AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – ...
Voir le deal
59.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 1 sur 1
Bouillonnement acrobatique [RP Unique]
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Bouillonnement acrobatique [RP Unique] Empty
Bouillonnement acrobatique [RP Unique]
Artemis Wildsmith, le  Lun 20 Juil - 10:50

Bouillonnement acrobatique

Saison XXXII - Février 2179 (hiver)- RP unique



Les muscles tirés, striés commençaient à s’habituer, à ce temps, à ce travail. Une ténacité qu’Arty n’avait pas lâchée, malgré l’hiver, malgré les événements tristement rocambolesques de la vie, de cette période glaciale.
Cela commençait toujours ainsi, des séries de pirouettes, de sauts de main, de saltos avant arrière simples et doubles sur ce sol herbeux et gelé. Il laissait les traces brumeuses de sa respiration dans le décor blanchi. Ne pas pointer le bout de son nez au cirque sans être équipé, sans que le corps ne se soit rudement préparé. Essuyer un refus n'était pas une possibilité, pas lorsqu'il était sans travail, pas lorsqu'il prenait le risque de tourner trop en rond - il allait finir par imploser. Les longues heures d’entraînement, de sueur et d’insatisfaction commençaient à dessiner sur la silhouette du Wildsmith des muscles affûtés, pas beaucoup plus trapu le Loup, mais davantage bondissant, rebondissant – alertement virtuose. Il avait su glisser sur la précieuse agilité déposée dans ses membres par la génétique et surtout, surtout par la lycanthropie. En tirer profit, exploiter cette malédiction, qu’elle serve à autre chose qu’à déchirer manger dévorer. Une imposante dépense physique qui n'était pas sans bienfaits - Arty plus concentré, plus contrôlable. S'immerger pleinement dans cette préparation semblait l'avoir légèrement calmé. Enfin, du moins, cela l'occupait.

Les mains, les avant-bras à force devenaient griffés des réceptions hasardeuses - de plus en plus réussies - par les branches, les brins d'herbe stalactitesques - il s'en moquait. Rituellement, la matinée se déroulait, évidemment, souvent il s'agaçait de son incompétence, de ses ratés. Rager contre la nature environnante avec des coups de pieds et autres gestuelles impatientes. Pourtant, il s'y remettait, refusait d'abandonner - un caprice qu'il tenait décidément très proche du cœur. D’autres exercices de sauts, de cascades suivaient : traumatiser les jambes pour qu’elles cabriolent mieux, toujours mieux - de véritables ressorts. Combiner cela avec une pratique adroite des transplanages. Les pommiers du jardin du Manoir restaient ce décor privilégié. Le Poufsouffle grimpait, sautait, transplanait, réapparaissait le plus proche du sol – souvent la chute venait lui réveiller les boucles trop confiantes. Mais avec les jours, l’acharnement, parvenir doucement à se réceptionner brillamment, le sourire éclatant. Frôler davantage le danger pour progresser. C'est qu'il se voyait déjà faire de même sur les toits londoniens, scénographie parfaite et accidentée pour travailler.
Se dire que les journées ainsi défilaient bien plus gaiement qu’au Ministère, que jamais il n’avait été si constant et ponctuel depuis qu’il avait été inspiré, aspiré par l’acrobatie. Celle-ci se contentait pour le moment d’une habile gymnastique moldue, plus tard, elle serait pointillée de trapèze, de balancements et de magie. Le travail se terminait simplement par des exercices d'équilibriste, funambule des branches fragiles qui étaient pratiquement toutes craquelées maintenant. Ne pas lésiner sur la souplesse que l'art des pirouettes réclamait infailliblement. Bientôt, il se présenterait au cirque magique, leur imposerait sa présence dans la troupe, les imploreraient de l'entraîner davantage.
Il ne s'écroulait, s'allongeait sur l'herbe froide que lorsque sa chair commençait à le brûler. Quand la fatigue le suppliait pour un copieux déjeuner.
Page 1 sur 1

 Bouillonnement acrobatique [RP Unique]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.