AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 1 sur 1
On dit que ze suis spéciale [En cours]
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
On dit que ze suis spéciale [En cours]
Gisèle Llobères, le  Mer 27 Mai 2020 - 17:56

On dit que ze suis spéciale
Winniemae B.
Saison 31 / Fin de l'hiver




C'était trop calme, et donc trop bruyant pour la Llobères. C'était d'une insoutenable réalité. Elle n'entendait que sa tête. Flanche.Apparemment.Existe.trop en parler. Où était Daisy la piplette quand on avait besoin d'elle ? Même Enzo, en bon gamin de 6 ans, aurait fait l'affaire avec toutes ces question à la con. « Fermez la p$tain. » Elle avait un cours d'arithmomancie à retenir, impossible dans ses conditions. C'est donc d'un geste hargneux qu'elle ferma le bouquin avant de se tenir la tête, le coude posé sur la table. Père.Fière.Silence.Altitude. Coup de tête dans le vide dans l'espoir de faire tomber les voix dans un endroit inaccessible à son oreille. Elle avait envie de se cogner le crâne contre le bois. Depuis combien de temps ne l'avait-elle pas fait ?

Peut-être que ça les ferait taire ? Il n'y avait pas grand monde cet après midi dans la Grande Salle, elle serait discrète. Elle te regarde.. Gisèle reconnu la voix de Daniel entre les murmures. De qui parlait-il ? Coup d’œil autour d'elle. Repérée. La gonz' à la table des serpentards. Peut-être aurait-elle due mesurer sa discrétion ? La rouge l'avait vue, et la verte avait vue qu'elle l'avait vue. Bon. La question à présent était : qu'avait-elle vue ? Beaucoup était au courant de la nature particulière de la Llobères. Elle avait néanmoins réussi à garder certains secrets.. secrets. C'est donc avec angoisse qu'elle se leva de sa place pour traverser la salle.

Elle prit place à la table des verts, comme si c'était la sienne. Jaugeant un instant l'espionne, elle lâcha sans réserve : « Pourquoi tu m'regardais ? » Pas d'agressivité dans sa voix, seulement une curiosité étrange made in Gigi. Peut-être que la honte aurait due l'empêcher de traverser la salle, peut-être aurait-elle du se contenter de ramasser ses affaires et de partir. Néanmoins l'angoisse prenait plus de place, elle avait besoin de réponse à ses questions. Qu'avait vue la gonz' de si intéressant ? Répéterait-elle quoi que ce soit ? Gisèle jeta un œil curieux à l'occupation de la gonz'. Tiens, elle avait oublié les murmures. Agréable sensation.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Winniemae Bishop, le  Dim 31 Mai 2020 - 22:55


J’aime bien les livres, ça avait toujours été un peu le cas, d’une compagnie silencieuse et surtout non moralisatrice, ils nous grandissaient, nous faisaient pousser dans la bonne direction – celle qu’on choisissait. Alors forcément, lorsqu’il y en eut un qui sembla crier au secours à mes oreilles travailleuses, j’avais relevé brusquement le nez. Les mirettes fatiguées de relire des lignes compliquées d’un devoir de – quoi déjà ? métamorphose ? – avaient mis quelques secondes à harponner une Gryffondor inconnue dont la tête dodelinait de façon bizarroïdo-curieuse.
J’lève un sourcil, regards autour de moi, est-ce que j’étais la seule à voir que cette Demoiselle semblait être – ailleurs ? Brièvement, j’me dis à moi-même que je n’étais personne pour juger, après tout, ici, je n’étais personne du tout. L’Inconnue c’était moi, depuis des mois, l’étrangère, tout ça. Je suis prête à hausser les épaules et à replonger le museau sur mon parchemin rempli quand mon attention est surprise par la Rouge & Or. Elle m’a vue.
Elle m’a vue mais peut-être qu’elle allait faire semblant de ne pas m’avoir vue, peut-être qu’elle me tirerait la langue pour reprendre ses activités insolites.
Mais non, j’sens les ennuis gronder jusqu’ici, tellement que je commence à refermer les bouquins qui m’entouraient, j’étais trop lassée pour me confronter.

Pourtant, j’ai pas le temps, d’aller me faufiler dans la foule des élèves préoccupés que la jeune fille prend place en face de moi. Ma langue claque sur mon palais, à tous les coups, elle allait s’inventer que je l’espionnais, que je pensais quelque chose d’elle de pas très agréable alors que, comme d’habitude, j’m’en fichais. Je voulais juste être là, et que personne ne vienne m’embêter, m’empêcher d’être là, discrètement. Mais la Lionne avait l’air d’être quelqu’un qui s’inventait beaucoup de choses – aucun jugement cependant.
Je conclus sa question par un petit soupir. Avant un tac-au-tac : pourquoi ça t’intéresse ? Bah oui, en fait,  j’peux pas lui dire que c’est parce qu’elle me faisait rire avec ces petites mimiques rigolotes. Un instant, quand elle était encore à l’autre table, on aurait dit qu’elle parlait avec des Esprits. Et les Esprits, on commence à le savoir, eh bien ce sont un peu mes copains. J’ai envie de discerner toutes les auras qui vagabondaient autour de sa tête, l’obligeant à l’agiter de la sorte ; les décortiquer et les colorier pour en faire des pense-bêtes – les retenir. Oui, j’sens bien que mes yeux clignotent de songerie, j’commence à voir la Grande Salle toute floue, c’était quoi ça, j’deviens folle j’crois. J’tape du poing sur la table.
Pas fort, juste pour réveiller la réalité, la faire trembler sous ma main afin qu’elle se rappelle à moi.

Mais j’suis pas si méchante, alors rapidement j’rembobine tout et mes mains s’agitent comme pour décrire la scène observée, j’sais pas t’avais l’air... Quoi exactement ? Est-ce que j’parlais tellement peu aux gens que j’oubliais comment m’exprimer ? Visiblement oui, parce que je finis même pas phrase.

Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Gisèle Llobères, le  Lun 1 Juin 2020 - 21:31

La verte ferme ses bouquins, de toute évidence agacée par la présence de Gisèle. Cependant cette dernière ne semblait pas le remarquer, ou bien elle s'en fichait. Difficile de savoir avec elle, même si le "je m'en foutisme" était bien plus probable qu'un quelconque syndrome autistique. Le regard de la brune quitta alors l'activité de son interlocutrice pour s'intéresser de nouveau à elle. « Pourquoi ça t’intéresse ? » Beug. Elle regarde la frisée comme si elle était folle. Plus facile de transférer ses propres défauts sur les autres. « Bah peut-être parce que ça m'concerne. » répondit-elle sur le ton de l'évidence divine. Alors d'aaaaaccord. Peut-être qu'elle ne devrait pas débouler comme ça dans la bulle des gens sous prétexte qu'ils l'avaient vue faire un truc louche. Après tout c'était elle la responsable de ce drôle d'échange.

Cependant, il fallait bien l'avouer, les troubles de Gisèle l’empêcheront de fermer l’œil cette nuit si elle ne prenait pas connaissance des observations de... M$rde c'était quoi son prénom d'ailleurs ? Elle sonde.. What ? La Llobères n'a pas le temps de remarquer le regard vitreux de son interlocutrice que cette dernière éclate son poing sur le bois de la table. Sursaut. D'un point de vue extérieur c'était pas grand chose, mais Gisèle se perdait tellement facilement dans ses réflexions silencieuses que la moindre modification de son environnement, fut-elle seulement sensorielle, pouvait la perturber. D'autant plus lorsque Daniel se mettait à parler. C'était un peu comme si, l'espace d'un instant, l'espace temps s'accélérait d'une demie seconde. « J'sais pas t'avais l'air... - Folle ? » Toujours aucune agressivité, seulement une tentative de compréhension.

Les gestes qu'elle faisait laissait sous entendre un désordre. Ou le jeu du chamboule tout peut-être ? Encore fallait-il qu'elle connaisse ce jeu moldu. Il revenait souvent dans les kermesse des écoles. Gisèle avait gagné un poussin un jour dans une de ses kermesse. « Si tu veux mon avis, t'as pas l'air plus saine. » De toute évidence, non, elle ne voulait pas son avis. Mais que voulez-vous, Gigi se moquait des conventions sociales. Elle était même contente d'avoir trouvé quelqu'un à qui parler. « Mais moi j'aime bien, ça va bien avez tes ch'veux. » Le rapport ? Cherchez pas. Ça doit être le côté "foufou" de sa crinière, elle a fait un lien. Non, vraiment, cherchez pas j'vous dis. D'ailleurs elle avait reproduit les mêmes mouvements de main que l'autre adolescente. Le mimétisme était une source sûre d'intégration sociale. Parole de psy'. « C'est quoi ton nom déjà ? »
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Winniemae Bishop, le  Jeu 11 Juin 2020 - 22:29


Mmmh pourquoi pas. Disons que son argument se tenait plus ou moins : parce que ça la concerne. Enfin, presque, c’est que je commence à comprendre doucement que les gens s’intéressent tout particulièrement à ce qui peut bien se gribouiller dans le cerveau des autres à propos d’eux. L’image qu’ils renvoient est d’une importance capitale. J’fais une moue entre le ok d’accord et le tant pis. Mais ça, c’était avant qu’elle prononce cet adjectif qui fait de drôles d’échos dans le crâne - folle. J’y pensais même pas à vrai dire, ptet bien qu’elle était folle la Gryffondor, mais après tout, ce n’était pas mes affaires. J’esquisse un non de la tête alors qu’elle me renvoie le compliment. Merci. Tout simplement. Si être folle ici signifiait être différente de ces anglais coincés, eh bien pourquoi pas. Je desserre le poing pour le cacher sous la table, c’est de sa faute à lui, le vilain qui avait exposé une éclaboussure d’un moment d’égarement. J’ai l’air toute sage dans cette posture, le dos droit et les mains rangées sur les plissures de la jupe. Winniemae, et toi ? Faut vraiment que j’apprenne à faire des phrases longues, construites autour de mots intéressants.

Je soupire légèrement, gênée. C’était par politesse que je restais - mais pas que. Les cheveux sont secoués par la question qu’ils retiennent - sûrement que je les expose, elle a raison la Rouge, ils ont ce côté azimuté rigolo. Oh et puis zut, ce n’était pas aujourd’hui que je brillerai de courtoisie ; tant pis. Y’a des trucs dans ta tête qui te grattent ? Si oui, il n’était pas étonnant que l’agressivité la démangeait. C’est pas clair, je le sais, mais je plonge mon regard marroné-doré dans le sien, essayer de trouver ce qui se cachait là derrière. Mon nez s’avance un peu, il faut que j’arrive à calmer ma curiosité. C’est pas qu’t’as l’air folle, mais j’aurais cru qu’il y avait là-dessous, les doigts refont leur apparition pour tapoter sur ma tempe - pas sur la sienne, j’suis pas si impolie - comme des scarabées. Ça devait être d’une certaine désagréabilité assurée. Je souris, d’un coin des lèvres seulement, qu’elle comprenne que j’lui voulais pas de mal, que je ne la jugeais même pas. Je suis juste une chasseuse de scarabées, bien trop curieuse. Ils se sont illuminés quand je t’ai regardée. Fichtrouille. Franchement, je fais de mon mieux pour articuler distinctement parce que je sais, je sais, je sais que ça ne veut pas dire grand chose. Mais sous mon air intéressé, c’est très clair. La Camarade avait sous le crâne quelque chose de pétillant, d’autrement que ceux qui étaient attablés à leur travail dans la Grande Salle.

Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Gisèle Llobères, le  Jeu 18 Juin 2020 - 22:10

Winni..Maer.. Winimaé.. Ouini.. Bref. Allez savoir comment ce prénom étrange s'écrivait, Gisèle cligna des yeux l'espace d'un instant tel une loutre face à un exercice de math. " Comme ça se prononce " dirait sûrement la verte. Mais c'est pas évident pour tout le monde, l'écriture c'est hyper subjectif. Reviens sur terre.. Les paupières s'ouvrent plus vite que tantôt, elle a senti la différence. Ca fait comme un flash. Peut-être même que ces pupilles se sont dilatées, l'espace d'un instant. « Y’a des trucs dans ta tête qui te grattent ? » Est-ce qu'elle parle de poux ? Les enfants des foyers avaient des poux. Elle n'en a eu qu'une fois. Les p'tites bêtes ne semblaient pas avoir apprécié la qualité du cheveu de la Llobères. Bref, Uinimaé la regarde avec insistance et Gisèle ne percute pas qu'elle l'a fixe également sans lui répondre. Est-ce qu'elle a des poux ? « C’est pas qu’t’as l’air folle, mais j’aurais cru qu’il y avait là-dessous, comme des scarabées. »

Son sourire laisse la brune perplexe. Est-ce qu'elle se moquait d'elle ? Comment pouvait-on avoir des scarabées dans la tête ? Gisèle senti une moue boudeuse se dessiner sur son visage. Fais pas l'enfant.. Inspiration, on se redresse et on hausse les épaules. Peut-être qu'elle parlait d'autres choses ? Les scarabées n'étaient, peut-être, qu'un symbole. Réfléchis Gigi. « Ils se sont illuminés quand je t’ai regardée. » Percute. Est-ce qu'elle parlaient des murmures ? Ils étaient en plein monologue lorsque la verte l'observait. « Tu les entends..? » Marmonna la gryffonne, tout à coup très intéressée. Elle se laissa même glisser sous la table pour pouvoir ressortir, juste à côté de son interlocutrice. Prenant place à sa droite, Gisèle pencha la tête tel un chiot curieux. « J'suis pas sûre que ce soit des scarabées. » Ajouta t-elle sur le ton de la confidence, lançant même des regards préoccupés autour d'elle, comme si elle craignait d'être espionnée.

Elle avait trop souffert de sa différence. Ou de sa pathologie, appelez ça comme vous voulez. L'époque où elle se faisait cachetonner ne lui manque pas et, honnêtement, entendre des voix n'étaient pas non plus bon signe dans le monde magique. La Llobères ne comptait pas finir ses jours à Ste Mangouste. Elle avait pris le contrôle sur ses démons. Enfin, elle cohabitait plus sereinement avec eux, disons.. Minute. Et si c'était, elle, l'espionne ? Elle sait.. Gisèle se redresse subitement, quittant sa posture confidente. Pourquoi elle lui en parlait à elle ? Elle ne l'a connaissait même pas. Pxtain elle savait qu'elle devait se méfier. S'pas parce qu'elle a l'air gentille que..
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Winniemae Bishop, le  Mer 8 Juil 2020 - 11:45

LA emprunté 😇


Ça avait fini par craqueler sur les traits de la Gryffondor, une ouverture, une porte d’entrée que je me dépêche de franchir. Faudrait pas qu’elle me claque la porte au nez quand elle se rendra compte que. Que quoi ? En vérité, j’étais étonnamment sincère et agréable avec elle, bien qu’intéressée. Je voulais en découvrir plus sur ses étincelles qui la faisait parler presque toute seule. Mon nez se tourne vers elle, maintenant déménagée juste à mes côtés. Le menton fait des non, non non j’les entends pas, j’peux pas lire dans ta tête. Certains sorciers pouvaient cela dit, ceux qui étaient bien calés ou encore plus intrusifs que moi. Mais j’sais pas, j’l’ai senti. Alors ça, ça pouvait paraître comme un coup de bluff, ça ne l’était même pas. Je hausse les épaules, je m’attendais pas vraiment à ce qu’elle comprenne tout.
Finalement, je soupire, et sans prévenir je prends son visage entre mes mains. C’est instinctif, histoire de m’aider à mieux fouiller à l’intérieur de sa tête. Etrange, comment la pulpe de mes doigts me picote, alors collée sur ses joues. T’appelle ça comme tu veux, mais il y a quelque chose, j’le sais, je me rapproche encore de quelques millimètres. Evidemment que mes impressions bizarroïdes avaient été confirmées parce que la Rouge & Or n’avait pas nié – mais quand même.

Je la lâche alors subitement, ça ne menait à rien, je ne pouvais pas lustrer sa bouille comme une boule de cristal, ça ne fonctionnait pas comme ça. Chez moi, c’est un scarabée, il y avait sur ce banc de la table des Serpentard, à cet instant, une ambiance de confession, je n’avais jamais fait ça, et pourtant, je n’arrivais pas à emmêler ma langue pour qu’elle se taise. Mon scarabée, je tapote ma glabelle, entre les deux sourcils, comme s’il s’agissait d’un troisième œil – eh oui – il voit des trucs que moi j’vois pas, j’crois que c’est plutôt comme ça mais j’hésite encore sur les explications. Et je pense qu’il essaie de me transmettre des choses, des sensations. Le tout s’embrouille dans ma bouche qui finit par se fermer comme après avoir gobé par mégarde un insecte.
J’en ai trop dit, je le sais. J’en ai trop dit alors que moi-même je n’arrive pas toujours à comprendre ce qui m’arrivait parfois, ce qui débarquait derrière mes rétines brûlantes. Enfin bref, comme si ça pouvait mettre fin à la conversation, ça pouvait lui faire oublier toutes le bêtises prononcées.  

Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Gisèle Llobères, le  Mer 16 Sep 2020 - 14:12

Je suis impardonnable ! :$


Alors qu'elle s'apprêtait à fuir tel un lapin pris dans des phares, Gisèle se retrouva la tête emprisonnée entre les mains métisses. Bon j'exagère, Oui-Ni-Maé n'était pas agressive et encore moins violente. Néanmoins en cet instant elle était très attractive. Pourtant Daniel s'agitait à son contact, elle pouvait le sentir courir dans sa tête. Peut-être était-il entrain de faire sa valise pour se barrer, enfin ? " T’appelle ça comme tu veux, mais il y a quelque chose, j’le sais. " Vue de l'extérieur, cette scène devait sembler très bizarre. Les deux adolescentes étaient comme sur le point de se rouler le patin de leur vie. Allait-elle l'embrasser ? Simple curiosité. Après tout c'est très culturel le contact physique, peut-être que de là d'où vient l'autre jeune femmes ils... Bah non. Retrait de la serpentard. Elle recommence à parler de scarabée.

Gisèle l'observe avec une importante attention. " Il voit des trucs que moi j’vois pas .. Et je pense qu’il essaie de me transmettre des choses, des sensations. " Le regard de la latina glisse lentement vers le vide. C'était à peu près la description qu'elle pourrait faire de Daniel. Serai-ce un scarabée ? Les lèvres se pincent pour représenter un intense moment de réflexion. Mais alors tout les murmures seraient-ce des fourmis qui travailles durs dans le but d'agrandir les tunnels de sa folie ? La voix de la jeune femme sort Gisèle de sa torpeur. Elle avait l'air s'en savoir plus qu'elle. Peut-être pourraient-elle lui expliquer d'où ça vient ? Pourquoi elles et pas les autres ? En parlant des autres.. " Ils appellent ça le 6e sens, non ? " Sourcils froncés, franchement concentrée.

C'était la première fois que la brune mettait des mots sur ses interactions mentales. " Moi je l'appel Daniel. " Pourquoi ? Aucune idée. Les psy vous diront que c'est un mécanisme de défense. D'autres que c'est un souvenir parasite traumatique. " Comment tu peux parler avec un scarabée ? " La métaphore était étrange. A moins que le "sien" ne parle pas ? Comment comprendre alors ? Gisèle sent son regard dévier : un groupe de serdaigle les regarde étrangement.
Contenu sponsorisé

On dit que ze suis spéciale [En cours] Empty
Re: On dit que ze suis spéciale [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 On dit que ze suis spéciale [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.