AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
15% de remise sur une sélection Xiaomi ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 1 sur 2
Sous la lueur des flammes [Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Mer 3 Juin - 13:24

⇦ #013 - Le début de quelque chose de grand#15 - Cours N°2  ⇨

#014 - Sous la lueur des flammes
Saison 31 - Printemps


Deux bouteilles et deux verres s'entrechoquent au fond d'un sac en toile, voilà de quoi faire un joli ramdam à travers les couloirs désormais vides de l'école. Glissant la main dans le sac pour maintenir tout ça à peu près en place, je me faufile comme une ombre en dehors de mon dortoir mon bureau. Je n'ai en réalité nul besoin de me cacher, mais si j'étais surpris en pleine nuit dans les couloirs, je pourrais difficilement plaider la surveillance vu le contenu du sac.

Si la première bouteille ne contient que du jus de citrouille, l'autre flasque est emprunte de whisky pur feu première catégorie. Dévalant les escaliers, j'arrive visiblement premier aux grandes portes de bois menant sur le parc du château. Kohane n'est pas encore arrivée visiblement, son retard sera à ajouter aux griefs à sanctionner. Un sourire en coin, je me place dans l'ombre d'une armure postée ici, attendant silencieusement que cet étrange professeur n'arrive avec les marshmallows...




Dernière édition par Adonys Montgomery le Dim 21 Juin - 20:46, édité 1 fois
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Mer 3 Juin - 17:11


Je m’occupe de la nourriture, je m’occupe de la nourriture. Of course.
Voir la haute structure de Poudlard se découper dans le crépuscule, tandis que je tapote, à travers mon sac en bandoulière, les paquets de marshmallows consciencieusement achetés me ramène des années en arrière. Quand j’ai traversé le parc, me glissant dans la nuit sans me faire voir, avec une couverture en prime et la folle d’idée d’aller me faire griller des marshmallows dans un coin du parc. Et finalement, c’était fou, mais c’était chouette.
Je ne me presse pas, même si je suis un peu en retard. Courir après le Temps, j’ai pas la force de le faire ce soir. Je préfère laisser couler et me laisser porter.
La lourde porte de l’école se dessine dans le soir. Et, près de la porte, une silhouette. Que je suppose être Adonys.
D’un pas tranquille, je vais dans sa direction. Je me plante devant lui :

-Bon, alors, môssieur le professeur, t’as beau te plaindre de la tentative de corruption, je remarque que, quand même, tu te laisses avoir.

Un sourire taquin plus tard, je brandis sous son nez deux paquets de marshmallows :

-Bien évidemment, ils seront bons.

En vérité, je n’en sais trop rien. Enfin même s’il ne faut pas grand-chose pour qu’un marshmallow doucement fondu sur le feu soit un pur délice gustatif.
Je tourne mon regard vers le parc, qui sombre de plus en plus dans le noir de la nuit. Il semble n’y avoir plus personne ici. Sauf si on tombe sur quelques élèves téméraires qui auront décidé de traîner dehors plutôt que dans leur salle commune. Et si ça arrivait, je ne sais vraiment pas ce que je ferais. Je ne peux pas tellement leur en vouloir. Adulte responsable, vous avez dit ? Pas tout le temps, apparemment.

-Il faudra ramasser quelques branches pour le feu. Mais pas celles du saule cogneur.

Oui, OK, c’est une évidence qu’on ne cherche pas à couper des branches au saule cogneur pour balancer un #incendio dessus et s’allumer un feu. MAIS je le précise, sait-on jamais.
Mon attention revient sur Adonys. Une lueur d’intérêt dans le regard. Petit signe de menton vers son sac :

-Alors, t’as récupéré quoi ?

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Mer 3 Juin - 18:51

Après quelques minutes seulement, des pas se font légers dans les escaliers. Penchant la tête pour y voir mieux, c'est bel et bien notre professeure aux sucreries qui avance gaiement vers ma position. Elle n'hésite pas une seule seconde à me signaler que, malgré mes protestations, je suis venu et à l'heure qui plus est !

Poussant un grommellement, je l'observe exhiber fièrement les deux sachets de marshmallows et me préciser qu'il ne faudra pas choisir les branches du saule cogneur pour le feu. Dommage, je suis sûr qu'il pourrait nous transformer en marshmallow lui aussi à forcer de nous donner des coups... pas sûr par contre que j'apprécie de finir sur le feu. Ni le moment où tu vas devoir m'enfiler sur la branche en réalité.

Esquissant un sourire, malgré l'image que tu tentes de chasser de ton esprit... brrr... tu sors à ton tour tes victuailles de ton sac en tissu. Je ne savais pas si tu buvais d'alcool, j'ai donc prévu du jus de citrouille en plus du whisky pur feu ! Effectivement, pour quelqu'un censé être droit et rigide, je met une certaine volonté propre à profiter de cette soirée différente des autres. On se met en route ?

Une fois de plus, sans attendre de réponse, je  me faufile à l'extérieur tenant la porte à ma collègue. Il faudrait trouver un endroit à l’abri des regards, un feu en plein milieu du parc ça pourrait attirer les curieux...


Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Mer 3 Juin - 19:49


   LA piqué (promis, je le traite bien)


J’ai une grimace à l’évocation du Saule Cogneur nous transformant en marshmallows. Faut dire, il est vraiment pas commode cet arbre. Je l’ai déjà approché une fois, lorsque je croyais que tout était possible parce que j’étais avec mon frère étoilé. Et bon, ça s’est vraiment pas trop mal terminé -on a fait coucou aux nuages et tout- mais je ne réitérerait pas l’expérience.
A la grimace succède le rire qui fait suite à sa dernière phrase. Je ne sais pas s’il en a remarqué le côté tendancieux -même si, pour sûr, ce n’était pas dans ce sens-là. De toutes façons, il ne s’arrête pas dessus et finit par montrer ses trouvailles.
Du jus de citrouille et...
DU WHISKY !
Prévoyant qu’il est, il a prévu le sans alcool, au cas où. C’est très appréciable mais, bien sûr, mon regard ne quitte pas la bouteille de whisky-pur-feu.

-Est-ce que le règlement n’interdirait pas la consommation d’alcool dans l’enceinte de l’établissement ? je demande, faussement anxieuse.

Puis, sans demander mon reste, je lui chippe sa bouteille :

-Enfin, vu où on en est, le règlement n’est plus trop notre souci. Et, bien sûr, Whisky est notre ami !

J’aimerais l’agiter en l’air, comme le plus merveilleux des trésors. Mais j’ai peur que ça attire l’attention de petits curieux et, premièrement, j’ai pas envie de partager Whisky avec d’autres, deuxièmement, je ne tiens pas non plus à ce qu’on nous le vole. Alors je reste tranquille, tandis que mon collègue se met en route. Bien sûr, bien sûr, qu’on ne veut pas attirer les curieux. Référez-vous à ce que je viens de dire. Whisky, il est à nous ! Bon allez, les marshmallows encore, je veux bien partager. Mais la bouteille...
Lui emboîtant le pas, je lui rends sa bouteille et commente :

-Je trouve que pour quelqu’un de réticent, tu comptes quand même sacrément profiter de la soirée !

Et ce n’est pas pour me déplaire. On n’a pas tous les jours l’occasion de mettre en place une p’tite soirée comme ça. Y’a les soirée sushis avec Elias ou les soirée animées aux Trois Balais. Mais marshmallows/whisky, ça faisait un bail.
Deux silhouettes dans la nuit ; pas d’autres bruits que ceux dont on a l’habitude à cette heure-là ; nous avançons. Pour le moment, rien ni personne pour nous faire obstacle.
De temps en temps, je m’arrête pour ramasser du petit bois. Que ce soit des débris au sol ou couper de maigres branches à l’aide d’un #diffindo bien placé. Ah, la joie d’être sorcière ! Parfois, c’est franchement le pied.
La déambulation continue.
Un coin un peu protégé. Où le feu de camp ne se verra pas trop. D’ailleurs, qu’est-ce qu’on risque, si on nous tombe dessus ? Elève, j’aurais dit des points en moins, une retenue, des remontrances. Mais maintenant... se faire virer ? J’espère pas. Après tout, on a toujours la possibilité de soudoyer les gens. Les marshmallows, ça fait toujours leur effet.
Finalement, après explorations, la décision est prise. Un coin entre arbres et bosquets, pas très loin de la dangereuse frontière de la Forêt Interdite. Nous sommes assez éloignés du château, et la végétation qui s’est mise au vert et au feuillu avec le printemps devrait nous assurer une assez bonne tranquillité.
Le bois est jeté au centre, et j’insiste pour lancer moi-même le #incendio. J’aime bien ce sort. Parce que le feu, les flammes, la chaleur rassurante pouvant basculer vers le brasier de la Colère. C’est bien quelque chose qui me parle.
Je m’accroupis, dépose mon sac près de mois, au sol. Baguette pointée vers le bois fraîchement ramassé, je lance la formule dans un murmure. La magie fait son œuvre. Ca s’enflamme.
Je reste accroupie face au modeste feu de camp. Rien de bien grand ni gros. Après tout, nous ne faisons griller que des marshmallows.
Pendant un temps, je fixe les flammes. Leur jaune-orangé lèche le bois. Leur mouvement est fascinant.

-J’aime bien le feu, je finis par déclarer d’un ton un peu rêveur. Pas toi ?

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Jeu 4 Juin - 11:34

Traversant le parc d'un pas décidé,
Le silence s'installe : je me perds en pensées.
Pour sûr elle a raison, le règlement l'interdit,
Mais à cette heure à part nous, qui en sera averti ?

Observant les alentours d'un oeil avisé,
Nous voilà engagés sur un drôle de sentier.
Peut-être aurais-je dû ne pas prendre de Whisky,
Mais c'est un minimum sinon : un pré-requis !

Tout au long de la route elle rassemble des branches,
Au sol ou dans les arbres, les plus fragiles elle tranche.
Quitte à enfreindre les règles, se mettre dans l'embarras,
Ce sera pour l'alcool qu'on nous condamnera !

Car si, pris sur le fait, grillade de marshmallows,
D'aucun n'aura le cran de dire Guantanamo !
Pour ce qui est de l'alcool, la chose est différente,
Mais je connais Cara, elle sera tolérante.

Choisissant un endroit isolé des regards,
Éloigné du château là ou nul ne peut voir,
Elle embrase les branches et allume le feu,
Et à ses confessions je dois faire un aveu.

De par sa nature même, le feu m'est familier,
Il ronronne, bourdonne, dégageant sa chaleur,
Mais sans contrôle parfois il peut nous échapper,
Répandant derrière destruction et terreur.

Sans plus m’épancher sur ce sujet sensible,
Je m'installe face à elle, silencieux, clame, paisible,
Oubliant un instant l'aspect répréhensible,
De cette sortie nocturne, idée inadmissible.

Remplissant les deux verres du liquide ambré,
Je lui tends son verre et lève le miens Santé !
Le liquide coule en moi réchauffant sur son passage,
Ma langue ma gorge, ma glotte et enfin l'oesophage.

Est-ce une habitude ou fait exceptionnel,
De sortir ainsi armé d'idées irrationnelles ?
Pas déplaisante en sommes, mais surprenantes tout de même,
M'est d'avis que tu es un sacré phénomène.

Jaugeant, l’oeil gourmand, le sachet de confiseries,
On lit sur mon visage l'entendue de mon envie.
Si la crainte est présente d'être toujours surpris,
Profitons néanmoins de cette nouvelle amie.

Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Jeu 4 Juin - 15:48


Craque et flambe le bois,
Dans une nuit où nous sommes rois,
La danse des flammes est rassurante,
Sur nos visages se reflète son ombre mouvante.
Des sensations familières, aux mots lancés :
Ronronnement, bourdonnement, douce chaleur
Et tout en même temps, explosion, vaste brasier
Colère sourde qui ne semble pas faire son bonheur.
Il parle ; destruction et terreur
Cette aspect feu qui peut parfois faire horreur.
Des mots qui se rappellent à moi
Souvenir des années d’autrefois
Où j’exaltais le brasier, reflet de ma propre âme,
L’envie de destruction par le grandiose,
Bousculer le monde, le faire réagir, y planter une lame,
Foncer, l’agiter, pour enfin faire bouger les choses.
J’aime cette incertaine ambivalence,
Nécessité de toujours équilibrer la balance
Pour garder sous contrôle, faire bonne figure
Espérer masquer ainsi les indubitables rainures.
Dès l’instant où le feu échappe, il embrase,
Peut réduire en cendres les plus fortes bâtisses
Retourner, mettre à mal une société trop lisse
Et permettre, enfin, de faire table rase
Reconstruire par-dessus, créer du nouveau
Poser les premières pierres, d’un monde plus beau.

Je ne dis rien, regarde, souris simplement
A la silhouette face à moi désormais.
Les flammes rassurantes pour nous séparer
Donnent à son visage un air différent.
La nuit apporte des couleurs si peu habituelles
En tons sombres et teintes obscures pourtant si belles.
C’est pour ça, je crois, que je les aime
Ces heures où tu peux te croire reine
Te laissant porter dans un vent de bohème
Profitant de ces instants qui en valent la peine,
Seule -ou presque- dans la nature endormie
Imaginer toutes les âmes au fond de leur lit
Tandis que tu parcours, éveillée,
Les rues, les places, les lieux désertés.

Santé, et hop, une gorgée,
Sensations jamais oubliées
De l’alcool devenu tellement familier.
Franchement, mais quelle bonne idée
Une bonne bouteille pour une bonne soirée.
Je trouve ses questions amusantes.
L’idée de rester mystérieuse est bien tentante.
Je pourrais le laisser dans l’indécision
Quant au côté habituel ou routinier de la décision.
Mais finalement, après une deuxième gorgée,
Je décide de ne pas le faire plus mariner :

-Irrationnelles ? Mes idées ?
Plutôt peu partagées dans la société.
Mais en vérité, oui, c’est habituel
Ca... me donne le sentiment d’avoir des ailes
Fuir, parfois, le triste et morne quotidien
Sourire, rire, enfin se sentir bien
Loin des carcans et de la pression sociale.
Tu penses que c’est un mal ?


Une pause, réflexion activée.
Je fais glisser vers lui un des deux paquets
J’ai bien compris, le regard gourmand
De toutes façons, qui pourrait résister ?
Celui qui dit moi ment assurément,
Des marshmallows, on ne peut pas les refuser.
Sur un bout de bois, je finis par en piquer un,
Tendre le bras en direction du feu.
Hm, il va commencer à fondre, tout beau tout bien
Et il faudra le manger sans se brûler, c’est là le jeu.

-Et toi, qui suit un sacré phénomène, confiant,
Qui viens, sans te poser de questions,
Tu n’as pas peur de, finalement, regretter ?
Même si, en vrai, je suis sûre tu vas aimer,

Je finis par ajouter d’un sourire heureux,
D’une confiance tranquille, d'un air joyeux.

La vie fait faire de drôles de rencontres
On apprend à regarder au-delà de ce qu’on nous montre
Et c’est ça, que j’aime chercher chez les gens,
Ce qui vibre, ce qu’ils sont.
Marshmallow grillé
Retiré du brasier.
Geste suspendu avant de le goûter.
C’est plutôt lui que je regarde, sans me gêner,
A essayer de comprendre qui il est.

-En fait, je crois que je cherche à savoir qui tu es.
Sincérité balancée, lâchée, exprimée.
Tu as aussi des idées insensées ?
Des rêves fous à lier ?
C’est quoi, en fait, ta vie ?
Les instants de joie, les moments où tu souris ?

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Jeu 4 Juin - 21:07


Des idées peu partagées, voilà un concept que je connais...

Ne pas penser comme tout le monde,
Avoir ses propres bases de réflexions,
Il suffit d'un propos que tu n'abondes,
Pour que ton entourage t'exprime sa déception.

Le monde change et évolue,
Les idées se doivent d'êtres partagées,
Il n'existe plus qu'une vérité absolue,
A contre-sens, tu seras cravaché.

La pression subie, son besoin de liberté,
C'est un mal répandu chez ceux qui se disent civilisés.
Au lieu de vivre sa vie, de profiter de l'instant,
On surveille celle des autres, on se veut bien pensant.

Récupérant sans un mot le paquet de marshmallows,
Tu refuses de ton côté de lier bouffe et végétaux.
La baguette à la main, tu incantes, psalmodie,
Les douceurs s'élèvent et dansent en harmonie.

Au dessus du feu, crépitant, réchauffant,
Ils dorent chacun leur tour, petit à petit, lentement.
Les bras enserrant tes jambes, position de la grenouille,
Tu relances la discussion alors que ton estomac gargouille.

Je suis comme tout un chacun,
Complexe et unique...
Me décrire ne serait pas opportun,
Ce n'est tant que je suis pudique,

Mais tu découvriras sans doute mieux,
La personne que je suis réellement,
Mes pentes lisses et mes aspérités,
Tu les découvriras de tes yeux,
Bien mieux qu'avec mes boniments.

Demander à l'autre qu'il il est,
En attendre sans détour le portrait,
A bien trop peu de sens à mes yeux,
D'autant que ça en ôte le côté mystérieux

Si tu veux malgré tout te faire une idée,
Nous pourrions si le veux parler de nous au passé.
Après ma scolarité ici j'ai quitté le pays,
Parcourir d'autres mondes, me faire de nouveaux amis.

Même s'il faut, pour être tout à fait honnête,
Parler d'avantage de mentors ou de professeurs.
Bien que je ne sois pas spécialement plus bête,
Le savoir était alors principale source de mon bonheur.

La connaissance ne te juge pas, elle ne change pas non plus d'ailleurs,
Elle est la même pour tous, règle universelle qu'il nous suffit d’enregistrer,
Loin de tous ces humains et de leurs regards railleur,
C'est au fil de ce voyage que j'ai choisi ensuite d'enseigner.

Tendant la main par-dessus le brasier,
Attraper au vol une douceur réchauffée,
Ignorer la chaleur et rapidement l'avaler,
Laisser ses parfums tapisser mon palais.

Ils sont bons !

Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Ven 5 Juin - 0:34


Complexité et singularité entremêlées,
Il a raison, c’est ainsi que nous sommes tous constitués
Pourtant certains, paraissent bien occupés
A nier en eux cette part d’individualité, originalité,
Pour se conformer au moule idéalisé de la société.
Quel intérêt, de se vouloir uniforme
Au risque de finir terne et informe ?
Ses mots s’enchaînent, il propose de vivre
Plutôt que de passer du temps à décrire :
Apprendre à connaître d’expérience,
Plutôt qu’à travers des mots sans consistance.
Originale position, pour moi qui aime tant la parole
L’habitude de voir danser les mots en farandole
Mais je respecte et comprends : se livrer
Par les gestes, se donner
Par l’action, est parfois bien plus impactant
Que par des paroles, laissées au vent.

Pour donner le change, il accepte de se retourner,
Jeter un coup d’oeil derrière, parler du passé.
Après tout, c’est par ce qu’on a vécu,
Par tout le chemin qu’on a parcouru
Qu’on parvient, peu à peu, à se constituer
En tant qu’être humain entier.
Parler du passé, c’est un peu voir le présent,
Alors j’écoute, silencieuse, attentivement.

-C’est chouette, tu connais le monde,
Dans ses valses multiples et dans ses rondes,
Mentors, professeurs, peuvent devenir amis
Si c’est un point commun -le savoir- qui vous unit.
Mais dis-moi, tu n’as pas manqué une vocation de Serdy ?

Ton plaisantin, ton taquin, et je ris.

Le voyage, de savoir en savoir,
La quête, derrière les vieux grimoires,
Connaître, savoir, apprendre
Découvrir et comprendre.
Le professorat apparaît alors comme une évidence :
Tout ce savoir accumulé, arme contre l’ignorance,
Bien sûr, qu’il a fini par enseigner,
Comment aurait-il pu ne pas partager ?

Un sourire à la remarque -ils sont bon
Je me perds, rêveuse, le regard dans les flammes,
Leur chaleur qui m’imprègne, fait office de cocon
Et une nouvelle gorgée de whisky pour réchauffer l’âme.

-Okay, d’accord, je finis par reprendre,
Pour te connaître, je vais faire confiance à mes yeux,
Je n’ai donc plus qu’à attendre
Pour te comprendre peu à peu.


Paumes ouvertes, menton posé,
Je souris, le regarde, sans ciller.
Le gêner, ce n’est pas ce que je veux,
Mais à travers le vacillement du feu,
Je cherche à le capter, intriguant,
Le mystère n’en est que plus excitant.

-De peu de mots, tu es un peu mystérieux,
Mais ce n’est pas grave, j’aime bien.
Pour le savoir, tu as parcouru mille lieues,
Moi, j’aime la connaissance de l’humain.
C’est pour elle que je suis restée ici,
Me suis intéressée à une micro-géographie.
Tu n’es pas un sujet test d’analyse

Je rassure doucement, tranquillement,
Ni une hasardeuse prise
Mais il y a des gens que je trouve intéressants.
Toi, tu es de ceux-là -je crois


Et d’une main, je lui tends une pique de bois
Marshmallow fondant en son bout
Sous les cris nocturnes des bêtes et des hiboux.

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Jeu 11 Juin - 13:32


Je n'irai jusqu'à dire que je connais le monde,
Je sais d'expérience que c'est une chose complexe,
Pour ce qui est de l'Homme, être abject, immonde,
Si je veux le comprendre, il me faut un codex.

Si parmi mes mentors, je compte sont des amis,
Certains sont à mes yeux de parfaits inconnus.
Je suis un associable, c'est un fait, c'est admis,
Peu pourront se vanter de m'avoir vu à nu.

Quant à l'appartenance d'une maison manquée,
C'est d'un simple sourire que je réponds au fait.
La voilà à présent les yeux sur moi rivé,
Les lueurs du feu, seules, pour nous séparer.

Je n'peux que partager son avis exprimé,
Au delà des flammes, sa présence me réchauffe,
Voilà bien longtemps que je n'avais apprécié,
La présence d'un autre que Whisky qui échauffe.

Et voilà qu'elle me tend, marshmallow grillé,
Par dessus le feu sur une branche noircie.
Pour ne pas me brûler et choper la denrée,
Je me lève, la rejoins, et proche d'elle m'assieds.

Il faut que tu saches que je ne suis coutumier,
Du repas assisté, qu'on me donne la becquée.
Et si par mégarde tu devais recommencer,
Soit prudente, je te le dit, je pourrais m'habituer.

Refusant à nouveau de toucher le bâton,
C'est en tenant sa main que j'approche le bonbon.
D'un simple coup de dent, déchirant le précieux,
Je lui rends sa liberté et reprends mon air sérieux.

Si tant est qu'elle puisse y croire malgré mon sourire...
Portant le verre à mes lèvres, je bois à nouveau.
Whisky n'est plus mon seul ami ? Je lâche un soupir,
Pourrais tu développer un peu tes propos ?

Je ne me suis jamais considéré,
Quelle que soit la façon dont on le présente,
Comme quelqu'un d'intéressant ou comme un sujet,
Même si pour ce dernier je sais que tu plaisante !

Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Jeu 11 Juin - 17:54


Du regard, je suis son mouvement,
Il se lève, arrive, contourne tranquillement
Le feu de camp et finit par s’asseoir
A côté de moi, parallèle, miroir.
Air faussement vexé à sa déclaration :
Ce n’est pas un repas assisté, voyons !

-Et moi qui croyais être gentille,
A croire qu’en réalité, j’suis une bille.


Manger le marshmallow façon campeur,
Ce n’est apparemment pas pour lui, par pour l’heure.
Contact -sa main se pose sur la mienne.
Je ne me dérobe pas, pas besoin qu’il me retienne.
J’ai un sourire, alors qu’il déchire le marshmallow.
Drôle de sentiment, qu’on commence à faire du tricot.
Tricot de quoi ? Je n’en sais trop rien.
Mais quelque chose se mêle, quelque chose de bien.

L’air ambiant a suffisamment rafraîchi le bout de bois.
D’une vengeance taquine, je viens piquer sa joue.
Aucune méchanceté, seulement bonne humeur et joie
Avant de ramener contre ma poitrine mes genoux.
Son air sérieux, sous lequel se dissimule un sourire,
Il y a là la potion pour vous attendrir.
Je lève un sourcil, lorsqu’il se remet à parler.
Je ne m’attendais pas à ce qu’il demande de développer.
Je n’ai jamais vraiment eu à le faire auparavant.
Et c’est pourtant bien ce qu’il demande présentement.

-On est tous intéressant pour quelqu’un,
Il faut trouver celui qui voudra nous connaître bien,
Accepter de regarder, patienter, écouter,
Pour saisir notre merveilleuse étincelles d’individualité.
On se trouve rarement intéressant soi-même.
C’est pour ça que les autres nous le rappellent.
Après tout, c’est eux qui nous chérissent, qui nous aiment,
Qui nous poussent en avant, nous donnent des ailes.


Je me tais, un instant, regarde les étoiles.
Joliment posées, agencées, sur ce sombre voile.
J’inspire à plein poumons l’air frais de la nuit
Et, enfin, tourne la tête, reporte mon attention sur lui.

-J’sais pas, c’est comme ça, ça s’explique pas.
Parfois, j’ai tendance à me laisser guider par les émotions,
Je ne réfléchis pas, emboîte le pas à mes intuitions,
Et je ne pense pas, alors, à expliquer ce qui remue en moi.


Encore un silence, pensif, en suspend.
Je suppose que ce n’est pas ce qu’il attend.

-T’es un peu... en dehors, à contre-courant,
T’es un peu distant, vis-à-vis des gens.
T’avance, tu ne suis pas la foule,
Tu fais ta vie, tu ne rentres pas dans le moule.
J’avais un ami, tu sais, un peu comme toi.
Lui aussi, socialement, il était maladroit.
J’aime les gens à contre-courant.
J’aime les gens différents.
Parfois, je les écoute, et je me dis qu’ils sont beaux.
J’me dis que les aime, eux, leurs phrases, leurs mots.


Certaines personnes sont belles.
Non par l’apparence.
Non par ce qu’elles disent.
Simplement par ce qu’elles sont
(Markus Zusak – Le Messager )

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Mer 17 Juin - 22:41



Bon courage pour ton prochain message sans les a...

Sans prêter grande attention à son air outré, je l'observe sans un mot tenter de s'expliquer. C'est à me voir croquer à pleine dents que son sourire renaît, c'est à la voir sourire que cette soirée me plait. Elle pique doucement ma joue de la pointe de la branche, l’affront mérite vengeance : je pince doucement ses hanches. Je m'allonge à ses côtés, tandis qu'elle - recroquevillée - développe le fil de ses pensées.


Le regard perdu dans les étoiles, je l'écoute avancer sa vision des choses. L'amour de soi ne peut venir que des autres, mais comment né l'amour lorsque l'on fuit le monde ? Trouver quelqu'un avec qui tout partager, avec qui l'on peut vivre en osmose... Partager ma vie est une idée, il y'a quelque temps encore, que je trouvais immonde. Mais enseigner ici, côtoyer tous ces gamins, m'a fait voir les choses sous un angle nouveau.


Dans le silence qui habille ses tirades, je relie entre elles les étoiles formant différent symboles à travers les cieux. Là un arc et des flèches, ici une poule et du fromage, la voilà qui reprends et je me redresse, curieux. Amusé par ses mots, je la bouscule doucement d'un mouvement de l'épaule. Je ne vais pas la contredire, elle n'a déjà que trop bien compris ce point, mais n'imagine sans doute pas à quel point elle peut être dans le vrai.


Sans autre formalité, je me penche sur son visage et dépose sur sa joue le plus doux des baisers. Les mots ne suffisent pas toujours pour exprimer la tendresse que l'on porte aux autres. C'est valable pour toutes les formes des sentiments, mais c'est particulièrement vrai pour ce qui est des sentiments positifs. Lui piquant son bâton, j’embroche deux marshmallows avant de porter le tout au dessus des flammes.


C'est seulement lorsque mon regard se porte à nouveau sur la poule étoilée que je me réalise et demande... Ce baiser n'était pas socialement maladroit, si ? Cette fois, je n'ai pas pu contenir le sourire ouvertement affiché.


Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Jeu 18 Juin - 23:48


Musique

REUSSI !

Sous l’oeil des sœurs étoiles, j’inspire. Il est étendu sur l’herbe, yeux rivés sur notre voûte céleste. Elles sont belles, les lucioles lumineuses du ciel ! Sentiment de bien-être, bien entourée : whisky, étoiles, bonbons. Et lui. Comme les choses vont vite. Presque inconnu hier. Si proche cette nuit.
Je reste rivée sur le voile du ciel. Conscience qu’il est. Près. De moi. Se relève. Je me tourne vers lui : gentiment, il me bouscule. Mes yeux trouvent les siens. Il ne dit rien. Je souris.
Envie.
D’être plus proche. De lui.
On se comprend -je crois. Ce que je dis résonne en lui. Je pense. J’espère. Des mots sincères. Je le suis souvent, sincère. Et ce soir plus encore.
Il se penche et, surprise, je sens ses lèvres venir se poser sur moi. C’est tendre, c’est doux, c’est impromptu. Les mots font suite. Pour dire qu’on ne peut toujours tout exprimer en mots. Je ne dis rien, un silence pour un oui.
Pique de bois sur le feu ; je demeure immobile.
Et une question, subite.
Mes yeux, toujours posés sur lui, croquent son sourire. Lumineux. Comme les étoiles qui veillent sur nous.
Mes doigts tendus viennent effleurer ses cheveux. Tendresse du geste.

-Non.

Simple réponse, murmurée. Sourire.
Non.
Des cœurs qui pulsent ensemble et se répondent.
Mon menton vient doucement se poser contre lui. Un bisou déposé sur le cou. Je vois les bonbons embrochés sur le feu griller gentiment.

-Je veux bien te croquer en plus des confiserie, je murmure, d’un ton non-équivoque.

Un rire offert pour une nuit étoilée, pleine de promesse de futur. Un futur. Quel qu’il soit. Un futur différent. Revirement du chemin.
Les doigts quittent les mèches.
Et je l’étreins doucement.
Montrer une présence. Que je veux indéfectible. Pour lui.
Tout file si vite. Depuis l’inconnu d’hier... le lien du soir...
Sentiment de l’inconnu connu. Que l’on ne peut expliquer. Il suffit de suivre l’intuition.

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Ven 19 Juin - 9:26



Challenge relevé avec brio ! Félicitations !
Emprunt de LA, promis je te le rends !

Mes mots ne donnent suite à aucune réponse parlée. Ses yeux parlent pour elle et je replonge les miens à travers les flammes dansantes dans la nuit. Je sens son regard posé sur moi... elle me réponds dans un souffle tandis que ses doigts s'aventurent dans les boucles de mes cheveux. Soudainement, la voilà plus proche que jamais et ses lèvres se posent dans mon cou. Un frisson me parcours l'échine et je ferme instinctivement les yeux à ce contact. Point faible dévoilée ?


Quelques mots susurrés et un rire qui vient habiller le silence de la nuit. Ses bras viennent m'enlacer, sa tête repose sur mon épaule et de ma main libre je l'enserre à mon tour. Posée sur sa hanche, nul pincement cette fois, juste vouloir s'assurer qu'elle est bien là et qu'elle ne s'enfuira pas soudainement. Pourquoi ? Je ne sais pas. Ça fait partie des choses que je ne comprends pas bien encore, mais c'est agréable, plaisant. J'aimerai que ça dure dans le temps.


Ramenant à moi les sucreries dorées, j'en déloge une de son pique et l'offre à cette présence contre moi. Son visage se déloge de mon épaule et je croise son regard. Levant le bras pour placer hors de porté le marshmallow encore chaud, je déloge ma main de ses hanches pour la poser délicatement sur son cou. Pour toute sucrerie, ce sont ses lèvres que je veux, et ce sont ses lèvres que je goûte. Un nouveau frisson me parcours l'échine. Une douce chaleur m'emplit.


Croquant doucement sa lèvre inférieure, je met fin à l’étreinte de nos lèvres, mais pas à celle de nos corps. Si tu continues, il se pourrait bien que ce soit moi qui finisse par te croquer. Je dépose à nouveau mes lèvres sur sa joue et lui tends le bonbon refroidit par l'air à présent. Ma mains quitte son cou et glisse à nouveau sur sa hanche, presque pressante, pour la maintenir près de moi. En règle générale, je n'aime pas les gens. Leur présence me dérange et leurs réactions m'exaspèrent. Mais avec toi c'est... différent.


Haussement d'épaules... pourquoi différent ? Est-ce sa façon de voir les choses qui me plait ? Est-ce qu'elle dégage autour d'elle ? Ou peut-être est-ce elle, tout simplement ? Ma tête repose désormais sur la sienne, revenue à mon épaule, et mes yeux se perdent à nouveau dans le feu qui ne me réchauffe plus autant désormais que le corps qui se tient à mes côtés.


Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Kohane W. Underlinden, le  Sam 20 Juin - 21:49


   
Musique

La soirée prend un tournant que je n’avais pas anticipé. Un virage tendre, qui se passe de mots. De ces instants qu’on vit intensément sans parvenir à les expliquer. Sans chercher à les expliquer. Il y a la chaleur du feu. Mais surtout la chaleur de l’autre. Qui se laisse faire lorsque je l’étreins. Lorsque je pose doucement ma tête sur son épaule.
Je suis bien, là.
Dans ce cocon tout doux qu’on a réussi à construire à deux.
Je sens sa main libre venir glisser contre moi. Pas de pincement, pas cette fois. Juste un contact agréable contre la hanche. Mon regard se laisse porter par la danse des flammes. Et la vision des marshmallows qui fondent.
Il retire le morceau de bois -je me fais en même temps la remarque qu’il a fini par se résoudre à la jouer campeur et non plus sorcier avec ses confiseries. Geste du don, de l’offrande. Je me redresse un peu. Alors même qu’il lève le bras pour tenir hors de portée l’appétissant marshmallow.
J’ai envie de sourire de la provocation ; je vais pour rouspéter faussement. Mais il prend les devants. Une main, posée sur mon cou. Et ses lèvres, qui viennent trouver les miennes. Un baiser, qui a un goût d’éternité. Instinctivement, je ferme les yeux. Ne pense même plus au marshmallow.
Ca faisait longtemps, qu’on ne m’avait pas embrassée comme ça.
J’avais presque oublié comme ça pouvait être doux, des sentiments. Oublié aussi, que je pouvais aimer la douceur.
Je le sens, mordiller ma lèvres. Je bats des paupières. Et affiche un sourire tendre et amusé à sa remarque.
Il finit par me tendre le marshmallow que j’accepte avec plaisir.

Je retrouve ma place, contre son épaule. Serrée -blottie. Les mots s’agencent, il essaie de poser des phrases sur ce qui se joue. Je ne l’interromps pas. Me contente de l’écouter, le regard plongé devant moi. Au milieu des flammes.
Doucement, je pose ma main sur la sienne, sur celle qui tient ma hanche. Je passe mes doigts entre les siens. Je réfléchis au sens de ses mots.
Différent
C’est différent.
Pour moi aussi, il est différent. Il est lui. A contre-courant du reste. Pour rester fidèle à celui qu’il est. Un non-conformisme que j’aime.

Reste toujours digne et intègre à toi-même (Marjane Strapi – Persepolis )

-C’est l’effet combo marshmallows-whisky qui fait ça, je réponds en plaisantant.

Du pouce, je caresse doucement sa peau.
Ma remarque résonne en moi. Je plaisantais. J’espère vraiment que ce n’était pas sérieux. Parce que

-Même si, sans marshmallows ni whisky, j’t’aime bien quand même, j’ajoute, me redressant légèrement pour le regarder.

Lâchant sa main, je pivote d’un quart de tour pour me retrouver face à lui. Assise en tailleur.

-On doit aimer la différence.

Je lui fais un large sourire.
On doit aimer la différence.
Toute la raison est là -s’il fallait vraiment en avoir une. Aussi simple que ça. Aussi beau que ça.
Je me grandis un peu sur les genoux, me penche vers lui. D’un doigt sous le menton, je lève légèrement son visage et dépose un baiser sur son front.
C’est la différence, qui fait le monde.

Adonys Montgomery
Adonys Montgomery
G. TechniqueHarryPotter2005
G. Technique
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Adonys Montgomery, le  Dim 21 Juin - 21:41




Ses doigts s'entremêlent aux miens. Ses mots brisent le silence et m'arrachent un sourire, jusqu'à ce qu'elle se dégage doucement pour me faire face, en tailleur. Ses mots se veulent rassurant, mais je ne m'inquiète pas de leur teneurs, ses yeux et la tonalité même de sa voix parlent pour elle. Sa main vient soulever doucement mon visage et ses lèvres rencontrent mon front sans que je ne bouge, affichant simplement un sourire radieux à ce contact doux et éphémère. Un sourire que je n'affiche que trop rarement, une relation que je découvre et des sentiments nouveaux qui germent et poussent lentement.



Son visage s'éloigne à nouveau du miens et elle reste face à moi, un sourire tout aussi étincelant que le miens d'une oreille à l'autre. Est-ce Whisky qui me fait remarquer sa beauté ? Ou la lueur des flammes projetant leurs ombres sur son visage ? Peut-importe après tout, dépliant mes jambes je lui tourne le dos un instant avant de m'allonger à même l'herbe, la tête reposant sur ses jambes pliées, les yeux parcourant les étoiles. Tu aimes les étoiles ?



Ces à travers les étoiles que j'ai trouvé mon premier refuge, le télescope reçu à noël fut mon premier vrai ami. Les nuits passé à observer ces petits points lumineux me valurent de nombreuses poches sous les yeux, mais elles me permettaient, un temps, de ne plus penser au monde et aux choses qui m'entourent. J'aime bien relier les étoiles entre elles, dessiner à travers les cieux, voir danser les astres... tu vois la poule là ? Juste à côté du morceau de fromage... Je pointe du doigts les astres concernés. Ce qui est drôle, c'est que demain, il sera presque impossible de retrouver ce dessin dans le ciel. C'est éphémère et fragile...



Éphémère et fragile... comme toutes et celles et ceux approchés. Et toi, seras-tu là encore, demain ?


Contenu sponsorisé

Sous la lueur des flammes [Terminé] Empty
Re: Sous la lueur des flammes [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 Sous la lueur des flammes [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.