AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le lampadaire trépied Loft LAHTI noir
53.99 € 89.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 1
Le plus beau des trophées [En cours]
Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Le plus beau des trophées [En cours] Empty
Le plus beau des trophées [En cours]
Gabin Šprajc, le  Ven 3 Juil - 16:57

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Erotisme,  Sexe (violence)






Saison 30 -- Printemps
Suite de ce Rp.
L.A accordé à Béné.
Lieu: Salle des Trophées.



La salle des trophées de la prestigieuse école de sorcellerie de Poudlard. Lieu mythique où était entreposées toutes les récompenses des maisons. La salle était immense et lumineuse, la clarté blanche de la lune se reflétant sur les vitrines présentes. Médailles et coupes se partageaient le lieu, plus brillantes et lustrées que des lingots d'or. Gabin n'était que rarement venu ici. A quoi bon ? N'était-il pas déjà une récompense à lui même ? Un astre brillant pour les autres élèves ? Ce phare guidant les pauvres petits sorciers impuissants et souffreteux qui composaient Poudlard ? Bien sur que si. Sa scolarité allait toucher à sa fin, le brun le savait. Jamais il n'aurait un trophée portant son nom dans l'une des vitrines. La direction appréciait que trop peu les idéalistes comme lui. Non. Elle préférait récompenser les gentils chiens qui les suivaient sans déborder des lignes. Ce n'était pas son genre. De toute manière, recevoir une récompense ou de la gratitude de la part d'une direction aussi incompétente le ferait sans aucun doute vomir. Il valait tellement mieux.

Mais revenons donc aux raisons de sa présence dans ce lieu. Bras dessus, bras dessous, Gabin amenait avec lui l'un des rares élèves qui méritaient son intention. L'un de ses rares camarades qui semblait provenir d'un univers semblable au sien. Adams. Adams était tout comme lui, une perfection. A la différence que le jeune garçon le criait haut et fort alors que Gabin était plus subtil dans sa démarche. Depuis leur première rencontre, lors d'un cours de sortilège, le bleu et bronze avait su que ensemble, ils allaient révolutionner cette prison qu'était Poudard. Et même le monde. Cela ne faisait aucun doute. Des êtres exceptionnels.

Ainsi, c'est pour cela que Gabin l'avait invité à cette soirée à la salle sur demande. Amusante soirée. Distrayante même. Et le final promettait d'être encore plus spectaculaire. Ce final qui allait se dérouler loin des autres, très loin des convives. Adams et lui. Seuls. Juste eux deux. Il était temps. L'adolescent avait un penchant prononcé pour la gente féminine, mais ce bellâtre était des plus attirant, des plus resplendissant. Et Gabin le voulait. Il le désirait. L'alcool dans son sang ne faisait que amplifier son arrogance et son sentiment supérieur. Lorsqu'il voulait, il obtenait. C'était une partie de sa personnalité sombre, mais qu'il laissait dicter ses actes et ses actions. C'était lui qui établissait le jeu. Lui qui fixait les règles. Son jeu. Son univers. Et en cette soirée, le brun était persuadé que Adams allait tout bonnement être un joueur aussi parfait et complet que lui.

D'une main imposante et ferme, le Serdaigle repoussa son camarade de jeu contre l'une des vitrines présentes dans la pièce. Vitrine qui s'ébranla, déstabilisée par le choc. Mais qu'en avait-il à faire ? A eux deux, ils pouvaient saccager cette pièce, tant que le brun obtenait ce qu'il désirait, il s'en fichait. Sans hésitation mais brusquement, son corps rejoignit celui de Adams, se mêlant au sien tandis que ses lèvres trouvèrent le chemin jusqu'à celle de son junior. Nouveau baiser. Rien d'enfantin. Rien de doux. C'était bestial et sauvage. Un sulfureux mélange qui était exaltant et excitant. Sa langue était autonome et expérimentée, trouvant sa comparse pour lui retransmettre un message court et efficace. L'une de ses mains trouva son emplacement au creux du dos de Adams pour plaquer son torse contre le sien, tandis que la seconde remonta le long de sa cuisse, ne laissant nul doute sur sa destination finale. L'adolescence n'avait plus sa place ici et maintenant.

Gabin rompit le contact aussi brutalement que lorsqu'il avait eu lieu et recula de quelques pas. C'était son jeu. Sa manière. Ses règles. Et se faire désirer en faisait partie. C'était donnant donnant. Il venait de donner un aperçu très réel de la suite. Maintenant c'était à Adams de lui prouver que lui aussi, il voulait consumer ce brasier ardent qui venait de se créer entre eux. Les prunelles enflammées du brun se posèrent sur le bleu et bronze, le dévorant tout en le détaillant. Un sourire arrogant, narquois, au visage, il laissa quelques mots s'échapper de sa gorge enrouée: " Tu les veux toujours ? ". Gabin jeta au sol sa chemise ainsi que son tee-shirt. " Mes excuses ?". Sourire arrogant s'agrandissent encore et encore sur son visage tandis que ses prunelles se noircirent. "Oh Adams... Tu vas bientôt m'implorer de te donner mon pardon encore et encore". Ses prunelles continuèrent de dévorer l'adossent qui lui faisait face, attendant que ce dernier ose venir se bruler les doigts.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Le plus beau des trophées [En cours] Empty
Re: Le plus beau des trophées [En cours]
Benedict Adams, le  Dim 19 Juil - 13:16

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Erotisme, Sexe (violence)




Enfin, on s'en va de cette soirée. L'ambiance n'était pas terrible terrible, et surtout, j'avais une bonne idée derrière la tête pour finir le tout en beauté et Gabin semble avoir compris le message. J'ai vraiment hâte qu'on passe à la vitesse supérieure tous les deux. C'est un bon ami, mais je veux plus, et je sais qu'il est prêt à me donner tout ce que je veux. Parce qu'il veut exactement la même chose que moi. Comme je suis très sympa, je le laisse choisir le lieu de notre première fois ensemble, et je dois dire qu'il choisit plutôt bien. La salle des trophées ! J'en suis un à moi tout seul. D'ailleurs, je devrais peut-être venir entreposer toutes mes conquêtes entre ces murs, si seulement il y a assez de place.

Mais à peine mon regard est attiré par toutes ces médailles et toutes ces coupes dorées, argentées et brillantes que je me retrouve claqué contre l'une des vitrines, à m'en faire mal au dos. Mais la légère douleur ne fait que me tirer un sourire excité tandis que le corps de Gabin rejoint le mien en un baiser fougueux auquel je réponds avec un entrain non dissimulé. Pas besoin de perdre du temps, on sait tous les deux ce qu'on vient chercher ici. Et je me demande même comment il a pu deviner que j'aimais les rapports brutaux... Ma marraine et Élius m'ont appris à aimer la douleur, la violence, tout autant que les bisous et les caresses. C'est excitant.

Ses mains, sa langue, ses lèvres, tout en lui crie son désir de moi. Comment l'en blâmer ? Personne ne peut me résister. Et moi, je suis incapable de résister à l'appel charnel qu'il me propose. Le corps bouillant, je le laisse m'attirer à lui avec une joie non dissimulée, mais alors que ça devenait intéressant, le voilà qui s'éloigne, me laissant pantelant contre la vitrine. Je le regarde, prêt à lui bondir directement dessus, lorsque sa voix résonne dans la pièce tandis qu'il se défait de son haut. Je regarde son torse en me mordillant les lèvres et il continue son petit monologue. Il pense être aux commandes alors même que c'est lui qui est sous mon emprise.

Je le sais, d'ailleurs, mon sang vélane fait son effet, me rendant probablement encore plus beau que ce que je suis si c'est possible. Je me défait à mon tour de mon haut, sans bouger de ma place, et sans le quitter des yeux. Je commence également à déboutonner mon pantalon avant de lui faire signe de me rejoindre d'un simple geste du doigt.

- J'ai hâte de t'implorer... Mais avant ça, des excuses en bonne et due forme, ça se fait à genoux...

Je retire alors totalement mon pantalon, en profitant pour faire suivre mon sous-vêtement et me tenir totalement nu devant lui, le laissant apprécier mon corps, et mon excitation déjà bien visible, sans me départir de mon sourire éclatant. Je veux qu'il s'occupe de moi comme il se doit.
Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Le plus beau des trophées [En cours] Empty
Re: Le plus beau des trophées [En cours]
Gabin Šprajc, le  Jeu 3 Sep - 15:13

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Erotisme, Sexe (violence)






Irrésistible. Adams dégageait cette aura irrésistible et intense qui pouvait faire perde la tête à n'importe quel être humain. Etait-ce normal ? Gabin n'en savait foutrement rien et pour tout dire, il s'en fichait royalement. Tout ce qui comptait en ce moment même, était leur deux corps entrelacés et leurs langues dansantes ensembles. L'étagère derrière eux ne cessait de trembler sous la passion commune des deux êtres. Sans aucun doute que des ravages allaient être fait dans ce lieu mythique de Poudlard. Le brun bloquait littéralement son camarade, n'ayant aucune envie que leur étreinte se brise et que le contact de leurs lèvres se rompent.

Pourtant, pour passer à la suite, les choses devaient se passer ainsi. Leur deux corps s'écartèrent, laissant quelques secondes au Šprajc de reprendre son souffle qui était devenu saccadé et rauque. Une flamme intense brulant dans ses prunelles, il regarda Adams déboutonner son pantalon en lui faisant signe de s'avancer vers lui. Sourire carnassier aux lèvres de l'aiglon en comprenant où voulait en venir son camarade. Adams. Je ne m'agenouille devant personne. Devait-il remettre les bases des règles ? Il gouvernait en seul roi. Ce n'est d'autre que lui qui dicte et contrôle. Pas l'inverse. Leur deux caractères étaient similaires et la compatibilité serait sans aucun doute compliqué, chacun ayant un égo surdimensionner.

Grognement satisfaite, le franco-slovène fait sauter à son tour les boutons de son pantalon pour le jeter au sol, suivit du reste de ses affaires. Tous deux nus, ils se faisaient maintenant face. Deux bêtes enragées se toisant du regard. L'issue du combat serait incertaine. Le visage de Gabin n'a plus rien d'amical. C'est une moue sauvage et bestiale qui illumine les traits du brun. Sa proie est face à lui et il va la dévorer. Sans hésitation, il brisa la distance de leur deux corps pour laisser une nouvelle fois leurs lèvres et leurs langues communiquer ensemble, s'entremêler pour électrifier l'ensemble de leur être. L'excitation monte. Encore et encore. Insoutenable. La main du brun descend jusqu'à trouver le sexe durci de son compagnon. Des caresses douces. Puis une saisie brutale. Avec fermeté, il commence un va et vient rapide et expert. Connaisseur ? Evidement. Le brun est certainement plus studieux lorsqu'il faut étudier toutes les pratiques sexuelles de ce monde, plutôt que pour les cours d'Astronomie. C'est beaucoup plus plaisant et bien moins ennuyant.
Contenu sponsorisé

Le plus beau des trophées [En cours] Empty
Re: Le plus beau des trophées [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Le plus beau des trophées [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.