AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Valise rigide à roulettes pivotantes AmazonBasics – 68 cm
43.48 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 1
Une balade en forêt ? [en cours]
Anaïa Beckett
Anaïa Beckett
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une balade en forêt ? [en cours] Empty
Une balade en forêt ? [en cours]
Anaïa Beckett, le  Dim 21 Juin 2020 - 18:21

RP libre avec Kohane W. Underlinden avec LA
Automne saison 31





Une Balade en forêt ?



Cela faisait quelque temps que la jeune Anaïa Beckett n'avait pas revu Poudlard. Naturellement, depuis qu'elle avait quitté l'école, elle n'avait jamais franchi à nouveau l'enceinte du parc, mais il lui arrivait régulièrement de se rendre à proximité de Pré-au-Lard pour essayer d'apercevoir les tours du château. Depuis sa dernière année, il ne s'était pas écoulé quatre saisons sans qu'elle ne retourne sur ses pas pour admirer la demeure qu'elle considérait comme la seule véritable maison qu'elle eût jamais connue.
Miss Beckett rêvait de retourner y vivre et n'aurait toléré s'arrêter de voyager dans aucun autre endroit. Cependant, en ce début d'automne 2178, elle avait été surprise par la rapidité avec laquelle les feuillues du nord s'étaient empressés de se dévêtir de leurs parures. L'hiver serait bientôt là et l'édifice serait alors caché par une épaisse couche de brouillard qui y resterait pendant six mois.

Ainsi, lorsqu'elle vit la première feuille de l'arbre le plus septentrional se décrocher de sa couronne, Anaïa s'empressa d’enfourcher son cheval. Elle arriva avant-même que la dernière feuille ne touchât le sol. Il ne faisait pas encore nuit, mais des halos de lueurs s'échappait des fenêtres des chaumières. Sur le toits de certaines, on pouvait précocement voir de la fumée s'échappant d'une cheminée.
Mais si beau que fût le village dont les pavés mouillés trahissaient qu'il avait été le théâtre d'une pluie battante dans la journée, ce n'était pas là que se rendait Miss Beckett. Celle-ci traversa l'allée centrale et se rendit en direction de la forêt. Ce faisant, elle passa devant la seule maison qui n'était pas éclairée dans le bourg ; un peu à l'écart, les sinistres craquements du vents dans les charpentes de la Cabane Hurlante donnaient froid dans dos.
Ici commençait la forêt interdite et son labyrinthe d'arbres entrelacés, de ronces sinueuses et de racines rampantes. Le sentiers qui débutait semblait disparaître à quelque mètres de là. Impossible, au crépuscule plongeant, de s'engager ainsi dans les bois. Lumos !

Elle avança ainsi, guidée par la faible lueur de sa baguette qui auréolait son corps. Le sentier se découvrait peu à peu sous ses pas. Il était à peine sept heures, mais à n'en pas douter, la canopée ombrageuses donnait l'impression que la nuit était beaucoup plus avancée. Anaïa ne put s'empêcher de penser qu'à moins d'un kilomètres, les résidents de Poudlard prenaient leur repas, étaient attablés à l'un des premier banquets de leur année scolaire. Comme il est difficile de ne pas habiter chez-soi...
Anaïa continua quelques dizaines de minutes sur le sentier dans la direction qu'elle pensait être celle de l'école. La fréquence croissante à laquelle elle devait se baisser afin d'éviter une nouvelle toile d'araignée lui faisait craindre qu'elle ne se fût perdue. Elle n'entendait que le cliquetis des mandibules qu'elle ne pouvait voir dans la pénombre. Mais ces sons n'étaient pas de nature suffisante à la faire paniquer.

Cependant, au détour d'un chemin, un bruit sourd (celui là l'inquiéta davantage) se fit entendre. La jeune femme fit volte-face : il n'y avait rien. Un instant, elle se demanda ce qu'elle risquait à quitter le sentier pour suivre la direction d'où provenait le son. La curiosité pris le dessus et la raison de se tapir dans un recoin de son esprit !
Tandis qu'indiscutablement, elle s'approchait de la source du bruit, l'agréable odeur d'humus qui avait accompagné sa marche depuis qu'elle était entrée dans la forêt se changeait peu à peu en une étrange émanation qui lui inspirait à la fois le poivre et l'ail moisi... peut-être était-ce un oignon. Non ! C'était une femme !

Là, devant elle à quelques mètres, au devant, la silhouette féminine d'une jeune femme aux longs cheveux, immobile se tenait droite sans qu'Anaïa ne pût savoir si elle lui faisait face ou lui tournait le dos. A l'observer de plus près, on pouvait voir l'éclat de deux objets de nature incertaine qui reluisaient au clair de la Lune apparaissant. L'un se trouvait sur sa main, le second sur ses cheveux.
Miss Beckett ne savait si l'autre l'avait vu, mais une grande partie du tableau lui avait échappé de prime abord. Il lui fallut encore quelques secondes pour réaliser que l'odeur nauséabonde qu'elle avait senti de si loin n'émanait, bien-sûr, pas de la jeune femme, mais de l'énorme troll qui lui faisait face !
Page 1 sur 1

 Une balade en forêt ? [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.