AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 1
Motus et Bobbus vendu [En cours]
Personnage
Personnage
PNJ
Personnage
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Motus et Bobbus vendu [En cours]  Empty
Motus et Bobbus vendu [En cours]
Personnage, le  Jeu 16 Juil - 16:59

Motus et Bobbus vendu
Saison XXXII - 2179 - Printemps
PV Elias Baxter



"Raaaaaaaaah par les caleçons sales de Dumbledore !" jurais Billy Busted. "Encore une de ces sales sangsues qui vient me voler ma fille !". La main trapue vint frapper la table en marbre. Les yeux verts kakis lancèrent le plus noirs des éclairs. Les doigts de l'autre main froissèrent la lettre tout juste arrivée via le réseau postal le plus connu des sorciers : par hibou. Enfin là c'était une chouette. Il l'avait senti venir de loin celle-là. A eu près au moment ou la vieille épervière avait passé l'une de ses rémiges primaires à travers la fenêtre du salon principal. L'une des 9 pièces qui composait l'ensemble de manoirs de notre cher Monsieur Busted. Il détestait les chouettes. C'était porteur de mauvaise nouvelle. Et il y avait de quoi. Sa mauvaise graine et descendance de fille venaient de lui annoncer son mariage et pour le même coup, le conseiller "férocement" de ne plus la contacter, elle ou son goujat de nouveau mari. Tout ça parce qu'elle était maintenant unie à un beau jeune homme de droiture qui n'avait pas payé une seule pauvre amende de sa jeune vie. Elle osait le mettre de côté. Lui qui s'était, avec grand soin, occupé de sa fille depuis le départ de sa pauvre mère. Bon, ce n'était pas non plus un ange, il avait fait les quatre cents coups, avait fait partie d'une multinationale de malfrat... mais il lui avait quand même financé ses études avec cet argent ! Il avait même trouvé un jeune homme riche d'une famille concurrente pour elle ! Il aurait pu créer une alliance financière forte qui aurait pu le sortir des dettes accumulées suite aux caprices de sa fille. Mais non. Elle était partie avec un autre. Un humble homme droit. Un homme de loi. Un moldu par-dessus le marché !

Billy remuait ses fesses sur sa chaise. Ne sachant pas quoi faire. Il aimait profondément sa fille. Et il savait que la seule chose qui pouvait la faire revenir, ou la seule manière de rentrer à nouveau dans ses bonnes grâces c'était de devenir l'homme clean qu'il n'a jamais été. Il n'allait pas non plus passer le reste de sa vie en prison ! Entre les faux papiers, le trafic d'objets magiques volés et surtout l'utilisation de sortilèges sur les moldus il allait prendre pour son grade. Bien sûr, il avait évité le plus grave grâce à ses différents contacts issus du Département de la Justice Magique du Ministère. Mais ce n'était pas suffisant pour devenir l'homme nouveau. Il n'avait ni le courage de stopper ses affaires (il faut l'avouer qu'il aimait encore faire des petits trafics) ni l'argent pour acheter les agents du Ministère. Sa fille venait de lui lancer un défi. Elle était sûre qu'il ne pouvait pas devenir le M. Busted, Monsieur tout le monde, Monsieur sans histoire. Et lui non plus n'était pas vraiment convaincu d'y arriver. Mais, il n'allait pas laisser un jeunot sans expérience lui voler la prunelle de ses yeux. C'était hors de question qu'un blanc-bec ne possédant aucune capacité magique vienne l'embêter lui, ancien baron du crime.

***

C'est ainsi que de nombreux objets volés retoucher, modifiés ou rafistolés se retrouva en vente. Comme certains avaient pu de 40 ans, il était facile de passer à travers les mailles du Service des détournements de l'artisanat moldu. Puis voler à un pecnot pour le vendre à un sorcier respectable, ce n'était pas vraiment méchant. C'était plutôt de la... valorisation de l'artisanat moldu. Après tout, on passe sur une base sans aucun flux de magie. Donc, en quelque sorte, il trafiquait, volait, mais en même temps mettait en avant l'ingéniosité des moldus. Il fallait le reconnaître, ils étaient bons pour mettre la main dans le cambouis. C'était la seule chose qu'ils avaient d'ailleurs. C'était en ce samedi du mois d'avril qu'un des clients devait venir passer au manoir récupérer l'un des fleurons de la réussite de notre Billy national. Le combi 3000. Attention, ce n'était pas un objet volé, non. Récupéré sur le marché, cadeau dans baron à autre. Ancienne poubelle, Busted l'avait parfaitement bricolé, rajoutant tout le confort nécessaire pour ses virées familiales avec sa fille. D'ailleurs, ce "Bobbus" était unique. Il voulait l'offrir à la prunelle de ses yeux mais comme elle lui avait fait faux bond avec un maudit moldu, il irait à un sorcier respectable. Oui, pure vengeance.

Pour l'occasion, Billy Busted avait revêtis un costume histoire de faire bonne figure. Le Bobbus trônait de toute sa magnificence au centre de la cour centrale. Il faisait beau, les oiseaux chantaient, pendus aux nombreux mélèzes du domaine. Le vieil homme tapota nerveusement la vitre de sa montre à gousset. Il détestait attendre. Il avait de nouveaux clients qui l'attendait pour la bouée flamant rose qui ne laissait aucun moldu, enfant comme adulte, lui grimper dessus. Qu'il avait été plaisant de voir cette pègre non magique tenter de monter sur ce beau plastique rose vif et tomber en essayant. Un petit rire s'échappa de la gorge de l'homme. "Héhéhé... ces blancbecs".


Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Motus et Bobbus vendu [En cours]  Empty
Re: Motus et Bobbus vendu [En cours]
Elias Baxter, le  Lun 20 Juil - 19:00

La chance avait fini par tourner. Promptement, et si joliment qu'Elias en était lui-même tout chamboulé. Une annonce pour un Combi 3000 dans le creux d'une Gazette échouée sur une table des Trois-Balais. Paf. Y avait pas d'image, mais la seule perspective de récupérer un tel bijou faisait pétiller tous les nerfs du Baxter. Une édition limitée, jamais réitérée. Même pas il s'était imaginé qu'il en existait encore sur les routes, encore moins qu'il aurait potentiellement l'occasion d'en faire l'acquisition. Il avait pas attendu une seconde Elias, il avait envoyé son courrier. Et très vite - trop vite ? - le type avait répondu. Il voulait vendre vite.

Peut-être bien qu'il courrait droit à l'arnaque.

Peut-être bien que ce Combi 3000 existait même pas.

Mais il fallait qu'il tente le coup.

Le samedi suivant, il était paré. Ses gallions bien entassés dans le fond de son sac à dos, il transplana non loin du point de rendez-vous. D'un bon pas, il se mit en approche du manoir Busted, un nom qui lui avait titillé l'oreille sans qu'il sache trop pourquoi. Peut-être une connaissance de son lui du passé. Quoi qu'il en soit, l'excitation était bien présente et le prenait aux tripes à chaque mètre qui l'approchait de son futur Combi 3000. Il y croyait, oh oui il y croyait.

Faut savoir qu'Elias il avait pas tant hâte de déménager. Il s'était fait à cette routine avec sa Mokeuse, au fabuleux chalet de Thermidor, à son poste aux Trois-Balais, à cette vie post-Amazonie. Mais il était sédentaire le Baxter. C'était un gamin des routes. Le manque d'aventures ça le rendait fou. Et le Combi 3000, c'était un pxtain de compromis. Déménager dans un minivan, quoi de mieux ? Pouvoir poursuivre sa routine sans jamais en être prisonnier.

Oui, oui, oui, et re-oui.

Le palpitant au bord de la crise d'épilepsie, il passa un très haut portail qui le mena au coeur d'une cour intérieure immense. En son centre trônait ni plus ni moins qu'un Combi 3000. Wooooaaaaah, trop cool ! Il n'a d'yeux que pour lui. Il est juste magnifique. Un titre inscrit en gros à l’avant du véhicule en lettres chamarrées ressort d’un fond peinturluré dans des teintes fort diverses. Bobbus. Sur les bords, quelques formes plus ou moins reconnaissables, des coeurs, des oiseaux, des vagues aussi peut-être. À l’arrière, des empreintes de mains de tailles et de couleurs différentes qui sont venues épouser la carrosserie. Il est si classe ! Et là il capte la présence du type. Busted probablement. Bonjour, m'sieur Busted ? tendre une main, étirer un grand sourire enchanté. Elias Baxter. Futur propriétaire de votre superbe machine.

À zéro moment il laissait passer ça. Il s'en voudrait toute sa vie.
Personnage
Personnage
PNJ
Personnage
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Motus et Bobbus vendu [En cours]  Empty
Re: Motus et Bobbus vendu [En cours]
Personnage, le  Mer 12 Aoû - 21:08



Billy Busted PNJ

Billy tapait du pied. Il détestait attendre. Encore plus détestable, c'était les gens qui arrivaient pile à l'heure. C'était comme si les visiteurs poireautaient comme des pecnots devant la grille de la villa avant de se faire passer à la broche. Autant ne rien retarder et avancer tranquillement. Venir à l'heure pile, c'était comme une provocation pour notre cher malfrat. C'était un truc de gens bien nés. Un truc d'homme de droit. Lui, jeunot, il arrivait en avance, mettait les points sur les I, et c'était une affaire plié, vendu et non remboursé. Il en imposait. Peu de personnes osaient. Où n'avait pas la carrure de l'emploi. Dans la vie, il fallait montrer ses tripes au grand air. Et être fier de ses tripes. Parce que c'est la seule chose qui faisait d'un homme ce qu'il était vraiment. Un bon gars d'affaire. Un gars qui se laissait pas marcher sur les pieds. Un bon gros molosse qui ne se contentait pas de l'os qui restait, mais s'attaquait plutôt au bon gros steak qui lui servait de maître à la place. Et en parlant de pecnots, il y en avait un qui venait de passer le portail avec sa dégaine de jeunes ados prépubères. Pourtant, vu la trogne, il devait avoir dans la trentaine. Busted grogna pour lui-même  " même les jeunes maintenant ne savent même plus comment se tenir"."Puis d'ailleurs, qu'est qui fou la l'bambin? Pas l'temps d'faire la charité mwoua !".

L'gamin n'avait que d'yeux pour le Bobbus. Il laissait échapper une expression de fascination voire même d'intérêt pour le combi. Billy le laissait se balader autour du Bijou. Non pas parce qu'il en avait rien à faire de ce personnage ressemblant à un cracmol, mais parce que les exclamations et le regard pétillant du jeune homme ne faisaient que flatter sa personne. Et sa lui plaisait. L'homme dénia enfin remarquer la présence du malfrat, demandant la confirmation de son identité et avançant la main pour une salutation plus respectable. Billy s'en empara aussitôt. "C'est bien moi" grogna-t-il. Enchanté. Elias Baxter. Futur propriétaire de votre superbe machine. "Bah, en v'là une bonne" . Billy sourit en coin, détaillant la silhouette du potentiel acquéreur. "Vous semblez sûr de vous M. Baxter". Les doigts du patron se resserrèrent sur ceux du futur acquéreur avant de les lâcher. La prise était franche, forte et sans surprise. C'était des affaires, rien que des affaires. "J'avais à peu après votre âge lorsque j'ai eu ce vieux tacot. Mauvais état qui plus est. Vous l'avez sans doute vu, mais j'ai fait pas mal d'améliorations. Pour les dessins, navrée. C'ma fille qui les a fait. Douée hein ?". Billy observait la réaction de ce dénommé Élias Baxter, tout en pointant du doigt les mains colorées sur la carrosserie et les diverses zones colorées. "Si j'étais vous, j'pendrais tout ça en blanc ou en noir. C'est plus discret".

Après avoir montré les roues, les jantes et les petites améliorations extérieures, Billy passa directement aux tripes de son bijou. Parce que oui, son combi 3000 modifié, il en avait des tripes, et de belles. "V'nez par là, que je vous montre !". Il fit un signe de la main, encourageant le jeune homme à le suivre, et ouvrit le capot. "Comme vous l 'voyez, j'ai retiré tous les moteurs et autres bidules des moldus. j'ai juste renforcé tout ça" il montre l'ensemble du combi "ça le fait grimper jusqu'à trois cents kilomètres à l'heure". Il était fier de son bijou. Il aurait adoré le laisser à sa fille, mais tant pis pour elle. À la place, il lui achèterait un chien. Un chihuahua. Un truc tout petit, qui urine partout et qu'on est obligé de porter. Sa fille adorait ces bestiaux. Il lui avait toujours refusé, prétextant que si elle avait le Bobbus, elle n'aurait pas besoin de s'encombrer d'une valise à poil et qui ne comportait qu'un compartiment de la taille d'un dé à coudre entouré de quenottes d'enfant de cinq ans. Si elle voulait s'marier avec l'autre moldu, se ranger dans un appartement tout blanc tout propre et faire mère au foyer, grand bien lui face. Mais elle s'occupera d'un chihuahua au lieu des rejetons mi-blanbecs mi-respectable. Billy haussa les épaules. Tant pis pour la tienne de rejetonne. "Vous voulez voir l'intérieur?".


[/color]
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Motus et Bobbus vendu [En cours]  Empty
Re: Motus et Bobbus vendu [En cours]
Elias Baxter, le  Jeu 3 Sep - 15:01

La poigne du bedonnant Busted fait jouassement vibrer les doigts agiles du Baxter, qui ne s'en départit pas pour autant de son sourire. L'engin est là, c'est bien tout ce qui compte. Il écoute le Bill presque religieusement, l'excitation à son maximum. Il se voyait déjà repartir à bord du combi, ses deux mains fièrement accrochées à l'immense volant. Sont trop trop cool les dessins, c'est ce qui fait tout son charme ! L'idée même de repeindre en noir et blanc un si beau bijou le hérissait.

La visite est entamée, l'Elias sur les talons du propriétaire, l'oeil pétillant et les doigts curieux de palper chaque recoin de la superbe machine. Il trouve chaque courbe fabuleuse, et une seule envie lui martèle le coeur et l'esprit, pénétrer au sein du merveilleux Bobbus. Oui, oui, oui, j'veux absolument tout voir m'sieur Busted ! Un enfant. Et un enfant amoureux avec ça. Sitôt que son voeu est exaucé, la joie peut se lire sur tout son visage, peut-être même sur tout son corps.

L'appareil est plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur. Magiquement et mécaniquement modifié, l’arrière du combi se montrait rétractable et modulable. Le Baxter s'émerveilla de voir les fauteuils s’abaisser pour faire place à un lit, se tourner pour former un canapé, s’élèver pour présenter de fabuleuses fonctionnalités : ici un mini-frigo, là des rangements spacieux, là une machine à café, ici un compartiment à eau, et là un mini-bar, bref ! Tout ce dont pourrait avoir besoin un nomade souhaitant prendre la route d’assaut à son bord. Plusieurs polaroïds, en mouvement pour certains, statiques pour d’autres, ornaient les parois. On y voyait plusieurs passagers hétéroclites, sans doute des auto-stoppeurs récupérés par Billy Busted, des amis aussi peut-être. Un message en haut de la cabine du conducteur : On the road again.

C'est parfait, il lâche, tout ému. C'est vraiment exactement ce que je recherche, vous pouvez pas savoir comme vous me faites plaisir m'sieur Busted. Il se décharge de son sac pour le poser à ses pieds, s'installe sur l'un des fauteuils sans y avoir été invité. J'ai ce qu'il faut sur moi, comme on avait dit. Il ouvre le zipper et montre la petite fortune entassée tout au fond. Son sourcil arqué quémande la suite. Il n'attend plus qu'une chose, les clés de l'engin, pour enfin prendre la route.
Contenu sponsorisé

Motus et Bobbus vendu [En cours]  Empty
Re: Motus et Bobbus vendu [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Motus et Bobbus vendu [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.