AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 16 sur 18
Salle d'entraînement
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005

Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Kohane W. Underlinden, le  Lun 11 Jan 2016 - 16:53

RP avec Louis Ruisseau

Silencieuse, je dévalai les marches et arpentai les couloirs, tête baissée, les yeux rivés au sol. Je ne voulais entrer en contact avec personne et garder les yeux bas était ma manière de signifier aux passants que j'étais repliée dans ma carapace, ne souhaitant pas la discussion.
De toutes les façons, les couloirs étaient quasiment vides. A l'heure qu'il était, beaucoup étaient assis bien sagement sur les bancs, dans leur salle de cours, et écoutaient les profs parler. Néanmoins, je ne pouvais m'empêcher de me retourner de temps en temps, histoire de vérifier discrètement que personne ne me suivait. Non pas que je m'apprêtais à faire quelque chose d'illégal (quoique, à bien y réfléchir, j'allais tout de même enfreindre la règle qui interdisait l'usage de la magie en dehors des cours), mais c'était un réflexe. J'étais assez flippée depuis quelques temps, peut-être un peu paranoïaque sur les bords aussi. J'avais toujours l'impression d'avoir cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, effrayante et menaçante.

J'arrivai à l'endroit voulu sans encore. Face au mur d'apparence nu et sans importance, je fis trois allers retours, en pensant fortement à ce que je voulais. La réponse ne se fit pas attendre : une porte se dessina. Dernier coup d'oeil et j'entrai.

La Salle sur Demande était vraiment magique et ne se trompait jamais. La vaste pièce était composée de toutes sortes d'objets et de mannequins, pouvant servir autant à un entraînement de sort qu'à un entraînement physique.
Depuis cette attaque aux Trois Balais face à laquelle j'étais restée pétrifiée et inutile, je m'étais aperçue à quel point j'avais des lacunes. La théorie ne suffit pas : il faut aussi de la pratique. J'avais également pris conscience que le danger était partout à la fois et que je n'aurais pas toujours quelqu'un auprès de moi, pour me défendre. Certes, on pourrait me rétorquer qu'étant seulement étudiante en sixième année, j'avais le temps de grandir, mûrir et apprendre sur le terrain. Sauf que ce n'était pas l'avis des Mangemorts, qui se fichaient bien de savoir si on avait fini de s'accomplir ou non (pour peu qu'on puisse considérer qu'on finisse de s'accomplir un jour). Le preuve : cet abruti qui nous avait attaqués avait failli avoir ma peau !

Le premier choc passé, le traumatisme quelque peu effacé sans avoir disparu, j'avais décidé de reprendre ma vie en main. J'avais compris que ce n'était pas en restant planquée de mon dortoir que les choses allaient évoluer. Je me rappelais un citation qui disait on dit que le temps change les choses, mais en fait, le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-même (HRPG : cette citation est de Andy Warhol). C'était tout à fait ça. Si je ne voulais plus vivre dans la peur et me sentir utile à ce monde, il fallait que je me bouge.

C'est ainsi que je me retrouvai dans cette salle d'entraînement. Bien sûr, le mieux aurait été d'avoir un ou plusieurs coéquipiers. Déjà, c'est bien plus amusant. Mais en plus, cela permettait de faire des petits duels amicaux et de combattre autre chose que des mannequins.
Mais je n'avais parlé de mon projet à personne. A dire vrai, je n'aimais pas beaucoup parler de l'attaque aux Trois Balais. Même avec mes plus proches amis. Je m'étais enfermée dans un mutisme et une solitude qui ne me ressemblaient pas. Et c'était seule que je devais reprendre ma vie en main. Et m'entraîner. Devenir plus forte. Pour savoir me défendre. Combattre.

Je remarquai, dans un coin, quelques étagères avec des livres poussiéreux. En m'approchant, je remarquai que c'étaient des grimoires de sortilèges ou bien des traités sur la lutte contre les forces de mal. Peu pressée, malgré tout, de dégainer ma baguette, je pris un grimoire de sorts et le feuilletai. J'avais toujours cette tendance de me perdre en théorie avant de passer à la pratique.
Dans le silence de la Salle sur Demande, je parcourais donc mon énorme livre, debout, appuyée contre les étagères.
Louis Ruisseau
Louis Ruisseau
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Louis Ruisseau, le  Lun 11 Jan 2016 - 18:32

RP avec Kohane Werner

iJe sortais de la bibliothèque avec un énorme volume sous le bras, un traité sur les sortilèges de duels datant XVIIe siècle. J'essayais de me souvenir du Charme du Bouclier tout en avalant mon énième chocogrenouille: "Pour exécuter un charme parfait vous devez le visualiser, le sentir vivre !"... Oui, plus facile à dire qu'à faire ! Difficile de penser à ça face un à mangemort ou une créature qui souhaite votre peau. C'est pour ça qu'il faillait que cela devienne instinctif, je devais être prêt car le danger était partout maintenant ! C'est pour ça que je le rendais dans le seul endroit tranquille pour les entraînements à Poudlard, la Salle sur Demande.

C'était l'attaque de Pré-au-Lard qui m'avait montrée que je ne savais que quelques sortilèges élémentaires quasi-inefficace face à des sorciers expérimentés, tels que les mangemorts. Quand je pensais à la frayeur de ses pauvres gens, eux qui voulaient passer un bon moment aux Trois Balais, j'étais empli de fureur. Non mais ! S'attaque à des innocents ! Qu'ils essayent de s'attaquer à des sorcières ou sorciers spécialistes du duel et ils feront moins les malins !

J'avais réussi à me mettre en colère tout seul... Bravo, petit. Je passais par derrière une tapisserie:

-#Lumos !

Puis, éclairé par ma baguette, je montais les escaliers du passage. Sautais la vingtième marche, qui pouvait transformer l'escalier entier en toboggan, passait par le couloir gauche car celui de droit menait à un cul de sac, puis remontait les escaliers. "Le sortilège de protection possède plusieurs dérivé, notamment les sorts Protego Maxima et Protego Horribilis, qui eux protègent de plus grandes zones, comme un château.". En plus des sortilièges protections, il faudrait que j'apprenne des potions de soins ou de régénérations. J'arrivais à la fin du passage, au dos d'un tableau, celui d'une vieille sorcière. Je toquais trois fois et j'arrivais dans le couloir du septième étage.

-Nox !

Ma baguette éteinte, je me précipitais devant le mur nu après avoir veiller à ce que le tableau soit bien refermé et que personne n'était dans les parages. Je fis trois allers-retours en me concentrant et la porte ouvragée apparut devant moi. J'entrais de la Salle.

Ils feront moins les malins ces mages noirs une fois que je serais entraîné.

Je ressortis ma baguette et la pointais sur le premier mannequin que je vis en face de moi:

-#Repulso !

Le mannequin alla s'écrasé violemment contre la cheminé au fond de la pièce. Je tournais la tête vers les étagères, satisfait de moi, lorsque je remarquais que je n'étais pas seul. Une jeune fille était là.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Kohane W. Underlinden, le  Dim 24 Jan 2016 - 16:32

Ce que la théorie pouvait être prise de tête... Il y a toujours une différence entre lire un bouquin, retenir chaque étape nécessaire pour lancer un bon sort et le faire en réalité, lorsqu'on est en pleine panique, face à un mage noir bien plus entraîné, prêt à nous tuer. L'autre différence réside également en l'expérience. Quelqu'un expérimenté à tuer sera bien moins magnanime, bien plus cruel et à même de remporter la bataille.

Mes yeux parcouraient sans vraiment les lire les différents sorts possibles et inimaginables. De toutes les façons, je savais qu'en cas de danger, je ne m'amuserais pas à les repasser dans mon esprit comme on repasse une leçon quand on est face à sa copie. Je lancerai le premier qui me viendrait, quitte à ce qu'il soit débile et sans effet.
Pendant un court instant, je m'imaginai lançant un #alohomora inutile sur un Mangemort. A priori nos ennemis n'étant pas des portes, cela ne m'avancerait à rien. Mais que voulez-vous ! Ah panique, quand tu nous gagnes !

Plongée dans mes pensées, je ne fis même pas attention que je n'étais plus seule. Je ne sentis même pas cette présence qui, pourtant, ne se cachait pas.
Le bruit d'un truc se fracassant contre un mur (ou quelque chose comme ça) me fit reprendre pied avec la réalité. Non, je n'étais plus seule.
Un rapide coup d'oeil me permit de constater que la personne avait, à l'aide d'un sortilège #repulso, balancé un mannequin contre la cheminée, provoquant ce terrible tumulte. Le calme et le silence de la Salle sur Demande fut aussitôt brisé par cette entrée en matière qui n'était pas des plus douces.

Néanmoins, je ne bougeai pas de mon coin, me demandant si le garçon m'avait repérée. Je ne dis rien, ne refermai même pas mon livre.
Au vu de son uniforme, c'était un Serdy. Pas très grand, les cheveux bruns, il portait une paire de lunettes noires. Je ne sais pas trop pourquoi, mais instinctivement, il me fit penser à Harry Potter. Bien évidemment, je n'avais jamais connu le célèbre Potter. Mais assez de photos et descriptions de lui traînaient pour que je susse parfaitement à quoi il ressemblait. Et ce gars me faisait légèrement penser à lui.
J'attendis un moment avant de constater que lui aussi, avait remarqué ma présence.

Je refermai mon livre assez brusquement, le remis à sa place et quittai les étagères.
-Pas mal, lui dis-je en me dirigeant vers lui.
Arrivée à peu près à son niveau, je me tournai vers un deuxième mannequin.
#Everte Statum !
Mon sort atteignit sa cible en plein coeur : le mannequin tomba lourdement en avant. Je fis un léger pas sur le côté pour éviter qu'il ne s'écrase sur moi. Evidemment, ce sort était bien plus impressionnant lorsqu'il était pratiqué sur une réelle personne.

Je reportai mon attention sur le Serdy.
-Je ne pensais pas que quelqu'un viendrait me tenir compagnie, dis-je tout simplement. Toi aussi, tu viens t'entraîner ?
Je lui fis un sourire.
-Oh, au fait, je m'appelle Kohane Werner ! Je suis en sixième année.
Quelque chose me disait que finalement, je n'allais pas faire mon entraînement toute seule. Après tout, peut-être tant mieux!
Louis Ruisseau
Louis Ruisseau
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Louis Ruisseau, le  Mar 9 Fév 2016 - 15:15

RP avec Kohane Werner


-Pas mal, me lança la Gryffondor.

Elle s'avança doucement vers moi, puis se tourna vers un deuxième mannequin.

-#Everte Statum !

Son sort atteignit la cible en pleine poitrine, provoquant la lourde chute du mannequin de bois et de métal.

-Je ne pensais pas que quelqu'un viendrait me tenir compagnie, dis-je tout simplement. Toi aussi, tu viens t'entraîner ?

Elle me sourit.

-Oh, au fait, je m'appelle Kohane Werner ! Je suis en sixième année.

Je restais bouche bée devant la puissance de son sortilège.

-Euh...En...Enchanté, je suis Louis Ruisseau. Aussi de sixième année. Et oui, je viens m'entraîner aussi., répondis-je tout bégayant.

Je posais mon sac et mon livre sur une chaise, près d'une cheminée à la pierre ouvragée.

-Tu souhaites faire un duel ?

Au moins, je pourrais tester le charme du Bouclier...
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Kohane W. Underlinden, le  Mar 8 Mar 2016 - 18:03

Pardon pour ce retard ><

Le garçon sembla quelque peu impressionné par mon sort. Intérieurement, j'en sentis une certaine fierté et j'esquissai un léger sourire, attendant d'en savoir plus sur lui.
-Euh...En...Enchanté, je suis Louis Ruisseau, bégaya-t-il.
Ruisseau... cela sonnait comme un nom français. J'allais l'interroger sur ses origines, mais je n'en eus pas le temps car il reprit :
-Aussi de sixième année. Et oui, je viens m'entraîner aussi.
Ainsi donc, nous avions le même âge. Il était probable qu'on se soit croisés dans les couloirs ou dans un cours mais je n'avais pas dû y faire attention. Il m'arrivait souvent de marcher, perdue dans mes pensées, ne regardant pas trop qui m'entourait. Et pour couronner le tout, ma mémoire des visages n'était pas exceptionnelle si je ne me concentrais pas vraiment. Aussi, Louis ne me disait strictement rien, bien que nous soyons issus de la même promotion.

Je le vis aller poser son sac et son livre près de la cheminée. Je ne bougeai pas, l'observant avec attention. Je me demandais bien où cette rencontre fortuite allait pouvoir nous mener. Je m'interrogeais également sur ce qui pouvait le pousser à venir s'entraîner, seul, hors des cours, enfreignant par la même occasion une partie du règlement qui stipulait que l'emploi de la magie en dehors des cours était strictement interdite. Mais au diable Kholov, les règles et la discipline !

-Tu souhaites faire un duel ? demanda alors Louis.
Sa question me décontenança plus qu'autre chose. A dire vrai, je m'attendais à tout, sauf à ça.
-Euh... fis-je, hésitante.
Quelle belle entrée en matière au niveau présentations ! Mais après tout, n'étions-nous pas ici pour nous entraîner ? Alors quoi de mieux qu'un bon duel amical, pour tester ses capacités et faire plus ample connaissance ?
Sitôt cette pensée entrée dans mon esprit, je retrouvai mon sourire.

-Pourquoi pas, répondis-je, d'un ton joyeux.
Je retirai mon pull qui me tenait chaud et remontai les manches de ma chemise blanche pour qu'elles ne me gênent pas. Je n'avais jamais fait de duel auparavant. A dire vrai, je ne m'étais jamais retrouvée dans une situation où il m'avait fallu me battre, que ce soit amicalement ou pour de vrai. Il fallait un début à tout. Et autant débuter sur un match qui n'aurait aucune conséquence sur ma vie. Je préférais ça plutôt que faire mon premier duel face à un réel mangemort. Rien que d'y penser j'en frissonnais. Brr...

Je sortis ma baguette qui était maintenue par la ceinture de ma jupe et la levai légèrement.
-Je crois que je me rappellerai de cette rencontre, dis-je, tout sourire, à l'adresse de Louis. Tu es prêt ?
En fait, ma question était plus rhétorique qu'autre chose. Je ne m'attendais pas à une réelle réponse de sa part. C'était juste ma façon de lui donner le signal. Histoire qu'on ne puisse pas m'accuser de le prendre en traître.

N'ayant jamais fait de duel, je ne savais pas trop comment faire. Soit attaquer en premier, fort et rapide. Soit laisser l'autre attaquer, essayer d'esquiver avant de contre-attaquer le plus rapidement possible, pour surprendre l'adversaire.
Réellement, si Louis avait été un mangemort, je ne me serais pas posé toutes ces questions et aurais fait tout et n'importe quoi en même temps. Mais heureusement, ce n'était pas le cas. Louis était un adorable petit Serdy tout gentil tout plein et j'avais le temps de méditer un peu sur ma conduite.
Finalement, me disant qu'il fallait bien commencer quelque part, je décidai de partir à l'assaut en premier.

Je ne cherchai pas dans les formules compliquées. Pour l'heure, il fallait juste tester l'adversaire. Voir sa puissance, évaluer son expérience et ses sorts.
C'est pourquoi je me contentai d'un simple :
#expelliarmus.
C'était certainement un des premiers sorts qu'on m'avait appris, avant même d'entrer dans mon école de sorciers, en Allemagne. C'était ma mère, qui m'en avait parlé. Elle avait toujours répété que c'était grâce à ce sort que le grand Harry Potter avait pu s'en sortir, maintes et maintes fois. Comme quoi, parfois le plus simple est le plus efficace.

Lançant mon sort en direction de Louis, j'attendais de voir comment il allait réagir.
Linoa Pluma
Linoa Pluma
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Linoa Pluma, le  Ven 1 Avr 2016 - 11:48

(Avec l'accord de Louis et Kohane. Merci !)

~ Avec Helena Sword ~

Encore une nuit d'insomnie. Elles étaient indénombrables depuis une certaine nuit à Pré-Au-Lard. Lasse, Linoa se leva, enfila un gros pull bordeaux aux larges poches et quitta le dortoir à pas de loup, bien décidée à ne pas passer une nuit supplémentaire à se morfondre au fond de son lit. Le manque de sommeil lui donnait des traits tirés et des cernes violettes, une expression plus sombre et moins enfantine qu'à l'ordinaire. Avec la discrétion d'une ombre, elle se faufila par l'entrée de la salle commune et, après avoir lancé un #Lumos, se retrouva à descendre les marches de la tour.

Linoa n'avait pas peur de se faire surprendre à se balader après le couvre-feu : même si c'était arrivé plutôt récemment, elle préférait prendre ce risque plutôt que de rester coincée dans cette salle commune pleine de personnes inconscientes. Elle avait l'impression que personne, hormis elle, ne se rendait compte du danger qui guettait hors de l'enceinte de Poudlard, et s'en voulait d'être restée elle-même dans cette bulle de naïveté aussi longtemps. Elle devait s'activer, apprendre à survivre et à se défendre au-delà de ce que leur enseignait Poudlard, soit le strict minimum, avait-elle l'impression. Elle devait connaitre la plus large palette de sortilèges possible, et même mieux, pouvoir les informuler. Dans cette dernière discipline, elle était plutôt douée ; mais ce n'était pas suffisant. Elle devait exceller.

Septième étage. La pièce était là, la Serdaigle le savait : elle y était déjà venue, tout récemment. Mais cette fois-ci, il n'était plus question d'invoquer un lieu de détente ; elle voulait une salle où elle trouverait tout le matériel nécessaire pour s'entrainer à lancer des sortilèges. Une salle de combat. Fermant les yeux avec concentration, elle passa trois fois devant le mur vide et ne s'arrêta que lorsqu'elle sentit un mouvement sur les briques. Elle ouvrit les yeux avec un petit sourire de satisfaction : une porte, toute simple d'apparence, venait d'apparaitre. Elle s'avança pour l'ouvrir, mais constata que cette dernière était fermée à clés. Bien, premier entrainement. Linoa prit sa baguette et informula un #Alohomora. Rien de compliqué, et la porte s'ouvrit docilement.

La jeune fille entra dans la pièce nouvellement créée avec hâte ; cette dernière était éclairée, et elle éteignit sa baguette avec un #Nox. La salle était large, et contenait à l'évidence la panoplie parfaite nécessaire à l'entrainement magique. Un élan de joie et de satisfaction s'empara de la brunette ; une sorte d'euphorie qu'elle ne pensait plus ressentir un jour. Grâce à cette salle d'entrainement, elle allait pouvoir passer la nuit à pratiquer ses sortilèges, et peut-être même pourrait-elle y revenir chaque nuit d'insomnie.

Il y avait tant de choses à faire dans la pièce que Linoa ne savait pas par où commencer ; elle avisa alors un mannequin d'entrainement au fond de la pièce et l'attira plus près d'elle avec un #Accio. Commencer avec quelques sortilèges de Défense Contre les Forces du Mal lui paraissait intéressant.
Helena Sword
Helena Sword
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Helena Sword, le  Ven 1 Avr 2016 - 18:12

Avec Linoa Pluma

Comment pouvait-on dormir aussi paisiblement? Cette pensée traversa l'esprit de Helena tandis qu'elle observait ses voisines de dortoir au pays des songes. Elles avaient obligé l'étudiante à éteindre la lumière afin de rejoindre Morphée au plus vite, au grand dam de la jeune brune qui préférait réviser. Une journée ne comportait pas suffisamment d'heure pour se permettre de pioncer. D'autant qu'avec la fin d'année qui approchait et les examens avec, il n'y avait pas une minute à perdre. Le B.U.S.E. attendait l'ensemble des cinquièmes années dont faisaient partie toutes les filles présentes dans la chambre. Un concours important, déterminant les cours que pourraient suivre les élèves de sixième et dernière année. Hors de question qu'elle échoue. L'adolescente saisit sa baguette et ses affaires et s'évada silencieusement du dortoir. Habillée en parfait supporter serpentard, écharpe et gros pull de quidditch aux couleurs de sa maison.

Le repaire des serpents avait de nombreux avantages, mais ce soir un inconvénient majeur frappa la sorcière. Elle souhaitait se rendre au septième étage afin d'améliorer sa pratique de sortilèges divers, la théorie étant déjà maîtrisée. Ce qui signifiait devoir traverser l'intégralité du château. Partir des cachots, le voilà le problème de la soirée, et arriver tout en haut sans se faire remarquer par le concierge ou les fantômes. Elle utilisa le sort Lumos, tentant d'en atténuer l'effet en cachant sa baguette sous sa cape. Cela laissait un fin filet de lumière, largement suffisant, qu'elle pourrait cacher aisément en cas de pépin. La sorcière commença à imaginer les sortilèges qu'elles pourraient exercer, elle en maîtrisait déjà un grand nombre mais des basiques. Des sorts qui ne tomberaient probablement pas aux examens.

Elle arrivait enfin à ce maudit étage. Aucune encombre à l'allée, intérieurement elle priait pour que le retour se déroule de la même manière. Pourquoi aussi loin de chez elle? Il y avait ici une salle particulière, où elle se trouvait là dernièrement, qui aidait les élèves. Ce dont ils avaient le plus besoin, elle le possédait. Helena marcha un peu dans les couloirs pour retrouver le lieu, jusqu'à ce qu'elle aperçoive quelqu'un lancer un sort contre une porte et se faufiler à l'intérieur. La salle sur demande... C'était très certainement cette porte entrouverte que la sorcière cherchait. Pourquoi était-elle aussi surprise? Pensait-elle réellement être la seule au courant de l'existence de cet endroit? Peu importe, la Française n'avait pas parcouru tout ce chemin pour abandonner maintenant. Après avoir utilisé le contre-sort Nox, elle s'engouffra dans la salle désormais déverrouillé.

Une seule silhouette se dressait face à un mannequin d'entrainement. Finalement, les choses n'étaient pas aussi mauvaises, peut-être que la personne partagerait la salle. Mais le manque de tact propre à la Serpentard ne permettrait pas que les choses soient aussi simples. Elle croisait les doigts pour que ce soit un élève et non un enseignant, sinon les problèmes s'accumuleraient. Il s'agissait d'une fille, et il y avait peu de chance qu'un professeur n'ait besoin d'un tel lieu pour s'entrainer. Dans le doute, la vert et argent pointa sa baguette vers la seule présence. Un ton calme fut employé.

"Eh bien eh bien. Qu'avons-nous là. Elève hors du dortoir!"

Le but n'était pas de se faire des amis, mais tout de même. Elle baissa sa baguette et prit un grand sourire, espérant ne pas se tromper sur les intentions de la jeune femme qui se dressait face à elle et dont elle ne parvenait pas à discerner les traits.
Linoa Pluma
Linoa Pluma
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Linoa Pluma, le  Ven 1 Avr 2016 - 22:06

Le mannequin d'entrainement était trop proche à son goût. Quel mérite si la cible était trop facile à atteindre ? Linoa leva sa baguette et lança un #Repulso. Une sorte de rage montait en elle, comme un besoin terriblement pressant de se défouler, de s'acharner sur ce pauvre pantin qui n'avait rien demandé. Il allait prendre cher, cette nuit. Elle leva à nouveau sa baguette.

"Eh bien eh bien. Qu'avons-nous là. Elève hors du dortoir!"


Plus que les paroles, ce fut le son de la voix qui fit réagir la jeune fille. La baguette toujours dressée, elle se retourna, la rage habitant toujours ses yeux bleu-gris, pour faire face à la personne qui était entrée dans la pièce à sa suite : c'était une élève, à l'évidence de Serpentard au vu de ses vêtements, qui lui souriait. Une blague. Linoa baissa sa baguette, puis plissa les yeux, reconnaissant soudainement la Serpentard : il s'agissait d'Helena, l'une des élèves avec qui elle avait effectué son tout premier trajet à bord du Poudlard Express, et avec qui elle partageait certains cours. Elles étaient dans la même année. Toute colère contenue chez Linoa s'évanouit.

"Helena ? Tu... Ne refais jamais ça !"

Elle avait dit ça d'un ton soulagé accompagné d'un sourire. Ses muscles se détendirent. Qu'aurait-elle fait si elle avait effectivement été suivie par un professeur ? Elle s'était déjà fait prendre une fois... Cela aurait peut-être été sa dernière nuit dans l'enceinte du château. Songeuse, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas parlé depuis plusieurs longues secondes. Elle regarda à nouveau son interlocutrice et demanda :

"Toi aussi, tu viens t'entrainer ?"


Le couloir du septième étage n'était pas vraiment à côté de la salle commune des serpents ; si Helena se trouvait ici, ce n'était pas à cause de simples déambulations nocturnes. Mais qui savait : peut-être la jeune fille cherchait-elle la Salle sur Demande pour une toute autre raison. Auquel cas, malheureusement, elle l'avait trouvée déjà occupée...

"En tout cas, je t'en prie, il y a suffisamment de place pour deux, ici !"

Linoa ressentait une certaine gêne, comme à chaque fois qu'elle adressait la parole à autrui en ce moment : c'était comme si elle mettait un masque. Ses idées sombres étaient soudainement recouvertes de couleurs étincelantes, comme si cela pouvait les faire disparaitre ; mais tout ce que cela faisait, c'était les dissimuler aux yeux des autres. Pour passer cette gêne, Linoa avisa quelques bougies placées sur une étagère, dans un coin de pièce, et leur lança un #Incendio informulé. C'était également un moyen de démontrer à sa camarade qu'elle s'entrainait notamment aux sortilèges informulés.

Helena Sword
Helena Sword
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Helena Sword, le  Lun 4 Avr 2016 - 20:19

[HRP: LA de Linoa accordé]


La situation était passée de potentiellement dangereuse à presque normale en quelques secondes. Deux étudiantes qui se retrouvaient pour approfondir leurs connaissances après les cours, assez classique en soit si l'on oublie le couvre-feu. Heureusement, car se retrouvait face à un professeur à une heure si tardive de la nuit était très certainement motifs d'exclusions au pire, perte énorme de points au mieux. La jeune fille qui se tenait dans la salle était aussi une élève de Serdaigle. Elles avaient partagé un wagon du Poudlard Express en première année, étaient nouvelles toutes deux, assistant donc ensemble à la répartition. Par la suite elles avaient grandi ensemble dans l'enceinte du château sans vraiment se fréquenter, hormis au détour d'un couloir ou durant un cours. En même temps, Helena ne fréquentait personne, préférant la compagnie des livres à celles des humains.

"Toi aussi, tu viens t'entrainer ?
-Non non! Je cherchais la cuisine pour faire des crêpes, fringale de minuit."

C'était plus fort qu'elle. Les réponses instantanés sans prendre le temps de réfléchir à des questions dénuées d'intérêts. Une pointe d'ironie et d'humour, pas forcément drôle pour l'interlocuteur. Le ton employait était cependant léger et la jeune fille affichait toujours un sourire, avec un peu de chance la locutrice ne se vexerait pas et comprendrait le second degré. Quel était son nom déjà..? L'apprentie sorcière l'avait sur le bout de la langue! Bon, après tout elle n'avait pas besoin de la nommer, ça devrait bien se passer. Helena hocha la tête lorsque la Serdaigle annonça qu'il y avait suffisamment de place. La démonstration des capacités d'informulations de l'autre élève fit son petit effet. La vert et argent applaudit doucement la prestation avant d'avancer dans la salle.

"Jolie. Tu es plutôt douée."

Cette réflexion permit à la petite brune de voir surgir une idée. Elle n'allait pas s'entrainer dans son coin mais avec l'autre sorcière! Elle ne perdrait pas son temps vu le talent affiché. Sa main se resserra sur sa baguette qu'elle tendit en direction de l'étudiante de Serdaigle. Son nom? Bon sang! Cela lui reviendrait plus tard. Elle agita sa fidèle compagne tenue en main droite et lança un sort en direction de la rivale.

"#Expelliarmus! Au lieu de s'acharner sur un pauvre mannequin on pourrait s'entrainer ensemble. Enfin, tout dépend de tes projets. Et je ne voudrais pas me mettre entre toi et ce mannequin si vous avez un contentieux à régler."

Ce n'était certes pas très glorieux d'utiliser un sortilège sur quelqu'un qui n'était peut-être pas prêt, mais ça avait le mérite d'afficher clairement les intentions de la française. Si l'autre fille ne réagissait pas ou ne souhaitait pas continuer, alors elle abandonnerait et irait faire ses expériences dans son propre coin.
Linoa Pluma
Linoa Pluma
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Linoa Pluma, le  Mar 5 Avr 2016 - 13:32

"Non non! Je cherchais la cuisine pour faire des crêpes, fringale de minuit."

Linoa haussa un sourcil. Sa question avait-elle été si idiote que ça ? Helena aurait pu venir chercher n'importe quoi dans la Salle sur Demande... Mais bon, si elle n'était pas d'humeur à se prendre des réponses sarcastiques, elle était trop lasse pour répondre, et choisit de laisser couler. Après tout, son interlocutrice affichait toujours un sourire, ce qui semblait démontrer qu'il ne s'agissait que d'une pointe d'humour.

"Jolie. Tu es plutôt douée."

Linoa eut un petit sourire en guise de réponse. Elle maitrisait l'informulation de la plupart des sortilèges basiques, fruit de très nombreuses heures de travail. Ses muscles se détendirent. Le compliment, qui avait l'air sincère, démontrait que la Serpentard n'avait pas d'agressivité envers elle. Depuis quand Linoa avait-elle perdu son sens de l'humour ? Ah oui... Depuis qu'un meurtre avait eu lieu sous ses yeux. Soudainement, la flamme vacillante de la bougie allumée lui parut morbide, comme si elle représentait la personne qui était morte devant elle. L'air sombre, Linoa leva à nouveau sa baguette et l'éteignit d'un #Aguamenti faiblement prononcé, la concentration pour une informulation n'étant pas suffisamment présente. Oubliant momentanément la présence d'une seconde personne dans la pièce, elle reporta son attention sur le mannequin d'entrainement, leva sa baguette et prononça :

"#Petrificus Totalus."


Le sortilège atteignit sa cible et les lambeaux qui s'en détachaient — preuve du fait que le mannequin avait été utilisé de nombreuses fois auparavant — s'immobilisèrent, seul indice indiquant que le sortilège avait fonctionné. Une petite satisfaction qui remonta un peu le moral de la Serdaigle, dont l'animosité retomba quelque peu. Elle devait avoir l'esprit clair pour s'entrainer correctement. Mais que serait un sort sans son contre-sort ? L'adolescente libéra le mannequin innocent d'un #Finite Incantatem.

"#Expelliarmus!"


Le sorbier ricocha sourdement contre les dalles du sol. La bouche entrouverte, Linoa avisa sa baguette, puis Helena. Avait-elle vraiment osé lui lancer un sortilège alors qu'elle ne faisait pas attention ? Elle serra les dents.

"Au lieu de s'acharner sur un pauvre mannequin on pourrait s'entrainer ensemble. Enfin, tout dépend de tes projets. Et je ne voudrais pas me mettre entre toi et ce mannequin si vous avez un contentieux à régler."


L'agressivité de la Serdaigle envers ce pauvre mannequin se ressentait-elle tant que ça ? Quoi qu'il en était, Linoa s'abaissa pour ramasser sa baguette. Elle n'en voulait pas tant que ça à Helena ; elle s'en voulait plutôt à elle-même. Elle avait baissé sa garde, négligé la présence d'autrui à proximité. Excès de confiance ? Peut-être. C'était une erreur. Elle devait apprendre à se méfier de tout le monde.

"C'est d'accord."

En se relevant, elle avisa les objets placés non loin d'elle et leur lança un #Repulso. Un nouveau sortilège vint plaquer le mannequin d'entrainement contre le mur. Ainsi, les filles disposaient d'un espace bien dégagé pour pouvoir s'entrainer ensemble. Elle lança un sourire énigmatique à sa future adversaire. Les choses sérieuses pouvaient commencer.

"Maintenant que je suis prête, tu peux éventuellement me jeter un nouveau sort."


Elle leva sa baguette, en position défensive.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Alhena Peverell, le  Dim 19 Juin 2016 - 17:15

RP avec Kohane Werner
LA Mutuel accordé

~ De quelles manières préfères-tu tuer ? ~

Voilà, tu étais arrivée avant Kohane dans la salle sur demande, pour que celle-ci t'ouvre les portes de la pièce que tu désirais. Tu avais poussé les deux grandes portes, tombant sur une vaste fausse forêt. C'était un fin mélange, une pièce très grande avec de la verdure et des arbres. Très étrange mais tu ne te focalisais pas dessus, l'important c'était ce que tu voulais toi : les mannequins et les armes.

Aujourd'hui était un grand jour, pas de combat en corps à corps pour la rouge et or. Non, elle allait pratiquer les armes blanches et à feu. Elle commencerait certainement par l'arc. C'était le moins dangereux et parfois, en survie le plus utile. Tu allais lui montrer comment, avec ce que la nature t'offres, on peut en fabriquer un. Puis peut-être que vous passerez vite à d'autres choses comme le sabre.

Un sourire sur les lèvres, tu voyais déjà la gamine se prendre dans la gueule les coups du mannequins. Léger rire échappait, tu t'étires. Il ne manquait plus que la concernée. Tu te poses un instant sur une des pierres, repenses à la dernière fois, à ce que t'as faillit sortir de ta poche lors de votre discussion. La photo de tes enfants, ce dont t'as faillit lui parler parce que t'étais fatiguée...

- Hum...

Soupire, soupire. Puis un bruit et une porte qui s'ouvre. La vieille Werner qui apparait. Tu lui lances un sourire, et un vrai. Tes mains se portent à tes cheveux et tu les attaches en queue de cheval. Étrange coiffure que tu fais peu dans ta vie. Tu tapes dans tes mains, légèrement joyeuse. Tu étais enjouée, bonne journée à l'horizon et pas de Pasca ou d'Evans pour te foutre mal dans tes baskets.

- Hey la Miss ! Alors tu t'es pas faite enlevée toi ? C'est dommage !, clin d'oeil de ta part, Bon j'ai une surprise pour toi. Tu vas être contente ! Regarde.

D'une main, tu lui présentes au sol toutes sortes d'armes. Vous alliez vous amusez, enfin surtout toi. Elle, elle allait en baver.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Kohane W. Underlinden, le  Lun 20 Juin 2016 - 8:00

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle.
...
Bon, ok, miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est celle qui le plus de cernes.
...
Ok, mon miroir ne parle et je vais me faire la réponse toute seule : j'ai vachement de cernes. Et Lena m'a dit d'arriver en forme. Bon, le côté positif, c'est que ces cernes ne sont pas celles de cette nuit. Mais l'accumulation des soirs précédents. Donc en théorie, cette nuit, j'ai bien dormi. Abrutie par ce qu'il me restait de philtre de paix.
Rachel a raison. C'est diablement efficace ce truc. Et très tentant d'en devenir adepte jusqu'à la fin de ses jours.
Je passe une main dans mes cheveux, les attache en queue de cheval. Journée de cours épuisante. J'en ai vraiment marre. Mes cernes ne passent pas. Et j'ai rendez-vous à seize heures.
Lena a parlé d'une bonne surprise dans sa lettre. Venant d'elle, je me méfie un peu. Mais espère me tromper. Espère que ma méfiance n'avait aucune raison d'être. Même si...

Soupir. Allez, faut repartir !
Je lise d'un geste rapide le t-shirt que je viens d'enfiler, que j'ai échangé contre la chemise d'uniforme. Il me semble que le règlement stipule que l'uniforme est obligatoire. Sauf que s'entraîner en jupe, je vois pas trop l'avantage. Alors au diable Kholov ! Je n'en suis plus à ça près.

Je quitte la tour des Gryffondor, dévale les marches, parcours les couloirs à grands pas. Ne regarde pas ceux que je croise. Eviter d'être ralentie. Je suis presque en retard.
J'arrive devant le mur, me concentre pour retrouver Alhena. J'espère avoir bien formulé ma demande. Je sais pas trop si je suis contente de la revoir. D'un côté, je lui suis reconnaissante de m'avoir prise en charge. Et puis, je découvre peu à peu certains côtés d'elle qui la rendent... plus humaine, plus attachante. En même temps, elle a aussi cette froideur que je n'ai que moyennement appréciée lors de notre première rencontre. Et la lettre de Rachel me revient en tête. Elle m'avoue que Lena lui fait peur et me demande de me méfier.
Je ne sais plus dans quel sens aller, vers qui tendre les bras. Si ce n'est Rachel. Mais elle-même peut paraître perdue parfois. Alors...
Je ne sais pas, je ne sais plus.

Bon, tu la pousses, cette foute porte ? On s'en fiche que t'aies envie de voir Lena ou pas, que tu la trouves attachantes ou que tu doive t'en méfier. Déjà, avance dans cette salle et on en reparle après !

Nouveau soupir. Et j'ouvre la porte.
Elle est là. Elle m'attend. Je fais un pas et elle gratifie d'un sourire qui parait sincère. Elle est de bonne humeur, on dirait ! Je lui rends son sourire suivi d'un petit signe de main alors que je regarde le décor qu'elle a choisi. Une fausse forêt. Pourquoi donc ? Pourquoi une forêt ?
Pas le temps de m'interroger plus. Alhena prend la parole. Je reporte mon regard sur elle et constate qu'elle a attaché ses cheveux en queue de cheval. Je ne l'ai jamais vue comme ça ; ça me fait bizarre.
- Hey la Miss ! Alors tu t'es pas faite enlevée toi ? C'est dommage !
J'émets un rire en me rappelant cette phrase de ma lettre.
-Désolée que tu sois aussi déçue !
Lena m'adresse un clin d'oeil -encore un truc que je n'ai jamais vu chez elle !- et reprend :
-Bon j'ai une surprise pour toi. Tu vas être contente ! Regarde.

Elle me désigne ce qui, je suppose, devait être la bonne surprise évoquée dans la lettre. Des armes. Des tas d'armes. De toutes sortes. Armes moldues. Que je ne connais que de nom (et encore, leur nom générique). Je n'ai jamais eu l'occasion d'en manipuler.
Mes yeux passe de la surprise à Alhena.
-Euh... je parviens à articuler. C'est ça, qu'on fait aujourd'hui ?

Je m'avance vers les objets, les regarde, en long, en large, en travers. C'est dingue, quand même. La diversité et multiplicité d'armes qui existent chez les Moldus, quand les sorciers n'ont qu'un bout de bois.
Je caresse la crosse d'un révolver avant de murmurer :
-Je suis sûre qu'un Moldu expérimenté pourrait s'avérer plus fort qu'un sorcier avec une arme pareille dans les mains.
Mes doigts passent doucement sur le manche d'un poignard. Je le sors de son fourreau de quelques centimètres à peine pour regarder l'éclat de sa lame.

Je me tourne brusquement vers Alhena :
-Tu maîtrises toutes ces armes ?
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Alhena Peverell, le  Sam 25 Juin 2016 - 17:24

Surprise était le mot. La petite tête de l'adolescente en disait long sur ses pensées. On dirait un poisson rouge tournant dans son bocal, ouvrant la bouche à chaque fin de tour. L'ex-sinople émit un petit rire, s'amusant de la réaction de sa disciple. Pour une fois qu'elle ne lui faisait pas un coup vicieux ou ne l'embarquait dans des trucs qui tournaient mal. Enfin, ce n'était que le début du cours, qui sait ce qui pouvait se produire par la suite.

- Euh...C'est ça, qu'on fait aujourd'hui ?

Euh, Euh. C'est tout ce que trouvais à dire la rouge et or ? On aurait dit une enfant qui découvrait son premier balais. Alhena, un beau sourire sur le coin des lèvres, hocha la tête. Elle n'avait pas demandée à la salle sur demande de faire apparaitre ces armes là juste pour faire jolie non plus. C'était une question idiote, ou alors une affirmation déguisée sous une question. Dans tous les cas, la jeune fille avait l'air un peu idiote.

- Je suis sûre qu'un Moldu expérimenté pourrait s'avérer plus fort qu'un sorcier avec une arme pareille dans les mains.

- Tu n'as même pas idée à quel point cela pourrait s'avérer vrai.

La sixième année s'avance doucement vers les armes et la brune fronce des sourcils. Elle contemple sa disciple effleuré les lames. Non, ce n'était pas une très bonne idée Kohane, tu ne sais pas t'en servir. Descendant de son rocher, Peverell se rapproche d'elle. Bras croisés, peu sûre de ce que va faire la Gryffondor. La jeune demoiselle sort un couteau. L'un des plus tranchants qu'on puisse trouver sur le marché. Elle se tourne vers la plus âgée et lui demande :

- Tu maîtrises toutes ces armes ?

- Contrairement à toi, oui. Donc tu reposes tout de suite ce truc. Temps que tu ne maîtrise pas l'arme, tu la ne touches pas sans mon autorisation. Il se peut que pour certaine, tu appuies sur la gâchette sans faire exprès !

Léger ton moqueur pour finir, comme à son habitude. Jamais la jeune femme ne change. La brune se baisse alors, attrape un arc et des flèches. Elle se relève et traine Kohane devant des cibles. Elle lui fout avec une très grande délicatesse, l'arc dans les mains.

- Bon on va commencer avec ça, c'est un arc. Ça c'est les flèches, d'une main elle les secoue, mais tu dois sûrement connaître un peu. Bref, c'est la moins dangereuse des armes, et celle qui t'entrainera le mieux à viser. Quand on passera aux armes à feu, il serait bon que tu ais cette compétence acquise.

Elle avait dit ça tout à fait normalement, comme si c'était des plus logiques. Après, ça, la professeure montre à la rouge comment tenir l'arc, comment placer la flèche et tirer. Elle se recula, se posa et observa sa protégée faire son travail. La seule chose que la Serpentarde espérée, c'est que sa disciple ne lui pose pas de question sur le comment du pourquoi, elle savait maîtriser ces armes. Parce que la connaissant un minimum, la Rouge et Or en était bien capable...


Dernière édition par Alhena Peverell le Mar 9 Aoû 2016 - 18:29, édité 1 fois
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Kohane W. Underlinden, le  Mar 26 Juil 2016 - 15:23

Oeil inquisiteur de Lena sur moi. Je n'aime pas ça. Malgré tout, je ne dis rien et l'entends vaguement répondre que oui, elle maîtrise toutes ces armes, que non, je ne dois pas y toucher, pas maintenant, pas sans son autorisation et puis, évidemment, le petit rire moqueur de la fin. C'est dingue comme j'ai l'impression de la trouver à la fois attachante et détestable. Si elle pouvait se passer de ses airs hautains et ses tons sarcastiques, ça irait bien mieux. Mais en même temps, si elle n'avait pas ça, ce ne serait plus Lena.

Soudain, je la sens m'attraper et me traîner un peu plus loin. Avant même que je ne puisse émettre un son, la vl'à qu'elle me met entre les mains ce qu'on appelle un arc, me semble-t-il, et des flèches. Okaaaaay... And...?
- Bon on va commencer avec ça, c'est un arc. Ça c'est les flèches.
Ouais, ça, je sais. Ca fait partie de mes pré-acquis ou mon FCC : fond de culture commune.
-Bref, c'est la moins dangereuse des armes, et celle qui t'entrainera le mieux à viser. Quand on passera aux armes à feu, il serait bon que tu fais cette compétence acquise.
Hum, hum... Viser avec un arc... Ca ne va pas être du gâteau, je sens... Mais il faut un début à tout, n'est-ce pas ?

Alors que mon visage affiche un mine dubitative, Alhena reprend les choses en main. Tout d'abord, montrer comment ça marche. La corde, la flèche... Bander l'arc et tout le tralala. Et puis tirer. Surtout viser. Viser la cible, là-bas, au fond. Le truc impossible à atteindre, quoi !
Je la regarde faire, me demandant très sincèrement où elle a appris tout ça. Je ne savais pas que les Peverell étaient versés dans l'art Moldus et tout particulièrement dans leur armement.
Je vois la flèche partir -une bonne flèche, à croire qu'elle a fait ça toute sa vie ! Et maintenant, elle me remet à nouveau l'arme. A mon ? Mon tour ? Bon... Ca va être du joli, tout ça !

Je reproduis les mêmes mouvements qu'Alhena mais... oh pu*ain d'bon sang d'bonsoir ! Cette foutue corde... elle est vachement tendue et c'est dieu pas possible de la tirer ! Elle a des muscles en acier ou quoi, la Lena ?!!
Mon visage est de plus en plus dubitatif. Les Moldus doivent subir de sacrés entraînements physiques pour pouvoir se servir de leurs armes. Au moins, une baguette, c'est léger. N'importe qui peut la soulever !

Soupir. Bon, il suffit d'y mettre un peu du sien, non ?
Je recommence, tente de de viser. Déjà qu'avoir l'arme en main n'est pas facile mais en plus décocher une bonne flèche, je ne vous en parle pas !
V'là le projectile qui part et ce bien sur le côté. Et pfffffiiiiioooou.... Ca tombe sur la gauche, même pas sur la cible.
Génial...
Air blasé.

Allez, on n'se décourage pas, petite ! Tout bon guerrier a commencé d'en bas et, à force d'entraînement dur et rigoureux, a pu se hisser aux plus hauts rangs !
Deuxième flèche. On recommence ! On ne va pas dire que le deuxième coup soit plus glorieux. Malgré tout, j'ai l'impression de réussir à avoir un peu mieux l'arc en main. Malgré tout, tirer sur la cible reste encore un mirage lointain.

Quelques autres flèches plus tard, je parviens -enfin- à en planter une la cible. Bon, évidemment pas au centre mais quand même !
Mes bras commencent sérieusement à fatiguer. Les Moldus pourraient créer des armes plus facilement maniables ! Franchement !

Je décide de faire une petite pause, histoire de retrouver de l'énergie. Et pour ce faire, je me tourne vers Lena -comme si c'était elle, ma source d'énergie !
-Tu as formé tes muscles pendant combien de temps, pour manier un truc pareil ? je demande, les sourcils froncés, l'air vraiment curieux.
Court silence avant qu'une autre question ne me traverse l'esprit :
-Et puis surtout, comment ça s'fait, que tu t'y connaisses en armes Moldus ?
Car oui, je n'aurais jamais imaginé ça d'elle. Ou de sa famille. Je le voyais plutôt comme l'enfant d'une haute lignée de sang-purs, peut-être méprisants vis-à-vis des Moldus ou, en tout cas, ne s'intéressant pas plus que ça à leur culture. Comme quoi, les gens sont pleins de surprises.
Alhena Peverell
Alhena Peverell
Responsable MDJ-GHarryPotter2005
Responsable MDJ-G
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Alhena Peverell, le  Mar 9 Aoû 2016 - 19:18

La rouge et or ne disait rien. Elle s'était contentée de t'observer puis de tenter de reproduire tes mouvements. Premier mouvement bander l'arc. Visiblement la petit Werner avait quelques problèmes avec ça et tu ne retenais pas ton rire. Ça te rappelais vaguement tes débuts, toi aussi tu avais eu un peu de mal. Peut-être pas autant parce que tu étais d'abord passer par d'autres sports qui t'avais muscler. Pas que tu avais plus apprécier que autre chose, mais ça t'avais été utile.

Une flèche part. Pas au bon endroit, mais au moins elle part et un vague sourire s'étire sur tes lèvres. Puis ça s'enchaine. Elle tente. Essaie et recommence. Au moins elle ne se plaint pas. Au moins elle fait des efforts. Ce n'est une disciple, une élève qui te casse les pieds. Ce n'est pas une têtue, une faiblarde qui laisse tomber dès le premier coup, dès qu'elle voit un peu de difficulté. Y a comme une sorte de fierté en toi dès qu'elle atteint enfin la cible. Elle est un peu comme une des tes enfants. Enfin enfant est peut-être un bien grand mot, mais tu y tiens à cette petite. Pourquoi ? Va savoir. Tu es bien compliquée.

La jeune femme se stoppe. Elle à l'air un peu épuisée.

- Tu as formé tes muscles pendant combien de temps, pour manier un truc pareil ?

Petit rire amer. Si seulement elle savait.

- Et puis surtout, comment ça s'fait, que tu t'y connaisses en armes Moldus ?

- Viens faire une pause.

Tu l'invites à venir s'assoir à tes côtés. Tu sors alors une bouteille d'eau que tu lui balances dans les mains. Puis des petits biscuits, juste histoire qu'elle retrouve un peu de force. Posée par terre, sur de l'herbe fausse, tu évites un instant son regard avant de répondre.

- Plusieurs mois... Et puis je suis quelqu'un d'assez sportive. C'est important de se muscler... Même si ça se voit pas forcément. Au moins quand tu files un poing dans la tronche de quelqu'un, t'es sûre que ça lui fait plus mal à lui qu'à toi.

Tu sors une autre bouteille, tu bois une ou deux gorgées. Plonge ton regard dans le sien. Il y a quelque chose d'étrange. Tu n'as pas vraiment envie de répondre à sa question. Enfin pas vraiment. Tu n'as pas du tout envie même. Ton passé lourd t'as permis d'être ce que tu es aujourd'hui, après le raconter aux autres... Ce n'est pas ton style. C'est ton jardin secret. Bien que tu sais qu'un secret ne reste pas pour toujours un secret. Ta voix devient plus froide, comme un avertissement. Comme si tu lui demandais implicitement de ne pas continuer son interrogatoire.

- Je m'y connais parce... parce quand tu n'as pas la magie pour te défendre. Il faut bien trouver un autre moyen pour le faire. Non ?

Léger silence. Phrase vague. Pas comme si elle s'attendait à une réelle réponse non ? Assis en tailleur tu regarde le sol avant de relever la tête.

- Sinon, ça te plait ? Tu veux continuer ? Rester encore un peu assise et souffler un petit quart d'heure ? Changer d'arme ? Partir ? Continuer à parler un peu ?
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Kohane W. Underlinden, le  Sam 27 Aoû 2016 - 0:00

Pause.
Ah, le mot magique !
Tandis qu'Alhena s'assoit, elle me balance une bouteille d'eau. Bon, j'ai encore quelques réflexes : je parviens à rattraper l'objet volant identifié (un OVI !). Et les biscuits ! Oh, elle est chou quand elle veut, la Lena.
J'esquisse un sourire en venant m'asseoir à ses côtés.
Longue gorgée d'eau fraîche.
Grignoter un peu. En attendant que le vide, le silence soit comblée.
Elle ne semble pas pressée. Alors j'attends. Patiemment. Elle ne semble pas vouloir me regarder. Parler. Presque dans le vide. Alors que je suis là. Tout ouï. A l'écouter. Parler.
J'émets un rire lorsqu'elle parle de filer une droite dans la tronche de quelqu'un. Elle n'a pas faux. Si on se veut fort, forte, il faut entraîner son corps à suivre. Savoir se défendre à main nue. Sans baguette. Parce qu'on n'a pas toujours sa baguette. Pas toujours au bon moment. Et parfois, elle nous échappe. Alors...

Et soudainement, regard émeraude dans mes yeux sombres.
C'est si brusque que j'en ressens un frisson. Me parcourir l'échine.
En long, en large et en travers.
Silence.
Elle parait hésiter.
Ou peut-être qu'elle n'hésite pas du tout. Peut-être qu'elle sait déjà, elle sait d'avance qu'elle ne me dira rien. Elle veut juste me le faire comprendre. Par son regard. Si profond. Déstabilisant.
Malgré tout, elle élève la voix.
Froide.
Je sais qu'elle ne veut pas que je continue sur cette voix.
Et je sais que je veux en savoir plus. Toujours plus.
Percer le secret Alhena.

Enfin, elle parle. Les mots percent, se fraient un passage entre ses lèvres.
Mais ils sont minimes.
Ils ne font qu'effleurer la surface.
Or, moi, c'est que fond qui m'intéresse.
Le coeur. Le coeur Alhena.
Savoir. Comprendre.
Elle ne sème que des indices sans jamais rien dire. Et je ne sais jamais rien.

Je ne réponds pas. Parce qu'il n'y a rien à répondre. Parce qu'elle j'aimerais qu'elle poursuive et qu'elle ne poursuivra pas. Je le sais.
Alors je me tais.
Questions muettes.
Qui n'auront pas de réponse.

- Sinon, ça te plait ? Tu veux continuer ? Rester encore un peu assise et souffler un petit quart d'heure ? Changer d'arme ? Partir ? Continuer à parler un peu ?

Comment changer de sujet.
Je lui fais un rapide sourire avec un petit hochement de tête. Ouais, ça me plaît. Parce que ça m'apprend des choses que personne d'autre hormis elle ne m'apprendra.
Mais là n'est pas mon problème.
Je veux savoir. C'est là toute la chose.
Alors continuer à parler... oui, j'aimerais bien. Sauf qu'elle ne voudra pas. Je l'ai bien compris. Comme toujours, me faire taire en donnant, cependant, quelques éléments disséminés par-ci par-là.

Je réfléchis.
Je turbine. Mieux vaut pas parler.
Pas pour le moment. J'attendrai. Quand à nouveau je pourrai demander...

Je me lève. Finie la pause !
Je passe une main dans mes cheveux avant de m'étirer un peu. Ouch... j'ai l'impression d'être toute rouillée.
-Essayer une autre arme me dit bien.
Je tourne le visage vers Lena, lui fais un sourire encourageant. Pas plus de questions. Pas maintenant.

Je fais quelques pas en direction de la réserve d'armes qu'elle m'a interdit de toucher sans son autorisation.
Comme si j'étais obéissante, moi !
Alors oui, je tends les doigts vers le poignard repéré un peu plus tôt. Je ne le sors pas de son fourreau et me contente d'effleurer son manche.
Et soudain, je m'arrête.
Ca va sortir. Tout seul. Je le sens.
La bombe.
Le mot de trop.

-Pourquoi es-tu aussi secrète, Lena ?

Ca y est.
C'est sorti.
Et ça explose.
Tout autour.
Contenu sponsorisé

Salle d'entraînement - Page 16 Empty
Re: Salle d'entraînement
Contenu sponsorisé, le  

Page 16 sur 18

 Salle d'entraînement

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.