AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 1 sur 1
Ice and Fire [En cours]
Adonis Evans
Adonis Evans
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


Ice and Fire [En cours] Empty
Ice and Fire [En cours]
Adonis Evans, le  Mer 8 Juil 2020 - 18:16

Saison 32, Été
avec Azaël Peverell

   « Niveau deux, Département de la justice magique, Services des usages abusifs de la magie, Quartier général des Aurors, Service administratifs du Magenmagot. »

   Les grilles dorées du grand ascenseur s’ouvrirent dans un cliquetis métallique. Adonis en sortit rapidement et se mit à avancer d’un pas vif. Les couloirs s’enchaînèrent, les bureaux aux noms à rallonge également. Le garçon n’y fit pas attention. Il savait où il devait se rendre. Après quelques minutes de marche, il s’arrêta. Devant lui, l’objectif ultime de sa jeune vie.

   Le hall était sobre. Seules quelques chaises décoraient pauvrement les murs sombres qui entouraient le bureau du Chef des Aurors. L’accueil n’était pas chaleureux. Adonis n’était pas surpris. Des rumeurs courraient sur Azaël Peverell. Il était loin d’être un enfant de cœur. Le Demi-Vélane s’était renseigné. Il avait su extirper quelques informations de-ci, de-là sur le Chef des Aurors. Il n’était pas bien plus âgé qu’Adonis mais son histoire était bien différente. Viré de Poudlard pour avoir mis volontairement feu au bureau d’un de ses enseignants n’était qu’un des faits parmi tant d’autres de la vie d’Azaël Peverell. Mais visiblement, ce léger incident ne lui avait posé aucun souci pour réussir sa vie professionnelle. Désormais à la tête des Aurors, il pouvait se venter d’avoir jusque là une carrière prodigieuse.  

   Malgré cette grande réussite, les avis restaient partagés sur la façon de penser et d’agir du jeune homme. Il faut dire qu’il ne faisait pas dans la dentelle. Azaël Peverell n’hésitait pas à entrer en conflit avec les personnes qui le contredisaient ou ne partageaient pas sa vision du monde. On le décrivait comme une jeune homme terriblement intelligent mais à l’inverse d’Adonis qui utilisait son intellect pour séduire et persuader ses opposants que sa Vérité était la bonne, le Chef des Aurors semblait préférer l’honnêteté franche et crue, quitte à déplaire. Cependant, malgré sa personnalité visiblement difficile, il conservait encore son poste, preuve de son efficacité indéniable. Le Ministère avait besoin de lui. Pas pour l’image qu’il renvoyait mais pour sa férocité au travail et sa volonté de faire régner l’ordre.

   Adonis s’assit sur une des chaises posées contre le mur. Il était quelque peu en avance. Il effleura légèrement sa veste pour s’assurer de la présence de sa baguette dans sa poche intérieure avant de placer ses mains sur ses genoux. Il allait devoir prendre son mal en patience. Il n’avait pas peur. Cela ne servait à rien. Il réfléchissait, comme à son habitude. Rien de très précis. Il se demandait simplement ce qu’allait lui demander Azaël. Allait-il le pousser à bout pour lire en lui ses réelles ambitions ? Allait-il lui faire passer un test pour juger de ses compétences sur le terrain ou serait-il simplement théorique ? Encore une fois, Adonis n’était pas inquiet. Il avait confiance en lui et en ses capacités. Il savait de quoi il était capable. Il pourrait répondre à n’importe quelle attente. A Poudlard, il avait toujours excellé et il était hors de question que cela change aujourd’hui. Sa baguette était prête et sa rhétorique également. Il ne laisserait pas passer cette occasion. Il brillerait, quoiqu’il lui en coûterait.

   Il faut dire qu’il avait bien trop longtemps attendu cette opportunité. Devenir Auror avait toujours été son plus grand objectif. Alors évidemment, lorsqu’il avait vu l’annonce d’un poste disponible, il n’avait pas hésité une seconde. Il s’était aussitôt rendu au Ministère et avait dûment rempli tous les demandes administratives. Lorsque plus tard, il avait reçu une proposition de rendez-vous, il l’avait immédiatement acceptée. Il s’était préparé durant des jours, accumulant le plus d’informations possibles sur l’homme qui le recevrait, tâchant d’anticiper les questions qu’on pourrait lui poser, calculant tous les stratagèmes à sa disposition pour convaincre. Il n’avait rien laissé au hasard. Et c’est comme cela, après tous ces jours de préparation, qu’il se retrouvait à présent sur cette chaise collée au mur, la tête pleine, prêt à en découdre, son destin l’attendant gentiment derrière la porte, qui ne daignait encore s’ouvrir, du bureau du Chef des Aurors.

Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Ice and Fire [En cours] Empty
Re: Ice and Fire [En cours]
Azaël Peverell, le  Dim 19 Juil 2020 - 11:54

C'est pas franchement ton truc, les entretiens d'embauche. T'as l'impression de perdre ton temps à chaque fois que t'en fais un. Les candidats correspondent rarement à ce qui est attendu d'un véritable Auror. Ou du moins de ce que tu attends d'eux. T'en as vu défiler quelques uns, des imbéciles qui pensaient qu'il leur suffisait de dire ce que t'as envie d'entendre pour que tu les accueilles à bras ouvert dans ton service. Mais voilà, les Aurors sont l'élite de la communauté sorcière, les chasseurs de mages noirs. Ils mettent leur vie en jeu chaque jour pour rendre le monde plus sûr. T'as pas besoin qu'on suive le moindre de tes ordres aveuglément, pour être perdu dès lors que tu n'es plus là. T'as besoin d'une équipe de confiance, d'une équipe qui tourne, qu'elle soit ou non au complet. T'as besoin de gens débrouillards, dont les valeurs sont humaines et la loyauté indéfectible. Et par-dessus tout, t'as besoin d'Aurors qui sachent se servir de leur baguette autant que de leur tête.

Apparemment, c'est plutôt compliqué de trouver de telles personnes. T'aurais dû t'en douter, sinon tu ne serais probablement pas leur premier choix pour la tête du service. Mais même si t'as besoin de recruter, tu refuses d'accepter le premier venu. Le risque est trop grand. Tu dois pouvoir trouver des personnes que tu ne vas pas purement et simplement envoyer à leur mort dès lors que vos enquêtes vous mèneront au-delà des tours de garde habituels. Le dernier candidat en date semble sortir quelque peu du lot. Disons au moins qu'il est motivé. Mais t'es bien placé pour savoir que la motivation ne fait pas tout.

T'as décidé de commencer par le faire attendre. Tu exiges une ponctualité exemplaire de tes collègues, mais tu te permets d'être toujours en retard. Faut dire que ton entraînement quotidien passe avant les rêves professionnels d'un petit nouveau que t'es persuadé de recaler à l'issu de votre entretien. Mais t'as pas le choix que de lui donner une chance. Ou du moins faire semblant. Après tout, sur un malentendu, il pourrait t'étonner. Adonis Evans, l'élève modèle. A un tel point que tu ne te souviens même pas de lui alors que vous avez dû passer quelques années à Poudlard ensemble. Faut dire qu'à part Arty, les autres n'avaient que bien peu d'importance à tes yeux s'ils ne te servaient pas de cible.

Après une course effrénée dans la forêt interdite, un petit déjeuner en compagnie de Velina à la Cabane, tu te pointes enfin au Ministère. Le gars t'attends déjà devant ton bureau, assis bien sagement sur l'une des chaises. Un petit blondinet, qui te fait étrangement penser à Felagünd. Tu passes devant lui sans même lui adresser un mot, pour prendre le temps de déverrouiller ton bureau avant de lui faire signe d'entrer.

- Bonjour, Monsieur Evans.

Le ton est indifférent, blasé. Et tu lui fais signe de refermer la porte derrière lui une fois qu'il t'aura suivi, venant t'asseoir à ton bureau d'un air nonchalant, avant de planter ton regard dans le sien, dans le silence le plus complet. A lui de savoir te convaincre. Même si les mots ne suffiront pas, ils te permettront de savoir immédiatement si tu le fous dehors ou si tu lui laisses une chance.
Adonis Evans
Adonis Evans
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


Ice and Fire [En cours] Empty
Re: Ice and Fire [En cours]
Adonis Evans, le  Mer 22 Juil 2020 - 1:54

   L’homme passa devant lui sans même le regarder. Comme attendu, le Chef des Aurors n’était pas plus âgé qu’Adonis. Il ouvrit son bureau et l’invita à rentrer après l’avoir finalement saluer. Le ton était froid, nonchalant, indifférent. Le blondinet ne réagit pas, il n’était pas surpris. Azaël Peverell faisait honneur à sa réputation.

   Adonis ne perdit pas de temps. Aussitôt entré dans le bureau du Chef des Aurors, son cerveau se mit à chauffer. En quelques secondes, les pupilles du Demi-Vélane scannèrent la pièce. Une bibliothèque simple avec quelques livres, une décoration inexistante, deux chaises devant un bureau tout aussi simple, aucune touche personnelle. Azaël Peverell n’avait visiblement pas de temps à accorder à cela. Étant donné la pile de paperasse posée sur le bureau, l’administratif ne lui plaisait pas non plus. Les informations s’accumulaient dans l’esprit d’Adonis alors qu’il s’asseyait face au recruteur.

   Azaël Peverell resta muet. Il s’assit à son tour et planta son regard brun dans les yeux bleutés d’Adonis. Ce dernier maintint la pression. Le Chef des Aurors ne l’impressionnait pas. Le Demi-Vélane s’était retrouvé tant de fois devant des créatures magique qui avaient voulu sa mort qu’il en fallait bien plus désormais pour qu’il se défile. Dans cette situation, les yeux dans les yeux, Adonis aurait très bien pu utiliser son don mais il décida de ne pas le faire pour le moment. Il était plutôt temps de tester Azaël Peverell. Après quelques secondes de silence, Adonis prit la parole sans rompre le contact visuel.

   - Je ne vais pas y aller par quatre chemins Monsieur Peverell, dit-il. Je suis ici pour obtenir le poste d’Auror et je ne repartirai pas sans. Je ne suis pas du genre à échouer et je ne compte pas commencer aujourd’hui. J'ai remarqué que l’annonce pour ce poste commençait à dater, aussi deux possibilités me semblent envisageables. Soit personne avant moi n’a postulé, ce qui me paraît peu probable, soit les personnes qui ont eu assez de courage pour passer la porte de votre bureau, comme je viens de le faire à l’instant, n’ont pas été assez bonnes pour être recrutées. Considérant cette option comme étant la bonne, sachez que je compte bien ne pas faire partie de cette catégorie de personnes aujourd’hui. Je me doute bien que devenir Auror n’est pas chose aisée mais je suis prêt à m'y risquer.

   Adonis était mimétique, la posture était identique, le ton froid, les mots, directs. Il était inutile d’être mielleux et d’essayer de persuader Peverell. Il fallait le convaincre. Le poste d’Auror n’avait rien à voir avec les autres fonctions du Ministère. L’entretien devait aussi être considéré différemment. Adonis avait eu une scolarité des plus exemplaires, des mentions qui frôlaient la perfection à ses ASPIC. Il était cultivé, intelligent, débrouillard, ambitieux et se révélait être un sorcier redoutable mais est-ce que tout cela était réellement important à dire ? Aucunement. S’il était assis sur cette chaise à ce moment précis c’est qu’Azaël Peverell savait déjà tout. Étaler son parfait curriculum vitae n’avait plus aucun intérêt pour le convaincre désormais. Il fallait tenter autre chose, quelque chose de plus osé.

   - Cet entretien, je l’attends depuis que je suis enfant, reprit le garçon, toujours aussi sérieux. Je pourrai déblatérer une liste sans fin d’arguments accumulés pendant des années, prouvant mes motivations mais est-ce vraiment important ? Je me doute que le bla bla habituel ne vous convaincra pas. Les Aurors ne sont pas là pour parler pendant des heures. Vous êtes un homme d’action Azaël Peverell, n’est-ce pas ? Je suis prêt à vous montrer que je le suis également. Alors si votre baguette est prête, sachez que la mienne l’est également.

Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Ice and Fire [En cours] Empty
Re: Ice and Fire [En cours]
Azaël Peverell, le  Sam 25 Juil 2020 - 20:47

LA emprunté, MP si souci

Un léger sourire suffisant prend place sur ton visage en entendant les premiers mots du type qui te fait face. Qu'un minet pareil ose annoncer les choses de but en blanc sans se démonter le moins du monde devant toi, ça arrive rarement. Cependant il va falloir plus qu'une fausse bravoure dans un bureau pour te convaincre. Au moins, il est conscient que beaucoup ont essayé avant lui, échouant pour la plupart avant même d'avoir eu l'occasion de te montrer ce qu'ils savaient faire de leur baguette magique. La façon de parler d'Evans est peut-être un peu trop emplie de confiance en lui, mais ça te rend curieux de voir ce qu'il a réellement dans le ventre, derrière toutes ses belles paroles.

Malheureusement pour lui, il finit par tomber dans le cliché du pathos. Pas le genre de truc qui fonctionne sur toi. Pour ce que tu t'en cognes de ses rêves de gosse, tu pourrais tout aussi bien lui désigner la porte d'un mouvement du menton uniquement pour lui montrer que tu peux briser tous ses rêves sans même ciller d'un oeil. Mais tandis que tu t'apprêtes à le faire, ses derniers mots attirent ton attention. Tiens donc, il est déjà prêt à en découdre. Tu te penches en avant, posant tes coudes sur ton bureau, observant ce gars qui te fait face. Est-ce que ça vaut vraiment la peine ? Tu sais déjà que tu n'en feras qu'une bouchée.

Et pourtant, t'es pas contre une bonne surprise. D'autant plus que tu commences à en avoir assez de te coltiner toujours les mêmes partenaires d'entraînement. Un petit changement ne te fera pas de mal. S'il ne tient pas le choc, il pourra toujours repartir. S'il le tient... T'auras gagné un entraînement digne de ce nom, et potentiellement un futur collègue. Tu finis par hausser les épaules en te relevant de ton siège. Si l'arrogance qu'il transpire ne te plaît pas plus que ça, elle a le mérite de vouloir en savoir plus sur ses capacités magiques.

- Suivez-moi.

Pas un mot de plus. Un ordre simple, tandis que tu passes devant lui pour repasser la porte que vous venez pourtant de refermer derrière vous. Tu parcours les couloirs du niveau 2 d'un pas sûr, sans te soucier de savoir si l'autre te suit bel et bien. De toute façon, tu entends ses pas dans ton dos. Tu finis par t'arrêter devant une salle d'entraînement destinée aux Aurors. Tu pousses la porte, le laissant entrer à ta suite avant de vous enfermer tous deux dans cette pièce qui verra votre affrontement. Moloch à la main, tu te diriges à l'autre bout de la pièce, te contentant de déboutonner ta veste de costume pour être plus à l'aise dans tes mouvements.

- Montrez-moi la valeur de vos mots, Monsieur Evans.

Petit signe de la main pour lui faire signe qu'il lui revient l'honneur de lancer les hostilités. Tu ne vas tout de même pas l'exploser tout de suite, tu vas jouer un petit peu avec lui avant de le jeter si par malheur tu l'as cassé.
Adonis Evans
Adonis Evans
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


Ice and Fire [En cours] Empty
Re: Ice and Fire [En cours]
Adonis Evans, le  Jeu 30 Juil 2020 - 23:38

   Adonis sourit intérieurement. Le rentre-dedans avait fonctionné. Le Demi-Vélane avait réussi à attiser la curiosité de Peverell et c’était déjà une victoire en soi. Après tout, combien de postulants pouvaient se venter d’être arrivé jusque là ? Adonis l’avait marqué par son discours, c’est tout ce qu’il fallait retenir. Il était satisfait. Il avait franchi la première étape mais tout allait se jouer maintenant. Le Chef des Aurors lui accordait son temps et son intérêt pour le moment, mais pour combien de temps encore se montrerait-il aussi clément ? La patience ne semblait pas être sa principale qualité, Adonis ne devait pas échouer.

   - Montrez-moi la valeur de vos mots, Monsieur Evans.

   De toute façon, il ne pouvait plus faire demi-tour. Une fois entré dans la salle d’entraînement, l’abandon n’était plus envisageable. Mais l’avait-il été un jour ? L’Auror traversa la pièce et se mit en position à quelques mètres d’Adonis. Comme lors de l’entretien, le visage de Peverell n’exprimait que très peu de choses, de l’indifférence ? Du dédain ? De la suffisance plutôt. Le blondinet avait marqué un point grâce à son audace mais rien n’était gagné, loin de là. À la moindre erreur, Peverell pouvait mettre fin à tout cela et définitivement, il n’y avait aucun doute là dessus. Adonis n’avait pas d’autre choix que de continuer à susciter son intérêt.

   En face de l’Auror, il tira sa baguette. Le premier mouvement était pour lui. Évidemment, la probabilité de toucher son adversaire était nulle. Lors des duels de ce genre, le premier mouvement ne servait qu’à se jauger entre adversaires. L’ouverture des véritables hostilités se déroulait une fois la contre-attaque faite. C’est à ce moment là qu’il pourrait prouver sa valeur à Peverell. Et il le ferait. En y repensant, provoquer un Auror en duel se rapprochait déjà de la folie mais puisqu’Adonis ne faisait jamais les choses à moitié, il n’avait pas hésité un seul instant à provoquer leur chef. Ces gars-là étaient déjà surentraînés alors leur chef… Il ne valait mieux pas y penser.

   Le Demi-Vélane se mit en position. Avait-il une chance de remporter le duel ? Aucunement et il en était pleinement conscient. Son but n’était absolument pas de gagner. Bien sûr, il se savait bon sorcier. Sa magie était puissante et lorsqu’il se battait, il aimait surprendre ses adversaires avec des associations de maléfices aussi étonnants qu’efficaces mais il ne voilait pas la face pour autant : Azaël Peverell avait l’expérience, Adonis ne pouvait pas gagner. Son objectif était simplement de tenir le plus longtemps possible pour montrer ses véritables capacités. Il ne fléchirait le genou qu’une fois cela fait.  

   Il était temps. Cet instant, il l’avait attendu depuis des années. Il l’avait imaginé de toutes les façons possibles. Mais désormais ce n’était plus un fantasme, sa baguette était belle et bien pointée sur Azaël Peverell. Adonis prit une légère inspiration. Son regard bleuté se durcit. On racontait que son adversaire avait un certain attrait pour le feu et les explosions. Il était temps de rentrer dans son jeu.

   - Sphaera ignis.

   La baguette d’Adonis siffla dans l’air. Une fois l’incantation prononcée, une boule de feu surgit de son extrémité et fusa vers l’Auror avec une vitesse impressionnante. Le ton avait été ferme mais doux. Adonis ne s’égosillait jamais en duel, il ne faisait pas non plus de mouvement inutile. Même en plein combat, il ne perdait pas sa prestance et sa classe habituelle. En était-il de même pour d’Azaël Peverell ?

Contenu sponsorisé

Ice and Fire [En cours] Empty
Re: Ice and Fire [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Ice and Fire [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.