AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 1 sur 1
Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours] Empty
Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]
Elida Cestero, le  Lun 15 Juin 2020 - 10:17

Saison 31 - Début printemps
Avec Thomas

Dans le printemps, il y a de la pluie et du vent, du soleil et des nuages. Aujourd’hui, c’est un grand rayon qui balaie l’Écosse, étonnant puisque nous ne sommes qu’au début du printemps. Il y a des jours comme ça, où tout nous étonne. Mais on ne va pas se plaindre, j’aime bien le soleil et la chaleur, ça rappelle l’Espagne. Enfin, tout est relatif car il ne fait pas vraiment chaud. Peut-être qu’il aurait pu l’être s’il n’y avait pas eu de souffle frais qui rappelle la saison réelle et fait danser les branches d’arbres couvertes de feuilles et de bourgeons prêts à éclore. Douce saison qui tout de même peut être mortelle pour ces petites plantes prêtes à renaître.

Mais moi, avec une cape bien chaude je ne risque rien à sortir des bâtiments protecteurs pour rejoindre le parc ensoleillé. On les sent quand même, les rayons de soleil qui nous brûleraient si on était plus prêts de la boule de feu centrale. C’est qu’il peut être dangereux ce soleil… Surtout en été, si on sort trop tôt dans l’après-midi, il peut nous rendre malade. Par contre, il y a ce vent qui fait voler tout ce qui n’est pas bien attaché, heureusement que j’ai pensé à faire des tresses ce matin. Même dessiner va être compliqué, j’aime pas agiter mes crayons sur une page qui frissonne à cause du vent. Sauf qu’il y a plein d’autres activités à faire !

Alors pour ce matin, je vais au lac. Parce que c’est le week-end et que les devoirs peuvent bien attendre un peu, je préfère profiter du soleil tant qu’il est là. Qui sait, peut-être que cet après-midi il pleuvra ? Ce qui est dommage, ou du moins embêtant je trouve, c’est que beaucoup d’élèves ont eu cette idée. Des petits groupes qui marchent, s’assoient, courent. Partout, des voix qui s’élèvent, des mots qui s’envolent dans le vent pour parvenir jusqu’à mes oreilles non intéressées qui se débrouillent pour être fermées et atteindre le lac dans un calme approximatif. Parce que tout n’est jamais correctement fermé, il y a toujours quelques voix qui entrent. Mais je me concentre sur la musique de ce vent qui passe entre les branches, les feuilles, les fleurs naissantes.

Là-bas, il y a déjà moins de monde. Un peu moins, j’ai certainement connu pire et mieux également. Sauf qu’une école est une école, il y a du monde qui veut, ou doit, apprendre et c’est comme ça. Alors je cherche une place éloignée des autres, proche de l’eau brillante dont la surface est agitée de petites vaguelettes à cause du vent. Il paraît qu’il y a un Calamar géant dedans. Je ne l’ai jamais vu, c’est dommage car j’aurais bien aimé. Qui sait, peut-être qu’aujourd’hui sera un bon jour ? L’idée est plaisante. En attendant, je retire chaussures et chaussettes pour plonger les pieds dans l’eau, comme à l’Océan espagnol : il faut goûter l’eau avec les pieds.

Les orteils se crispent, mécontents. C’est un peu froid, en même temps le soleil n’est pas assez fort pour chauffer l’eau. Et peut-être que le Calamar n’aimerait pas de l’eau chaude ? En même temps, il risquerait de cuire. Mais bon, il doit avoir un peu froid. Je me fais toujours cette réflexion, une espèce de question sans réponse : est-ce qu’un poisson peut avoir froid ? Et bien, ils ne m’ont jamais répondu. Je ne suis même pas sûre qu’il y ait des poissons ici. Qu’est-ce que ça mange, un Calamar géant ? Comme un Calamar, mais en plus grande quantité ? Oui, ce doit être ça. S’il se montre, je le lui demanderais. En attendant, je laisse le regard se perdre dans l’eau, l’esprit se perdre dans les pensées. Ce matin, c’est calme et silencieux maintenant que la bulle est créée.
Thomas C. Hastings
Thomas C. Hastings
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours] Empty
Re: Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]
Thomas C. Hastings, le  Jeu 18 Juin 2020 - 20:27

Les bulles sont faites pour être éclatées
Saison 31 - Début Printemps - Elida Cestero

Mes yeux s'ouvrent sur le plafond du dortoir de Gryffondor. Je me lève mais me laisse aussitôt tomber sur mon lit moelleux. Je n'ai pas envie de sortir. Ce n'est pas parce que j'ai froid, je n'ai jamais froid. Mais j'ai envie de rien faire aujourd'hui. C'est le week-end. Où je pourrais aller ? Je trouve tout de même le courage de sortir de ma couette. Je m'approche de la fenêtre et aperçois quelques rayons de soleil. De nombreux élèves sont dans le parc. Je pourrais les rejoindre, comme ça je serais avec mes camarades. Le dortoir est vide.

Alors je prend des vêtements chauds et descends dans la salle commune. Certains lionceaux sont présents devant la cheminée, je les salues d'un grand "Bonjour" avant de sortir de la salle. Je dévale les escaliers en courant, poussant certains élèves sur mon passage. Je file rapidement dans le parc. Les rayons du soleil tapent sur ma peau, j'avance à travers les groupes de sorciers, m'approchant du lac. Quelques personnes ont les pieds dans l'eau.

Je m'arrête devant le liquide et y plonge la main. Ce n'est pas très froid. Et si je plongeais dedans . Je souris à cette idée. Dommage qu'Ezio ou Roy ne soit pas là. Bon, ça m'étonnerait que le serdaigle plonge, mais ma camarade m'accompagnerait avec joie ! J'enlève mes chaussures et mes chaussettes ainsi que mon pull et mon tee-shirt. Je garde mon pantalon, Faudrait pas qu'on m'accuse de voyeurisme non plus !

Je prends ma respiration et saute d'un coup dans l'eau ! Des gouttelettes tombent de partout sur l'herbe. La vache... Elle est un peu froide quand même ! Bah, au bout d'un moment elle sera chaude. C'est comme à la piscine ! Alors je commence à nager, ne partant pas trop loin de là où j'ai pied. Je sais même pas ce qui vit dans ce lac...

Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours] Empty
Re: Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]
Elida Cestero, le  Dim 21 Juin 2020 - 11:06

Combien de gouttes d’eau y a-t-il dans le lac ? C’est petit une goutte, alors que le lac est grand. Même si le Calamar géant qui y vit doit prendre beaucoup de place… Quelle taille fait-il ? Je n’ai pas trouvé cette information dans les nombreux livres que j’ai lu depuis la rentrée. Il doit quand même être très grand pour s’appeler géant. Un Calamar moldu, ce n’est pas vraiment très petit. En tout cas, soixante centimètres c’est déjà bien… Peut-être qu’il a la taille d’un éléphant, celui du lac magique. Un éléphant calamar… Ou une girafe calamar. Bref, un grand calamar qui prend beaucoup de place dans l’eau qui contient moins de gouttes que s’il n’y était pas. Car le but du début était de compter les gouttes. Mais comment faire ? C’est assez compliqué, toutes les gouttes sont collées, assemblées, mêlées pour former une masse immense, liquide, froide, à la forme du récipient naturel. À l’école moldue, on a entendu parler rapidement de volumes à calculer, des trucs qu’on apprendrait plus tard. Quand on sera plus grand. Mais pas les Sorciers, non ici on n’a pas de mathématiques. C’est assez embêtant, non ? Peut-être que je pourrais demander à Mark pendant les vacances.

Mais voilà que des gouttes s’enfuient du lac, une deux trois, celles-là je peux les compter même si ça reste difficile, elles vont vite ! Pourquoi s’en vont-elles comme ça ? Elles abandonnent toutes leurs sœurs pour venir arroser mes vêtements qui n’ont rien demandés. Fronçant les sourcils, je laisse mes pensées de côté pour relever un peu la tête et observer tout autour. Serait-ce un poisson qui vient de sauter ? Non, c’est un élève. Un élève qui semble s’être dit que c’était une bonne idée de se jeter dans l’eau froide du lac alors que nous n’en sommes qu’au début du printemps. Un élève qui n’a même pas été capable d’aller dans l’eau doucement pour ne pas risquer de vider le lac, déloger le Calamar et arroser tout ce qui l’entoure. Un élève embêtant évidemment, qui ne se gêne pas pour les autres et vient d’interrompre mes réflexions sérieuses sans même y penser. Encore un de ces humains égoïstes qui ne pense qu’à lui. Et encore, il a l’air d’avoir oublié la saison, les températures extérieures et celle de l’eau… Il va être malade. Forcément, c’est obligé. Si ce n’est pas à cause de l’eau froide, ce sera en sortant du lac.

Quel idiot… En plus, il se met à nager. Je crois que son cerveau est trop petit, ou alors qu’il ne l’utilise pas. Ce n’est pas que le Calamar est dangereux, quoique vu qu’il est géant son repas peut changer et devenir humain plutôt que poissons, mais il y a aussi plus loin d’autres dangers. Des créatures marines magiques rapidement étudiées en SACM, certaines peuvent êtres méchantes comme le Strangulot qui est agressif – même si classé pas très dangereux. Et d’autres êtres de l’eau. Et puis quand même, vu qu’il y a un Calamar géant, le lac doit être bien profond au bout d’un moment. Comme un bol à peu près. Alors mettre les pieds juste au bord, ça peut aller, mais y aller tout entier, ça peut être dangereux. Surtout qu’il ne semble pas avoir un esprit très réfléchit. Pourtant, il a forcément un cerveau comme tous les êtres humains et animaux et créatures magiques. Je soupire un peu, qu’est-ce qu’en j’ai à faire de toute façon ? C’est pas ma faute s’il fait l’idiot dans une étendue d’eau qui pourrait être dangereuse. Sauf que les quelques autres qui sont là n’y font pas attention, trop loin et concentrés sur eux-mêmes pour s’y intéresser.

Alors la politesse que Mark m’a apprise revient – je ne peux pas le laisser se mettre en danger comme ça sans savoir ce qu’il risque. Au moins, une fois qu’il sera prévenu et que ce ne sera pas ma faute s’il se noie ou se fait attaquer tandis que je suis là, je pourrais repartir à mon compte de gouttes dans le lac. Heureusement tout de même qu’il n’est pas trop loin, sinon il ne m’aurait jamais entendu. Déjà, il est peut-être sourd. C’est vrai ça, je ne le connais pas, mais ça existe les gens sourds. Malgré cela, je me lance, c’est toujours utile de prévenir. «Tu sais qu’il peut y avoir des créatures dangereuses dans le lac ?» Parce que quand même, c’est une évidence pure que le lac n’est pas non plus très sécurisé. Comme la Forêt Interdite, sauf que le lac n’est pas interdit. D’ailleurs, cette idée me laisse perplexe. «En plus, tu risques d’être malade.» Encore une évidence à laquelle il ne semble pas avoir pensé.
Thomas C. Hastings
Thomas C. Hastings
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours] Empty
Re: Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]
Thomas C. Hastings, le  Sam 17 Oct 2020 - 15:00

Les bulles sont faites pour être éclatées
Saison 31 - Début Printemps - Elida Cestero

L'eau est super froide en fait ! Bon, on est dans un pays nordique mais quand même... Avec la magie, ils auraient pus chauffer l'eau et en faire une super grande piscine ! Au moins, le week-end et durant les vacances on s'ennuierait pas ! On pourrait faire une course de natation entre les quatre maisons, je suis sûr que c'est Gryffondor qui gagnerais ! Parce que c'est la meilleure des maisons ! Même si maman dirait le contraire en disant que c'est serdaigle, même papa le dirais, s'il était en vie. J'essaie de bouger le plus possible pour pas avoir froid mais c'est compliqué.

Je tourne la tête quand quelqu'un me dis qu'il y a des... QUOI ? DES CRÉATURES DANGEREUSES ? Mais pourquoi personne m'a prévenu avant ? Ou alors on me l'a dis en cours. Je me dépêche de sortir du lac, je ne veux pas me faire croquer par je ne sais quel animal ! J'ai pas encore réaliser mon rêve ! Et puis je suis trop jeune ! Et maman, qu'est ce qu'elle ferais sans moi ? Brr... Maintenant j'ai super froid ! Je vais tomber malade... Je prends mes habits et m'approche de celle qui m'a prévenu.

Je me laisse tomber lourdement sur les fesses en soupirant, je croise les jambes et pose ma tête sur mes poings, j'essaie de lire ce que lis la demoiselle mais c'est à l'envers. On dirait qu'elle sait beaucoup de chose, peut-être qu'elle connais un sort pour que je me réchauffe ?!? « Tu connais un sort qui pourrait me donner chaud ? Et comment tu sais qu'il y a des créatures méchantes là-dedans ? Et tu lis quoi ? » Son livre il à l'air d'être très compliqué à comprendre ! Bon, je vais remettre mes habits, peut-être que je sécherais un minimum. Et puis si cette jolie fille veut pas de moi, j'irais dans ma salle commune, au moins le feu me réchauffera. Mais bon, je préfère largement être ici avec elle.

Contenu sponsorisé

Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours] Empty
Re: Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Les bulles sont faites pour être éclatées - [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.