AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 1
De l'autre côté du miroir [Abandonné]
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



De l'autre côté du miroir [Abandonné] Empty
De l'autre côté du miroir [Abandonné]
Loredana Wildsmith, le  Mer 01 Juil 2020, 20:14

Saison XXXI - Été - Petit FB



Je ne pourrais dire depuis combien de temps j’attendais un signe de sa part. À plusieurs reprises, je m’étais imaginée qu’elle passerait la porte de Barjow & Beurk, tout sourire, prête à tout pour renouer les liens qui s’étaient défaits, un morceau de mon cœur qu’elle m’avait dérobé. Et pourtant, je n’avais jamais été si en colère sans être capable de le montrer. Je lui en avais voulu de ne pas avoir essayé de comprendre presque qu’autant que je m’en voulais d’avoir laissé traîner les choses à force de trop vouloir que ce soit parfait. J’avais voulu lui faire une annonce digne de ce nom, l’inviter à mon mariage, faire d’elle une demoiselle d’honneur qui aurait été splendide. Mais les aléas de la vie ont voulu que les choses se déroulent autrement, que je passe à deux doigts de la mort et que je me décide à épouser Arty le lendemain pour être sûre de ne jamais plus rien rater. Nous avions perdu trop de temps durant nos semaines séparés. Il fallait que l’un d’eux soit blessé. Des fois c’était lui, aujourd’hui c’était elle. Et depuis, je ressentais ce manque constant qui me serrait le cœur et me coupait parfois même l’appétit. Ce sentiment de gène intérieur lorsqu’une personne que vous appréciez vous ignore, ne cherche plus le moindre contact. Et Theya était bien plus que ça, alors le ressenti n’en était que plus fort. C’est à ce moment-là que je me dis que ce serait bien, parfois, de ne rien ressentir du tout. De laisser couler, d'oublier.
Impossible.

Les coins de la lettre avaient été froissés à force d’être trifouillée par des doigts bien trop nerveux et un léger sentiment de soulagement en constatant qu’elle ne m’avait pas oubliée et que ce message signifiait que, malgré mes erreurs, je lui manquais quand même. C’est la boule au ventre que je m’étais rendue à l’endroit indiqué. Notre premier lieu de rencontre, celui où tout avait commencé. L’image d’une jeune Theya, toute jeune, innocente, incapable de se défendre face à une acromentule. Je me souvenais de la petite sorcière aux longs cheveux bruns, évanouie durant quelques instants. Des péripéties qui nous avaient rapidement rapprochées. Le reste s’était déroulé de manière naturelle.
Mais cet endroit me laissait pleins de possibilités quant au but de ce rendez-vous inattendu : Soit elle voulait renouer en me rappelant ce que l’on était, soit elle voulait que cela s’arrête là où ça avait commencé. Des doutes qui me font accélérer le pas, puis ralentir, puis accélérer à nouveau. Un sentiment d’insécurité où je cherchais inconsciemment la main d’un Arty absent et heureusement, je ne voulais pas prendre le risque que ça parte mal à nouveau, je savais que Theya ne l’aimait pas, encore mois aujourd'hui, c’était ainsi.

Le cœur s’accélère dans le faux silence de la forêt. Des cris de créatures qui se fondent dans l’ambiance – on ne les entend presque pas - j’avance à pas feutrer pour ne pas réveiller un animal mal intentionné. Une attitude ridicule puisque mon odeur suffisait amplement. Mais je me fichais de tout cela, tout ce que je voulais moi, c’était revoir Theya, comprendre ce qu’elle voulait et agir en fonction. Mes poings se serrent, il ne fallait pas que je fasse un pas de travers.
La souche apparaît devant mes yeux, ainsi qu’une silhouette dos à moi, qui attend, patiente gentiment en tenue qui n’allait pas vraiment avec les lieux. S’il fallait courir, elle risquerait d’avoir quelques ennuis. Je ne fais pas de remarques cependant, ce n’était pas vraiment mon rôle ce soir. Les bribes de souvenirs de cette soirée me font légèrement grimacer, deux sentiments différents. Salut ! je m’arrête à quelques pas d’elle, les bras le long du corps, l’alliance brillant à la lumière de la lune.
Page 1 sur 1

 De l'autre côté du miroir [Abandonné]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.