AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 1
Can't Help Falling In Love [en cours]
Angela Adams
Angela Adams
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


Can't Help Falling In Love [en cours] Empty
Can't Help Falling In Love [en cours]
Angela Adams, le  Ven 3 Juil - 2:15

ft Soleya, LA Partagé
Saison 31, Début Juin 2179 (FB)
Bien après lui et avant

Can't Help Falling In Love - Je ne peux pas m’empêcher de tomber amoureux

C'était étrange. Aujourd'hui, il faisait beau dehors, terriblement beau et pourtant, je n'avais pas envie de sortir. Je n'avais pas envie de voir mon photographe. Je n'avais pas envie de me pavaner. Depuis quelque temps, j'oscillais entre des sourires parfaits et une triste idée. Je voyais l'image de cette fille, Soleya. J'étais bien son Icare, pendant quelques secondes j'avais joué et je m'étais vite brûlé les ailes. Tombée de haut. Parce que je crois, que pendant un instant, j'ai ressenti plus que de l'amusement, comme un coup de foudre. Non. Ce n'est pas possible, pas pour moi. Alors pourquoi... Pourquoi ce jour-là, j'avais eu si mal ?

Seule, dans une classe, mon violon bien installé. Je ne joue rien. Je ne sais pas quoi jouer en fait. Il faut que je m'entraîne. Est-ce que j'ai vraiment envie de m'entraîner ou est-ce qu'on m'avait formaté pour que j'aime ça ? Je vais trop loin je crois. Je ne suis plus certaine de rien. Je m'assois sur une chaise, face à la fenêtre. J'observe les gens. En fait, on ne sait jamais si les gens sont vraiment sincères non ? S'ils ne nous manipulent pas, qu'ils s'amusent avec nous. Les personnes comme moi, on en est la preuve vivante non ? Rien n'empêche donc les autres de faire de même ? De prétendre d'apprécier, d'aimer, sans jamais dire la vérité.

Je regarde mes mains. Combien j'ai brisé de cœur ? En réalité est-ce que j'ai vraiment brisé des cœurs ? Si leur amour était faux, alors avais-je brisé des cœurs ? Je sais pas. J'ai beau mieux contrôler mon statut, l'utiliser un peu moins depuis ce jour-là, comme si j'avais pris conscience... des autres. Mais aussi de ce que je voulais. Ce que je voulais absolument : quelqu'un qui m'aime. Quelqu'un qui m'aime, mais qui n'est pas attiré parce que j'ai des gènes vélanes. Parfois, je me demande encore si mon père aime vraiment ma mère. Est-ce que j'étais le fruit d'un véritable amour ? Probablement pas. C'est peut-être pour ça que je dois subir cela, tous ces doutes-là.

Je me lève lentement, reprends mon violon. Je sais ce que je vais jouer. Les notes sont précieuses. C'est sacrément fade pour les plus grands musiciens, c'est pas de la grande musique pour du violon, mais ça me parle, là, maintenant. J'avais l'impression que chaque son vibrait sous mes doigts, sous la corde. C'était comme s'étrangler dans un paradis. Seule la musique était vraie, elle ne mentait jamais, elle n'était jamais fausse, elle voulait toujours dire la vérité. Qu'importe qui pouvait la jouer, le message d'une musique ne pouvait mentir.

Une note se brise.

Par contre la personne qui la joue, peut falsifier l'importance qu'on peut lui attribuer. Comme celui ou celle qui m'écoute derrière la porte depuis tout à l'heure. C'est entrouvert, donc n'importe qui peut être là, mais j'ai senti sa présence. Je suis seule depuis le départ dans cette partie du château, alors forcément que j'ai remarqué, que j'ai entendu les pas. Ma seule peur, c'est de savoir qui est là. Je n'aime pas partager ma musique avec n'importe qui, elle se mérite voyez-vous ? S’asseoir et écouter la perfection jouer, comprendre ce que je veux dire à travers mon violon, peu de personnes ont le droit d'y assister. Je me retourne.

Comme c'est étrange, que ça soit toi. Que veux-tu ? Bien évidemment que l'univers n'est pas assez paresseux pour que ça soit une coïncidence. Il fallait que ça arrive, n'est-ce pas ? Comme si, on était lié par un fil depuis quelque temps. Pas que je crois au destin, mais plutôt au Karma. Moi qui étais partie comme ça, qui avait éclaté brutalement une bulle de nuage. Bien évidemment, qu'il fallait que j'en assume les conséquences.

Alors qu'est-ce qu'on allait faire maintenant ?

Soleya McLaughlin
Soleya McLaughlin
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie


Can't Help Falling In Love [en cours] Empty
Re: Can't Help Falling In Love [en cours]
Soleya McLaughlin, le  Ven 3 Juil - 14:16

Cela faisait bien trop de temps écoulé depuis ce court instant au parc de l’école. J’avais arpenté les couloirs, j’étais retournée sur ce banc dans l’espoir qu’elle revienne, qu’elle m’y retrouve. J’avais comme l’impression que peut-être elle n’avait aucunement l’intention de me revoir. Son don avait joué son rôle, elle avait eu un nouveau nom à inscrire sur sa longue liste et avait simplement décidé qu’il était temps de se trouver un autre jouet. Pourtant, je ne la voyais pas comme ça. Elle ne quittait pas mes pensées, apparaissait même dans mes rêves parfois. Mais ce n’était pas sa perfection que je voyais, mais une femme de dos qui se cachait de moi, ne voulait pas que je la voie, que je puisse percevoir ce qu’elle était réellement lorsqu’elle ne faisait pas usage de son pouvoir sur les autres. Mais non, malgré ses dires, je n’avais pas cessé de penser à elle. Cela signifiait-il que j’avais été finalement maître de mes propres ressentis ?

Mes propres pas m’avaient attirée ici. Je m'étais laissée guider vers une salle de classe, abandonné totalement ma sortie quotidienne à l’extérieur. Sur le pas de la porte, je reste figée, hésitant entre entrer ou m’en aller. L’hésitation dure encore et encore et me laisse finalement ici, à la regarder, à l’écouter, à me rendre compte de la grâce dont elle faisait preuve. Elle se pensait seule, cela voulait-il dire qu’elle était elle-même ? Que ce que je voyais là était la vraie Angela ? Celle qui ne cherchait pas à se faire aimer ? Dans tous les cas, mon rythme cardiaque s’était accéléré, je ne parvenais pas à faire un mouvement. Alors évidemment, elle avait fini par se retourner. Sa voix n’était pas aussi douce que la première fois, mais bizarrement, cela ne me posait pas de problème. Je m’avance vers elle. Je savais que c’était toi. Ou du moins je l’espérais. Je ne voulais surtout pas que l’on reste sur cette fin-là. Les paroles glaciales n’étaient pas celles que je voulais entendre. Mais je ne voulais pas non-plus qu’elle use de ses pouvoirs sur moi. Était-ce seulement possible ? Je pensais qu’on se reverrait plus tôt, je l’espérais aussi. Une manière de lui faire comprendre qu'elle n'avait pas été oubliée, qu'elle était encore là, bien ancrée dans mon esprit.

Une preuve qu’il s’était réellement passé quelque chose ce jour-là, au-delà de son côté Vélane et de son désir de faire tomber les gens amoureux d’elle. Était-il possible que je puisse dépasser cela ? Le contourner et simplement chercher la personne qui se cachait derrière ? Je m’installe sur une table, juste à côté de sa chaise à elle, tente de calmer un cœur emballé, faire oublier à la jeune femme les mots que j’avais sortis sans vraiment y réfléchir. Tu m’as promis que tu me jouerais quelque chose, un jour. Tourner autour du pot était inutile, il me fallait foncer quitte à me prendre un mur, voir la vérité en face et ne surtout pas tergiverser. C’était la pire chose à faire. L’hésitation ne me mènerait nulle-part et je ne voulais pas prendre le risque qu’elle me file à nouveau entre les doigts. Qu’elle me joue un air, s’abandonne, s’évade, reste elle-même. Qu’elle me montre la réalité. Sa réalité.
Angela Adams
Angela Adams
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


Can't Help Falling In Love [en cours] Empty
Re: Can't Help Falling In Love [en cours]
Angela Adams, le  Lun 13 Juil - 4:37

Je ne sais pas trop ce que je ressens. Il n'y a pas de joie dans mon regard, ni un quelconque sentiment heureux qui me submerge. C'est plutôt douloureux même. Je baisse les yeux, j'évite clairement son regard. Je pensais qu’on se reverrait plus tôt. Une légère secousse dans ma gorge, presque ironique, parce que moi j'étais certaine que ce ne serait pas le cas. Il y avait une simple et unique raison à cela : je ne voulais pas la revoir. Pas que je n'avais pas envie, c'était probablement ce qui m'avait préoccupait l'esprit le plus ces derniers temps. Seulement, de par ma nature, je voulais être certaine, je voulais comprendre et savoir si son regard était véritable ou faussé par ma situation.

There's a calm surrender
To the rush of day
When the heat of the rolling wind
Can be turned away
An enchanted moment,
And it sees me through
It's enough for this restless warrior
Just to be with you


D'accord. Sans un véritable enthousiasme, je prends mon instrument. Mes doigts glissent sur les cordes comme si elles étaient plus précieuses que n'importe quoi. Mon visage est assez neutre. Je sens mon violon contre mon menton. Je prends une grande respiration. Je vais aussi te chanter la chanson qui va avec. Le message allait être extrêmement clair. Je l'avais entendu, je ne sais plus vraiment où mais elle m'avait marqué. Ce n'était en rien du grand art, en général, je ne joue pas trop tout ce qui est auteur classique. Je n'aime pas vraiment ça. Je ne sais pas pourquoi, ça m'amuse beaucoup de jouer ce que les gens ne voudraient jamais jouer avec violon. Ils auraient l'impression de le souiller, alors que moi, j'aime juste casser les codes des plus conservateurs. C'est une musique d'Elton John, un compositeur moldu. Elle a été crée pour un truc nommé dessin animé à la base. Ne m'en demande pas plus, je ne sais rien d'autre sur cette musique.

And can you feel the love tonight ?
It is where we are
It's enough for this wide-eyed wanderer
That we got this far
And can you feel the love tonight
How it's laid to rest ?
It's enough to make kings and vagabonds
Believe the very best


Ma voix est claire, et j'ai l'impression de tisser une toile en chantant. Les cordes vibrent avec mon âme, je ferme les yeux. Pendant un instant, j'oublie tout ce qui m'entours excepté sa présence à elle. Captive d'une bulle impossible à détruire, une bulle immense qui s'envole vers les cieux. J'ai le cœur qui bat beaucoup trop fort. C'est comme être étouffé par sa propre musique, et en même temps gravir la plus belle des montagnes. C'est une danse entre elle et moi. Elle écoute et moi je joue. Mais dans un autre monde, il fait nuit et nous dansons sous la lune dans le néant de toutes choses. Rien ne peut arrêter ce moment, rien n'arrête une musique et les rêves qui en découlent. Juste grâce à sa présence, j'arrive à peindre les plus belles notes qu'on entendra jamais. Il n'y a qu'à deux, qu'on fait naître un songe. N'est-ce pas ?

If they only learn
That the twisting kaleidoscope
Moves us all in turn
There's a rhyme and reason
To the wild outdoors
When the heart of this star-crossed voyager
Beats in time with yours


Je pose l'instrument doucement sur la table. Dos tourné à elle, qu'est-ce que je pourrais faire maintenant ? J'ai tenu ma promesse, comme toujours. Mais maintenant ? Qu'est-ce que je suis censée lui dire ? Maintenant qu'elle sait la vérité, maintenant qu'elle est avertie par ma nature. Comment pourrais-je la repousser ? Je vais me faire mal et elle aussi. On tombera toutes les deux de cette falaise pleine de fantasme. Quand un être demi-vélane tombe amoureux, ou possède une affection particulière pour quelqu'un... ses pouvoirs, si on peut appeler ça comme ça... sont multipliés. Je ne veux pas m'écrouler demain. Je ne veux pas avoir à reculer. Je veux écrire une histoire qui aura une suite et pas seulement un mensonge parmi tant d'autres.

It's enough to make kings and vagabonds
Believe the very best


Et toi, Soleya ? Quel genre d'histoire veux-tu écrire avec moi désormais ?

Traduction:
 
Contenu sponsorisé

Can't Help Falling In Love [en cours] Empty
Re: Can't Help Falling In Love [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Can't Help Falling In Love [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.