AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% sur les lunettes de soleil audio Bose Frames Rondo
149.99 € 229.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Double Trouble [En cours] Empty
Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson, le  Mer 22 Juil - 11:09

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (psychologique),  Violence (physique)





Saison 32 * Automne
Pv Mangemort 52

Temps libre sur mon planning, j’en avais profité pour faire les boutiques dans la capitale britannique, seule. Je n’avais pas forcément besoin de grand-chose, refaire peut-être ma garde-robe d’hiver, mais flâner dans les magasins était un passe-temps qui me faisait toujours plaisir. En plus à Londres même si j’étais là pour un moment maintenant, on ne trouvait pas forcément les mêmes choses qu’en France. Reste d’un été encore présent, habillée d’une jupe et d’un haut, c’est en sortant d’une boutique, les bras chargés de quelques paquets que j’avais décidé qu’il était temps de rentrer pour moi. Bon j’avais été plus raisonnable que des fois, j’avais trouvé néanmoins mon bonheur, c’était plutôt satisfaisant. Arrivant aux deux tiers de mon périple, un frôlement puis une voix me fait sursauter me sortant de mes pensées.

« Hey, Un verre ma jolie ou tu préfères qu'on prenne du bon temps ensemble directement ? » Yeux qui se lèvent au ciel en entendant la voix éraillée. A croire que je les attirais tous. La journée ne pouvait-elle pas se terminer sur une bonne note ? Non. Trop demandé. Fallait que je me fasse emm*rder par un type. Sans doute me suis-je égarée car la ruelle m’est inconnue, plus étroite, moins de présence humaine, à part le pot de colle. « Dans tes rêves ! Va voir ailleurs. »  Ne pas en dire plus. Rompre le contact et presser le pas, ignorer les palpitations cardiaques, ma priorité. Coup d’œil par-dessus mon épaule pour constater qu’il me suit toujours. Un cri s’échappe de mes lèvres quand il vient attraper sans ménagement mon avant-bras pour me retourner face à lui me faisant en même temps lâcher mes sacs. Bordel ! Conn*rd ! L’énervement commence réellement à me gagner. Regard noir à l’inconnu. J’espère pouvoir le contourner mais son corps me domine et je me retrouve rapidement bloquée contre le mur. Son visage bien trop près du mien, me donne envie de vomir. Dangereusement. La tête tourne sur le côté pour lui échapper, ne plus sentir son souffle puant, il faut que je me sorte à tout prix de ce pétrin.

« Rah tu pues l’alcool, casses toi !! »  Mouvement brusque de mes mains contre ses épaules pour le repousser, je ne peux pas être plus claire mais lui n’a pas l’air de bien vouloir ou pouvoir comprendre. Vu son état aussi. Cela me surprendrait. Non, il n’abandonne pas même à ma tentative, se rapproche encore, le sourire encore plus narquois. Un sourire que j’aimerais tant lui faire bouffer d’ailleurs.
« Tu vas finir par t’y habituer t’vas voir » Grognement du bout des lèvres, nouvelle tentative pour me barrer, bien déterminée mais il me maintient toujours plaquant cette fois mes mains contre le mur. Le cœur qui s’affole. « Lâche moi jtai dit ! »  Je commence à avoir vraiment la peur au ventre quand les lèvres du gars viennent rejoindre le long de mon cou. Frisson extrême qui me parcourt le long de l'échine en sentant une de mes bretelles descendre. Mes yeux se ferment alors afin de ne pas voir ce qui est en train de se passer, de m'arriver. Mes cris strident, eux, doivent s’entendre à plusieurs mètres. Que quelqu’un me vienne en aide. Prière silencieuse que j'espérais voir vivement s'exaucer. Cette journée ne se terminait définitivement pas sur une bonne note.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Mangemort 52, le  Mer 5 Aoû - 10:52

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Décès, Violence (physique)






Certaines heures sont décidées à la fois par le hasard et le destin. Des pas pourtant flâneurs dansent dans les rues londoniennes, prennent plaisir à faire bouh ! Aux quelques moldus traversant la nuit, légèrement inquiets. Si Cinquante-deux n’avait pas choisi les toits ce soir, c’était pour l’occasion de voir les regards apeurés se poser sur son masque alors qu’il déambulait les mains dans les poches. La sensation de pouvoir restait la meilleure lorsqu’il était masqué.
Et parce qu’être Mangemort pouvait rivaliser d’ennui avec l’activité mollusquesque sur un rocher, lorsque le Renard entend des cris - il accourt. Cela ne présageaient rien d’interessant, une femme en proie aux doigts dégoûtants d’un mâle en rut, il y en avait tant et ce n’était pas son devoir que de patrouiller. Mais puisqu’il n’avait absolument rien d’autre à faire, autant s’amuser quelque peu.
Un œil curieux sur les sacs abandonnés au milieu de la ruelle, il saisit un court instant pour détailler la scène dont il est spectateur, en silence. C’était toujours les mêmes gestes dégueulasses sous les frissons récalcitrants d’une demoiselle en détresse. Cinquante-deux soupire, il aurait mieux fait d’appeler le Scatman pour ce genre de projet à la fois inintéressant et absolument pas dans ses cordes - le Malicieux n’était pas justicier.

Mais à pas tout doux tout feutrés il s’approche, se coule sous les cris stridents de la demoiselle qui lui hérissent les tympans - c’était différent lorsque ce n’était pas lui qui les provoquait.
Sans attendre, les doigts du jeune Mage Noir enserrent la tête de l’Immonde. Celui-ci s’arrête, surpris et stupide, Cinquante-deux n’a que le plaisir d’observer l’arrière de son crâne, mais il imagine aisément ses yeux écarquillés, d’ailleurs, il l’entend articuler vivement : mais qui quoi ?! Ou quelque chose comme ça. Un quart de seconde plus tard, le Renard le tire vers l’arrière, contre son buste et lui rompt la nuque.
Une vague intense de délice lui fait trembler la colonne vertébrale et lorsque que le Moldu s’écrase au sol, il est déjà mort. C’est rigolo d’ailleurs, cette façon dont la tête se retrouve presque à l’envers du reste de son corps, le Mangemort pouffe de rire avant de relever les yeux.

Ooh Miss Wilson ! Joyeuse intonation de voix surprise. Depuis, il s’était renseigné discrètement sur les vendeurs d’Ollivander’s j’imagine. Étonnante chance de rencontrer une demoiselle déjà connue et surtout, qu’il avait lui-même maintenue entre ses griffes - la nuit retrouvait doucement quelque intérêt. Quel plaisir de vous revoir ! Et le pire, c’est que c’était diaboliquement sincère, le sourire s’élargit alors que du bout du pied il s’amuse avec le corps sans vie du Dégoûtant - on aime les soirées dangereuses à ce que je vois.

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson, le  Ven 21 Aoû - 12:46

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Décès,  Violence (physique)




La situation devenait compliquée, très compliquée même. Si quelqu'un ne venait pas ou que l'on me sortait pas tout de suite de cette galère, bref, cela revenait au même, j'étais perdue. Toujours pétrifiée alors que mes cris ne cessent pas, c'est seulement en entendant l'ivrogne bredouiller quelque chose que je me permets enfin une réaction, celle de rouvrir les yeux. L'individu n'a pas le temps d'en dire plus que sa nuque se retrouve déjà de travers dans un craquement sinistre avant même qu'il ne s'écroule au sol comme un pantin ne fonctionnant plus. Je grimace tournant juste un peu la tête de côté pour ne pas voir le spectacle s'offrant à ma vue. C'est vif, brutal aussi rapide que le Bloclang ou l'endoloris auquel j'avais eu le droit la dernière fois. Le cœur tambourinant dans la poitrine, le regard devient presque effrayé à la vue, nouvelle, du Renard le reconnaissant sans mal pourtant je ne bouge pas restant stoïque. D'ailleurs si le mur n’était pas là pour me retenir, je me serai sans doute écroulée, les jambes ne me soutenant plus. J'arque un sourcil malgré ma peur quand ce dernier prononce mon nom - d'où il le tien ? je cherche dans mes souvenirs si je le lui avais donné mais ce n'est pas la chose la plus importante ce soir, hein ? -  tout comme il affirme éprouvé du plaisir à notre nouvelle rencontre. Mouais, s'il le dit. Moi je ne sais pas si je dois avoir le même sentiment mais une chose est certaine c'est qu'il m'avait évité un nouveau drame. Le souffle saccadé, il me faut un moment pour reprendre mes esprits avant de pouvoir répondre à la remarque du Masqué sur un même ton.

« Il faut croire que je les attire. » Un haussement d'épaules, je me redresse enfin décollant mon dos du mur ne voulant plus être dans cette position réajustant mes habits. Un petit sourire au coin se dessine finalement sur les lèvres malgré ce qu'il vient de se passer. Les yeux fixant le pied joueur du Renard sur l'ivrogne dorénavant plus de ce monde, je ne sais pas encore si je dois être effrayée par la scène ou par l'identité de mon sauveur. « Je suppose que je devrais être ravie moi aussi de vous retrouver en de telles circonstances et vous remercier...»

« Vous aussi, vous jouez souvent aux solitaires ? » Le ton reste le même qu'à la première remarque : légèrement amusé mais toute trace d'ironie avait disparue, pas comme l'autre fois. Au moins, c'était une chose que nous avions peut-être en commun. Je jette un coup d'oeil au loin vers mes sacs qui se retrouvaient abandonnés, ma baguette à l'intérieur, quelle stupidité. La prochaine fois, elle ne sera pas oubliée. « Que voulez vous ? » Ouais bon. Je n'avais pas forcément prévue cette question. Si ça se trouve même le Renard ne l'attendait peut-être même pas mais elle était venue. D'un coup. Un peu comme un cheveu sur la soupe. Ne devrais-je pas juste le remercier et m'enfuir ? Encore une fois mes mots s'étaient échappés de ma bouche. Encore une fois, j'en faisais trop. Toujours méfiante, je ne baisse pas pour autant la garde et reste à une distance raisonnable du Renard. La question bien qu'elle était sortie ne signifiait pas que j'allais tout accepter. A voir ce qu'il demanderait s'il avait quelque chose à demander.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Mangemort 52, le  Jeu 3 Sep - 18:10


Ah ça. Avec sa frimousse lisse suintant de candeur, Jennifer Wilson était un véritable aimant à l’immoralité, comme une furieuse envie de tacher ce joli visage trop parfait. D’ailleurs, il s’en pourlèche des cicatrices qu’il pourrait provoquer, qui pourraient orner cette peau opaline. Hocher la tête pour détourner les malsaines idées, essayer d’écouter les inintéressantes paroles de la Sauvée. Il hausse les épaules, nonchalants. Les remerciements de la Serdaigle ne l’intéressaient absolument pas, non, il voudrait qu’elle creuse plus loin, plus profond, qu’elle se mette en danger.
Il soupire, répond mollement, non, au contraire ! Je recherche la compagnie. S'il n'était pas masqué, il aurait éclairé la ruelle d'un espiègle clin d'oeil. Déambuler seul n’avait rien d’enivrant, il fallait, pour faire pétiller la soirée, la ponctuer de rencontres, d’accrochages et de discussions. Pour l’instant, rien de tout ça. Même le fait d’avoir fendu la nuque d’un Horripilant ne l’avait pas tant grisé – cela devenait trop courant, lassant.

En quelques secondes, les méninges ténébreuses devraient donc trouver un quelque chose d’aguichant, après tout, il venait de lui sauver la vie, ou du moins, l’avait épargnée d’un traumatisme. Il avait bien agi, gentil, à son tour bienveillant et sauveur. Cela aurait un prix – forcément.
Tandis qu’il sent la distance que la jeune fille enfonce entre eux, il s’approche. Les mains sagement derrière le dos – il n’attaquerait pas ce soir – l’air pensif sur les moustaches. Provoquer le tête à tête et harponner son regard d’adolescente, marquer la pause pour grandir l'annonce : votre asservissement. Quoi d’autre ? Qu’elle lui prête allégeance, qu’elle s’active comme une marionnette entre ses griffes de Prédateur. De quoi stimuler l’appétit du Renard, faire frétiller ses crocs – si ce n’est autre chose.

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson, le  Ven 4 Sep - 20:18

La tension est palpable. Le Renard s’avance après avoir approuvé plus la compagnie que la solitude... Etrange, j'aurais pensé le contraire. Pourquoi pas. Les mains jointes derrières son dos, son air apparent calme, lui donnent une nouvelle aura presque... distinguée ? Je ne sais ce que cela augure mais cela le rend un peu plus inquiétant encore. Je re-recule d'un pas ou deux essayant de reformer cette distance que j'avais créée auparavant mais c'est presque une cause perdue. Les sourcils froncés, la méfiance est de nouveau, elle aussi, présente. Je n'ai pas à attendre longtemps pour connaître sa réponse.

« votre asservissement. » WHAT ?? Mouvement de recul, bond incontrôlable, sensation de faire 3 pas en un. Les pupilles s'agrandissent devenant presque des soucoupes. Ouais bon, j'avais posé la question pour le remercier mais pas pour aller jusque là... C’était quoi son délire ?! Le cœur cogne fort, douloureusement contre la poitrine alors que lui reste parfaitement immobile. Limite déconcertant, frustrant. Un instant, je crois même avoir du mal à respirer. Dites-moi que j'ai affaire à un mangemort juste farceur. La blague. L'annonce me fait l’effet d’une douche froide. Plus que ça même, une douche glacée. Frissons garantis, ils parcourent mon corps sans détour. Stupéfaite. Je reste muette quelques secondes, quelques minutes bref, je ne sais pas combien de temps. Mes jambes redeviennent coton, fébriles comme tout à l'heure bref difficiles pour être porter par elles convenablement. Je suis dans une autre dimension. Oui, ça doit être ça. Totalement ne sachant pas quoi dire. Gorge sèche. Ni quoi faire d'ailleurs.

« Mon…asservissement ? » Chuchotement murmuré entre nos deux corps, comme si j'avais mal entendu. Mes pensées s'agitent, s'entrechoquent, s'interrogent, se mélangent. Tentent de trouver une issue. Un échappatoire. N'importe lequel. Mon cœur a repris son rythme effréné mais pas pour les mêmes raisons qu'au début. Les sourcils se haussent alors, je suis à nouveau remplie d'interrogations. Je n'hésite pas malgré sous un cœur vibrant au delà de ce qui est permis. « C'est à dire... ? » Evidemment, je suis en droit de lui poser la question. Savoir de quoi il en retournait exactement même si j'en ai une p'tite idée. « Si je refuse, j'aurais le droit à quoi ? » Un nouvel endoloris ? L'envie de tourner ça ironiquement est forte genre très forte alors, douloureusement, je me mords la langue histoire de la retenir pour ne pas déraper. Avais-je le choix ? Probablement non. Coup d'oeil rapide sur les sacs qui traînent non loin avec ma baguette en prime, je ne suis clairement pas en position de force. Une fois de plus. Super Jenn. Vaste ironie quand tu nous tiens.

« Je… » Mon regard le fixe essayant de sonder le sien avant de les lever rapidement au ciel quand l'idée surgit brutalement, lumineuse. Espérant qu'il ne verra pas cela comme une provocation. Plutôt un arrangement en réalité. « Je… J’accepte... si vous m'aider à rentrer dans l'Ordre... » Léger détournement du regard. Sa curiosité s'éveillerait-elle ? On avait jamais parlé réellement de la Cause. Le Renard ne connaissait pas mon jugement dessus, pas encore. Autant donc tourner les choses à son avantage même si cela restait minime.

En plus, c'était tout bénéf pour lui...

Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Mangemort 52, le  Mer 9 Sep - 17:09


Une idée qui était juste passée par là, et qui avait fini par s’accrocher, s’emmêler, se coller aux poils roux du masque de Renard. Le plaisir aussi d’assister à la frimousse héberluée de la Serdaigle devant sa simple demande – pourtant très claire. Le sourire en coin était apparu, inquiétant bien que caché. Tout de suite, donner le ton d’un éventuel refus, si vous refusez, je serai déçu. Cela paraît tout doux, adorable, qu’il soit s’y attaché, et puis, vous ne voulez pas me décevoir. Une affirmation néfaste. Parce qu’alors s’enclenchait la roue de la vengeance et de l’abus de pouvoir, c’était souvent cruel et sanglant – or ce soir, Cinquante-deux a la flemme.
Le flegme d’ailleurs, coule jusqu’aux bouts des doigts qu’il enfonce dans ses poches, avant de tournoyer de quelques pas – prétend réfléchir. Comédien Mangemort, il ne peut cependant pas retenir un oh qui s’échappe alors que la tête se lèvre brusquement. Jennifer Wilson souhaitait rentrer dans l’Ordre. Cela interrompt sa légère déambulation, un court instant.

Essayer de chercher fouiller la mémoire afin de savoir si un des Ténébreux l’avait déjà placé sous aile – pas de souvenir. Pas de souvenir non plus de récits avec nom, ou bien n’avait-il pas fait attention. Le Renard n’était pas un parfait mentor, souvent imprévisible, dans l’exagération des actions – impossible à suivre. Mais il ne peut masquer l’intérêt qu’il portait désormais à la chevelure blonde de la vendeuse d’Ollivander’s, jamais il ne l’aurait mise du côté obscur de la force – la farce des apparences.
Vous préfèreriez être à mes côtés plutôt qu’à mes pieds ? L’une comme l’autre position n’était pas jolie-jolie, dangereuse même. Mais elle semblait tenter la curiosité de l’Adolescente. Pourquoi vouloir rentrer dans l’Ordre ? Question directe à une demande directe. C’est un entretien d’embauche qui se dessine à l’horizon. Sonder ses idées, ses pensées, il ne l’avait jamais fait. Avait toujours considéré la Demoiselle comme la victime parfaite – entre faiblesse et vulnérabilité, largement de quoi s’amuser.
Développer tout de même sa part du marché, si c’est ça, vous m’obéirez. Absolument, jamais vous n’oseriez me dire non. Vous seriez prête à tout subir, tout me donner. Les Ténèbres réclamaient une allégeance inconditionnelle, ce que le timbre de voix murmure à l’oreille de l’Aiglonne vers laquelle il s’était délicatement penché.

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson, le  Ven 11 Sep - 1:58

La soirée prenait une drôle de tournure mais avait-elle été normale dès le début ? Non, assurément non. L'agression d'abord puis l'identité de mon sauveur ensuite mais et, surtout, je ne m'étais carrément pas attendue ça : sa demande. Tout de suite, le Renard ne tarde pas à exposer son avis sur un refus potentiel de ma part. Bien évidemment, je m'en doutais. Si je ne voulais pas le décevoir ? Rire intérieur. Avais-je le choix ? Alors pour tirer un minimum profit de la situation, j'avais trouvé la parade : mon asservissement contre son aide. Un moyen de s'en sortir un minimum même si ce n'était pas très haut, je le reconnais. Pourtant, cela avait eu le mérite de le déstabiliser un instant. Une occasion, p'tite joie intérieure, que je n'aurais raté pour rien au monde.

« Vous préfèreriez être à mes côtés plutôt qu’à mes pieds ? »

Sérieusement ? Je lève les yeux au ciel.  Etre avec ou à ses pieds, quelle différence après tout ? Après, je devais avouer que la première option me convenait, en effet, un peu plus même si, dans le fond, j'étais toujours prisonnière. La Sienne. Trop tard pour reculer. Le secret venait de lui être livré bien que ce n'était pas le premier Mangemort à qui j'avais pensé pour avouer cette part d'Ombre en moi... mais comme il l'avait étrangement retourné la situation, l'occasion de sauter le pas était trop belle. Puis, je crois que je ne voulais pas le voir prendre aussi facilement mon asservissement. J'avais longuement réfléchi à la question, le chemin avait été souvent brumeux, épineux, il m'avait fallut du temps pour me positionner, certes, mais à présent tout était très clair. J'avais trouvé ma voie. Oui, je voulais rentrer dans l'Ordre et, je venais de lâcher la bombe. Qui aurait cru qu'elle serait tombé sur Lui ?

« Pourquoi ? J'ai mes raisons mais j'ai aussi déjà rencontré plusieurs de vos semblables avec qui j'ai pu discuter... de .. de la Cause... » Sans me faire torturer.. Oh un détail... « Et, si ça peut vous conforter dans l'idée de me recruter, j'ai même été déjà partisane....» Oui, oui. Étonnant, non ? Le regard rivé au sien, je hausse des épaules laissant volontairement planer le mystère entre nous. Guetter chacune de ses réactions. Monsieur le Renard s'attendrait-il à ça ? Oh probablement pas mais si cela pouvait attiser un peu plus sa curiosité, c'était toujours bon à prendre. « 84 avait été celle que j'avais rencontrée et qui m'avait recrutée à l'époque à notre seconde rencontre. Je partage le même jugement que vous et, j'ai envie de défendre ce jugement, me rendre utile pour la Cause. » Serait-ce suffisant pour le convaincre ? Je l'espère. Nous le saurons probablement bientôt. Mon regard le fixe, curieuse de savoir s'il connaissait cette Ombre. Peut-être me donnerait-il des informations à son sujet. Savoir ce qu'Elle était devenue.

« si c’est ça, vous m’obéirez. Absolument, jamais vous n’oseriez me dire non. Vous seriez prête à tout subir, tout me donner.»

Sous ses paroles plus que claires, inquiétantes, dangereuses, je déglutis péniblement tant j'ai la gorge sèche réprimant même un frisson ou est ce la proximité du Renard ? Les deux. Cherche pas.

« Même si ce n'était pas ça, je n'aurais pas eu d'autres choix que celui de vous obéir de toute façon ce soir n'est-ce pas ? » Ouais clairement. Je soupire. Décidément.. j'avais clairement le don pour me foutre royalement dans la m*rde mais si c'était un mal pour un bien... « Disons que je serai plus disposée à vous... obéir... si vous acceptez mon offre. Puis, vous gagnez une partisane en plus. N'êtes vous pas deux fois gagnant dans l'histoire ? » Allait-il accepter ? M'étais-je montrée convaincante ? L'impression de faire un pacte avec le Diable se répandait en moi comme un doux poison mais si nous passons ce contrat, j'aurais au moins une chance de devenir l'Une des Leurs bien que cela vaudra, à n'en plus douter maintenant, quelques sacrifices...

Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Mangemort 52, le  Dim 20 Sep - 12:04


Le malaise fait rouler les épaules du Malicieux. Jennifer Wilson deviendrait-elle partisanne, adepte de la Cause ? L’idée ne fait que se dessiner à l’horizon – il ne sait pas encore quoi en penser exactement. Une chose était absolument certaine, la Demoiselle devrait faire ses preuves, marquer dans le sang et la douleur son idéologie – une épreuve obligatoire. Tssss. C’est ça votre idée de la fidélité à l’Ordre ? Vous me parlez de vos copains, vos connaissances ? Le piston n’était pas quelque chose qui émoustillait le Mangemort, au contraire. Terrible erreur qu’elle venait de commettre en s’en remettant à d’autres ombres plutôt qu’en ses propres convictions. Il soupire, en plus vous me parlez d’une Ténébreuse lâche et disparue, s’il ne portait pas le masque, il aurait craché son amertume sur le bitume de la rue. Permettez-moi d’en douter. Elle & lui ne partageait rien, et encore moins le même jugement, lui tirer les cheveux pour lui arracher de pareilles idées lui animent les doigts impatients, curieusement, il se retient. Quel jugement ? Tout simplement.
Aller titiller les bas-fonds des croyances de cette enfant, car elle n’était que ça. Une enfant attirée parce que les Mangemorts respiraient peut-être la gloire, quelque chose d’intéressant, qui faisait écarquiller les yeux.

De nouveau, il soupire, bientôt les poumons ne seraient plus remplis d’air mais de contrariété – ça ne présageait rien de bon. Pas le choix pas le choix, elle n’avait que ça à la bouche, de quoi lever les yeux du Renard au ciel – il s’agace encore. Ne mettez pas votre stupidité sur le dos de ma cruauté, Jennifer. Il n’était en rien responsable de ses idiots  agissements : elle avait le choix, c’était simplement qu’elle paraissait trop bête pour l’assumer. Il y avait chez elle une faille bien trop profonde et amusante à explorer – il ne pouvait s’en empêcher. C’était une ingénue adolescente, que pouvait-il faire d’autre que de s’en régaler ?
Il s’avance alors, tire enfin la chevelure blonde entre ses griffes dangereuses, la forcer à le regarder, le regarder vraiment : me prenez-vous pour un imbécile Miss Wilson ? Pensez-vous sincèrement que je mettrais en péril la Cause juste pour mon bon plaisir ? Une esclave c’était chouette, mais pas de là à risquer la lutte de l’Ordre Noir. Après tout, ce soir il était un matricule avant d’être un homme. Votre offre doit gagner en crédibilité. Il la relâche, s’apprête à partir, comme lassé des propos naïfs de la jeune fille.

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson, le  Dim 20 Sep - 15:21

Bon, bon. D'accoooord.

J'aurais du me douter qu'il ne serait pas facile à convaincre. J'affiche une moue quand le Renard me parle de "mes copains". Il pouvait dire ce qu'il voulait, j'avais toujours considéré les Relations comme étant importantes, enfin de mon point de vue. Grâce à elles, même quand certaines étaient tournées vers l'hypocrisie, on pouvait arriver à faire de grandes choses. Apparemment, il n'avait pas non plus relevé le fait que je sois déjà partisane ? Pas de soucis, ce n'était qu'un détail après tout. Pourtant, c'est un peu étonnée que je l'entends rendre son jugement envers l'ancienne Ombre. Après, je ne l'avais pas revue depuis notre seconde rencontre, je me disais bien qu'il devait y avoir quelque chose... Elle les avait peut-être trahie mais si elle l'avait quitté l'Ordre, ce n'était pas de mon ressort. Je hausse des épaules sans lui répondre jusqu'à ce qu'il tire sur mes cheveux pour m'obliger à le regarder. Nouvelle grimace, je serre les dents mais je rechigne pas et me contente de le laisser déblatérer. Moi le prendre pour un Imbécile ? Ahah. Sa remarque serait presque drôle si c'était vraiment le cas...  

Je le vois ensuite qui commence à prendre la poudre d'escampette après m'avoir relâché. Quoi ? Il va se barrer comme ça ? Oh non mon gars ! Trop facile ! Alors, je joue la dernière carte qu'il me reste venant le dépasser pour me mettre ensuite face à lui. Si j'aurais été jusqu'au bout, je me serais même permise de poser ma main sur son torse pour être sûre de le stopper dans sa course mais mieux valait pas tenter le Diable déjà que sa contrariété se voyait à nouveau à 10 km...

« Attendez ! » Je le fixe sans sourciller avant de reprendre après une grande respiration. « Vous voulez la Chute du Secret Magique non ? Très bien, je la veux aussi ! Vous n'êtes pas seul à rêver de Liberté Magique.. » Devant lui, je croise les bras, un geste qui m'aide à garder la face. « Je peux entrer facilement au Ministère. Notamment dans le service des catastrophes magiques. Je suis à Poudlard. J'aime être proche de mes alliés si vous voyez ce que je veux dire... D'ailleurs, j'arrive à gagner en général la confiance des Autres sans grand effort. Puis, je connais le monde moldu mieux que personne ! » Un peu prétentieuse ? non pas du tout, c'était la pure vérité ! A part mon père et moi, toute notre famille était moldue, dans un sens c'était une chance. Et, notre magie ne les avait pas fait fuir... pour ça je restais persuadée que la chute du secret magique était une Cause non perdue d'avance. « C'est suffisant pour vous convaincre ou je dois encore continuer ? » Ne bougeant pas d'un millimètre, je reste attentive à chacune de ses réactions. Si après toutes mes propositions, il n'était toujours pas satisfait, qu'il aille se faire cuir un œuf... Je me tournerai vers une Autre Ombre. Tant pis pour Lui.

Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Mangemort 52, le  Mer 30 Sep - 15:54

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)






Lorsqu’ils sont au bord du vide, les Ennuyants avaient pour habitude de se révéler, babiller des paroles précipitées mais qui pouvaient être intéressantes. C’était presque le cas pour Miss Wilson, et Cinquante-deux s’était arrêté net, un sourcil intrigué dressé derrière le masque.
Le Secret Magique, le noyau de la Cause, à la fois essentiel et redondant. Qu’elle l’éclabousse directement avec cette commune idée ne le fait pas flancher – il a l’habitude. Tellement que pour lui un tel secret n’existe même plus, lui qui se pavanait librement sans s’importuner des regards et des règles stupides. Pourtant, la tête se penche sur le côté, attrapée par les lèvres ingénues de l’Adolescente. Le Ministère, le Renard s’en moquait éperdument, les griffes de l’Ordre s’enfonçaient jusque-là, dans les tuyaux pourris de l’établissement. Poudlard, c’était tout autre, comme un joyau intouchable qui lui donnait la nausée – s’y infiltrer à l’aide d’Écoliers chamboulés ; et pourquoi pas. Hmmmm. Simplement, laisser l’idée se creuser sur le front.

Mais ça dégringole. Il devrait le savoir, Cinquante-deux, que les jeunes gens avaient comme défaut l’orgueil. Et pour la mégalomanie du Mangemort – rien de pire. AH NON ! L’égo touché d’une pointe acérée, avec vivacité le Renard saisit la jeune fille à la gorge, la fait plier sur ses genoux de petite prétentieuse. Non ! La surplomber de son expérience son savoir, c’est moi. Moi seul connais le monde moldu mieux que personne. Les ongles s’enfoncent écorchent la peau pâle de la Serdaigle – avec quelle facilité les doigts lupins pouvaient-ils lui arracher le larynx ? il se le demande, pour lui éviter de bavasser pareilles inepties. Le Mage Noir avait deux domaines d’expertise : les explosions et les Moldus. C’était peu, alors ouste ! ceux qui prétendaient lui grignoter ses qualités.

Brutalement il la jette au sol, qu’elle comprenne que sa place n’était que là – sous lui. Apprenez la modestie, Mademoiselle Wilson. Et pour ça, rien de tel qu’une nouvelle leçon. Odette III s’extirpe rapidement, bienheureuse d’être enfin sollicitée, le bois tremblote de frénésie, surtout lorsqu’il s’empare du bras frêle de la Demoiselle. Peu importait qu’elle se débatte, qu’elle geigne ou autre, Cinquante-deux ne chancèle pas d’un millimètre tandis que la baguette s’active d’un #Diffindo sur le poignet. Pour vous rappeler votre médiocrité face à moi. Il grave dans l’épiderme un magnifique sublime 52, ça fait plaisir au cœur égocentrique. Tandis qu’il s’applique, il explique, d'une voix d'un calme serein, par contre, votre petite tête agaçante de Miss Parfaite, peut effectivement me servir. C’était vrai. En civil, Cinquante-deux, par sa réputation explosive impulsive colérique ne faisait qu’attirer les soupçons (c’est le châtiment des légendes) – Wilson, non. Elle pourrait s’infiltrer partout n’importe quand, personne ne la croirait capable de méfaits.

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Jennifer Wilson, le  Sam 3 Oct - 19:44

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)




C'était ma dernière chance. Je le savais. Ma dernière occasion de convaincre le Renard. S'il ne voulait pas de mes services... eh bien... le projet de me tourner vers une nouvelle Ombre était une idée à ne pas évincer. Pourtant, ce dernier dodeline de la tête, mouvement perceptible me faisant hausser des sourcils dans l'attente d'une réponse. Une chose est sûre cependant, c'est que le doute commence à s'installer en lui. Confirmation à travers son regard qui se perd un court instant mais très vite ce dernier s'assombrit. Le son de sa voix retentie dans un cri rageur me laissant dubitative à cette soudaine scène de colère.

« AH NON ! » Quoi ? Qu'est ce que j'ai dit encore ?  Je ne peux même pas relever les yeux au ciel qu'il réagit au quart de tour venant agripper mon cou. Tandis qu'il le serre, mes mains, elles, se cramponnent sur le poignet de la main entrepreneuse. Ma résistance est maigre et mes genoux cèdent - trop facilement à mon goût - sous la pression dangereusement exercée pour venir toucher le sol. Alors que je me demande toujours pourquoi je l'ai foutu en rogne, voilà qu'il explique ou sous-entends d'où vient ce coup de sang de sa part. « c’est moi. Moi seul connais le monde moldu mieux que personne. » Ah ? Alors c'est donc ça. Est-ce que j'aurais touché un point sensible ? Assurément oui.

Cette fois, c'est à mon tour de pousser un cri mais de surprise en me sentant partir violemment en avant. Heureusement, mes paumes ouvertes parviennent à adoucir tant bien que mal la chute. A peine le temps de me redresser, le Renard vient s'emparer de mon bras dans un moment d'incompréhension. Le cœur s'emballe quand la panique - aussi brutale que la chute - me gagne. Sa baguette nouvellement sortie ne fait rien pour arranger ma peur qui me tiraille le ventre et lorsque j'entends le sort prononcé, je me crispe croyant défaillir même en étant déjà à moitié à genoux. « Pour vous rappeler votre médiocrité face à moi. »

Il ne faut que quelques secondes pour sentir comme une pointe d'un couteau tranchant toucher puis parcourir ma peau. « Non... » La voix tremblotante suivie de la douleur m'atteignant, je m'accroche à l'idée de pouvoir aussitôt m'extirper de lui, avant qu'il ne commence son travail, mais son emprise, sa domination remplie de testostérones est bien trop forte. Le cœur battant, je viens alors m'aider de mon autre main libre pour tenter de le pousser encore, redoublant d'énergie grâce à l'adrénaline qui me monte de plus en plus. « Lâchez-moi ! » Malgré mes efforts pour m'arracher à Lui et mon imploration, son air reste imperturbable alors que des gémissements sortent malgré moi qui sont tout sauf de plaisir. Le fait de ne pas savoir ce qu'il semble tracer sur ma peau ne fait qu'augmenter mon angoisse de ce que je vais pouvoir y trouver, lire.

« par contre, votre petite tête agaçante de Miss Parfaite, peut effectivement me servir. » Sous la douleur toujours aussi vive sur mon poignet, je grimace à moins que ce ne sont ses paroles. « Vous servir...  ? »

Miss Parfaite ?! Moi ? J'hallucine ! Bon j'avais peut-être un peu exagéré mes connaissances sur les moldus devant le Renard mais bonnn, il devenait vite susceptible quand même et je ne me m'étais jamais considérée comme telle. D'ailleurs, je pourrais très bien lui faire la même. Et en quoi ma petite tête de Miss Parfaite comme vous le dites si bien va pouvoir vous servir ? - Ouais nan on va éviter de faire encore la maligne hein. « Quel service voulez vous de ma part ? » Serrant les dents, je prie pour qu'il y mette bientôt un terme à ce nouveau châtiment me disant qu'à l'avenir, si jamais il y en a un, je choisirai soigneusement mes mots, du moins concernant les moldus. Je ne peux m'empêcher de me montrer curieuse m'imaginant tout de suite pas mal de possibilités face à cette -possible - nouvelle servitude.

Contenu sponsorisé

Double Trouble [En cours] Empty
Re: Double Trouble [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Double Trouble [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.