AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-23%
Le deal à ne pas rater :
Télétravail : Logitech Business Webcam en promo
84 € 109 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 1 sur 1
Meditate in my direction, Feel your way - [En cours]
Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Meditate in my direction,  Feel your way -  [En cours] Empty
Meditate in my direction, Feel your way - [En cours]
Gabin Šprajc, le  Jeu 9 Juil - 23:50

Season XXXII
Début de l'automne - Feuilles tombantes.
L.A accordé


Aujourd'hui, les nuages avaient pris possession du ciel pour couvrir le bleu de grisâtre. Malgré les orages qui menaçaient, le vent avait décidé de bouder et la chaleur était des plus agréables. Par moment, quelques gouttes de pluie osaient s'aventurer dehors, mais cela ne durait jamais très longtemps. Un temps parfait. Un temps que Gabin appréciait particulièrement, du fait que les morveux pleurnichards et immatures du château ne venaient pas traîner à l'extérieur des murs protecteurs de Poudlard. Il avait de plus en plus du mal à les supporter, ces infernaux gamins en robe de sorcier. Cela était-il du au faite que le bleu et bronze se retrouvait de nouveau en septième année ? Pour une raison inexpliquée et incongru, il ne vieillissait plus depuis le phénomène étrange ayant eu lieu sur le chemin de Traverse. Lui qui détestait l'école de sorcier, le voilà condamner à passer le restant de sa vie ici. Cruel sort du destin. Gabin n'était définitivement pas prêt à devenir un élève sous contrat à durée indéterminée. Un cauchemar. Voilà ce qu'allait être cette foutue année. Un réel cauchemar.

Doucement, le franco-slovène avait naturellement décroché des cours, séchant ces derniers et n'hésitant pas à sortir en cachette tous les soirs de la semaine pour se rendre à Londres faire la fête durant toute la nuit. Pour le moment, il avait réussit à échapper à la direction. Pour le moment. Ce soir encore, le sorcier prévoyait de prendre la fuite. Mais le soir n'était pas encore là et le temps était affreusement long. Les journées devenaient de plus en plus, proportionnellement à l'ennui que lui procurait les cours. De plus, il avait déjà fait une septième année. Pouvait-on encore lui apprendre des choses ? Il en doutait.

Alors aujourd'hui, enfin d'échapper à chaque heure de tordue qui étaient dispensées, Gabin avait décidé de s'échapper en début d'après-midi pour se rendre à proximité du lac qui se trouvait à proximité de la Forêt Interdite. Autant le sorcier avait horreur de ce lieu sinistre aux créatures horriblement affreuses et sinistres, autant il trouvait dans les eaux du lac un calme apaisant et rafraichissant. Le bleu et bronze passa ainsi donc de nombreuses minutes couché dans l'herbe. Calme. Apaisant. Mais terriblement ennuyant. Il lui fallait de l'amusement. Du divertissement.

Plongé dans ses pensées pour trouver une idée génialissime et originale, digne de sa superbe, Gabin sifflota inconsciemment un rythme musical. Devenu professionnel siffleur depuis des années à déambuler sans réel but dans les couloirs interminables du château, le brun pouvait se targuer de réussir à siffloter n'importe quelle chanson de son répertoire. L'air était largement emprunté à une musique populaire d'un film musical des années 1978. Une vieux film que ses parents lui avaient fait découvrir durant sa jeunesse. Ce genre comédie musicale sur laquelle, le franco-slovène ne pouvait s'empêcher de danser. Lançant son sac/oreiller sur le sol, le Serdaigle jeta négligemment au sol sa robe de sorcier ainsi que sa cravate, afin de se retrouver plus à l'aise dans sa chemise planche et son pantalon de parfait écolier sorcier. Et à l'image d'un John Travolta énergétique, bestial et sauvage, le Šprajc entama sa chorégraphie aux bords du lac, les yeux fermés et se lançant bercé par son propre sifflotement.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Meditate in my direction,  Feel your way -  [En cours] Empty
Re: Meditate in my direction, Feel your way - [En cours]
Winniemae Bishop, le  Jeu 16 Juil - 10:32


Un sifflement familier vient courir jusqu’à mes oreilles songeuses, c’est une mélodie qui s’imprime immédiatement – que je reconnais. Vestige de la culture américaine, je me mets à sourire en entendant cette célèbre chanson sifflotée. Curiosité attisée, je me faufile jusqu’à une silhouette gambillante. Le sourire s’élargit presque, passe d'une tresse à l'autre (J'aurais pu faire cette tête là en voyant le type, mais pas du tout). Oui, avec cette humidité, les frisettes crépues étaient bien serrées, protégées, pour éviter d’exploser en une boule de bouclettes. Les poings sur les hanches, encore loin, je regarde l’Adolescent poursuivre son dandinement – il a l’air heureux.
Je pourrais rester là le nombril à l’air – parce que oui, vous savez bien, j’ai remonté ma chemise pour faire un nœud juste dessous ma poitrine minuscule - et contemplative. Mais j’ai comme l’impression de l’espionner, et puis franchement, sa petite joie chantante, elle est communicative. Sans m’en rendre compte, mes petites baskets blanches tapotent gaiement la terre humide. Je ne le lâche pas des yeux, jusqu’à ce que l’enthousiasme ne soit plus tenable. Je m’approche.

Tout d’abord lui faire face, bien résolue dans mon pantalon. C’est celui que Riley m’a cousu, que j’avais volé à un étudiant de Serpentard, avec la pluie, je n’avais pas eu envie de revêtir l’habituelle jupe, et puis, avouons-le, ce pantalon noir tombant légèrement, me donnait un air de dure à cuire – que j’étais, évidemment !  Bref, ce pantalon lorgne celui du Garçon, et c’est sans un mot que je commence.
Je ne sais pas exactement pourquoi ça me prend, ni comment, mais voici qu’à mon tour je gigote sur la mélodie que mes lèvres se sont mises aussi à fredonner. Les mains toujours sur les hanches, elles se meuvent de droite à gauche. La danse, ça m’amuse, ça extrait des petits quelques chose désagréables de l’intérieur – ça fait du bien. Et puisque j’étais bien décidée à mener cette nouvelle année de la meilleure façon possible – pourquoi pas se trémousser ?
Alors, les chemises blanches en symétrie, je mets à avancer l’air décidé et l’index posé contre le buste du Garçon, le forçant à reculer, bien en rythme. Des pas précis et balancés, comme la belle blonde dans le film. Mes boucles d’oreilles, gigantesques créoles – un souvenir de cet été à La Nouvelle Orléans - carillonnent et remuent en même temps que ma tête enjouée.

Jusqu’à ce qu’une feuille d’arbre, orangée automnale et certainement très jalouse de mon teint estival, me fasse glisser. Oohaa ! j’essaie de me raccrocher à la chemise de l’Inconnu, mais elle me file entre les doigts, et mes fesses atterrissent sur l’herbe. Un quart de seconde de surprise avant que je me mette à rigoler, les côtes secouées ne peuvent pas s’arrêter. Belle entrée Winniemae.


Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Meditate in my direction,  Feel your way -  [En cours] Empty
Re: Meditate in my direction, Feel your way - [En cours]
Gabin Šprajc, le  Lun 24 Aoû - 16:20

Que cela était bon. Bon de s'abandonner. De se laisser aller, les pensées volants librement dans son cerveau sans jamais lui obstruer sa conscience. Ses membres se mouvant au rythme de son sifflotement, au rythme de sa danse. Gabin se sentait libre. Libre des chaines de Poudlard. Libre des chaines du temps. De ce même temps qui était devenu plus lent. Qui le retardait dans son futur et dans sa fuite de du château. Les cours avaient sans aucun doute commencer. Ces cours qui n'avaient plus rien d'intéressants. Allait-on encore lui rapprocher de faire l'école buissonnière ? Sans aucun doute. Mais il s'en fichait. Tout ce qui le brun voulait, s'était s'enfuir d'ici. Pouvoir voler librement dans la monde sorcier sans se soucier du reste. Sans se soucier de sa scolarité. De toute manière, cette dernière venait de prendre fin au moment même où une vague magique l'avait frappé sur le Chemin de Traverse. Il n'avait plus rien à perdre, ni même à gagner.

Ainsi, ses affaires négligemment jetés au sol, le franco-slovène laissait ses pieds le guider au rythme de son sifflement. Les plus connaisseurs de musique moldu aurait sans aucun doute reconnu l'air qui s'échappait d'entre ses lèvres. Cet air musical tiré d'un film des années 70's. Et quel film ! Un Travolta en feu avec une Newton-John sublime pour l'accompagner. Lui aussi il était en feu. Manquait plus que les cheveux gominés et une veste en cuir pour donner à cette scène un réalisme parfait.

Gabin ne l'entendit pas arriver, son esprit bien trop prit par sa chorégraphique parfaite. Ses prunelles s'arrêtent sur la jeune élèves seulement lorsqu'elle se positionna elle-même devant lui, se laissant entrainer par le rythme de la danse. Il ne la connaissait pas. Ne l'avait même jamais aperçu. Etrange. Car elle ne semblait pas être ce genre d'adolescente à tomber dans l'oubli lorsqu'on la rencontre. Mais aucun mot ne se forma, aucune interrogation ne se décida à sortir d'entre ses lèvres. Seul le sifflotement et les deux jeunes élèves se dandinant continua.

Agréable surprise qui l'enveloppa lorsqu'elle s'avança vers lui pour poser un index autoritaire sur son torse, l'obligeant à reculer. La chorégraphie était maitrise des deux côtés. Parfaite. Synchronisée. Des pas s'emboitant sans accrocs. Des mouvements de corps s'alliant avec perfection. A eux Broadway. A eux la conquête de l'Amérique. La route des étoiles s'ouvrait devant eux. Les contrats et la richesse leur faisaient les yeux doux. Qui pouvait s'assoir à leur table, ici et maintenant ?

Une feuille. Belle et orangée par la venue de l'automne. Un obstacle. Un sabotage ? Une fourberie du Destin voyant ces deux étoiles filées vers les cieux. La glissade se passa au ralenti dans l'esprit du brun, dont le sifflotement s'interrompt soudainement. Aurait-il eu le temps de tendre ses bras pour rattraper sa partenaire inconnu ? Mystère. Elle-même a bien essayé de se rattraper à lui, sans succès. Ses prunelles suivirent la chute, tandis qu'un sourire se mêlant entre surprise et amusement se dessina sur ses lèvres. Ils avaient quasiment réussit un sans faute. Quasiment.

Quelques secondes de silences. Interminables. Puis le rire. A grands éclats. Ce fut elle qui commença. Lui ne pu longtemps se retenir avant de rejoindre la partie avec une crise de rire joyeuse et sincère. Les deux mains sur les hanches, le brun ne pouvait s'empêcher de laisser l'amusement prendre le contrôle de sa voix. De fines larmes se décidèrent même à sortir au coin de ses yeux. Des minutes interminables lui furent utiles pour se reprendre. Pour réussir à se contrôler et se reprendre.

L'aiglon souffla bruyamment pour reprendre sa respiration, saccadée par cette crise de rire. Un immense sourire amusé aux lèvres, il se permit de s'approcher de sa partenaire de danse. Ses boucles créoles secouées au rythme de son rire dégageait un aura exotique s'alliant parfaitement avec sa peau couleur caramel. Il en était sur. Jamais auparavant il ne l'avait aperçu. Sinon, comment aurait-il pu l'oublier ? La mémoire lui faisait rarement défaut concernant le sexe opposé.

Une main toujours sur sa hanche, Gabin se retrouvait suffisamment près de l'Inconnue pour lui tendre sa main dans l'espoir de l'aider à se relever. Un immense sourire amusé aux lèvres, ses prunelles claires pétillaient d'amusement et de plaisir. Sa voix était rauque à cause de sa crise de rire, lui donnant un ton à la Batman. The show must go ? Sublime manière de lui proposer une nouvelle danse. Il se laissera guider et deviendra le partenaire idéal. Il voulait de nouveau toucher les étoiles. Une dernière fois. Une ultime fois.
Contenu sponsorisé

Meditate in my direction,  Feel your way -  [En cours] Empty
Re: Meditate in my direction, Feel your way - [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Meditate in my direction, Feel your way - [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.