AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 2,99 € (version téléchargeable)
2.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Volière
Page 1 sur 1
L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Jeu 4 Juin 2020 - 2:14

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin Erskine, LA

Ah bah oui. Forcément. Forcément qu’ils étaient au courant qu’il avait séché quelques cours cette semaine en plus d’avoir été collé. Comme d’habitude. Pourtant, comme d’habitude, ses parents continuaient à lui faire la morale, en vain, complètement désespérés par l’attitude de leur fils qui n’étaient pas décidé à changer quoi que ce soit dans sa manière d’être et de faire. Malheureusement pour eux, mais heureusement pour Arthur, si loin de lui, à part envoyer des lettres ils ne pouvaient rien faire d’autre et donc, pas le sanctionner. Alors aujourd’hui, en guise de douce vengeance, sa mère - connaissant parfaitement l’amour fou entre son adorable petit garçon et les grasses matinées - décida d’envoyer le hibou assez tôt. Puisqu’on était en hiver, le soleil s'était levé il n’y a pas si longtemps que ça et tout le monde dormait à poing fermé dans le dortoir. Le volatile frappa plusieurs fois à la fenêtre à l’aide de son bec. Plusieurs fois, le temps qu'Arthur se prenne un coussin en pleine tête par son meilleur pote, Matt. Bien évidemment, c’était obligatoirement la faute du bouclé, il n’y avait que lui pour recevoir des lettres, surtout aussi tôt.  

Lorsqu’il ouvrit les yeux, le lion ronchonna quelques secondes. Il attrapa sa montre avec difficulté et put lire qu’il était neuf heures du matin. C'était bien trop tôt, surtout pour un samedi. Il jura et fut forcer de se lever pour arrêter le volatile. S’il continuait comme ça il allait bientôt casser le carreau. Il récupéra la lettre, chassa l’oiseau qui repartit très vite et il jura de nouveau en reconnaissant, malgré l’obscurité ambiante, l’écriture de ses parents. Bon. Puisqu’il était debout, autant aller faire du sport. Arthur partit dans la salle de bain pour se préparer rapidement et enfila un jogging, un sweat à capuche pour contrer le froid de l’hiver - qu’il détestait - et n’oublia surtout pas sa casquette. Baguette et lettre dans la poche, ballon en main, il était prêt.  

Le lion se dirigea mollement jusqu’à la volière, montant les innombrables marches de la Tour. Une fois en haut, il ne fit pas attention à la jeune fille à l’opposé, tout simplement car il n’y avait pas fait attention, trop concentré à ouvrir la lettre de ses parents. Il la lut rapidement et sans grande surprise, c’était toujours la même chose. En clair, rien d’important. Il n’avait plus qu’à leur répondre qu’il était désolé et qu’il recommencerait plus, ce qui était constamment faux, mais soudain... P*tain je suis c*n. Grogna-t-il en Français. Il laissa tomber lourdement son ballon au sol et avec le bruit quelques hiboux piaillèrent. Pas réveillé, il avait complètement zappé de prendre une plume et de l’encre. C’était pourtant logique non ? Il n’avait plus qu’à se retaper le chemin inverse et revenir.  Il mit sa main de libre dans sa poche - la lettre étant dans l’autre - et tapa nonchalamment contre son ballon. Ce dernier rebondit contre le mur face à lui et il n’essaya pas de le rattraper. Après tout, il n’y avait personne... Si ? Une plainte plus tard, il se retourna surpris et enfin, remarqua la présence d’une élève. Oh, m*rde. Désolé, je t’avais pas vu. Il lui sourit et ajouta au passage : T’aurais pas une plume pour moi s’te plaît ? Elle le sauverait d’un long aller-retour.
Erin Erskine
Erin Erskine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Erin Erskine, le  Dim 7 Juin 2020 - 2:04

Saison 31 - Hiver
PV
Arthur Digler


Dégoûtée. Vraiment elle était dé-goû-tée. Il était 9h du matin, un samedi, et au lieu d'être encore dans son lit Erin s'était levée tôt parce qu'elle n'arrivait plus à dormir, trop sur les nerfs à cause de la retenue que Peony lui avait donné plus tôt dans la semaine et à laquelle il fallait qu'elle se rende plus tard dans la journée. Elle avait rendez-vous en début d'après-midi dans le bureau de la directrice pour, tenez-vous bien : pas une, pas deux, pas trois. Non non. Quatre heures de retenues. Quatre. Heures. Franchement, c'était terriblement injuste sachant qu'elle avait simplement posé un orteil dans la réserve. Se faire attraper parmi des livres -même la nuit- pour une serdaigle, ça devrait être considéré comme une gloire, pas une faute ! Ne sachant pas trop quoi faire de sa matinée, Erin s'était décidé à écrire à son père, histoire de donner quelques nouvelles. Elle s’était bien gardé de parler de sa retenue, de toute façon il allait bien finir par l'apprendre de la plume de quelqu'un d'autre. Une fois le parchemin noirci, la serdaigle était montée dans la volière à la recherche d'Hécate, une des chouettes les moins affectueuse et donc une de celles qu'elle aimait le plus.

Lorsqu'elle vit ladite chouette, Erin se dirigea vers elle et la salua d'un petit bonjour poli, quand même. Un petit hululement se fit entendre, Erin sourit et accrocha l'enveloppe à une patte tendue. Elle indiqua le destinataire, donna un petit miamhibou qui trainait pas loin puis laissa l'oiseau s'envoler vers sa destination. L'adolescente resta quelques instants, les mains dans les poches de son pantalon, à regarder disparaitre progressivement l'animal dans le froid de l'hiver quand elle entendit une voix parler français. Un français grossier qu'elle n'entendait pas très souvent, voire jamais, et son estomac se noua légèrement aux souvenirs que ça lui faisait remonter. Voulant se retourner pour voir qui utilisait sa langue maternelle, elle se fit percuter en pleine face. AÏE ! cria-t-elle avant de mettre la main sur son nez, légèrement agacée. C'est bon, ça va, mais t'aurais pu regarder où tu tirais quand même... T'aurais pu tuer un hibou, ça aurait été dommage, y'en a si peu. dit-elle sur un ton ironique. J'ai laissé ma plume dans mon dortoir, mais il doit y en avoir qui traine ici, avec de l'encre aussi sûrement. Tu dois pas être le premier à qui ça arrive. Elle se mit à chercher rapidement des yeux mais ne vit rien qui puisse s'apparenter à de quoi écrire. Bon, peut-être pas en fait. Piquée par la curiosité, elle ne put résister à poser la question qui lui brûlait les lèvres. J'ai rêvé ou t'as parlé français à l'instant ? Rah mais pourquoi est-ce qu'elle abordait ce sujet alors que tous ces souvenirs reliés à son pays d'enfance la rendait malheureuse, c'était idiot. Mais d'un autre côté, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas entendu du français. D'un autre côté, elle aurait bien aimé que ce type qu'elle avait en face d’elle lui dise qu'il avait habité en France, elle aurait eu une excuse pour elle-même, pour se faire un peu du mal, parce que parfois ça fait du bien de se faire mal quand on a pris l'habitude d'enfouir ses secrets si loin qu'on les a presque oublié. Parce que se rappeler, c'est bien aussi, même quand ça fait mal. Tiens, là. Dit-elle en pointant du doigt. Entre toutes ces tergiversions, elle avait aperçu une plume posée pas très loin d'eux, à côté d'un hibou à moitié déplumé. Y'a pas d'encre, par contre.


Dernière édition par Erin Erskine le Dim 14 Juin 2020 - 17:05, édité 1 fois
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Dim 7 Juin 2020 - 22:55

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin, LA

Malgré ses plaintes - justifiées puisqu’elle venait de se prendre un ballon en pleine tête - Arthur lui sourit innocemment pouf obtenir plus facilement et surtout plus rapidement son pardon. Est-ce que c’est grâce à cela qu’elle se montra plus avenante avec lui juste après ? Peu importe, le plus important était qu’elle ne lui en voulait pas. Une pensée l’effraya. Quelque chose qui n'avait rien à voir. Il avait comme l’impression que beaucoup de ses rencontres avec les gens commençaient par un ballon qu’il avait mal envoyé… Est-ce qu’il était devenu nul au football ? Il ne savait plus tirer ni viser ? Ce serait la pire chose au monde. Forcément qu'il avait perdu en niveau, mais savoir viser était quand même la base... Il chassa ses (horribles) pensées en hochant légèrement la tête de droite à gauche et écouta la jeune femme. Le lion soupira et chercha des yeux avec elle une plume. Malheureusement, rien. Il soupira de nouveau, il n’avait aucune envie de se taper l’aller-retour.

Le bouclé était surpris par la question et resta quelques secondes silencieux avant d’enfin apporter une réponse. Euuuh… Oui ? C’était si incroyable que ça ? Il y avait pourtant beaucoup de français à Poudlard, tellement qu’il ne s’étonnait plus quand il en rencontrait un autre. Et la plupart de ses fréquentations étaient au moins d’origine française, même s’ils ne le parlaient pas. Arthur sortit sa baguette et lança un Accio sur son ballon pour qu'il soit à ses pieds.

Suivant du regard le doigt de la jeune femme, il partit récupérer la plume avec un grand sourire aux lèvres, sourire qui disparut assez rapidement… Pas d’encre. Raah m*rde… Décidément, le destin ne voulait pas qu'il réponde à ses parents. Il reposa la plume là où ils l'avaient trouvé et haussa les épaules. Bon tant pis, ils attendront. Arthur plia la lettre de ses parents et la mit dans sa poche. Pourquoi est-ce que les sorciers n’utilisaient pas de stylos avec l’encre déjà intégrée, comme les moldus ? Ce serait bien plus pratique et pourtant… Il passerait certainement son temps à l’oublier. Comme à son habitude. Bref, moi c’est Arthur. Et toi ? Le lion se recula et s’assit sur le rebord de l’une des fenêtres de la volière malgré l’air froid qui se faisait fortement ressentir.


Dernière édition par Arthur Digler le Mar 9 Juin 2020 - 1:41, édité 2 fois
Erin Erskine
Erin Erskine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Erin Erskine, le  Lun 8 Juin 2020 - 15:37

Saison 31 - Hiver
PV
Arthur Digler

Apparemment, le type en face d'elle avait l'air surpris par sa question. Ou bien il la trouvait idiote. Il était vrai qu'il n'était pas rare de croiser des français à Poudlard, Erin en connaissait d'ailleurs au moins une. Mais elle et Jenny n'avaient jamais échangé dans leur langue maternelle et Erin n'avait pas suffisamment d'amis français pour que ce soit quelque chose d'usuel pour ses oreilles. D'ailleurs, quand elle y réfléchissait bien, c'était quand même assez fou le nombre de non-anglais qu'on pouvait trouver à l'académie. Les autres pays avaient-ils enfin conscience que Poudlard était bel et bien la meilleure école de sorcellerie du Monde et envoyaient-ils leurs élèves ici ? A cette idée, Erin sourit intérieurement.

La tirant de ses pensées, l'élève qui l'avait malmenée avec un ballon jura une nouvelle fois, très certainement à cause de l'encre manquante pour rédiger convenablement une lettre. Certaines personnes étaient quand même peu organisées. Il aurait été plus simple d'écrire une lettre dans le dortoir plutôt que d'attendre d'être dans la volière pour le faire, mais bon, Erin garda cette remarque pour elle-même. S'installant ensuite sur le rebord d'une fenêtre, le bouclé se présenta. Arthur. Erin. Je crois que je t'ai déjà vu, une fois, avec un ballon dans le parc. Une fille avait finit à la nage dans le lac, j'avais trouvé ça drôle, de loin. Elle sourit en se remémorant cette scène puis elle s'adossa à un mur, elle pointa du menton le ballon avant de poursuivre. Enfin du coup on dirait que tu te sépares jamais de ce truc, tu veux devenir le premier sorcier champion du monde de foot, c'est ça ? demanda-t-elle de façon ironique, étant totalement imperméable à ce sport qui la dépassait complètement. Elle imaginait d'ailleurs que beaucoup de sorcier à Poudlard ne devait même pas connaître l'existence de ce sport. D'ailleurs, même si elle était très nulle sur un balai, Erin trouvait que le Quidditch était largement plus passionnant que n'importe quel autre sport moldu ! Faudrait d'abord t'entrainer à viser un peu mieux. Ajouta-t-elle ensuite en lui tirant la langue sur un ton moqueur mais pas méchant, douce vengeance pour lui avoir éclaté la tête juste avant.


Dernière édition par Erin Erskine le Jeu 11 Juin 2020 - 11:01, édité 1 fois
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Mar 9 Juin 2020 - 2:10

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin, LA

Quand on y réfléchissait bien, être assis sur ce rebord de fenêtre était beaucoup trop dangereux. Arthur jeta un regard lentement vers le sol. Non, en fait, il n’y avait même pas besoin de réfléchir, n’importe quel idiot se rendrait compte qu’au moindre faux pas il pourrait tomber. Il y avait combien de mètre qui le séparait du sol ? Beaucoup trop. Rien qu'un hibou pouvait le pousser et même la magie ne le sauverait pas de cette chute. Le lion frissonna et se leva rapidement. Le froid et la hauteur l’avaient convaincu de ne pas rester là. Il s'éloigna de la fenêtre pour s’approcher plutôt d’Erin. Il était surpris de savoir qu’elle l’avait déjà vu et qu’elle ne l’avait pas oublié puisque lui ne la connaissait pas. On m’observe secrètement ? Demanda-t-il avec arrogance. Il sourit en se rappelant de cet après-midi en compagnie de Morgana. Depuis, elle était devenue une très bonne amie. Je ne sais pas ce qui lui a pris de sauter dans l’eau. Il rit puis posa ses yeux sur son ballon. L'arme du crime. Il ne pouvait clairement pas se séparer de ce “truc”. Il y tenait bien trop et l’avait depuis longtemps maintenant. Mais pour le moment, à part cogner quelques élèves par-ci par-là, il n’avait pas causé d’ennui et personne ne s’était plaint d’Arthur et de son amour inconditionnel pour son ballon.  

— Si seulement. Répondit-il avec une pointe de nostalgie. Qu’est-ce qu’il serait devenu s’il était resté en France ? Et s’il n’avait pas été obligé de faire des études loin de son club de sport à cause de ses pouvoirs ? Malheureusement, c’est pas en jouant au football avec Morgana qui va me permettre d’atteindre ce niveau-là. A ce rythme, ce serait plus intelligent de devenir le premier sorcier champion du monde en natation. La pique de la jeune femme le fit rire. Il le méritait, mais ne put s’empêcher de répondre un : Gnagnagna, enfantin tout en plissant légèrement son nez et ses yeux. Je vise très bien. Tu étais simplement sur le passage de mon ballon. Avec un léger sourire aux lèvres, il haussa les épaules nonchalamment puis mit les mains dans ses poches.
Erin Erskine
Erin Erskine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Erin Erskine, le  Jeu 11 Juin 2020 - 12:38


Saison 31 - Hiver
PV
Arthur Digler

Le dénommé Arthur sembla trouver qu'être installé sur le rebord d'une fenêtre à plusieurs mètres de haut n'était pas une très bonne idée pour une discussion et descendit quasiment aussi vite qu'il était monté, venant s'installer à côté d'elle, dos au mur. L'insinuation qu'il ajouta ensuite fit sourire Erin et elle secoua la tête de gauche à droite en levant les yeux au ciel, amusée. Il était donc du genre sûr de lui, celui-ci. Touchée. C'est à cause des bouclettes, je peux pas résister. dit la blondinette en mettant le dos de sa main sur son front, mimant un évanouissement, avant de se mettre à rire doucement. Elle préférait toujours répliquer avec humour, n'étant pas du genre à se laisser intimider ou rougir. Elle haussa les épaules en souriant quand il évoqua la jeune fille qui avait sauté dans le lac. Elle non plus elle n'avait pas compris sur le moment, la jeune fille aurait pu se servir de la magie au lieu de finir complètement trempée, mais bon.

Le regard d'Arthur semblait un peu nostalgique quand il regardait son ballon. D'après ce qu'il disait, Erin sentait très bien la déception de ne pouvoir s’entraîner plus souvent à ce jeu. En même temps, à Poudlard, c'était pas vraiment le football qui était le sport de prédilection. Il doit bien y avoir des nés-moldus qui voudraient jouer avec toi, non ? demanda-t-elle avant d'éclater de rire quand il lui répondit en se justifiant avec des "gnagnagna" pas très crédible. Erin se redressa ensuite et récupéra la ballon dans ses mains avant de s'éloigner un peu du brun, puis de se retourner vers lui et lui lancer. Si tu l'dis.  dit-elle en faisant mine de ne pas y croire. Enfin d'après ce que j'ai pu voir, si t'es aussi doué en natation qu'en foot, je pense qu'il faut dire adieu à tes rêves, au risque de finir noyer. C'était marrant de lui lancer quelques pics, même si elle était quasiment sûre qu'Arthur était bien plus doué en football qu'elle ne le disait. T'es dans quelle maison, au fait ? Je t'ai jamais vu chez les serdaigles. Elle eut envie de mettre ses mains dans ses poches mais se ravisa. Si le bouclé avait envie de lui renvoyer la balle, elle préférait être prête à la rattraper histoire d'éviter de se prendre un deuxième coup dans la tête.


Dernière édition par Erin Erskine le Jeu 11 Juin 2020 - 17:01, édité 3 fois
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Jeu 11 Juin 2020 - 16:52

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin, LA

Arthur avait bien entendu l’ironie dans les propos d’Erin, mais quand même, il fallait avouer que ses bouclettes avaient beaucoup de succès. Même lui les appréciait beaucoup, mais il ne pouvait décidément pas vivre sans sa casquette qui était constamment collée sur sa tête. Il répondit avec tout autant d’ironie. Aaah, personne ne peut y résister... Il haussa les épaules doucement, comme si c’était une fatalité dont il ne pouvait malheureusement pas se séparer et qu’elle l’handicapait dans la vie de tous les jours.  

En effet, il y avait bien des nés-moldus pour jouer avec lui, tout comme des sangs mêlés comme Matt ou Aliocha ou encore des sangs purs comme Morgana. Mais cela ne pouvait clairement pas satisfaire Arthur puisque cela ne s’arrêtait qu’à quelques passes. Surtout que la plupart, n’étaient pas très sportifs. Ouais si. Mais ça ne vaut pas les entraînements. Le lion sourit lorsque la Serdaigle éclata de rire et il l’observa lui prendre le ballon dans ses mains et s’éloigner pour lui renvoyer. Il le réceptionna avec son pied et le lança sans trop forcé, afin qu’il roule doucement sur le sol. L’envoyer dans les airs serait trop risqué au vu des nombreuses fenêtres de la volière. S’il avait le malheur de tomber, Arthur serait forcé d’aller le chercher dans le jardin de l’école et il avait complètement la flemme. Il rit à la nouvelle pique de la jeune femme. Si ce n’était pas la natation ou encore le football, alors quoi ? Décidément, ma vie n’est vouée qu’à l’échec ! Je devrais me reconvertir à autre chose. Que me conseilles-tu ? Demanda le bouclé avec un sourire en coin.  

Comment ne pas rire de nouveau suite à sa question ? Je suis à Gryffondor. Je pense que Serdaigle était le dernier choix du Choixpeau. Sa répartition avait été très rapide, le couvre-chef n’avait pas hésité une seule seconde à l’envoyer chez les lions et il s’y sentait agréablement bien. Il n’aurait pas pu rêver mieux que cette maison. Arthur n’avait pas besoin de lui demander en retour, la réponse était dans sa question. D'ailleurs, il ne connaissait pas grand monde chez les Serdaigle.
Erin Erskine
Erin Erskine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Erin Erskine, le  Dim 14 Juin 2020 - 1:25

Saison 31 - Hiver
PV
Arthur Digler


Les répliques du bouclé et ses haussements d'épaule faussement fataliste la faisaient rire de bon coeur, c'était quelque chose qu'elle avait eu un peu plus de mal à faire ces derniers temps, alors ça lui faisait du bien. Et l'air frais de l'hiver était agréable, également. Elle frissonnait un peu, mais ça ravivait ses sens et elle aimait ça. En somme, malgré la retenue qui l'attendait plus tard dans la journée, finalement, cette matinée s'annonçait un peu moins morose que prévu. Tu aurais aimé en faire ton métier, avant d'entrer à Poudlard ? lui demanda-t-elle, ne sachant pas trop à quel âge on commençait les entrainements de foot ni si, à 11 ans, on pouvait déjà être promis à une carrière dans le milieu. Après tout, sa vie d'avant, à elle, n'avait été que chamboulement et déception. Elle avait été plus que ravie d'un peu mettre de côté tout ça en arrivant à l'académie, elle avait même parfois du mal à imaginer que, pour d'autre, ce soit différent.

Finalement, elle aurait pu fourrer ses mains dans les poches de son pantalon, car Arthur lui relança le ballon avec le pied. Évidemment, puis c'était le football qu'il aimait. Foot. Pied ! Le ballon était assez lent et Erin pu facilement mettre son propre pied dessus, arrêtant sa course. La blonde sourit à Arthur lorsqu'il lui demanda ce qu'il pouvait bien faire d'autres que du foot ou de la natation. Tu pourrais inventer un nouveau sport ! Un mélange de quidditch et de football. Le footitch ? Le quidball ? Un truc où on vole sur des balais mais on tire avec les pieds, avec des buts qui lévitent ! C'était une idée un peu absurde mais ça avait le mérite de la faire un peu marrer. Toujours le ballon sous le pied, Erin apprit qu'Arthur était un Gryffondor. Étrangement, elle n'était pas étonnée. C'est donc ça, le côté un peu prétentieux sur les bords, voilà qui explique tout ! C'est sûr qu'on est beaucoup plus discret et sage, à Serdaigle, tu t'y serais pas fait. dit-elle avec un petit sourire moqueur, jouant sur les préjugés attribués à chaque maison. Elle tira à son tour vers Arthur mais ne réussi pas vraiment bien à contrôler la frappe et fit dangereusement dévier la trajectoire par rapport à sa cible initiale. Oups. Elle mit les deux mains sur sa bouche, se disant que c'était le karma qui la punissait de s'être moquée juste avant.
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Dim 14 Juin 2020 - 18:02

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin, LA

Devenir footballeur professionnel avait été plus un rêve qu’un réel souhait pour Arthur. Même jeune, il ne s’était jamais voilé la face. Dans ce milieu, la concurrence était malheureusement très rude et par rapport aux nombres de joueurs licenciés dans les clubs, très peu réussissaient réellement à se faire une place sur cette voie et à avoir le privilège d’en faire son métier. Bien sûr, il adorait sa condition de sorcier et avoir une famille à moitié moldue était un grand avantage à son goût, mais quand ses parents lui avaient annoncé qu’il allait devoir arrêter pour entrer lui aussi dans l’école de magie, française ou anglaise, il avait très grandement déçu. Quelques mois avant la rentrée, il avait même regretté de ne pas être qu’un simple moldu. Puis rapidement, car il n’était pas quelqu’un de pessimiste ou de morose, le regret et la déception disparurent laissant place à une légère nostalgie. Pourquoi pas, je n’aurais pas dit non en tout cas. Mais comme tous finalement. Après est-ce que j’avais le niveau pour entrer dans un centre de formation, je ne sais pas. J’ai arrêté à dix ans, si j’avais continué y aurait eu quelques sélections pas longtemps après. Mais que ce soit à Beauxbatons ou Poudlard c’est pas possible de suivre des entraînements quotidiens. Il haussa les épaules. Mais bon, c’est comme ça hein, on passe à autre chose. Dit-il avec une pointe d’ironie. Et toi ? Tu as un métier précis que tu aimerais faire après Poudlard ?

L’idée d’inventer un nouveau sport n’était pas si mauvaise après tout. Il réfléchit à la proposition quelques secondes, le regard rivé vers le ballon qui était aux pieds d’Erin puis hocha la tête de droite à gauche avec un sourire aux lèvres. Ça m’embêterait que quelqu’un soit meilleur que moi sur un sport que j’invente. Je suis bizarrement pas très doué sur un balai. Pourtant, il aurait pu. Il adorait les sensations fortes, la sensation de voler, mais il était très loin d’avoir le niveau des joueurs de l’école. Il savait se balader avec, c’était déjà ça... Puis de toute façon, les sorciers sont trop attachés au Quidditch pour laisser de la place aux autres sports. C’était vrai en plus d’être dommage.  

Arthur écarquilla les yeux, faussement choqué par les propos de la jeune femme. Moi ? Prétentieux ? Le ballon revint de son côté, mais il dut partir le chercher puisqu’elle avait mal visé. Après avoir envoyé son ballon dans les airs, il le reposa au sol et l’envoya à nouveau lentement vers Erin. Plus discret et sage hein ? J’aurais plutôt utilisé le mot “ennuyant”. Dit-il avec un sourire en coin. C’était de bonne guerre.
Erin Erskine
Erin Erskine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Erin Erskine, le  Lun 15 Juin 2020 - 10:43

Saison 31 - Hiver
PV
Arthur Digler


Erin écoutait le gryffondor parlé de ses vieux rêves de football et compatissait à sa déception. Avoir une passion et être contraint de la laisser de côté pour vivre une vie différente de ce qu'on s'était imaginé, ça devait être quelque chose de difficile. L'adolescente compara un peu sa déception à la sienne, quand sa mère l'a abandonnée chez son père, repartant sans se retourner et laissant derrière elle les espoirs, les aspirations et l'amour d'une enfant. C'était différent, oui, Arthur parlait 'sport', Erin pensait 'mère'. Mais dans un sens, l'apparition de la magie dans leur sang avait fermé la porte à des choses qu'ils aimaient profondément, tous les deux. A cette pensée, Erin eut un pincement au coeur. Quotidiennement, elle évitait de penser à sa mère, d'en parler même. Toujours de bonne humeur, la bleue passait son temps à écouter les autres sans jamais parler vraiment de son histoire, se contentant de choses un peu futiles, sans rentrer dans les détails. Et Arthur lui posa une question à laquelle elle n'avait pas vraiment de réponse. Qu'était-elle capable de faire ? Avait-elle un métier en tête ? J'sais pas vraiment. répondit-elle en haussant les épaules. J'ai longtemps pensé au ministère... répondit-elle avec une mou songeuse. Erin voyait le Ministère comme la quintessence du monde magique et avait décidé de faire de son sang sorcier sa force. Sa mère l'avait rendue à son père comme on ramène un jouet défectueux, voyant ses pouvoirs comme une aberration, une tare. Son père, lui, était un piètre sorcier ayant renié ses racines. Mais elle avait rapidement pris la décision de ne pas se laisser abattre et de se servir de ses déceptions pour les transformer en motivation, Mais plus le temps passait, moins Erin s'imaginait défendre le secret magique. Secret qui lui avait causé bien des soucis. Pourquoi vouloir à tout prix caché quelque chose qui pourrait unir les gens ? Qui pouvait permettre d'éviter ce qu'elle avait vécu... Mais des fois j'me dis que j'aimerais réussir à créer mes propres plantes et fleurs magiques et ouvrir une boutique spécialisée. Beaucoup de plantes moldues ont des propriétés assez fantastiques, si on arrivait à les ensorceler, on pourrait créer des choses incroyables, c'est sûr. Qu'est-ce que ça ferait d'elle ? Fleuriste magique ? Sa mère était fleuriste. L'était-elle encore aujourd'hui ? Ah mais pourquoi tout tournait autour d'elle ce matin. Enfin, c'est une idée quoi. finit-elle par dire, ne réussissant par à cacher le chagrin qui perçait dans sa voix à force de penser à tout ça. Mais toi, alors, si c'est pas le sport, qu'est-ce que tu voudrais faire ? lui demanda-t-elle ensuite, se ressaisissant un peu.

Heureusement, Arthur changeait et sujet et revenait sur le sport inventé. Ah, toi aussi tu es mauvais en vol ? Je déteste ça. Vivement que je sache transplaner ! Le balai était certes bien pratique pour parcours des distances rapidement, mais franchement, c'était archi dangereux. On pouvait se prendre des oiseaux, tomber sans faire exprès et s'écraser au sol. Et puis ne parlons pas du Quidditch, franchement, qui avait inventé un jeu qui se passe à plusieurs mètres de haut et où des joueurs ont pour but de vous éclater la tête ?! Erin adorait regarder les matchs, elle trouvait ça franchement intéressant. Mais jamais elle ne se risquerait à participer. C'est vrai que c'est comme un culte, le Quidditch. Mais avec toutes les possibilités que la magie offre, c'est fou que personne n'ait inventé autre chose. Y'a un créneau à prendre ! dit-elle en souriant.

Après avoir lancé le ballon et s'être caché les yeux de peur qu'il ne percute Arthur, la serdaigle écarta ses doigts et regarda aux travers afin de constater les dégâts. Oh, bah en fait elle n'avait pas dû tirer si fort ni si loin, vu que le bouclé avait facilement récupérer la balle. Elle le regarda la jeté en l'air, faisant s'envoler quelques hiboux dans des hululements agacés par la même occasion, puis il fit rouler le ballon de nouveau vers elle. Ennuyant ? Nous ? Les serdaigles ? dit-elle avec un ton exagérément vexé, une main sur le coeur comme touchée par un impact. Tu trouves qu'être curieux, intelligent et créatif c'est être ennuyant ? Elle fit mine de réfléchir. C'est pas faux, en fait ! dit-elle en rigolant. Heureusement, certains sont aussi un peu plus fun que d'autres. Elle sortit sa baguette et pointa la balle, lui lançant un petit #Repulso afin qu'elle retourne vers Arthur. Erin était douée en sortilège, elle savait que cette fois, le ballon ni'rait pas n'importe où mais bien dans la direction souhaitée. Tu vois, on tiens un truc là ! faisant référence au jeu inventé de toute à l'heure. On pourrait inventer le magicball !
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Jeu 18 Juin 2020 - 23:54

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin, LA

Aaaah le Ministère de la Magie. Arthur hocha longuement et lentement la tête de haut en bas avec le regard dans le vide. Voilà un endroit où il ne désirait jamais y mettre les pieds en tant qu’employé. Pour lui, y travailler serait synonyme de bureau, paperasse et administration. En clair, tout ce qui le rebutait. L’idée de devoir rester toute la journée sur une chaise à faire des choses ennuyantes l’effrayait même. Mais si c’était ce que désirait Erin, alors qui était-il pour juger ses envies ? Si c’est ce qui lui plaisait, alors c’était le plus important. Lui, les seules fois où il traînait une journée entière c’était pendant les vacances, lorsqu’il était chez lui et qu’il avait accès à sa console de jeux vidéo. Voilà la deuxième passion qui accompagnait le football. La troisième étant le rap.  

Cependant, il fut quand même soulagé de savoir que la jolie Serdaigle avait une autre idée en tête. Il l’écouta attentivement et remarqua que son ton de voix avait changé. Elle paraissait triste, peut-être nostalgique ? Arthur lui sourit gentiment. Ton idée est grave cool. Il ne disait pas ça seulement pour la réconforter, il le pensait sincèrement. Je trouve ça dommage de ne pas mélanger les deux mondes alors qu’on pourrait faire des trucs de fous avec la technologie moldue. Je suis persuadé que ça marcherait grave. Et comme la curiosité était un vilain défaut et qu’il était assez direct, il ajouta : Elle te vient d’où cette idée ? Même s’il était conscient que cela pouvait potentiellement embarrasser la jeune femme.  

Lorsqu’elle lui retourna la question, le lion haussa les épaules. Franchement je sais pas du tout. Je trouve pas spécialement de truc qui m’intéresse à part mes passions. J’pense qu’après Poudlard je voyagerais. Ça se trouve je retournerais en France après, je sais pas. En tout cas, je pense que le pays manque à mes parents, alors peut-être qu’à moi aussi ? Toute façon j’ai le temps, j’y pense pas vraiment. Sa cinquième année allait bientôt se terminer, il avait encore deux ans pour réfléchir à son orientation et à son avenir. Deux ans, c’était dans très longtemps pour lui, alors cela ne l’inquiétait pas. Contrairement à ses parents qui en avaient marre de savoir que leur fils ne se préoccupait pas de son après Poudlard.  

Le lion approuva d’un signe de tête, lui aussi avait hâte d’apprendre à transplaner. Pour lui c’était l’équivalent de passer son permis voiture, c’était le début de la liberté. Pouvoir se balader où on veut, quand on veut et en toute autonomie. Il grommela : Mauvais, mauvais... J’ai pas non plus dit ça hein. Quand même, lui mauvais quelque part. Bon, en potion, il voulait bien l’avouer... Mais tu sais c’est quoi le problème le plus important au Quidditch ? Demanda le bouclé. Il resta quelques secondes silencieux pour lui laisser le temps de réfléchir avant de répondre : Le balai. Qui un jour s’est dit que ce serait stylé d’utiliser un balai p*tain ? C’était consternant. Vraiment. Un balai n’avait rien de beau. Bon d’accord, les modèles de maintenant étaient bien meilleurs qu’avant, mais quand même. C’était toujours un balai. Par contre, pour une fois qu’il pouvait étaler ses connaissances... Bah en fait si, à la création du Quidditch ils ont tenté d’inventer d’autres sports, mais ça n’a pas eu autant de succès. Et c’était d’ailleurs aussi avec un balai. Mais tu sais le football c’est cool, tu as déjà vu un match ?  

“Ennuyant”, Arthur hocha la tête, “nous”, Arthur hocha la tête, “Les Serdaigles”, Arthur hocha la tête. Finalement, elle aussi approuva ses propos avant de tout de même nuancer en expliquant qu’il y en avait des plus amusants. Ah oui ? J’aimerais bien des noms alors. Dit-il avec un sourire en coin avant d’ajouter : Inutile de me donner le tien, je le sais déjà. Le bouclé suivi du regard la baguette d’Erin et fut surpris de voir son ballon voler dans les airs avec rapidité. Il le stoppa au dernier moment avec ses mains et sourit. On tient un truc en effet ouais, faut creuser l’idée. Si le magicball voit le jour, je n’oublierais pas de dire que c’est d'abord grâce à une jolie Serdaigle plus fun que les autres. Il reposa le ballon au sol et cette fois, l’envoya plus fort que son dernier lancé.
Erin Erskine
Erin Erskine
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Erin Erskine, le  Dim 21 Juin 2020 - 14:57

Saison 31 - Hiver
PV
Arthur Digler


Arthur trouvait son idée de plantes ensorcelées 'grave cool' et cela la fit sourire. C'est vrai que quand elle y pensait, Erin était vraiment tentée d'en faire son métier. Lui aussi avait l'air de trouver regrettable le fait de ne pas pouvoir s'ouvrir aux deux mondes. Sorciers et moldus. Pourquoi est-ce qu'une harmonie n'était pas du tout envisageable ? Pourquoi est-ce que forcément ça allait mal tourner ? Il y aurait forcément des détracteurs, oui. Mais si tout le monde savait, hé bien la vie des sorciers nés-moldus seraient beaucoup plus facile. Et à force de vivre avec, certaines personnes accepteraient, aimeraient, accueilleraient les sorciers. Comme sa mère. Si elle avait su plus tôt, dès toute petite... Peut-être qu'elle n'aurait pas fait tout ce qu'elle a fait ? Et d'où lui venait cette idée de plantes modifiés ? Oh... Je lis beaucoup. Étonnant oui, je sais, pour une serdaigle. ajouta-t-elle sur un ton sarcastique avant de recevoir une réflexion du gryffondor, lui tirant la langue. Et j'ai été entourée de plantes, de fleurs, depuis toute petite. Je connais leur propriété, j'aime beaucoup les cours de botanique. Enfin, je sais pas, c'est venu un peu naturellement en fait. Elle haussa les épaules et regarda par terre. Elle adorait parler de sa passion mais n'aimait pas bifurquer sur le sujet 'famille'. Trop dangereux.

Elle releva le regard vers le bouclé lorsqu'il lui parla de ses propres projets d'avenir. Voyager, c'était une bonne idée. La France. J'aimerais bien y retourner aussi... dit-elle sur un ton attristé, le regard un peu fuyant. Bon, apparemment, son inconscient la poussait à rester sur le chemin tortueux de son enfance. Sympa. Non, allez, il fallait se reprendre, revenir à Arthur. Pourquoi est-ce que vous êtes venus vous installer en Angleterre avec ta famille ? Ça fait longtemps ?

Et comme pour appuyer son envie de changer de sujet, Arthur commençait à s'exciter en parlant du Quidditch, des balais pas pratiques, du football. Erin lui en fut reconnaissante parce qu'elle se mit à rire de bon coeur quand elle l'entendait parler de ces foutus balais qu'elle n'aimait pas non plus. C'est vrai que c'était un moyen de locomotion franchement pas pratique et puis en faire un sport... Est-ce qu'elle avait déjà vu un match de foot ? Quand j'étais petite, oui, à la télévision. Et allez, c'était reparti... Encore un allé simple pour la nostalgie. Mais pas depuis que je suis revenue vivre avec mon père. Oula, elle avait un peu trop parlé. Son père était sorcier, n'avait pas la télé bien qu'il souhaitait vivre parmi les moldus, il n'avait jamais vraiment apprécié 'la boîte animée'. Il préférait la radio et de toute façon il n'aimait pas le sport. Erin revint au sujet football. Il paraît qu'en vrai c'est beaucoup mieux qu'à la télé... J'ai du mal à imaginer comment ça pourrait être plus palpitant qu'assister à un match de Quidditch, quand même... dit-elle avec un mou songeuse.

Et voilà qu'il se moquait encore des serdaigles. Que c'était vilain ! Mais elle ne le prit pas pour elle, sachant très bien qu'il ne faisait que la taquiner. D'ailleurs, elle crut percevoir comme l'ombre d'un compliment. Puis un véritable flatterie quand il insinuait qu'elle était jolie, plus drôle que les autres bleus et bronze. Non mais vraiment, ces gryffondor... Elle secoua la tête avec un sourire et, sa baguette toujours sortie, lança un #Immobilus quand Arthur lui jeta le ballon un peu plus fort qu'avant. La baguette toujours pointé dessus, l'ayant arrêté dans sa course, elle lui répondit Je pense que c'est moi qui vais inventer ce jeu finalement, t'as pas l'air d'avoir très envie d'utiliser autre chose que tes pieds ! Et j'oublierai pas de dire que c'est un bouclé un peu crâneur mais qui me fait surtout beaucoup rire, qui m'a donné l'inspi'. Puis elle lança un nouveau #Repulso sur la ballon qui fit instantanément demi-tour et repartit tout aussi vite que précédemment, vers le bouclé. Et puis, prise par une envie de l'embêter, Erin pointa sa baguette sur Arthur et lui lança un petit #Titillando.
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Arthur Digler, le  Mer 24 Juin 2020 - 0:44

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal
Saison 31 – Hiver
Avec Erin, LA

Arthur sourit légèrement lorsqu’elle lui tira la langue et leva les mains en l’air, pour se dédouaner de toutes fautes, puisque cette fois-ci, il était innocent, il n’avait fait aucune remarque sur elle et les Serdaigle. Il écouta son explication avec attention et finalement, sa justification était logique. Même si en vérité, il n’y avait pas toujours besoin de logique. Mais, elle, elle avait une passion et elle voulait en faire son métier, cela n’allait pas plus loin. Il leva un sourcil, étonné, lorsqu’elle parla de la botanique. T’arrives à passer au-dessus de De Lanxorre ? Respect meuf. Dit-il avec un sourire aux lèvres. Il n’y avait aucun doute là-dessous. Cette professeure était la plus tyrannique et la pire professeure que Poudlard pouvait avoir. Mais forcément, quand on était bien vu auprès de la directrice... Et, d’ailleurs, selon le lion, elle enseignait aussi la pire des matières puisque lui, avait des résultats catastrophiques en botanique. Il avait globalement du mal à comprendre cet attrait pour les plantes en général de toute façon.

Après tout ce temps, enfin le bouclé eut sa réponse. C’est vrai que s’il avait posé la question de suite, il aurait su beaucoup plus tôt pourquoi elle avait eu l’air si étonnée lorsqu’elle lui avait demandé s’il avait réellement parlé français en jurant. Elle était Française. Il lui demanda tout de même. Oh, tu es Française alors toi aussi… Tu viens d’où ? Erin enchaîna rapidement sur une autre question, qui le concernait encore. Il rit légèrement. Les raisons de sa venue en Angleterre allaient sûrement être obscures pour une élève de Serdaigle. Pour moi. Répondit-il simplement. Lui non plus ne parlait pas souvent de sa famille. Pourtant, c’était loin d’être un sujet compliqué ou gênant pour lui. C’était simplement parce qu’à ses yeux, ce sujet n’avait absolument rien d’intéressant, bien au contraire. Alors il s’en fichait. D’autant plus qu’il ne s’entendait pas très bien avec eux. On est arrivé un an avant mon entrée à Poudlard. Ajouta-t-il avant que le silence ne soit trop long. Mes parents ont jugé que ce serait mieux de me mettre ici plutôt qu’à Beauxbatons. Et ils avaient eu raison. Arthur ne donna pas plus d’explication, mais il ne donnait pas l’impression d’être fermé, alors il était prêt à en donner d’autres si elle le désirait.

C’était en  effet à la télévision qu’on voyait les matchs de football les plus importants. Y assister en vrai, depuis les gradins était très coûteux. Il pouvait comprendre le doute de la Serdaigle, mais ne le partageait pas et ne pouvait pas la laisser penser ça. D’accord, personne ne volait dans les airs, mais les performances sportives étaient plus impressionnantes puisque bien plus présentes. Ok, je peux pas te laisser dire ça Erin. Un jour, je t’amènerai voir un match et je te jure que tu changeras d’avis. C’est un tout ! L’ambiance, la pression, les actions, les stratégies… Tout quoi ! Puis eux au moins, ils font du sport, c’est pas le balai qui fait tout. Il souriait de sa propre mauvaise foi, conscient qu’il n’était pas très objectif. Bien sûr que le Quidditch était sportif, mais pas assez à son goût.

Arthur allait céder aux paroles de la jeune femme et tenter ce fameux magicball. Malheureusement, il n’eut même pas le temps d’arrêter le ballon qu’il se reçut un Titillando. Sans qu’il ne puisse se retenir, il éclata de rire, pris d’une soudaine hilarité. Peste ! Impossible pour lui de se stopper et de stopper le ballon qui lui fonça dans la tête. Douce vengeance, il le méritait. C’était horriblement frustrant et humiliant puisqu’il ne pouvait même pas se défendre. Il attrapa sa baguette, mais il rigolait tellement qu’il ne pouvait pas prononcer une formule correctement. Ah-arrête ça… Il riait au point d'en avoir mal au ventre et ce fut une libération lorsque la jeune femme lança le Finite Incantatem. Il prit le temps le temps de reprendre sa respiration avant de poser un regard taquin sur la jeune Serdaigle. A deux doigts de te lancer un crache-limace Erin… Dit-il menaçant. Oh, mais il pouvait aussi la faire se comporter comme un mouton. Tant de sort pour se venger… Mais comme je suis sympa, je vais juste te confisquer ça… #Accio Baguette. Sa baguette dans sa main droite, celle de la Serdaigle dans sa main gauche. Arthur s’approcha lentement et s’arrêta à quelques centimètres seulement d'Erin. Doucement, un sourire se forma sur son visage. Éternuant faussement, il prononça en réalité : #Aguamenti. Elle se retrouvait maintenant trempée de la tête, jusqu’au t-shirt. Oups... Il s’éloigna, dos à elle et haussa les épaules nonchalamment. Décidément… C’est une habitude pour les filles de terminer mouiller en ma compagnie... C’est dingue ça. Dit-il toujours avec cette même ironie. Un mélange d’arrogance et fatalité.
Contenu sponsorisé

L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours] Empty
Re: L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 L'élève de Poudlard n'est pas matutinal [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Volière-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.