensif. Il visualisait déjà dans son esprit l'anneau en question.

Pour la légèreté du produit je peut vous conseiller de l'acier inoxydable ou alors un alliage argent-platine afin de compenser le poids de l'argent massif. Pour les "lignes" noires verticales je pourrait les faire en cuir ou en résine mais ce ne serait pas forcément très joli. Le tungstène est un métal très résistant. Il ne s’égratigne pas. Ce métal peut passer du gris au noir, selon le degré auquel il est chauffé. Notez qu’il est impossible de le couper. Si je fabrique les ligne dans ce métal elle seront presque indestructibles. Le titanium sera moins résistant mais beaucoup plus brillant. Nous pouvons également utiliser des pierres! Mais l'onys ou la tourmaline noire seront plus chères et donneront des lignes moins longues.

Dragomir releva la tête de son carnet avec un sourire. il montra son croquis à sa cliente.

Qu’en pensez vous?
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Eileen I. Hilswood, le  Lun 29 Juin - 0:21

Réponse à Dragomir


Maintenant se posait la question de la récupération de sa commande. Elle aurait pu se la faire livrer chez elle, il était vrai. Cependant, elle se rappelait d'une fois ou elle -jeune vendeuse pour Ollivander's- avait transporté l'une des baguettes les plus précieuses qu'elle n'eut alors eut entre ses mains. Et que c'était-il passé ? Et bien un Mangemort l'avait attaqué, puis l'avait volé. Elle avait failli terminé sa vie en statue de pierre. Du coup, elle préférait ne pas laisser de place à ce genre d'inconvénient, à présent. Et puis...

- Je n'habite pas loin du tout, alors je pourrais bien faire le déplacement quand ma commande arrivera. Il faudra juste envoyer un hibou au Rainbow Troublemakers, sur le Chemin de Traverse.

Il ne restait plus qu'une chose à faire, et pas des moindres. Enfin, pas des moindre pour Izsa, qui ne prenait pas ce genre de choses à la légère. Trouver un nom à sa rivière de diamant. Elle pouvait passer des heures à trouver le nom parfait pour la dernière baguette qu'elle venait de créer. Il fallait quelque chose qui ait un rapport avec le diamant, mais sans être trop évident non plus...

- L'Indomptable ? proposa-t-elle, pas entièrement convaincu. Après tout, c'était juste la traduction de la racine du mot en grec ancien, "adamas". Franchement, on pouvait mieux faire. En plus ça faisait un peu trop prétentieux, voire cliché. Et Izsa avait beau avoir plusieurs bonnes onces d'orgueil dans son corps, elle détestait les lieux communs. Finalement, elle décida d'aller chercher vers un autre genre de grec ancien. Après tout, sa baguette était Hypérion. Elle était Sélène. Sa rivière de diamant pouvait être... Astéria, la nuit étoilée. Oui, Astéria. Voilà qui sonnait bien orgueilleux mais tout de même plus recherché.

- En tout cas, merci beaucoup pour votre aide. Vous êtes un véritable créateur. Et pas la moitié d'un.
Morgana Wilson
Morgana Wilson
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Morgana Wilson, le  Mer 1 Juil - 20:04

Dépenser son argent pour les nulsSaison 31--Printemps
Suite directe de ce RP

Le joaillier s'était mis à faire le croquis, basé sur ma description du bijou. En plus de son dessin, il me présentait toutes les options qui m'étaient disponibles, ainsi que les avantages et inconvénient de chaque matériaux.

J'étais assez silencieuse, je faisais un tri des informations dans ma tête. Mettant de côté les oui, les non, les peut-être.

"Qu’en pensez vous?" Me dit le créateur de bijoux après mes quelques minutes de réflexions.

Je jeta un coup d’œil au dessin que Dragomir me montrait. J'hochais la tête, impressionnée.

-C'est exactement ce que j'avais en tête. Dis-je, le sourire aux lèvres. Je ne m'y connais pas très bien en bijoux, mais je pense que la combinaison d'un alliage argent-platine comme matériaux principal et du tungstène pour les détails noirs serait le "mieux".

Peu importait le prix, je pouvais bien dépenser quelques Gallions pour Arthur.

- Vous pensez que ça me reviendrait à quel prix ?

La question se posait tout de même, je n'avais peut-être pas prévu assez d'argent !
:copyright:️ DABEILLE
Contenu sponsorisé

Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 9 sur 10

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.