AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Histoire de la Magie
Page 4 sur 4
Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Esme Lario
Serpentard
Serpentard

Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Esme Lario, le  Dim 12 Juil 2020 - 11:11

Esme réfléchissait. Leur prof leur avait dit de remonter assez loin, pour comprendre le mystère qui entourait la Bataille de Poudlard.
Malheureusement, pour Esme, tout ça était assez neuf, elle n’avait lu que le livre, qui fournissait des infos globales, et quand Esme parlait en classe, elle souhaitait le faire pour une raison pertinente.
Mais la rien n’est lui venait.
Pourquoi Harry Potter avait-il quitté Poudlard en 7ème année ? Comment avait-il fait pour vaincre Voldemort...
Mais surtout, comment en était on arrivé à la ?
Puis, Esme eu une (petite) illumination.

« Nous sommes chacun déterminé par nos parents, aussi bien pour notre physique, que pour notre caractère, et même souvent dans nos habitudes de vie. » Elle essayait de mettre le contexte pour qu’on comprenne la ou elle voulait en venir, aussi, elle continua :
« Mais, en plus de ces traits génétiques, on peut aussi développer de la magie. Et ce dans n’importe quelle famille, même chez des...moldus » elle avait encore du mal avec le terme,
« Et donc, on a la magie héréditaire des deux parents sorciers, ou alors que d’un seul, ou alors de personne. On a même dans des familles qu’on détermine comme « pures » des gens qui n’auront pas de magie du tout. Le problème, même si ça ne devrait pas en être un, c’est que il y avait des gens qui se croyaient supérieurs, parce qu’ils étaient depuis longtemps dans des familles de sorciers. Ils se sentaient donc supérieurs aux sorciers qui avaient des parents moldus, ou même les sang mêlés. » Elle s’arrêta deux secondes pour mieux reprendre
« Voldemort méprisait ces gens là, et, ce qu’il a voulu entreprendre, c’est de les éradiquer. Un génocide quoi. Donc je crois que ça part de la, les rancœurs, la haine humaine envers le différent. »

Elle referma la bouche. Elle avait fait un sacré discours, et elle ne savait pas bien s’il avait été pertinent comme elle l’avait souhaité, elle avait quand même l’impression d’être partie dans tous les sens.  Elle baissa son regard sur son bureau, y trouvant une petite reliure ou elle fit passer son doigt pour éviter un éventuel regard trop insistant de quiconque.
En fait, en y réfléchissant un peu plus longtemps, et en repassant dans sa tête les derniers mots qu’elle avait dit, Esme avait l’impression que sa remarque avait été assez inutile.
Elle se mordit la joue et se promit de lire plus le livre de l’Histoire de la Magie. Elle ne pouvait se permettre aucun écart, et surtout aucun retard vis à vis de ses camarades qui connaissaient probablement mieux qu’elle le monde sorcier.
Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Gabin Šprajc, le  Lun 13 Juil 2020 - 11:37

Les réponses fusaient dans la salle de classe et bientôt, Miss Underlinden apporta des premiers éléments de réponse. Des réponses qui se formulèrent ensuite en de nouvelles questions, instaurant ce jeu de "question-réponse-question" qui poussait les élèves à réfléchir encore et encore. Gabin écoutait les paroles de ses camarades. Adams, à ses côtés, semblait particulièrement intéressé. Il raconta avec un certain brio et clarté l'histoire du Diadème de Serdaigle. Une histoire des plus connues pour les bleus et bronzes, étant donné que cette artefact provenait de la créatrice de leur maison.

Le brun hésita quelques secondes. Sa réaction aux propos de Adams aurait-elle pu être acceptable ? Car oui, il ne faisait aucun doute qu'une nouvelle fois, c'était la maison des aigles qui était à l'honneur. Après tout, Harry Potter et l'Homme Sans Nez étaient venus exprès au château pour récupérer le joyeux des bleus et bronzes. Les autres maisons pouvaient-elles se vanter d'être aussi intéressante ? Les serpents avaient donné naissance à un Dictateur sorcier, les lionceaux avaient créée une épée inutile alors que les combats se déroulaient à coup de baguette magique et les blaireaux... Ils étaient vachement gentils et sympa.

De nouveau, Gabin leva la main afin de prendre la parole. Etait-il vraiment le seul élève poli et courtois de ce cours ? Enfin. Il se racla la gorge avant de s'exclama: Si mes souvenirs sont exactes, je crois avoir lu que l'Homme Sans Nez avait prit le contrôle des institutions détenant le pouvoir décisionnel du monde sorcier anglais ainsi que la direction de Poudlard. Une stratégie qui lui permettait d'accessoire sa domination sur l'ensemble du Royaume-Uni et lui permettant de faire de Harry Potter un criminel. C'est pour cela que ce dernier s'est retrouvé hors de Poudlard pour sa dernière année n'est ce pas ? Il ne pouvait tout bonnement pas revenir ici, sinon c'était un aller simple pour Azkaban. Un mince sourire narquois se dessina sur ses lèvres avant de rajouter arrogamment: Tout comme le Directeur de Serpentard.

Le franco-slovène ne pouvait décidément pas s'empêcher de lancer quelques piques à l'encontre des autres maisons. Préserver la dualité et la compétition entre les élèves n'étaient-ils pas les meilleurs moyens de les pousser à faire des choses extraordinaires ? Enfin, si seulement quelques-uns sortaient un peu de l'ordinaire.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Daisy Wellington, le  Mar 14 Juil 2020 - 11:43

Je regarde tour à tour Autumn et Arthur. Je me sens tiraillée par les deux. Jouer et me laisser aider ? Ou écouter ma mauvaise conscience ? Car oui ... je pourrais accepter de me faire aider. En temps normal je l'accepte même. Mais est-ce que jouer et volontairement rien glander pendant que ma voisine se tape tout le boulot ? Ça ne serait tellement pas correct de ma part. D'elle moins que d'une autre je voudrais profiter.

Alors encore une fois, sans rien m'imposer, juste en me montrant un chemin différent, ma voisine me pousse vers la "bonne voie". Celle du travail et de l'effort. Je regarde Arthur. Je lui répond par un sourire. Allez juste un petit message. Ça prend deux secondes de mon attention.

Je prend le papier tendu par Morgana. Lis le "poulet". J'écris une suite inspirée et plie à mon tour, laissant le mot "route" visible.

papier plié:
 

Et fidèle à la promesse que je viens de me faire, je me reconcentre immédiatement. M'aidant de la prise de note de Lilly, je copie ce qui est dit en cours. Suivre, suivre à tout prix pour essayer de capter les éléments importants. Harry Potter, Horcruxe, diadème magique, Voldemort ... Tout ça finira par faire sens dans ma tête si j'écoute.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Kohane W. Underlinden, le  Ven 17 Juil 2020 - 17:35

Désolée de mon retard

Ezequiel donne la date pour recontextualiser l'événement. En silence, j'acquiesce doucement. Puis il parle de la prophétie, développant un peu son propos.
Je me dirige vers le tableau et commence à noter les mots clé des événements énumérés. Nous avons donc


Prophétie


Je balaie la salle du regard, cherchant qui d'autre voudra apporter sa pierre à l'édifice. Cela ne m'étonne qu'à moitié que Benedict se porte volontaire pour raconter une histoire -concernant en plus sa propre maison. Il a beau être un peu excentrique -égocentrique- sur les bords, il connaît tout de même un paquet de trucs.
Je note


Diadème de Serdaigle


et quand je me retourne, le jeune Adams est en train de circuler librement entre les rangs. Je ne cherche pas à l'en empêcher, me contente d'un sourire amusé tandis qu'il atterrit, in fine, devant le bureau. Pour peu, je le laisserais bien faire cours à ma place, tiens.

-Ton histoire est juste, je lui réponds, lorsqu'il termine.

Puis, d'un mouvement du menton, je l'invite à se rasseoir. A moins qu'il n'insiste vraiment pour faire le cours à ma place. J'irais me boire une bièraubeurre aux Trois Balais en attendant. Bon deal, non ?
...
Non, d'accord. Je ne suis pas sûre que Poudlard apprécierait.
Lilith prend la parole, posant une question.

-Tu as raison, je commence. Le diadème de Serdaigle, par exemple, faisait partie de ces objets qu'Harry a dû détruire pour pouvoir, par la suite, vaincre Voldemort. Les objets en eux-mêmes n'étaient pas le problème. C'est plutôt ce que Voldemort en a fait.

J'ai un léger temps d'hésitation. Il y a deux cents ans, on ne parlait pas d'Horcruxes, le sujet, profondément lié à la magie noire, étant tabou. Maintenant, c'est un peu entré dans l'Histoire, étant donné tout ce qu'on sait notamment de la dernière guerre sorcière. Mais jusqu'à quel point pouvons-nous aborder ça avec des élèves ?

-J'ai parlé des Horcruxes, qu'Harry recherchait, ce qui l'a conduit jusqu'à Poudlard, juste avant la bataille. C'est précisément ces artefacts-là qu'il s'est efforcé de chercher pour mettre fin à l'ascension de Voldemort. Sachez qu'un Horcruxe est le résultat d'une magie noire particulièrement sombre et puissante, réalisable par très peu de monde et, surtout, complètement interdit et immoral.

Je veux bien admettre que j'ai moi-même ma part sombre que j'aime et exalte, un Chaos qui me fait tenir et des pas qui m'ont conduite à croiser ceux d'Ombres Masquées. Mais quand il y a des vies en jeu, quand il s'agit de tuer pour son propre égoïsme, je ne peux pas cautionner.
Esme prend ensuite la parole. J'aime bien sa vision des choses. Très large. A remonter très loin dans le temps. La haine de l'autre. Qui est le point de départ de tout un tas de chose.


Haine des autres. Génocide. Statut de sang


Un sourire amusé en entendant Gabin parler de "l'homme sans nez". Et je complète la liste au tableau :


Prise de pouvoir


-Vous avez pas mal d'éléments épars. Ce que je veux que vous compreniez c'est qu'en Histoire, un événement en lui-même ne suffit pas à le comprendre. Le contexte est important. Et pour bien comprendre un contexte, sa chronologie est plus qu'essentielle. Comme nous avons un recul assez important sur des faits s'étant produits il y a près de deux cents ans, nous pouvons avoir une vision globale de ce qui s'est passer. Et comprendre les mécanismes qui ont entraîné tel et tel événement, jusqu'à aboutir à son point culminant -souvent une bataille décisive dans un contexte de guerre, comme celle de Poudlard.

Je fais une pause, pour les laisser digérer un peu toute cette réflexion. Alors que mon regard s'égare un peu entre les rangs et sur les élèves, je remarque du mouvement, du côté de chez Daisy. Mise à part qu'elle copie sur sa voisine parce qu'elle n'a, apparemment, pas pris de notes, je crois bien qu'elle a fait autre chose.

-Daisy, je lance alors, me détachant du tableau pour me rapprocher des premiers rangs, que penses-tu de l'affirmation de Fañch de tout à l'heure, à savoir que l'Histoire est écrite par les vainqueurs ?

Je ne connais pas tellement Daisy. Tout ce que je sais d'elle, ce ce que j'en ai vu aux Trois Balais -shootée aux Lisounours. Mais j'ai l'impression qu'elle veut faire des efforts. Elle ne doit juste pas assez en connaître sur le sujet pour apporter des éléments de connaissance factuelle. Alors peut-être qu'avec une question ouverte demandant une réflexion personnelle, elle y arrivera davantage.
Détachant mon regard de la jeune Poufsouffle, je porte à nouveau mon attention sur l'ensemble de la classe :

-Votre avis sur la question est aussi le bienvenu.

Spoiler:
 
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Fañch Guivarch, le  Ven 17 Juil 2020 - 18:32



Fañch Guivarch rp numéro 494 :

Le géant écoutait attentivement ce qui se disait dans la classe, le sujet était intéressant et permettait d'aider à savoir qui se situait où dans la guerre qui se jouait dans les ombres. L'enseignante n'avait pas l'air fermé au débat et elle semblait ouverte d’esprit, c'était une bonne chose que la personne en charge de l'éducation du futur du monde magique ne soit pas un pion du ministère.

Ensuite le celte fut déçu qu'une camarade de sa glorieuse maison soit tombé dans les pièges mesquins de la propagande, si seulement elle savait qui était les vrais monstres sans foie ni lois qu'on appelle "aurores".

Enfin un autre élève prenait la parole, un aigle, qui avait des propos un peu plus raisonnés. Le breton se tourna alors vers lui en demandant à mi-voix.


Et tu ne penses pas que si Voldemort avait gagné on serait en train d'étudier les crimes d'Harry Potter et le pourquoi du comment il était le méchant ?


Sa voix était neutre, tout comme son visage dont le marbre bloquait les émotions qui voudraient s'y graver. L'orvet voulait savoir si Gabin voyait plus loin que la propagande du ministère.

L'enseignante prit encore une fois la parole puis quand cette dernière eut terminé le serpentard leva la main pour poser une question dont le but était de mettre un coup de pied dans la fourmilière. Mais bien évidemment il ne voulait pas non plus attirer l'attention sur lui donc il se contenta de la poser le plus innocemment possible.


Est-ce vrai qu’après la guerre certaines personnes qui était sous impero ont injustement fini leurs jours à Azkaban ?
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Daisy Wellington, le  Ven 17 Juil 2020 - 19:01

Oh ciboulette, une question directe qui me cible. Vite j'affiche mon plus beau sourire innocent (pas louche du tout) que des générations d'élèves avant moi ont arboré pour essayer de faire passer le message à un enseignant "Non non, j'ai absolument rien à cacher, tout baigne". Un sourire innocent qui n'a sans doutes convaincu aucun professeur digne de ce nom au cours des siècles mais je n'en ai pas forcément conscience.

Bon. Au moins la question est moins difficile ! C'est même facile de broder dessus. Alors j'ouvre la bouche pour répondre. Mais je suis interrompue par Fanch qui me devance. Je fronce les sourcils, un peu déstabilisée par l'intervention du 7e année. Et vite je reprend la parole avant que quelqu'un d'autre dise un truc encore plus intelligent avant moi, ce qui me ferait invariablement passer pour une truffe après.

-Ben ... heu ... j'imagine que si les méchants avaient gagné ils auraient dit qu'ils avaient sauvé la race sorcière de je sais pas trop quoi et que Harry Potter était un terroriste ou un fouteur de troubles ? Et ils l'auraient appris à Poudlard ... Et ils auraient été crus parce qu'il y aurait plus eu que des enfants de sangs purs à Poudlard pour les écouter ... qui eux même l'auraient répété à leurs enfants.

Bon c'est décousu mais l'idée est là ... Ça me parait quand même pas si mal pour un truc improvisé à l'arrache.
Lilith A. Strix
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Lilith A. Strix, le  Ven 17 Juil 2020 - 20:05



Bon. Encore une fois, Miss Underlinden n'avait pas vraiment répondu à l'une de tes questions. Cela te frustrais d'autant plus alors tu pris une mine un peu renfrogné et décida de ne plus parler pour cette partie du cours. Tu aurais aimé qu'on te dise que les morceaux des "horcruxes" faisait aujourd'hui parti d'un musée ou était exposé au Ministère... ou voir même étaient tous détruits. Après tout, pourquoi pas détruire quelque chose qu'on ne voulait plus montrer ou voir se reproduire? Quelque chose que l'on pensait être prohibé. Tu écrivis la plupart des phrases de la professeure sur ton parchemin. Tu avais l'habitude d'écrire vite. Tu faisais quelques fautes légères ici où là, parfois écrivait un mot de manière phonétique sans t'en rendre compte. Mais l'essentiel était là, sur le parchemin visible pour ton amie. Tu avais remarqué qu'elle avait fait énormément d'effort, et tu étais très fière d'elle. Tu le lui dirais à la fin du cours. C'est une promesse que tu te faisais. Tu observas les mouvements de ton amie. A défaut de perdre patience auprès de la professeure. Elle avait les sourcils un peu froncés, le parchemin du jeu d'Arthur était passé dans de nouvelles mains plus loin. Tu remarquas qu'il n'était même pas venu entre tes doigts et ça te faisait plaisir. Tes amis savaient que tu ne voulait pas être déconcentrée.

Et puis... Miss Underlinden interrogea Daisy. Daisy, que penses-tu de l'affirmation de Fañch de tout à l'heure, à savoir que l'Histoire est écrite par les vainqueurs ? Tu te figeas, toi, ton bras, ton poignet et la plume que tu avais entre l'index et le pouce. Ta nuque se raidit. Tu devais être aussi stressée que la belle Poufsouffle qui était à tes côtés. Te mordillant les lèvres, tu attendais la réponse de Day lorsque... lorsque le Serpentard pris la parole à sa place. Tu le fusillas du regard. Comme tu n'avais jamais regardé quelqu'un avant aujourd'hui. Day avait déjà des difficultés à ce cours, il était inutile de couper ou prendre la parole avant qu'elle ne commence. Tu le fixa, bougeant ta tête à gauche et a droite, gardant l'air dans tes poumons. Si tu pouvais lui lancer un maléfice, tu aurais pu le lancer rien qu'avec le regard. Furcifer, qui trainait sur la table, laissait échapper une légère fumée grise et le bois de la baguette chauffa quelques instants. Tu attendais la réponse de Day, si elle était incapable de répondre tu le ferais à sa place. Tu dirais que tu n'étais pas d'accord. Que l'histoire était écrite certes, par des vainqueurs mais qu'elle était réécrite ensuite pas d'autres historiens de d'autres époques et d'autres siècles. L'histoire bougeait, n'était pas figée. Qu'on apprenais de nouvelles choses qui étaient perdus, avaient été détruites. Et qu'Harry Potter et la rébellion ne serait pas vu comme des terroristes. Mais que sous Voldemort, ils n'auraient simplement pas existé. Stratégiquement montrer la puissance d'un mage, et non pas sa faiblesse. Ne pas proposer un plan d'échappatoire, créer de nouvelles rébellions.

Mais, contre toute attente, Day avait répondu. Certes, ce n'était pas ce que tu aurais dit, mais qu'importe. Elle avait réussi à parler malgré la minable tentative de déstabilisation de l'apprenti sorcier prénommé Fanch. Tu étais tout sourire. Tu rayonnais. Si tu pouvais applaudir, tu ne te serais pas gênée. Tu donnas un discret coup de coude sous la table à ta blairelle favorite, puis lui lança un clin d’œil. Pas de doute, tu étais fière d'elle. Et tu serais toujours fière d'elle. Pour ce qui étais la question de Miss Underlinden, tu ne proposas même pas ton opinion sur le sujet. Est-ce vrai qu’après la guerre certaines personnes qui était sous impero ont injustement fini leurs jours à Azkaban ? -Tiens, un adepte du réponse/question comme moi.- Tu avais beau reprocher le serpent d'avoir été un incorrigible petit c*n, tu ne pouvais, en revanche, qu'admettre la pertinence de cette question. Tu te reconcentras sur le cours, notant tout ce qui avait été dit notamment les réponses de Fanch, de Day  et ton opinion. Tu entouras cette dernière d'un cercle presque ovale et l'illustrait de points d'interrogations. Furcifer ne lançait plus de fumée. Ne chauffait plus. Si tu étais encore en colère à propos de l'intervention du jeune homme, tu étais de nouveau concentré sur le reste.



Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Benedict Adams, le  Dim 19 Juil 2020 - 14:22

J'aime vraiment beaucoup Miss Underlinden. Je crois qu'elle rentre dans mon top de mes professeurs préférés de Poudlard, et haut la main en plus ! Elle, elle reconnaît mon talent d'orateur. C'est probablement une vraie historienne qui aime les vraies histoires, comme moi. Même si elle aime aussi sans doute l'Histoire de base, vachement moins intéressante. Du coup, tout content qu'elle annonce à tout le monde que mon histoire est juste, je sautille jusqu'à ma place pour m'asseoir directement sur la table plutôt que sur la chaise. C'est que je préfère être un peu en hauteur.

Y'a Gabin qui répond aussi, et si je suis sûr qu'il a raison sur toute la ligne, son allusion à Élius ne me plaît pas beaucoup. J'en perds même mon sourire éblouissant le temps de quelques secondes. Heureusement je le retrouve bien vite pour écouter d'une oreille distraite tout ce qu'il se dit. La prof lance un débat sur l'histoire écrite par les vainqueurs, mais franchement, c'est bien peu intéressant, comme les gens qui prennent la parole. Alors je porte mon attention sur Gabin.

- Tu sais, le Directeur de Serpentard il n'aurait jamais dû se retrouver à Azkaban. Il est très gentil. Et la plupart des Serpentards sont cool. Genre ma soeur est géniale !

Il faut que je lui ouvre les yeux. Notre maison est sympa, mais c'est pas la meilleure. J'aurais rêvé d'être Serpentard, pour faire comme Velina et Angie. Je me serai beaucoup moins ennuyé là-bas qu'avec les Serdaigles. A part Gabin, ils sont vraiment chiants.
Esme Lario
Esme Lario
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Esme Lario, le  Ven 24 Juil 2020 - 15:26

La professeur avait repris la parole plusieurs fois, pour répondre à chacune des remarques, ou presque, des élèves. Esme aimait bien sa façon de faire, assez complète.
Elle essayait au plus d’analyser ses comparses dans leur manière de penser. Un autre Serpentard qu’elle, immense à l’air bougon, semblait vouloir faire passer son avis sans vraiment le dire à voix haute. Et de ce qu’Esme en avait compris, elle n’était pas d’accord. Ou du moins elle ne le comprenait pas vraiment, alors dans ces cas là, Esme se raclait la gorge, fixait la personne en question et prenait la parole à voix haute.
Qu’est-ce que tu veux dire par la ? Enfin, évidement que si Harry Potter avait perdu, et Voldemort gagné, on aurait dit d’Harry Potter qu’il était le méchant dans l’histoire. Mais ça c’est logique... Pourtant, si maintenant tu insinues que on ne sait pas vraiment si Harry Potter à l’époque était bon ou non, c’est que tu n’es pas vraiment renseigné sur laffaire.

Esme fit une pause. Elle prenait un risque en prenant la parole ainsi, déjà de s’exposer, mais aussi car elle même ne connaissait pas très bien l’histoire de cette bataille. Elle tempéra donc son discours
Bon, après il est vrai qu’on ne peut pas être à 100% sur aujourd’hui que le gouvernement a pas trafiqué les livres d’histoires en plaçant Harry Potter comme extrême héros, avec des idées toutes plus parfaites les unes que les autres... Mis bon, dans le fond, est ce qu’on en a quelque chose à faire vraiment ? Pour moi ce qui compte, c’est le message et la cause défendue. Ils ont défendu la vie des moldus, des enfants sorciers de moldus, ainsi même que tous ceux qui se rapprochait d’eux, et ça pour moi c’est ce qui Compte. A moins que tu ne veuilles dire que tout ça ne peut pas en fait être considéré comme étant « bien », et que le bien c’est dictateur Voldemort qui tue tout le monde ?

Sur sa dernière phrase, Esme avait encore haussé le ton. Ce sujet particulièrement lui tenait à cœur en vue de son histoire personnelle avec sa soeur. Elle n’avait pas exactement compris ou son camarade avait voulu en venir, mais ce dont elle était sûre était que cette guerre avait été nécessaire, et que peu importe si Harry Potter était vraiment l’incarnation du bon/bien, il s’était battu pour les droits des plus faibles, et avait défendu tous les autres.
Et ça c’était le plus important.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Kohane W. Underlinden, le  Sam 25 Juil 2020 - 13:03

Avant que la Poufsouffle ne réponde, c'est le grand Serpentard qui prend la parole, s'adressant à Gabin. Avant de poser une autre question. Celle-ci me fait un peu froncer les sourcils. Il n'aura probablement jamais -ou du moins pas de suite- de réponse exacte. Vu que toutes les versions dont nous disposons racontent la même chose :

-De ce que nous savons, les partisans sous impero ont bénéficié d'une prise en charge à Ste Mangouste.

Après, rien n'exclut des erreurs judiciaires ou des coups en douce. Mais ça, évidemment, aucune version officielle n'en atteste. Ce serait comme se balancer un stupéfix à soi-même. Ou une balle dans le pied, comme le disent les Moldus.

-Néanmoins, il faut avouer que l'après-guerre, dans ce qu'elle a demandé de restructuration et reconstruction est une période pour le moins un peu floue. On a divisé le monde en gentils et méchants, en noir et en blanc, en Mangemorts et Ordre du Phénix. Les manuels d'Histoire, les sources qu'on a mises à notre disposition, les discours tenus vont en ce sens. Peut-être que l'Histoire aurait besoin que quelqu'un se penche davantage sur cette période, avec un regard différent ?

J'ai un rapide sourire, petit haussement d'épaules. Je ne peux pas, en tant que professeure, entretenir des théories non appuyées par des sources claires. Mais se méfier des discours officiels, c'est aussi ce que je fais de mieux dans mon moi intérieur. Alors tout ce que je peux proposer, c'est de laisser une porte ouverte. Et peut-être que des recherches futures montreront les failles qui ont agité le Ministère de l'après-guerre.
Mon attention revient sur Daisy, qui semble hésitante, un peu surprise sur le coup de ma question. Sans doute qu'elle ne s'attendait pas à ce que je vienne la chercher jusque dans son terrier qu'elle s'est construit pour faire passer l'heure. Elle essaie d'inverser les points de vue, renverser les valeurs qu'on attribue aux uns et aux autres. Si Voldemort avait gagné, le parti adverse aurait été taxé de méchants, terroristes.
Les questions de bien et de mal semblent animer les coeurs. Esme, une autre Serpentard, prend la parole, ne comprenant pas cette inversion. Elle a l'air même un peu agacée sur la fin, son ton monte. Je décide d'intervenir :

-Les notions de bien et de mal sont compliquées à définir. Et, bien que l'Histoire juge et condamne les actes, débattre sur le bon et le mauvais n'est pas vraiment son rôle.

C'est plus la philosophie, l'éthique, la morale qui vont se pencher dessus.

-Je comprends néanmoins ta réaction. Pourtant, Daisy n'a pas tort. C'est le parti dominant qui finit par imposer sa loi et son point de vue. Des choses qui peuvent paraître bien dans un monde seront mal dans un autre où le point de vue dominant est différent, porte des valeurs différentes. Il y a, bien entendu, des universels : attenter à la vie de quelqu'un, massacrer des populations, est condamnable. Mais ici nous ne parlons pas tant de savoir ce qui est bon ou mauvais que de ce qu'en dirait le discours officiel.

Je fais une petite pause, pour laisser le temps aux élèves de réfléchir, noter.

-L'Histoire est construite par ceux et celles qui ont le pouvoir. Dans le cas d'une guerre, par ceux et celles qui la gagnent. On pourrait en discuter encore très longtemps, et ce n'est pas ce sur quoi je voulais vous faire travailler à la base. Mais si la question vous intéresse, on peut en discuter à la fin du cours.

Et ça pourrait clairement être une notion sur laquelle faire travailler les élèves, je songe, un peu rêveuse. Les conduire à adopter un esprit critique avant d'entamer leur vie d'adulte... Hm... oui... j'y réfléchirai sérieusement à la rentrée. Sans doute que plusieurs d'entre eux ne seront plus là. Mais ça servira aux promotions suivantes.

-En tout cas, sans aller plus dans les détails, gardez bien ça en tête : toujours se demander qui sont ses sources. Lorsqu'on s'intéresse à l'Histoire, il faut avoir conscience de qui parle, qui écrit, quelles sont ses positions politiques, ses idées. Et, ainsi, toujours interroger ce que vous lisez. Sans verser dans la paranoïa d'y voir du mensonge partout, il est néanmoins intéressant de se poser des questions. Et, surtout, de croiser vos sources.

Une nouvelle pause. Un sourire.
Puis, soudainement, je frappe des mains, comme pour les sortir de leur torpeur :

-Bon ! Pour la dernière étape de ce cours, je vais faire de vous des rats de bibliothèque ! Vous pouvez emballer vos affaires, nous allons nous perdre dans des livres.

La suite du cours se déroule à la bibliothèque !
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Elida Cestero, le  Lun 3 Aoû 2020 - 18:24

Je coupe mon post en deux, j'espère que ça ne pose pas de problème
Je suis désolée de poster si tard !
L.A. de
Thomas et Daisy accordés

Thomas ralouille un peu, mais il parle tellement que j’arrête rapidement de l’écouter. Il ne faut pas exagérer non plus, je peux faire des efforts mais il y a des limites. À la place, je regarde les autres élèves entrer, un grand Serdaigle un peu étrange, embêtant mais assez gentil, puis un grand Poufsouffle que j’ai déjà vu dans plusieurs cours. Derrière nous, les conversations continuent sans hésiter : des élèves bavards, joyeux. Parce que le cours n’a pas commencé ou parce qu’ils sont contents d’être ici ? Que ce soit l’un ou l’autre, ça ne change rien : ils parlent. Mais le cours finit par commencer lui aussi, alors il faut se concentrer malgré le beau soleil dehors dont parle la professeure. Elle parle aussi du tableau, tableau que je n’ai pas pensé à regarder. Je lève la tête, curieuse. La bataille de Poudlard ? On s’est battu dans cette école ? Si on en parle dans un cours d’Histoire de la Magie, c’est que ce n’est pas une bataille entre deux élèves pas contents – c’est simple à déduire n’est-ce pas ? Comment peut-on se battre dans une école ? Quelle idée horrible.

Mais bon, à part ça je ne sais rien, rien de rien. C’est compliqué l’histoire avec toutes les dates, alors l’histoire d’un monde que je connais pas… Même si on arrive à la fin de la première année, il y a encore beaucoup de mystères. Heureusement, il y a des élèves qui savent des choses. Daisy parle de Mangemorts ratatinés dans une bataille, idée qui me laisse perplexe. Ils sont gentils les Mangemorts je trouve… Sauf que ce n’est pas la question, il ne faut pas réfléchir là-dessus. Alors j’écoute, il y a des questions, des affirmations, des longs discours difficiles à suivre, des noms étranges. Et à travers tout ça, il y a un morceau de parchemin roulé en boule qui atterrit de manière tout à fait imprévue sur mon bureau. Je fronce les sourcils, curieuse. C’est quoi ça ? On est en cours, il faut rester attentif. Mais je reste un peu curieuse, alors j’ouvre le petit parchemin pour lire rapidement ce qui est écrit. Un foot ? Drôle d’idée. S’il n’y avait pas eu mon nom écrit au début de la phrase, j’aurais pu croire que l’envoyeur s’était trompé de personne. Je n’aime pas le sport, encore moins courir après une balle.

Alors qui pourrait me proposer ça ? Je tourne un peu la tête vers l’arrière, curieuse. Avec un peu de chance, je trouverais la personne qui a cette idée bien étrange et qui écrit avec tant de fautes… Et mon regard se pose sur Daisy, la gentille Poufsouffle, que je vois faire un petit signe. C’est elle ? Oui, certainement. Je lui souris, timide. C’est une idée bizarre mais… C’est gentil à elle de proposer. Et puis pourquoi pas ? Elle est gentille Daisy, elle ne s’est jamais moqué de moi, comme Lilith, sa voisine. Je pourrais toujours essayer, ou au moins y aller – je pourrais toujours les dessiner si finalement je n’aime vraiment pas ça. Mais pas question que je fasse comme la plus grande, j’irais lui dire oui à la fin du cours. Donc je reporte rapidement mon attention sur la professeure qui se met à parler beaucoup, énormément. Un discours bien plus long que celui des élèves auparavant, un discours d’ailleurs bien plus assuré : elle sait ce qu’elle dit puisqu’elle est professeure. Sauf que je suis un peu perdue, il y a trop de choses que je ne connais pas.

Heureusement, l’adulte se met à écrire sur le tableau. Quelques mots, que je note sur le parchemin que j’ai sorti au début du cours. Mais elle n’écrit pas beaucoup, alors je me débrouille pour prendre quelques notes – tout bien aligner, laisser des espaces afin de ne pas se perdre dans les mots, j’organiserais après. Au moins, Thomas reste silencieux. Il bouge un peu trop mais il écrit ce que j’écris, je pense que c’est un bon début si on s’imagine qu’il lira ce qu’il est en train de tracer sur sa feuille. De toute façon, ce n’est pas mon problème. Non, là il faut surtout essayer de comprendre ce que dit la professeure. Interroger ce qu’on lit ? Croiser les sources ? Un peu comme lorsque je prends plusieurs livres sur un même sujet à la bibliothèque ? Pour comparer, ne pas enregistrer des bêtises, retenir l’essentiel et l’important, la vérité seulement. D’ailleurs en parlant de bibliothèque, la professeure semble vouloir nous y emmener pour nous perdre dans les livres. Quelle bonne idée ! Je souris, bien contente, en rangeant mes affaires. Chercher des trucs dans les livres, ça me va, c’est bien mieux que d’essayer de comprendre ce que disent des élèves et un adulte.
Contenu sponsorisé

Cours n°2 - La Bataille de Poudlard - Page 4 Empty
Re: Cours n°2 - La Bataille de Poudlard
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 Cours n°2 - La Bataille de Poudlard

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Histoire de la Magie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.