AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -58%
Ultimate Ears Boom 2 Lite – Enceinte sans Fil ...
Voir le deal
59 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 5 sur 10
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Calum Buchanan
Serdaigle
Serdaigle

Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Calum Buchanan, le  Lun 10 Fév - 0:39



Réponse à Hugh Dey



J'écoutai attentivement les mots de l'homme qui se tenait devant moi. J'étais plutôt content qu'il ne se soit pas attardé sur mon allure qui devait avoir franchement l'air d'un phénix ébouriffé. Lorsqu'il fit mention de son statut de métamorphomage, mes yeux ne purent s'empêcher de se remplir d'étoiles. Wouah! Je ne pensais jamais en rencontrer un jour. Je tapotai doucement le bureau de mes doigts pleins de fourmis d'excitation. Saisissant mon fidèle crayon à papier et le bloc note de la boutique, je pris des notes; comme la dernière fois.

"Vêtements élastiques, conditions corporelles ... changeantes, etc."

Je pouffai délicatement de rire lorsqu'il s'interrogea d'être clair ou non dans ses propos.

Ne vous inquiétez pas monsieur, vous n'êtes ni le premier, ni le dernier à entrer dans cette boutique avec des demandes spécifiques.

Je pris une pause pour lui offrir un de mes éternels sourires invitants.

Lorsque nous créons les objets sur mesure, nous donnons un délai de deux semaines pour la création et, par la suite, nous vous envoyons un hibou pour que vous puissiez venir tester le produit avant l'achat. Pour ce qui est des autres objets ...

Je me dirigeai vers les rayons correspondants, mes pas légers sur le vieux parquet. Je saisi du bout des doigts le flacon d'encre éternelle que le monsieur m'avait demandé et saisi les objets composant le Kit requis. Revenant vers le comptoir, je posai le matériel sur le plan de travail et sorti gracieusement un tissus et un ruban avec lesquels emballer le kit.

Donc, pour aujourd'hui cela vous en coûtera 3 Gallions et pour les vêtements, ils seront payables lors de l'essayage dans deux semaines. Quelles pièces de vêtement souhaitez-vous commander?
Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Hugh Dey, le  Lun 10 Fév - 11:11

Ne vous inquiétez pas monsieur, vous n'êtes ni le premier, ni le dernier à entrer dans cette boutique avec des demandes spécifiques.

Ouf. Il me rassurait le mec et heureusement. Parce que juste avant il avait rigolé et je lui aurais bien collé un poing dans la tronche parce que je soupçonnais qu’il se moque de moi. Nan. En fait il devait probablement se moquer de lui-même. Pis il avait bien raison parce qu’il était pas super frais non plus donc il avait pas de leçon à me donner le gamin. Gamin oui, parce qu’en plus c’était un gamin. Et fallait pas commencer à me rire au nez sinon ça allait mal finir.

Cela dit, comme il m’avait rassuré, le rouge qui me montait à la tête redescendit bien vite. Mes cheveux n’avaient dû subir qu’une transformation rapide et peut-être, je l’espérais, suffisamment pour passer inaperçue. Je le laissais me détailler le truc, je devais attendre deux semaines bla bla bla, puis aller me chercher ce que j’avais demandé pour la petite stagiaire d’Ollivander’s. Ouais, boh, trois gallions c’était pas trop cher ça allait. Je pouvais même lui offrir si elle voulait. Je l’avais suivi du regard pendant sa marche, je posais maintenant les gallions sur le comptoir, et, comme pris d’une envie frénétique d’acheter plein de trucs, je commençais à voir des vêtements se dessiner dans ma tête.

J’aimerais bien qu’il s’agisse de combinaisons m’voyez ? Comme un t-shirt manche longue et un pantalon collés ensemble. Trois exemplaires différents. Un noir, opaque. Un vert sombre, presque noir aussi mais avec des reflets verts à la lumière. La même chose, en bleu également. Assez sombre mais qui puisse avoir des reflets bleutés. Ca peut être beau nan ? Z’en pensez quoi ? Je m’étais arrêté sur lui pour lui parler, mais après ça mon regard continuait à zieuter la boutique. Si bien que j’ajoutais Et, si possible, intégrer sur chaque une ceinture en cuir avec l’emplacement pour baguette. Oui c’est bien ça. encore perdu dans mes pensées, sans directement m’adresser à lui, mais il comprendrait bien qu’il fallait noter tout ça. Je me permettais même de marcher, comme pour mieux regarder, parce que je m’étais surtout arrêté sur les vêtements mais que je n’avais pas pris la peine de jeter un œil aux bijoux. Et à la vue des boucles d’oreille mon cœur s’accéléra. Linda aurait aimé en porter. Alors, caressant les boucles du bout des doigts, je laissais échapper d’une voix suave Et si vous percez les oreilles, je pourrais enlever et mettre des boucles comme je veux ? Le rêve. Si c’était le cas je n’aurais plus jamais envie que les trous se rebouchent…
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Jackson Emerenziana, le  Dim 16 Fév - 14:02

L'essayageSaison 29 - Hiver - Feat Calum BuchananL'Italien afficha un sourire sur son visage quand il aperçut le jeune stagiaire de la dernière fois. Ces pensées lui demandaient de ne pas draguer ce sorcier qui est bien plus jeune. Balayant toutes ces voix d'un simple mouvement de tête, le serdaigle suivit le stagiaire qui l'amène vers l'une des cabines de l'établissement. L'attitude de la jeune intrigue le plus vieux, les mots sont sortis tellement vite de sa bouche qu'il n'a pu répondre à ces paroles, les mains étaient maintenant derrière son dos. Jackson s'avança à pas de loup vers le vendeur, le dominant d'une tête, il plongea son regard dans le sien, lâcha un sourire mystérieux.

Bonjour jeune homme. Un thé sera parfait. Je t'en remercie.

En se retournant, Jackson ne manqua pas d’effleurer le bras de l'homme, il s'enferma dans la cabine et regarda le costume. Il caressa le tissu du bout des doigts, les yeux de l'Italien s'étaient illuminés, le costume lui rappela son pays natal l'Italie et toutes les personnes qui l'avaient aidé dans sa quête. Se débarrassant de son costume actuel, l'homme mis celui que lui avait confectionné l'établissement. Blanc et rouge, des lumières vives qui rappelle la vie. Une fois les gants enfilés, Jackson mit la capuche qui cacha son visage. Il ouvrit la cabine pour montrer le chef-d'oeuvre au jeune vendeur.

Alors ? Qu'en pense-tu ? Suis-je assez mystérieux ?

Les yeux de Jackson étant caché, il joua avec son sourire, un sourire en coin mystérieux. L'Italien aimait jouer avec son sourire depuis qu'il ne savait plus sourire véritablement. Les émotions ne pouvaient plus passer à travers son visage. Il était devenu un miroir de glace, essayant de reproduire ce qu'il voyait devant lui. Sans y arriver.

Combien je te dois jeune homme ?
:copyright:️ 2981 12289 0
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Daisy Wellington, le  Dim 1 Mar - 17:03

Les Halles Magiques ! J'adore cet endroit ! C'est autre chose que les supérettes moldues dans lesquelles on est obligés de traîner pour "donner le change" pour le voisinage.  Ici, tout est merveilleux !

Je me glisse au milieu d'autres étudiants de plus ou moins mon âge, venus eux aussi acheter "l'indispensable" kit de rentrée. Plume, encre, parchemin ... Ainsi qu'une robe.

Je me saisis d'un "pack" contenant les fournitures scolaires, la robe nécessite en revanche plusieurs essais. Ma taille fait que j'ai quand même du mal à trouver un modèle "première année" qui me va du premier coups.  Je finis par tomber sur quelque chose de joli. Une robe de mage sobre mais dont le revers sur les manches et le col sont de couleurs "neutres". C'est le modèle "classique" pour les premières années qui ne savent pas encore dans quelle maison ils vont atterrir. Maman m'aidera sans doutes à coudre les revers de manche et de col aux bonnes couleurs aussitôt qu'on connaîtra ma maison.

Une fois le kit choisi, je m'accorde le temps de flâner un peu dans le magasin. Faire du "lèche vitrine" comme on dit. Dans un coin de la boutique, les manuels scolaires sont mis à l'honneur. Je m'approche et en feuillette certains avec curiosité. Je m’intéresse surtout à l'herboristerie et aux potions. Ce sont clairement les matières qui m'attirent le plus !

"Les plantes communes et magiques". Ah oui clairement celui là c'est le basique de la botanique on dirait. C'est une matière que j'ai envie de réussir !

"Le Manuel des potions plus ou moins courantes à destination des étudiants." Pas mal. Je le feuillette. Il y a des choses qui m’intéresseraient bien.

"Les potions courantes ... ou pas". C'est moins complet mais il y a des choses rigolotes. De la teinture pour cheveux ?? Whoah, c'est classe ! Mais jamais mes parents accepteraient que je me teigne les cheveux.

Je prend entre les mains un autre manuel au titre accrocheur. "Potions à l'usage des pragmatiques et fantaisistes" par Lizzie Bennet. Super, moi je suis une fantaisiste !

J'ouvre le livre et parcoure le sommaire ... et je ne suis pas trop convaincue. Il n'y a pas beaucoup de potions. Un tiers du livre est consacré aux potions de "Contraception". Et c'est évident que je suis bien trop jeune pour passer des contrats ... C'est pas hyper fantaisiste comme manuel tout compte fait. Je le repose sans regret celui-là.

J'ai un peu de sous en poche, mais est-ce bien raisonnable de le dépenser ? Je regarde les prix. "10 gallions pour trois". En me serrant la ceinture je pourrais peut être tout juste en acheter un ... Mais l'offre à 10 gallions est plus intéressante. Peut être que je pourrais me débrouiller sans pendant un moment ?

Bon allez, soyons fous ! C'est un investissement sur mon avenir. Je prend les trois manuels : "Les plantes communes et magiques", "Le Manuel des potions plus ou moins courantes à destination des étudiants." et "Les potions courantes ... ou pas" /

Je me dirige donc vers le comptoir avec l'intention de payer. Je passe devant le rayon "Quidditch". J'adorerai m'y arrêter pour baver devant les protections, les souaffles et les écharpes de supporters ... Mais je sais que j'ai pas assez de sous pour ça. Et puis j'ai jamais fait de Quidditch.  Je suis même pas sûre que je trouverai des partenaires avec qui essayer le Quidditch à Poudlard.

J'arrive donc devant le comptoir. Je patiente un peu, le temps que les clients devant moi règlent leurs achats, je lance un bien joyeux "Bonjour, monsieur !" (Ou bonjour, madame, selon le cas) quand arrive mon tour.

"-Je vais prendre ce kit "rentrée" s'il vous plait ! Je vais rentrer en première année ! Et puis ces trois livres s'il vous plait"

Je prépare à l'avance mes onze Galions. Puis une idée me traverse l'esprit. Je demande à tout hasard au vendeur (ou à la vendeuse).

"-Dites, vous auriez aussi des carnets, genre carnets intimes ? Avec un machin truc secret pour que personne le lise ? J'aimerais trop pas que les autres lisent mes trucs à moi..."


Dernière édition par Daisy Wellington le Lun 9 Mar - 16:43, édité 1 fois
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Kyara Blanchet, le  Jeu 5 Mar - 19:25

Tourner à droite ? Prendre à gauche ? Continuer tout droit ? Tant de questions... Kyara ne savait pas trop où aller, mais elle savait qu'elle avait une mission. Mi-ssiiiiiiion (à lire avec la voix de Wall-E). Il fallait de nouveau qu'elle trouve un cadeau pour sa loterie. Le plus simple serait surement de tout acheter en gros, cependant, elle ne pouvait pas acheter à pertes. Elle avait les moyens, mais ça n'était pas une bourgeoise non plus. En tout cas, ça n'était pas sa paye actuelle qui lui permettrait de faire des folies. M'enfin, elle s'égarait. Prenant une pièce de sa poche, elle décida d'effectuer un pile ou face pour déterminer la route à suivre. Avec trois possibilités cela semblait être la solution la plus adaptée !

Cling. Paf. Face. A gauche toute ! Direction les Halles Magiques du coup. La Française y avait mis quelques fois les pieds lorsqu'elle était encore dans l'équipe de Quidditch, pour faire quelques cadeaux et aussi pour se faire percer l'oreille. Que le temps passé rapidement. Même si le gagnant n'était pas branché sport, il pourrait toujours trouver son bonheur. Enfin, Kyara l'espérait pour lui ou elle. Entrant dans la boutique, elle se dirigea vers le large comptoir en bois et attendit qu'un être humain ou une créature qui sait, se manifeste devant elle. Magie, magie.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Daisy Wellington, le  Sam 7 Mar - 8:59

Pendant que j'attends, j'ai pas grand chose à faire. Si encore j'avais pu acheter un des manuels, j'aurais commencé à le feuilleter. Mais là ... Boaf. Mon regard commence à vagabonder à droite et à gauche, mon attention cherche un point sur lequel se focaliser pour passer le temps.

Tiens une dame se met dans la file derrière moi. (Evidemment je ne la reconnais pas ... j'ai encore jamais mis les pieds à Poudlard, vous vous en rappelez ? Il faut suivre.) Je me retourne pour la regarder et je lui souris d'un air désolée. Avant de revenir vers le comptoir.

C'est sûr il y a un peu d'attente. Les vendeurs doivent être vachement occupés en ces jours de prérentrée.

Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Mer 11 Mar - 15:22



Réponse à Daisy Wellington


Incroyable la foule de personne se pressant à la caisse en cette journée ensoleillée. Une mamie bien connue de la boutique vient acheter un énième cognard (allez savoir ce qu'elle en fait), un jeune homme cherchant désespérément le bijoux parfait (décidément Dragomir allait recevoir sur rendez-vous!). Une jeune fille pétillante était la suivante.

-Bonjour mademoiselle, toutes mes excuses pour ce retard en caisse aujourd'hui.

Effectivement la jeune fille semblait être une sorcière toute neuve dans cet univers chamarré et haut en couleur qu'est le monde magique. Sa demande un peu spéciale fit sourire le français.

Voyons... Nous n'en avons plus en rayons mais laissez moi réfléchir...

Inconsciemment, en réfléchissant, sa main de bois était venue d'elle même gratter son menton pensivement. Il l'a repoussa d'une tape sur les doigts, elle se mit à pianoter sur la table, vexée.

Je revient dans un instant je pense avoir ce qu'il vous faut! Velux! Occupe toi des affaires de mademoiselle s'il te plaît.

Dragomir pris sa canne et claudiqua jusqu'à l'arrière boutique pendant que l'elfe de maison de la boutique apparaissait dans un craquement sonore et commençait à emballer les livre. Le français revint un peu plus tard avec un petit carnet écailleux.

C'est un prototype de journal intime en peau de Moke. Rien ne dit qu'il fonctionne réellement, habituellement la peau de moke sert à faire de bourses. Aussi je vous le facture pour quatre gallions. Je peut également vous confectionner un cadenas personnalisé si vous le souhaitez.
Achats:
 



Réponse à Proffesseure Kyara Blanchet


Pfiou, décidément cette journée n'en finissait pas.

Quel heure est-il Velux?

Dix sept heure vingt trois Monsieur

Allez courage, on ferme dans une heure trente. Va me faire un café s'il te plaît.

Cette journée n'en finissait pas. Dragomir dévissa sa main en bois pour masser son moignon endoloris pas la rude journée. Voyant arriver une cliente, il revissa sa main précipitamment. Elle protesta pas une pichenette dans les cotes devant tant de violence.

Bonjour Madame bienvenue aux Hall... ça alors Miss Blanchet quelle surprise! Commenta allez vous? Vous êtres toujours enseignante à Poudlard? Velux prépare un café de plus! Je suis vraiment heureux de vous revoir après toutes ses années. Que puis-je faire pour vous?
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Daisy Wellington, le  Mer 11 Mar - 15:39

Je répond au vendeur par un grand sourire quand il s'excuse à cause du délai. Je me doute bien que c'est pas sa faute, il y a beaucoup de monde aujourd'hui. Mes parents aussi travaillent dans un commerce, ils disent qu'il y a rien de pire qu'un client qui est pas poli.

-Pas de problèmes, monsieur  !

Quand il me propose le cahier intime en peau de Moke, je contiens avec peine un petit saut de joie.

-Oh oui trop bien ! C'est parfait ! Avec un petit cadenas je veux bien !

Ma demande va l'obliger à probablement refaire un aller retour dans la réserve ... J'espère que ca ne le dérangera pas trop. Mon oreille frémit quand il s'adresse ensuite à la femme après moi. Oh vraiment, cette dame est professeure a Poudlard ?

Je me retourne et l'observe de nouveau avec toute la subtilité et la discrétion dont sont capables les jeunes de mon âge. (C'est à dire que je la dévisage quasi ouvertement quoi, avec des billes rondes de curiosité).

Elle a l'air sympa, je lui adresse de nouveau un sourire. C'est sans doutes une de mes futures profs  ? Je me demande quelle matière elle va enseigner ! Je dois lui dire bonjour ? Ce serait quand même un peu osé ... Et franchement lèche bottes ...
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Kyara Blanchet, le  Mer 11 Mar - 22:22

Il était loin le temps où Kyara se trouvait de l'autre côté du comptoir. Elle n'avait jamais été vendeuse dans cette boutique, mais ce genre d'ambiance lui rappelait toujours sa jeunesse et ses quelques temps qu'elle avait passé au Bar des Ténèbres. Voilà bien longtemps qu'il n'était plus en activité. C'était vraiment une autre époque. Étouffant ses souvenirs qui allaient terminer par être douloureux, la Française se concentra sur la personne qui venait d’apparaître dans son champs de vision et la surprise s'afficha sur son visage.

- Bonjour Madame bienvenue aux Hall... ça alors Miss Blanchet quelle surprise! Comment allez vous? Vous êtres toujours enseignante à Poudlard? Velux prépare un café de plus! Je suis vraiment heureux de vous revoir après toutes ses années. Que puis-je faire pour vous?

Elle n'eut pas besoin de plus d'une demi-seconde pour reconnaître qui se trouvait devant elle. Orton ! Dragomir Orton, ancien Poufsouffle sur qui elle n'avait rien eu à redire de mémoire neuronale ou pas grand-chose. Lui n'était pas arrivé en cours en roulant...

- Monsieur Orton ! En effet, quelle surprise ! C'est gentil, mais je ne prendrais pas de café merci. Il était encore trop tôt pour qu'elle taille la bavette, être dans la même pièce qu'un autre être humain était déjà très bien. Je suis toujours enseignante en effet. Ça fait longtemps que vous travaillez ici ? Vous n'êtes plus élève depuis quoi ? Deux, trois ans ? J'aurais aimé acheter un bon cadeaux si vous en proposez bien dans cette boutique ?

Elle ne voyait pas pourquoi ça ne serait pas le cas, mais c'était toujours mieux de mettre les formes et de se renseigner. Elle irait autre part sinon ou elle achèterait directement quelque chose en espérant que cela plairait. Risqué, mais à voir, elle n'y était pas encore.

Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Lun 23 Mar - 15:41



Réponse à Daisy Wellington et au Professeure Kyara Blanchet




Cette jeune demoiselle est vraiment charmante. Si seulement tout les clients étaient comme elle...


Dragomir ouvrit un tiroir dans le comptoir contenant chaines, cadenas et clefs en tout genre.

Quelle matière préférez vous? L’argent est plus malléable donc plus facile à forcer, l'or est plus... clinquant. Dans tout les cas si vous souhaitez que j'y enchâsse une pierre semi précieuse ou que je grave quelque chose dessus n'hésitez pas! Ce sera cadeau de la maison.

Laissant la jeune fille choisir il se tourna vers son ancienne enseignante avec un grand sourire.

J'ai reçu un poste de stagiaire ici dès ma sortie de Poudlard il y a maintenant trois ans et demi. J'aurais bien voulu orienter ma vie vers le soin au créatures magiques mais... Le français montra sa jambe droite. Mon "accident" en cinquième année m'a plus ou moins verrouillé cette porte. Je me suis alors tourné vers mes autres passions,  la métamorphose et la joaillerie! Les mésaventures ont continué pour moi puisque j'ai perdu ma main gauche durant... l'attaque de Londres il y a deux ans. Se rappelant qu'une jeune sorcière se trouvait à proximité le français changea bien vite de sujet.

Nous pouvons sans problème vous confectionner un bon cadeau! Combien souhaitez vous?
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Daisy Wellington, le  Lun 23 Mar - 17:23

Quelle matière préférez vous? L’argent est plus malléable donc plus facile à forcer, l'or est plus... clinquant. Dans tout les cas si vous souhaitez que j'y enchâsse une pierre semi précieuse ou que je grave quelque chose dessus n'hésitez pas! Ce sera cadeau de la maison.

Oh ... La question me prend un peu au dépourvu. De l'or ? De l'argent ? J'en demandais pas tant, je ne voulais pas un bijou ! Et j'ai un peu honte de l'avouer, je n'ai pas forcément beaucoup de sous. J'affiche donc une petite moue incertaine, regardant les différents cadenas proposés.

Ça laisse au vendeur suffisamment de temps pour s'occuper de l'autre cliente qui est arrivée juste après moi. Après un certain temps, je finis par choisir un petit cadenas en forme de coeur qui a l'air d'être en métal simple tout simple. Du laiton ? Du cuivre ? Quelque chose qui n'est sans doutes pas trop cher et qui me plait. On sait que de toutes manières avoir un cadenas est juste cosmétique chez les sorciers ... N'importe quel élève avec une baguette saura de toutes manières  "forcer" mon journal intime s'il le trouve. Ce qui me sauvera c'est sa capacité à être rikikitisé et caché. (Ca se dit comme mot ... non ?).

Lorsque le vendeur reviendra vers moi, je lui montrerai du bout du doigt le petit cadenas.

"-C'est possible celui-ci ? S'il vous plait ?"
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Eileen I. Hilswood, le  Ven 10 Avr - 0:38

~~Saison 31~~
~~Printemps, fin d'après-midi~~


Izsa était rentrée tôt du Ministère, aujourd'hui. Il fallait dire que son emploi du temps n'avait guère de sens, ni en ce moment ni jamais. Elle pouvait y passer une journée entière, comme elle pouvait montrer tout juste le bout de son nez pour chercher des affaires et repartir dix minutes plus tard. Tant que personne ne se plaignait de son travail, elle considérait qu'elle avait carte blanche.

Elle était donc de retour alors que le Chemin de Traverse grouillait encore d'activité. Ce fut en passant vers les Halles Magiques qu'elle s'arrêta, regardant la vitrine avec intérêt. Il y avait là deux nouvelles créations, qui lui rappelait l'Ode à Tchaïkovski qu'elle avait acheté un an ou bien deux ans plus tôt. Elle commençait à comprendre les gens qui lui achetait plusieurs pépites d'un seul coup : quand on voyait de beaux objets, on avait immédiatement l'âme de collectionneur qui se réveillait.

Le premier bijou était un collier orné de nombreuses pierres. Outre le fait qu'elle rappelait à Izsa un temps n'ayant jamais existé, dans une dimension parallèle, une aventure écrite par une narratrice l'ayant confronté à des mages noirs, des mercenaires et d'autres joyeusetés hors contexte, elle trouva surtout l'objet tape à l’œil. Elle n'avait jamais été très bijoux, il fallait dire, et même pour ses baguettes elle essayait de se limiter à deux types de pierres précieuses maximum. Enfin bref, elle n'eut aucun mal à identifier chacun des sept éléments, remarquant par la même occasion qu'il n'y avait pas d'opale, de quelque sorte que ce soit. Hypérion était décidément unique en son genre.

Enfin, tout ce paragraphe n'avait en soi d'intérêt que d'indiquer que ce fut le second objet qui avait séduit Izsa. L'ivoire avait été incroyablement taillé, donnant au lapin une forme épurée. Elle soupesa sa bourse... Aller. Il était temps de se faire un cadeau de soi à soi, pour se féliciter de son bon travail. Et puis, elle allait en profiter pour passer une commande spéciale, si possible.

- Bonjour, dit-elle en rentrant.

Un fois qu'elle trouva quelqu'un du personnel, elle lui demanda :

- J'aimerais acheter le petit lapin en ivoire. Et je me demandais : vous vendez des robes de bal un peu spéciale ? Je voudrais quelque chose qui ne rentre pas exactement dans les catalogues standard du prêt-à-porter...
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Kyara Blanchet, le  Sam 11 Avr - 9:26

Présentant des produits à une sorcière qui semblait être tout juste en âge d'entrer à Poudlard ou à peine plus vieille, Kyara avait toujours été nulle pour estimer ça, l'ancien Poufsouffle se concentra ensuite de nouveau sur elle et lui répondit.

- J'ai reçu un poste de stagiaire ici dès ma sortie de Poudlard il y a maintenant trois ans et demi. J'aurais bien voulu orienter ma vie vers le soin au créatures magiques mais... Il montra sa jambe pour terminer sa phrase avant de reprendre. Mon "accident" en cinquième année m'a plus ou moins verrouillé cette porte. Je me suis alors tourné vers mes autres passions,  la métamorphose et la joaillerie! Les mésaventures ont continué pour moi puisque j'ai perdu ma main gauche durant... l'attaque de Londres il y a deux ans.

Une jambe endommagée n'était pas vraiment une raison d'abandonner un rêve, mais la professeure de Soins Aux Créatures Magiques pouvait quand même comprendre le jeune homme. En se tournant vers cette voie, on risquait quelques blessures. Partir en étant déjà atteins n'aidait pas vraiment... Pour sa main, Kyara regarda la prothèse en se demandant à cause de quel sort il en était arrivé mais. Chose, qu'elle ne lui demanderait évidemment pas. Ça n'était pas ses oignons et cela pouvait reveiller des souvenirs douloureux. L'attaque de Poudlard avait fait des dégâts. De toute manière, Dragomir ne semblait pas vouloir s'éterniser étant donné qu'il renfila sa cape de vendeur et demandant le montant du bon cadeau.

- J'espère que vous vous plaisez à votre place alors même si ça n'était pas forcement votre but premier et ... que les mésaventures s'arrêteront pour vous. Malheureusement, il y avait des gens qui étaient nés pour se manger du karma en pleine tronche toute leur vie. Kyara était bien placé pour le savoir... J'aurais besoin d'un bon d'un montant de 22 Gallions s'il vous plait. Tout en parlant, elle tira de sa poche sa bourse et déposa la somme sur le comptoir.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Sam 11 Avr - 14:12



Réponse à Daisy Wellington et au Professeure Kyara Blanchet



"-C'est possible celui-ci ? S'il vous plait ?"

Aussitôt dit aussitôt fait. Dragomir enveloppa le cadenas avec le reste et ouvrit un petit coffret derrière lui afin d'en ressortir la bonne clef.

Je vous conseille de faire un double des clefs. Pour l'entretien du cadenas, c'est du cuivre, s'il venait à se ternir utilisez un bain de vinaigre blanc et de bicarbonate de soude; C'est plus efficace que s'importe quel recurvit.

En un tournemain un gros colis contenant toute la commande s'enveloppa de lui même sur le comptoir.

Cela nous fait quinze gallions! Je vous souhaite une bonne journée et une bonne rentrée!

Le français se retourna ensuite vers son ancienne professeure. Il pris la somme et remplit de sa plus belle écriture un formulaire de bon d'achat.

- J'espère que vous vous plaisez à votre place alors même si ça n'était pas forcement votre but premier et ... que les mésaventures s'arrêteront pour vous.

Je l'espère aussi. Vous n’êtes pas la première personne à me dire cela... J'ai déjà eu de flamboyante rencontre me remettant sur pieds avec de nouvelles convictions... Vingt deux gallions donc... Et voilà!

Dragomir remis le papier à sa cliente avec un grand sourire. Peut être en avait il trop dit... Après tout il ne se souvenait aucunement de l'orientation politique de son enseignante. Morrigan et Morgan l'avait mis en garde et il n'vait jamais vu miss Blanchet au "refuge".

Je vous souhaite une excellente journée! En esperant vous revoir Madame!




Réponse à Eileen I. Hilswood


Les jour s'allongeaient de plus en plus. Quel plaisir pour Dragomir de voir la boutique encore ensoleillée dans les alentour de dix sept heure. Velux et lui avaient entamé le nettoyage des bijoux de la vitrine. Le mariage de Figaro retentissait depuis le gramophone de l'arrière boutique. Dragomir avait toujours apprécié les grand classiques moldus. Velux, le serviable elfe de boutique, semblait l’apprécier également. La clochette de l'entrée retentit, le français sorti donc à quatre patte de la vitrine.

Velux, continue de nettoyer je m'occupe de la cliente.

L'elfe acquiesça d'un signe de tête discret.

Dragomir se redressa en douceur, ménageant son genou paralysé. Il pris sa canne et claudiqua jusqu'à sa cliente.

Bonjour Madame! Bienvenue aux halles magiques!

- J'aimerais acheter le petit lapin en ivoire. Et je me demandais : vous vendez des robes de bal un peu spéciale ? Je voudrais quelque chose qui ne rentre pas exactement dans les catalogues standard du prêt-à-porter...


Dragomir était toujours flaté de vendre ses création aussi rapidement. Il n'était pas peu fier de ce petit lapin en ivoire/ Le bloc d'ivoire lui avait couté les yeux de la tête alors qu'il n'était même pas sur de pouvoir le sculpter correctement. Et puis l'inspiration de pâque avait fait son oeuvre.

Avec grand plaisir! Velux, met le bijoux dans son coffret de bois. Madame si vous voulez bien me suivre au rayon pret à porter.

Dragomir boita jusqu'à deux fauteuil au milieu du rayon. Il invita sa cliente à s'asseoir avant de lui même se oser avec précaution sur le fauteuil de chintz.

Vous avez une idée en particulier? Nous avons une grande collection de robe mais nous pouvons également envoyer un croquis à nos fournisseurs.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Dragomir Orton, le  Mar 14 Avr - 14:37



Réponse à Hugh Dey (remplacementnt de Calum avec LA)


La Dona e mobile résonnait dans l'arrière boutique.
Dragomir était occupé à polir un bracelet de cuivre. Il avait posé sa prothèse en bois pour une pince bien plus pratique. Sa main tapotait donc la mesure, seule sur l'étagère. Dragomir s'était rendu compte qu'elle adorait les opérettes italiennes. Allez savoir pourquoi, peut être était elle en olivier.

Bonjour... Excusez moi de vous déranger.

Dragomir sursauta et se retourna. Un visage féminin venait d'apparaitre dans le poêle de l'arrière boutique.

Bonjour Madame. Surtout ne sortez pas par ici! C'est un simple poêle vous pourriez vous y coincer. Si vous voulez je crois que la boutique voisine dispose d'une cheminée assez spacieuse.

Je souhaite simplement parler à Calum. Est il ici?

Le petit nouveau était en train de s'occuper d’un client en boutique.

Ne bougez surtout pas je vais le chercher.

Dragomir s'empressa de déplier manuellement son genou avant de prendre sa canne et de boiter jusqu'au comptoir.
Calum était bien là en train de s'occuper d'un homme d'age mur.

J’aimerais bien qu’il s’agisse de combinaisons m’voyez ? Comme un t-shirt manche longue et un pantalon collés ensemble. Trois exemplaires différents. Un noir, opaque. Un vert sombre, presque noir aussi mais avec des reflets verts à la lumière. La même chose, en bleu également. Assez sombre mais qui puisse avoir des reflets bleutés. Ça peut être beau nan ? Z’en pensez quoi ? Et, si possible, intégrer sur chaque une ceinture en cuir avec l’emplacement pour baguette. Oui c’est bien ça.

Tient une commande spéciale. Dragomir allait s'en charger.

Et si vous percez les oreilles, je pourrais enlever et mettre des boucles comme je veux ?

Le français s'approcha avec un sourire. Il salua le monsieur d'un signe de tête respectueux. Hugh Dey le gérant d'Ollivander.

Bonjour Monsieur! Je suis désolé de vous importuner mais votre vendeur est demandé en arrière boutique. Je vais m'occuper de votre commande.

Pendant que le petiot partait en fond de salle à toute vitesse, Dragomir pris le carnet et commença à noter.

Ah! Je vois qu'il y as déjà trois gallions de facturé. Merci beaucoup. Pour les combinaisons nous allons prendre vos mensurations actuelles. Vous avez une idée de la matière? Le polyuréthane est souvent utilisé et très souple. Sinon le coton peut rester un brin élastique. Les ceinture ce sera fait bien sur.

Dragomir claqua des doigts et un ruban-mètre magique vint prendre les mensuration du gérant.

Pour le perçage des oreilles le prix est d'un gallions. Le trou reste, vous pouvez enlever et mettre des ornements à votre guise. Vous souhaitez voir les boucles d'oreilles exposées? La plupart sont de moi.

En montrant la petite vitrine du doigt il se rendis compte avec horreur qu'il avait toujours sa pince à bijoux visée au poignée.
Leliana Bones
Leliana Bones
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Leliana Bones, le  Mer 15 Avr - 10:55

Leliana venait de sortir de chez Ollivander's. Sa nouvelle baguette à la main elle était tout heureuse et sautillait presque le long du chemin de traverse, mais pas vraiment non plus il ne faudrait pas se faire remarquer. Le soleil rayonnait toujours au-dessus de sa tête en ce beau mois d'août. La petite rousse allait pour rejoindre sa mère quand elle passa devant les Halles Magiques. Elle aperçut alors le Kit de la rentrée à travers la vitrine, c'est vrai qu'elle ne l'avait pas encore acheté. Elle hésita "Maman attendra, c'est plus logique que je m'arrête là pour acheter mes fournitures, plutôt que de la rejoindre pour revenir ici." se dit elle, en plus la petite avait encore 5 gallions en poche.

La rouquine poussa la porte du magasin. Une grande allée se dressait devant elle, qui menait à un comptoir. De chaque côté se trouvaient des rayons sur différents thèmes. Leli se dirigea donc de suite vers les kit de première année et pris l'un d'eux. Dedans se trouver une plume, du vélin, de l'encre noire avec son encrier et surtout la tenu pour sa nouvelle école. Une fois fait, elle regarda les autres rayons. Le premier à l'attirer fut bien entendu la bibliothèque, mais la petite n'avait pas assez d'argent pour prendre un livre et son kit. Elle détourna donc rapidement le regard pour ne pas être tenté. Avançant un peu dans l'allée, elle aperçut celui du textile où une superbe écharpe du même bleu que ses yeux lui tapa dans l'œil. Leliana rentra donc dans le rayon pour l'essayer. Le tissu était doux et chaud et lui plaisait vraiment. "Je suis frileuse, maman ne pourra rien dire si je m'achète une écharpe. En plus c'est avec mon argent de poche." pensa la petite rousse. Allez, c'était décidé, elle prenait le kit et l'écharpe.

Leli se dirigea donc vers le comptoir avec ses articles et les posa dessus.

- Bonjour ! Voici mes achats. Combien est-ce que je vous dois ?

Elle attendit en sortant son porte-monnaie que la personne derrière le comptoir lui annonce le prix. La petite avait oublié de regarder combien coûtait l'écharpe, mais ça ne pouvait pas dépasser 4 gallions.
Contenu sponsorisé

Le comptoir - Page 5 Empty
Re: Le comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 10

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.