AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 1
Ce qui est mort ne saurait mourir (RP unique)
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Ce qui est mort ne saurait mourir (RP unique) Empty
Ce qui est mort ne saurait mourir (RP unique)
Historia K. Helsing, le  Mer 17 Juin 2020 - 19:09

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autodestruction, Décès, Substances illicites, Substances licites, Violence (psychologique), Violence (physique)suicide






Saison 31
Automne

C'est une belle nuit de pleine lune, mes favorites. Je me suis habillée simplement aujourd'hui, vêtue d'un simple tee shirt blanc et de mon jean, je ne suis me suis ni maquillée ou autre. J'ai envie d'affronter la mort le plus simplement.
Car oui, j'ai aujourd'hui décidé de mettre fin à mes jours.
Je marche lentement dans le petit village endormi, les mains dans les poches et le regard dans le vide, je décide de m'asseoir sur un banc au bord de la mer près d'un petit port et de profiter une dernière fois de la nuit. La lune semble me regarder et veiller sur moi, j'ai presque l'impression qu'elle me chuchote de venir la rejoindre la haut.
Patience. Je songe avec un sourire.
Ce choix n'a pas été précipité ni sur un coup de tête, je l'avais mûrement réfléchi depuis des mois.
Quelles en sont les raisons ?
Tout simplement car je n'ai pas trouvé de raison suffisante pour rester en vie.
Et non la perspective d'un boulot ch*ant à supporter des collègues aux conversations vides, de pondre des chiards ingrats et insupportables,  de vivre avec un mari qui deviendra bedonnant et infidèle. Tout ça entourée de gens ne pensant qu'à critiquer, se faire remarquer et consommer ne me réjouis pas assez pour rester. Non, décidément je ne suis pas faite pour ça.
Alors pourquoi me fatiguer ?
Et j'ai toujours senti ce sentiment de vide en moi, et une sensation de faiblesse. Comme si j'avais un détraqueur invisible près de moi, me vidant de mes forces.
Il y a bien ma sœur qui compte pour moi, la seule personne que j'ai su aimer. Mais elle sera bien mieux sans moi, mon éloignement la faisait trop souffrir, j'ai d'ailleurs mis fin à tout souvenir de moi de sa mémoire.
Quand à mes parents je n'ai rien fait, aucune lettre, ni même sortilège. Je veux qu'ils souffrent pour m'avoir mis au monde, et ils le méritent de toute façon.
Bon assez de rêver, je sors mon poison délicieusement concocté à base de plantes mortelles et d'un puissant somnifère que je porte à mes lèvres. Elle a bon goût, légèrement sucré, je l'ai préparé en y ajoutant du bon goût, mon dernier plaisir.
Je pousse une profonde inspiration et ferme les yeux, faire ce dernier choix est difficile. Je n'ai jamais affronté la mort,  mais maintenant je la sens avancer de plus en plus vite. Sans réfléchir plus longtemps j'avale le contenu de fiole d'une traitre. Je ne sais pas combien de temps elle va prendre pour agir, mais la mort est assurée, c'est le plus important. Je m'allonge doucement sur le banc, et regarde les étoiles et la lune au dessus de moi. Tout est si paisible, je n'ai plus qu'à attendre la grande faucheuse à présent, elle ne devrait pas tarder.
Mes yeux commencent déjà à me piquer, le poison commence à travailler, le brouillard s'empare de moi. Je ne résiste pas, je ferme les yeux et je sens un sourire se former sur mes lèvres, ça sera aussi doux que s'endormir.

La douleur, pourquoi la mort se doit d'être douloureuse ? Je ressens tout mon corps brûler, mon cœur battre comme si il allait exploser. Et ça semble s'éterniser, je n'imaginais pas le passage dans l'autre monde aussi douloureux. J'ai envie d'hurler mais tout mouvement me semble impossible, je suis comme bloquée sous un sortilège coloris.
Combien de temps se sont écoulés ? Impossible à dire des heures ou des jours peut être. J'ai l'impression que tous les organes en moi sont en train de fondre. Comme si mon sang est devenu un acide puissant détruisant tout sur son passage.

Soudain tout s'arrête, j'arrive enfin à pousser un hurlement et me relever. Pourquoi je ne suis pas dans l'autre monde ?  Je n'ai absolument pas changé d'endroit, pourtant j'ai l'impression que quelque chose à changé. Suis-je revenue en fantôme ? Une sensation désagréable me parcours le corps, j'ai une envie furieuse de tout détruire.
La port commence lentement à se réveiller, il doit être très tôt car les premiers dockers sont ici. J'ai visiblement passé plusieurs heures ici.  Comme contrôlée par une force extérieur je m'avance vers eux, les contemplant quelques secondes. Aucun ne me remarque, ils semblent concentrés dans leur tâche monotone, dans un nouveau excès incontrôlable je bondis sur le plus proche de moi et lui arrache subitement la gorge avec mes dents. Mais que m'arrive-il ? Qu'est-ce la mort a fait de moi ? Les autres paniquent et s'enfuient dans tous les sens, moi je reste hypnotisée par le corps du malheureux au sol. Enfin particulièrement par le sang qui coule de sa gorge, je m'agenouille près de lui et lèche quelques gouttes.
Ces quelques gouttes ont l'effet d'une bombe sur moi, si bien que je plante complètement mes crocs pour en aspirer plus. Je me sens revivre, et comme remplie d'une nouvelle force. Probablement la meilleure sensation que je n'ai jamais ressenti. Je vide complètement le corps de son sang, me sentant légèrement apaisé et moins furieuse.

Me relevant je suis prise d'un élan de panique, mais que suis-je devenue ? Impossible que je sois un fantôme. Je prends la fuite moi aussi, courant à toute allure jusqu'à une petite foret, je ne me souviens pas d'être aussi rapide. Je m’assoie contre un arbre, tâchant de me remettre les idées en place, je sens comme une boule près de ma poche. Surprise, je tire dessus, c'est une note, curieuse d'en savoir plus je la déplie. Ces simples mots sont écrits d'une belle écriture italique : Ce qui est mort ne saurait mourir mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Page 1 sur 1

 Ce qui est mort ne saurait mourir (RP unique)


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.