AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-83%
Le deal à ne pas rater :
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 Appareils – 1 an
15.51 € 89.95 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 3 sur 10
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Lara Wind, le  Sam 2 Mar - 20:51

Emplettes


V
ous savez, quand l'on exerce un métier tel que vétérinaire magique, un jour soi-disant de repos pouvait se transformer en jour de travail comme un autre. Le genre de jour où vous êtes censés faire ce que vous voulez mais où vous vous retrouvez malgré tout au travail, à cause d'une urgence. Lara était dans l'un de ces jours-là. Elle était en repos. Mais la jeune femme s'attendait, à un moment ou un autre, qu'un patronus débarque pour l'avertir que l'on avait besoin d'elle. Alors, ce soi-disant « jour de repos », elle l'organisait d'une manière quasi-militaire surtout qu'aujourd'hui, elle avait besoin de faire quelques emplettes aux Halles Magiques. Autant y aller tôt pour être tranquille niveau shopping.

Ainsi, la jeune Métamorphomage se présenta aux Halles Magiques dès l'ouverture afin d'y acheter les quelques élèments qui lui manquaient pour son prochain voyage. Dans le cadre de ses études de Magizoologie, la jeune femme avait décidé de partir deux semaines en Extrême-Orient afin d'y étudier les Occamys, si elle arrivait en trouver bien évidemment. Et sans se faire tuer aussi, ça serait bien. Sa valise était presque prête, il ne lui manquait plus que deux-trois petites choses que les Halles pourraient lui fournir. Sourire aux lèvres, la jeune femme se présenta au comptoir « Bonjour ! »
Invité
Anonymous
Invité

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Invité, le  Sam 2 Mar - 21:28

☽ Ellana ☾
Désolé pour le retard !

Deux ou trois seulement. Quelle douce mélodie à ses oreilles ! Unique. Enfin presque. Mais ne jouons pas sur les mots. La brune hoche la tête et tend la main pour l'essayage. Les joues de Lurea se parent naturellement de rose. La demoiselle qui ne jure que par la maîtrise de soi, si sensible à la flatterie ! Si elle avait les moyens qu'elle prétendait, elle ne rechignerait pas à couvrir la vendeuse d'un généreux pourboire, ne serait-ce que pour ça. Pendant un instant, elle est ce qu'elle a toujours désiré ; ce qu'elle deviendra sous peu. Quelle différence de le feindre légèrement avant de l'avoir ? Aucune, bien sûr ! Et personne ne sera là pour en être témoin. Merci, je tiens tout de même à la sentir sur moi. L'anneau glisse si facilement, on dirait que sa peau est faite de satin. L'ovale imposant sur ses phalanges, elle ne peut qu'admirer le résultat. Oui, il la lui faut.

La petite fille pauvre aurait marchandé, prétendu que ça ne lui plaisait pas tant que ça, qu'elle hésitait. Elle aurait fait grimaces et faux-semblants pour gagner quelques piécettes. La jeune femme vaut mieux que ça. Si aujourd'hui elle a encore du compter ses avoirs, bientôt elle pourra dépenser sans compter. Sans se soucier du lendemain. Oui, c'est le confort et le pouvoir d'une vie emplie de tout. C'est ce qu'elle aura et par conséquent c'est l'image qu'elle renvoi aujourd'hui à la bijoutière comme au monde entier. Parfaite ! Je la prends. Retirer la Dame Blanche est comme s'arracher un vêtement. Son corps s'y était déjà habituée et sa main s'en languit dans la seconde même.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Vanille Fleury, le  Sam 9 Mar - 11:10



Réponse à Lara Wind




Les halles magiques venaient tout juste d'ouvrir et je ne m'attendais certainement pas à tomber sur une cliente si vite. Non pas que je blâmais les lève tôt - loin de là. Mais pour le coup, voir la jeune femme rentrer tout sourire dans la boutique aux premières heures, m'avait assez surprise. Sa bonne humeur contagieuse se répandit presque instantanément son mon visage alors que je me dirigeais vers elle pour accueillir comme il se devait cette allégorie du printemps. Bonjour et bienvenue aux Halles ! Je peux vous être utile ? Parce qu'au final je pouvais tout aussi bien attendre sagement derrière le comptoir qu'elle m'apporte ses achats, c'était pas dit qu'elle avait besoin de moi.

J'attends quelques secondes en essayant de ne pas trop la détailler de mes yeux qui - aiguisés par le beau - jugent sans pitié. Son visage ne me dit rien, je crois que c'est la première fois que je la rencontre, je me demande bien ce qu'elle est venue chercher. Peut-être un collier pour parer son joli cou ? Est-ce une sportive, faut-il l'emmener vers les balais ? Une coquette avide de changer de garde robe pour les beaux jours ? Peut-être aussi simplement l'une de ces personnes venues remplir leurs yeux curieux de milles merveilles sorcières qu'on ne trouve pas partout.

Mais quelque soit ses envies, j'étais là pour la guider - quoi qu'il en soit. Autant attendre et cesser de s'interroger. Alors, ma chère, que puis-je faire pour vous ?



Réponse à Lurea Lanilith


Elle demande à essayer et je la regarde faire d'un doux sourire. Presque tremblante au contact délicieux de l'ouvrage délicat. Elle a dans les yeux le même éclat que le bijou. Une étrange connexion qui n'étonne pas et apaise même un peu. Les deux se sont trouvées, c'est une certitude. Comme un mariage discret entre la belle et l'ornement. Elle en rayonne et grimacerait presque de douleur au moment de l'arracher de son doigt. Je ne doute pas un seul instant qu'elle compte l'emporter jalousement dans les plus bref délais - encore quelque chose qui me plait. Elle l'annonce elle même quelques secondes plus tard. Parfait, désirez-vous autre chose ? Même si je n'en ai pas l'impression. Mes doigts remette le trésor dans son écrin alors que je l'emporte derrière le comptoir.

Sinon, cela vous fera trois gallions. Je présume qu'elle n'a guère besoin d'un emballage cadeau. Le sourire revient au galop alors que je glisse l'achat dans un petit sac avant de le lui tendre. Dragomir sera certainement heureux de savoir que ses créations ont un tel succès. L'ancien Poufsouffle est réellement doué. Je suis certaine qu'il deviendra un grand bijoutier - du moins s'il ne l'est pas déjà. Certaines rencontres font simplement du bien. Celle de la jeune femme semble en faire partie. J'espère la revoir, la bague au doigt.

Vente:
 
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Amy Shields, le  Jeu 14 Mar - 22:10



Réponse à Elly Wildsmith


Demande de Lorelaï pour reprendre la cliente. J'ai également son L.A.



Nouveau travail, nouvelle chance, nouveau départ. Amy ne pouvait rêver mieux. En tout cas, dans l'état actuel des choses. La jeune femme avait réussi, par un miracle très certainement, à trouver un boulot plutôt stable pour reprendre sa vie normalement. Un aubaine pour elle au final. Quelqu'un lui faisait confiance malgré sa longue absence et ça, elle ne devait pas l'oublier ni gâcher cette chance incroyable. La brunette mettait donc tout son cœur à la tâche. D'abord pour ne pas décevoir sa patronne et ensuite pour oublier, le temps d'une journée, les démons qui rôdent autour d'elle. Se plonger dans le travail pour oublier ses tracas n'était pas quelque chose de nouveau et habituellement ça marchait bien. Alors autant garder la technique.

Ce jour n'était pas différent des autres, Amy avait passé sa journée à prendre en charge ce qu'elle pouvait dans la boutique et ne s'en était pas trop mal sortie selon elle. Jusqu'au moment où un client réclama une vendeuse particulière. La raison pour laquelle la petite Lorelaï était appelée était totalement obscure pour la brunette mais enfin soit, le client était roi. Elle sourit donc de son sourire commercial avant de jeter un oeil dans la salle à la recherche de la serdaigle. Le stress lui prit le ventre lorsqu'elle s'aperçut que cette dernière était déjà occupée avec une cliente au visage connu. Mais bon, pas le choix. Un rapide coup d'oeil dans le reste de la salle fit comprendre à Amy qu'aucun autre vendeur n'était disponible. Elle s'avança donc vers la bleu et bronze pour poser sa main sur son épaule et lui chuchota à l'oreille.

- Un jeune homme te demande au comptoir. Je prend le relais. Dis moi juste ce que madame.. Wildsmith a demander.

Après le rapide briefing de sa vendeuse, la brunette se tourna vers la cliente et souris gentiment.

- Bonjour Elly. Désolée d'interrompre la vente mais, Lorelaï est demandée ailleurs. Je prends donc le relais. T..Vous avez demandé une robe en soie grise et une parure. Je vais chercher ça pendant que vous terminez votre thé.

Tu.. Vous..? Comment elle devait lui parler ? D'accord elles n'avaient pas de lien particulier, mais elles s'étaient tout de même côtoyer dans l'équipe de quidditch. Alors quoi, vous ? Tu ? Surtout que l'appeler par son prénom puis la vouvoyer c'était bizarre quand même. Alors dans le doute, la brunette avait préféré choisir le plus sûr. Au pire, sa compatriote lui ferait le remarque. La gérante se dirigea donc vers la partie habillement pour aller chercher ce dont sa cliente avait besoin. Une fois la robe en soie grise dans les mains, elle s'entêta à chercher une parure qui conviendrait. Lorsqu'elle eu les trois petites boites dans ses mains, la jeune femme retourna auprès d'Elly pour présenter les articles.

- J'ai trouvé cette robe-ci qui conviendra parfaitement si la demoiselle a la même morphologie que Lorelaï. Et avec du gris, je me suis dit qu'une parure en argent irait parfaitement. Je vous ai pris le collier, les boucles d'oreille et le bracelet assortis. N'hésitez pas à me dire si ça ne vous convient pas où si il y a un article que vous ne voulez pas.

Amy ouvrit les trois boites bleues nuit pour présenter les bijoux brillants.

- Ah et nous faisons effectivement des robes pour enfant. Dites moi juste le modèle et la couleur que vous désirez et je me ferai un plaisir d'aller vous chercher ça.

Nouveau sourire gentil avant d'enfin se détendre un peu. Pour l'instant ça allait. Elle trouvait ses repères et les articles demandés. Il fallait juste que ça continue et qu'elle ne fasse pas de bourde. Pas de bourde Amy, concentre toi..
Invité
Anonymous
Invité

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Invité, le  Dim 24 Mar - 15:21


Amy

Ca virevolte autant dans le cœur que dans les esprits. Difficile à juger alors qu’elle attend simplement. Une nouvelle silhouette apparait, pas inconnue, pas connue. De vagues souvenirs de Quidditch, une vie qui semble loin, bien loin déjà. Mais la brune sourit devant l’échange des deux femmes, puis devant Amy – c’était bien cela son prénom ? – qui s’excuse d’avoir dû interrompre la vente. La brune hoche la tête « Pas de soucis » qu’elle murmure et puis, elle attend, naturellement. Que la jeune femme revienne avec sa demande.

Il ne faut que peu de temps pour que la silhouette d’Amy revienne, avec des articles sous le bras. De ce qu’elle voit, le tissu est beau, la couleur est belle également. Voilà qui lui plait. Amy continue la présentation sur la parure de bijou, la brune sourit. Oui c’est parfait, mais elle ne répond rien, se contente d’entendre la question à propos de la robe pour l’enfant.

Elle met ses deux bras face à elle, tente maladroitement de donner une taille approximative. C’est difficile, elle n’a pas d’enfant, n’en a pas côtoyé réellement. Alors elle ajoute « Quelque chose de la même couleur que la précédente, et de cette taille-là, peut-être un peu plus grande ? Histoire d’être sure ». Sait-on jamais. Elle n’était vraiment pas la professionnelle de ce genre de situation.


On récapépète:
 
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Amy Shields, le  Lun 25 Mar - 9:34



Réponse à Elly Wildsmith


Ca brillait. Un peu trop d'ailleurs. Mais c'était joli quand même. Les bijoux qu'Amy tenait entre ses doigts attirait son regard azur depuis maintenant plusieurs secondes. La valeur de ces derniers faisait se demander à la jeune femme si un jour elle recevrait pareil présent. Peut-être après tout. La grande question était de savoir par qui et pour quelle occasion. Quoi que, ce n'était pas du tout le genre d'Amy de mettre des bijoux comme ça. Aussi longtemps qu'elle se souvenait, elle n'avait jamais mis une robe de bal avec une parure. En même temps, il n'y avait eu aucun événement dans sa vie qui justifiait pareille tenue. Certes elle s'était déjà bien habillée lors de conférences de presses ou de réunions de famille. Mais de là à mettre une longue robe chic et raffinée, non. Ce n'était pas vraiment de coutume chez elle. Enfin bon, peut-être que ça arriverai un jour. Restait à savoir quand.
La brunette détacha ses yeux des bijoux pour focaliser à nouveau son attention sur Elly. Cette dernière était en train de lui montrer approximativement la taille de l'enfant pour qui la petite robe était. Approximativement était le mot, ça allait pas être simple de trouver la taille exacte de la petite mais bon, elle allait essayer. L'animagus adressa un sourire à la cliente avant de suspendre la robe à un crocher non loin de là et de poser les boites contenant les bijoux sur une table.

- Je reviens avec la petite robe.

Clin d'oeil amical avant de s'éclipser vers le rayon vêtement, encore une fois. La brune observa les différentes robes pour enfant suspendues aux cintres. Se remémorant les mouvements de Miss Wildsmith pour montrer la taille dont elle avait besoin, elle tomba finalement sur une petite robe grise qui lui paraissait bien. Une fois le cintre dans la main, Amy retourna vers sa cliente pour montrer sa trouvaille.

- Je vous ai trouvé ceci. Si jamais ce n'est pas la bonne taille, ce qui peut arriver, vous pouvez toujours venir échanger sans frais supplémentaires. Est-ce que celle-ci vous plait ? Elle est, comme vous l'avez demandé, de la même couleur que la robe d'adulte.

Nouveau sourire en présentant le cintre de bois avec la robe dessus, le faisant tourner de temps en temps pour montrer également le dos. Recommencer dans le vente, il fallait trouver le truc pour être assez professionnelle. Tout est question de dosage Amy, dose comme il faut et ça ira.
Invité
Anonymous
Invité

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Invité, le  Lun 1 Avr - 14:14

☽ Ellana ☾

Lurea sait déjà où se rendre une fois son achat réglé. Sans attendre elle se parera de ce majestueux bijou pour aller commander un verre dans cet établissement qui l'a gentiment rejetée lors d'une demande d'embauche. Ils n'avaient pas voulu d'elle, pour des raisons bien obscurs aux yeux de la jeune femme. Quelle personne saine d'esprit refuserait d'embellir et augmenter le prestige de son commerce avec une employée comme elle ? L'Irlandaise ne se privera pas d'aller les narguer, ce signe de richesse alourdissant ses fins doigts. Ils verront. Ils regretteront.
Bien sûr ça signifie également perdre de nouveau quelques pièces de ses économies. Mais la satisfaction en vaut le sacrifice, Lurea en est persuadée.

Ce sera tout, merci à vous. Discrète révérence de la tête, cette vendeuse-là lui plaît énormément. Une fois ses finances rétablies, nul doute qu'elle reviendra aux Halles avec grand plaisir. Les trois Gallions lui brûlent la peau tandis qu'elle s'en sépare. Un sensation du passé qu'elle compte bien éradiquer une bonne fois pour toute d'ici peu ! L'argent viendra à elle et ces cicatrices d'enfant démunie s'enterreront d'elles-même. Récupérant son dû, Lurea sourie une fois de plus aimablement à la vendeuse avant de tourner les talons.

Vite l'extérieur, quelle puisse déballer la Dame et l'exposer au grand jour.

Départ de Lurea, merci Ellana :kiss:
Invité
Anonymous
Invité

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Invité, le  Ven 12 Avr - 18:36

Osvald le collectionneur


- avec qui veut bien de moi  MDR


Les vacances, on ne s'en rend vraiment compte qu'une fois qu'on y est mais, ça nous donne tellement de temps libre ! Rentré chez moi pour le printemps, voila bien deux ou trois jours que je tournais en rond. À la maison, les parents, eux, travaillent comme d'habitude. Le monde des adultes est bien triste de ne s'accorder jamais aucune pause... Et quand pause il y a, ce ne sont pas de vrais moments de calmes. Non, dans ces rares opportunités, il faut s'occuper des papiers, de la famille, de l'entretient du balai, de la remise en ordre des placards, des courses,... Jamais une seconde rien qu'à soi ! C'est terrible !
Moi qui ne suis pour le moment que stagiaire, je me rends bien compte d'à quel point c'est fatiguant. Mais de là à ne plus avoir une minute à soi, je trouve ça démoralisant. Alors, pour essayer de soulager un peu tout le monde, j'ai dit que je m'occuperais de remplir les armoires. Maman et papa ont fait une liste, papa m'a déposé à l'entrée du Chemin et viendra me récupérer d'ici une heure ou deux.

En arrivant, j'ai pris plein de sacs. Comme les demandes étaient nombreuses, je me suis dit qu'il valait mieux être prudent ! Mais grâce à la magie, je ne suis pas débordé par tous mes achats. Un sac pour la nourriture, un pour le matériel, un pour les vêtements. J'ai tout bien séparé pour que ce soit plus facile à ranger en rentrant. Malin le lapin, quand il veut !

Comme il me reste du temps devant moi, et que pour mes parents tout est déjà là, je me permets un petit passage aux Halles.
La dernière fois que j'ai poussé ces portes, Lorelaï m'avait fait acheter quatre fois plus de livres que ce que j'avais prévu à la base. Une sacrée vendeuse ! Qui savait tirer sur la corde sensible discrètement mais efficacement. Au final, je ne regrette pas du tout, toutes mes lectures en avaient valu la peine, clairement ! Aujourd'hui encore, en m'approchant du comptoir, je viens chercher un livre. Mais pas que ! Ma récente expérience de compteur de nuit me fait demander autre chose, aussi.

« Bonjour ! », sourire et voix enjouée. Le retour du soleil fait du bien à l'humeur de tout le monde et ça se ressent dans les rapports humains. Moi-même je me sens plus chargé en bonnes énergies. « Est-ce vous avez encore un exemplaire du Guide des premiers soins, par la professeure Bennett ? Et j'aurais besoin d'un Lunascope aussi ! »
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Sam 13 Avr - 14:33



Réponse à Osvald Osborne


Tranquillement, tout en douceur, la marche nuptiale de Lohengrin tournant dans le gramophone, Dragomir polissait une agate avec un chiffon trempé. La lumière des bougies de l'arrière boutique se reflétait sur le mauve de la grande pierre de la taille d'un œuf d'oie. Il l'ouvrirait un jour pour en dévoiler les cristaux internes.
La sonnette retentit alors. Hop hop hop le français dévissa en vitesse sa prothèse-pince tenant encore la pierre et enfila sa main en bois qui remua ses doigts de frêne comme agacée qu'il la mette aussi précipitamment. Dragomir empoigna sa canne et se rendit dans la boutique éclairée par ce si beau soleil d'Avril. Un jeune garçon attendait à la caisse. Osvald c'est ça? La mémoire du français avait beau être incroyable, il ne se souvenait pas de tout les élèves de Poudlard, surtout ceux plus jeunes.

-Bonjour bonjour! Bienvenue aux halles magiques.

Le garçon avait besoin d'un lunascope, sans problème! Dragomir leva sa baguette dans un élégant mouvement du poignet pendant que sa main gauche feuilletait le gros registre sur le comptoir, avec un son mat trahissant la sylvitude de sa prothèse.
Le lunsacope arriva en lévitant

-Ce lunascope en argent vous convient t'il? Pour le livre... il reste des exemplaire! Parfait. Velux!

CRAC l'elfe de maison des halles arriva en s’inclinant.

-Apporte moi un Guide des premiers soins de Lizzie Bennett

-Tout de suite monsieur.

Pendant que l'elfe trottinait vers les rayonnages, Dragomir se tourna vers le client avec un sourire.

-Savez vous que jusqu'au 30 avril les Halles magiques vous offrent pour chaque article acheté un gros œuf en chocolat comportant une figurine magique représentant les plus grands sorciers du 20eme siècle?

Hop le jeune homme sortit deux oeufs de sous le comptoir d'un élégant mouvement du poignet.

-Bonne chance!
Achats:
 


Invité
Anonymous
Invité

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Invité, le  Sam 13 Avr - 15:56

- Dragomir

Le prince des bijoux ! Moi qui m'attendais, quasi avec une absolue certitude, que je croiserais le regard clair de Lorelaï, me voilà pris par surprise. À quand remonte ma première rencontre avec lui ? C'était pour l'anniversaire de maman, ça c'est sûr, puisque c'est un collier que je lui ai acheté pour l'occasion. Je me souviens encore du choix cornélien, toutes les propositions qu'il me mettait sous le nez étant plus ravissantes les unes que les autres. Je me souviens aussi de ma gêne, d'être en présence de quelqu'un comme lui, tout droit sorti d'un conte de prince charmant. J'ai bien grandi depuis, mais ce sentiment de décalage entre nos deux personnes me reste encore bien palpable. En tout cas, ça me fait plaisir de le revoir !

« Oh euh oui c'est parfait ! », je m'empresse de confirmer, pour le lunascope. Qu'il soit en argent ou non, j'avoue ne pas y faire trop attention. Tant qu'il fonctionne, ça me va ! En le voyant arrivé par magie, je sourie rien qu'à l'idée de le ramener dans le nid des Serdys. J'en avais beaucoup parlé aux aiglons, de cette lunette spéciale, et j'ai vraiment hâte de voir la tête qu'ils vont faire quand ils en auront un en main pour de vrai !
Je sursaute malgré moi à l'apparition soudaine de l'elfe (Est-ce que ça ne m'avait pas fait la même chose la fois d'avant ? Ou bien c'était les fauteuils ?) mais aussi un peu pour la petite erreur d'homonyme. « AH euh », je bafouille deux ou trois mots, essayant de trouver les bons pour exprimer ce qui fini par sortir : « C'est Rikka Bennett, avec deux T à la fin, en fait... » La confusion est vite faite, entre Bennet et Bennett. En plus ça se prononce pareil ! Enfin je ne m'inquiète pas trop, je sais que des Guide des premiers soins, il n'y en a pas trente-six non plus et que l'elfe verra bien ce qu'il en est.

En attendant, je me retrouve, comme l'année précédente, avec des oeufs en chocolat sous le nez. Dieu soit loué, cette fois-ci ils ne sont pas en forme animale ou animés par magie ! Des oeufs tout simples, classiques, avec des surprises à l'intérieur. « Oooh, chouette ! Et oui j'en avais entendu parlé ! » J'avais même envoyé un courrier à Lorelaï pour lui dire que je passerai exprès pour ça, c'est dire !

Alors, voyons voir quels sorciers ou sorcières se cachent là-dedans. Je croque avec plaisir dans le haut de chaque oeuf pour y jeter un oeil !
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Maître de jeu, le  Sam 13 Avr - 15:56

Le membre 'Osvald Osborne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Le comptoir - Page 3 Da_pro12 Le comptoir - Page 3 Da_pro10
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Dim 14 Avr - 12:29



Réponse à Osvald Osborne


Le jeune garçon croqua allègrement dans les œufs en pleine boutique! Dragomir allait devoir s'y abituer après tout, c'est beaucoup plus drôle de découvrir avec le client le sorcier illustre qui va sortir.

Une chevelure ébouriffée sortit du premier œuf suivie d'un visage familier. La grande Hermione Granger regardait le client en souriant. Mais dès que le second s'ouvrit un frisson parcourue le dos du français.

Une lumière verte suivie d'un visage reptilien pale aux pupilles verticales... Vipère et soufrance s'agitèrent au fond de Dragomir, ressassant des souvenirs à jamais enfouis... Plus d'un siècle et ses adeptes existent encore, plus d'un siècle et il continue son oeuvre... La main en bois de Dragomir frappa sèchement sur la table, voulant sortir son propriétaire de sa rêverie funeste. L'orfèvre sursauta.

Euh... félicitation! Hermione Granger, je n'aurait rêvè mieux!

Bon sang mais qui à eu l'idée de mettre Voldemort en récompense... Amy? Ou ma Lolly? Impossible... Peut être Ellana... Il va falloir changer ça je pourrait pas encaisser tout le mois.
Invité
Anonymous
Invité

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Invité, le  Dim 14 Avr - 19:02

La vente se poursuit sans encombre et Amy se révèle à la hauteur de la tâche, trouvant à la brune tout ce dont elle avait besoin. Lorsqu’elle revient avec sa demande, la brune hoche la tête avec un sourire de satisfaction. Bien entendu que cela lui plaisait. Le fait que ce soit échangeable lui plaisait forcément. Elle n’allait pas dire le contraire vu qu’elle ne connaissait pas vraiment la taille que faisait la petite d’Ellana.

Quoiqu’il en soit, elle avait ce qu’elle voulait alors il était inutile de s’éterniser davantage. Elle déposa donc les gallions nécessaires à sa commande et sortit. Elle n’avait pas envie de s’attarder davantage, surtout que la narratrice ne sait plus trop quelle saison ni quel temps il fait, alors il est temps de tout arrêter, c’est ainsi. Ses cadeaux sous le bras elle espère qu’ils plairont autant à la mère qu’à l’enfant.

- Départ d'Elly -
Merci :kiss:
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Elida Cestero, le  Dim 14 Avr - 21:11

Pour qui veut s'occuper d'Alkanor !

Étrange sensation que de se retrouver une nouvelle fois sur le Chemin de Traverse. Avec à nouveau des inconnus. À nouveau du bruit. Mais un peu de soleil. Juste un peu. Mais assez pour sortir sans risquer de se faire attaquer par la pluie. Avec un livre dans les mains ça serait embêtant. Ou alors je le mettrai dans mon sac. Mais j'aime bien tenir un nouveau livre. Encore faut-il l'avoir acheté. Et c'est pour ça que je suis là. Déambulant à la recherche des Halles Magiques pour acheter mon livre. Dans cet endroit plein de monde, il est bien difficile de trouver la boutique où l'on veut se rendre.

Mais me voilà enfin devant les Halles Magiques. Il va bien falloir entrer si je veux avoir mon livre. Même s'il y a trop de monde. La porte poussée, je pars à gauche. Direction le rayon de la librairie. Mais après un moment d'hésitation devant tous ces livres, je vais au comptoir. Pour poser la question à un vendeur. Je lance un timide "bonjour" et préfère patienter avant de réclamer mon livre. Ne pas montrer que je suis un peu pressée de partir de cet endroit. Après tout, c'est moi qui est choisit de venir ici.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Amy Shields, le  Mar 16 Avr - 14:53



Réponse à Alkanor Naoui


Une journée comme il en existe plein d'autres. Une journée de travail aussi longe et aussi dure que les autres. Pas besoin de beaucoup de client pour trouver le temps long. Malgré l'animation mise en place et qui diverti pas trop mal, Amy s'embêtait comme pas deux, comptant les minutes avant la fin de son service, si elle pouvait appeler ça comme ça. Ses petits vendeurs s'en sortaient très bien et n'avaient pas besoin de son aide pour l'instant. La brunette s'était donc postée derrière le comptoir pour observer la boutique en long, en large et en travers mais surtout pour pouvoir lire son livre en même temps. Le livre de comptes suédois que sa mère lui lisait quand elle était petite n'était plus aussi frai que par le passé. La couverture était abîmée et les pages légèrement jaunies. Mais malgré l'apparence peu attirante du livre, l'animagus prenait un malin plaisir à relire les histoires qui avaient bercées son enfance. Cela faisait donc plusieurs minutes qu'elle ne surveillait plus du tout la salle lorsqu'une voix connue vint la sortir de son histoire.

- Bonjour

Les yeux bleus de la jeune femme se levèrent vers la cliente et reconnurent les traits de cette dernière. Alkanor si ses souvenirs étaient bons. Petite Serdaigle rencontrée et soignée lors d'une balade dans Pré-Au-Lard. Elles avaient longuement parlé pour essayer de déterminer ce que Alkanor voulait faire plus tard. Visiblement elle n'en savait rien mais Amy était persuadée que ça allait venir. Ca lui faisait d'ailleurs très plaisir de revoir la jeune fille et encore plus dans ce contexte. C'est avec le sourire aux lèvres qu'elle ferma vite fait son livre pour répondre d'une voix douce.

- Bonjour Alkanor. J'espère que tu vas bien. Que puis-je faire pour toi ?

Simple question mais ne vous en faites pas, il n'y avait aucun favoritisme, ce n'était pas du tout le genre d'Amy. Elle aimait juste beaucoup croiser des gens connus pendant ses heures de travail, ça la changeait un peu et ça lui permettait de souffler. La brunette attendit donc sagement la réponse de sa cliente, espérant pouvoir l'aider au mieux.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Elida Cestero, le  Mar 16 Avr - 17:51

Avec Amy

Une voix que je connais parle. De mon observation du bureau, je lève la tête et contemple avec surprise la jeune femme. Je la connais. C'est la gentille dame de Pré-Au-Lard. Amy Shields ? Oui je crois que c'est comme ça qu'elle s'appelle. Croisée pendant un début de promenade qui s'était terminée contre un mur. Heureusement qu'elle avait été là d'ailleurs ! Sinon je sais pas ce que je serais devenue. Assommée par terre au milieu de tous ces gens. Sous la pluie. Et puis on avait bien parlé. Et à part ce petit accident, malgré la pluie, ç'avait été une belle après-midi.

Avec un sourire rassuré de voir que je ne m'adressais pas à une inconnue, je lui réponds joyeusement.

"Je vais bien merci ! Et vous ?"

La politesse d'abord. Puis après on répond.

"Je voudrai acheter un livre de Actarius Bright, Les Etres de l'Eau, une civilisation encore peu connue si vous l'avez s'il vous plaît !"

Un livre. Ce n'est sûrement pas un achat surprenant pour élève de Serdaigle. La lecture est une activité agréable quand on veut s'échapper de notre monde ou apprendre et découvrir de nouvelles choses. Ou les deux en même temps. Aujourd'hui c'est pour les deux. Un livre dont on peu en avoir besoin en cours. Mais que je veux pour me renseigner. Je connais pas encore grand chose de ce monde des sorciers ! Et puis ce livre peut s'avérer intéressant. Et utile. Je retire en même temps mon sac de mon dos. Si le livre est là, il va falloir que je paye. Et pour payer, il faut l'argent ! Qui est dans le sac.
Contenu sponsorisé

Le comptoir - Page 3 Empty
Re: Le comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 10

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.