AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 1
Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours]
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours] Empty
Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours]
Elida Cestero, le  Sam 5 Sep 2020 - 11:19

Saison 32 - Hiver - Début Janvier
Avec Alice, L.A. accordé pour ce post

Je suis en deuxième année. Ça fait quelques mois déjà, mais je n’arrive pas à m’y faire. Passer des plus petits de l’école à un peu plus grands, voir plein de nouvelles têtes inconnues, jamais vues, parcourir elles aussi les couloirs de l’école avec un air perdu comme j’avais certainement un an plus tôt… C’est une étrange sensation. Surtout que, si on compare les tailles, je reste parmi les plus petits malheureusement. Ou heureusement, parce que c’est quand même super pratique d’être petit. Pas toujours, il y a des inconvénients bien sûr mais bon, il doit y avoir plusieurs inconvénients à être super grand. Alors je suis bien petite, c’est juste que c’est bizarre de voir des élèves d’une tête – ou plus parfois – de plus que moi chercher leur salle de cours en courant partout parce qu’ils sont perdus et vont être en retard. Quoique, ça c’est plutôt pour les élèves les plus assidus, j’en entends parfois certains se questionner sur l’emplacement de la salle sans vraiment se presser.

Maintenant, il y a moins de perdus je trouve. Il y en a encore quelques-uns qui réfléchissent à cause des escaliers qui bougent sans cesse, c’est vrai qu’ils n’aident pas au repérage ceux-là, mais sinon leur cerveau semble avoir intégré l’organisation de l’école. Comme moi avant j’ai dû faire. En fait, tous les élèves sont un peu pareil quand on y pense bien. Ils arrivent là à onze ans, ils doivent apprendre à se repérer dans l’immensité du bâtiment, ils apprennent tous les mêmes choses avec plus ou moins de facilité, ils passent les examens aux mêmes dates… C’est tout pareil, il n’y a que l’année qui change, que le savoir qui est de plus en plus important au fur et à mesure qu’on grandit. Oui, ce n’est que maintenant que je m’en rends compte mais mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ? Et puis, c’est ma deuxième année ici, donc ma deuxième rentrée, alors je suis encore en train de découvrir. Tous les jours je découvre… Mais ça, je crois que c’est parce que je suis née-moldue.

Oh. Y a quelqu’un sur mon chemin ! C’est ça de trop penser, réfléchir et imaginer : on traverse les couloirs en oubliant de regarder autour de soi. Où allais-je ? Dans le parc je crois… Ou la bibliothèque. Je sais plus, je réfléchissais trop, c’est pas ma faute : ce sont mes pensées qui voltigent… Sauf que j’ai un autre problème que celui de choisir ma destination puisque pour le moment, je me trouve juste devant une fille que j’ai faillit bousculer. Olàlà… Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive. D’habitude, c’est les autres qui me bousculent. Enfin bref, qu’est-ce qu’elle fait là aussi, debout en plein milieu du couloir ? Je ne vois pas son visage, seulement son dos – apparemment, elle ne m’a pas vue. Tant mieux ! J’aurais été grandement embêtée si j’avais dû m’excuser. Heureusement, ce ne sera pas le cas car je ne l’ai pas touchée, j’ai juste faillit. Je recule de quelques pas, contournant la fille qui, en taille, semble un peu plus grande que moi, pour la regarder avec curiosité.

Je veux juste comprendre ce qu’elle fait en plein du milieu du couloir. C’est normal, non ? Je crois que je ne lui ai encore jamais parlé, voici encore une inconnue. Une inconnue plus haute que moi, mais je ne sais pas trop pourquoi je crois qu’elle est en première année. Peut-être l’ai-je déjà vue ? En tout cas, elle a un air étrange sur le visage. Ses yeux observent partout, à tel point que ça me rappelle moi en première année quand j’étais en train d’enregistrer chaque détail pour ne plus perdre. Est-ce ce qu’elle est en train de faire ? Je me souviens qu’avant la rentrée, Mark m’a dit qu’il fallait aider les gens. Les nouveaux surtout, parce que j’étais capable de les comprendre. Capable je ne sais pas, mais pour faire plaisir à mon grand-frère absent j’adresse un petit sourire à l’inconnue. «Bonjour, je m’appelle Elida et je suis en deuxième année. Est-ce que tout va bien ?» Les phrases sagement apprises avec les adultes qui réclament la politesse sortent sans trop hésiter, maintenant habituée.
Alice Delaroche
Alice Delaroche
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours] Empty
Re: Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours]
Alice Delaroche, le  Sam 5 Sep 2020 - 21:12

Je sors de la salle commune en me dirigeant vers les escaliers. Je ne sais pas vraiment où se passe les différents cours, alors, j'ai décidé de partir en repérage cette après-midi. Bien que le début de l'année soit passée depuis quelque temps, je n'ai jamais eut vraiment l'occasion de visiter le château. A chaque fois, je tombais sur les salle de cours par hasard ou, je me laissais guider par d'autres élèves. Enfin, je ne me suis jamais retrouvé dans une situation embarrassante et je n'ai pas envie que cela arrive. Je suis déjà heureuse d'être à Poudlard et je ne veux pas faire de mauvaises impressions. Cet été, quand j'ai reçu cette lettre. Je pensais que c'étais mon frère qui me faisait une blague, je pensais que toute cette histoire était une pure invention de son imagination. Mais je me trompais, mes parents m'ont tout expliqué et ont demandé à mon oncle de m'accompagné faire les fournitures. Depuis, je ne réponds pas à leur hiboux. Je ne veux plus leur parler et je suis resté ici pendant les vacances. Je sors tranquillement de mes pensées en montant les escaliers. J'avance dans le couloir un lèger sourire aux lèvres. Alors, par où commencer ? La salle de sHaaa ! Je sursaute quand une fille derrière mon dos me demande:

-Bonjour, je m’appelle Elida et je suis en deuxième année. Est-ce que tout va bien ?

Reprenant peu à peu mon souffle, je répond timide:

-Euh, oui,oui, je visite le château. Tu vas bien, toi ?

Me rendant compte que je n'ai pas dit mon nom, j'ajoute en murmurant:

-Moi, c'est Alice.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours] Empty
Re: Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours]
Elida Cestero, le  Dim 6 Sep 2020 - 17:46

Oups. Je crois que ce n’était pas une super idée d’arriver comme ça sans bruit, la fille a l’air un peu surprise. Pas qu’un peu en fait, beaucoup, très beaucoup surprise. Peut-être que si j’étais comme certains de ces élèves à marcher comme si je portais des sabots, l’inconnue aurait été moins étonnée de m’entendre parler ? Oui, forcément, faire du bruit en marchant avant de parler à quelqu’un, c’est comme toquer à une porte avant d’entrer : on annonce notre arrivée. Mince, je n’y avais pas pensé… Mais bon, je n’avais pas non plus pensé au fait que je pourrais croiser un élève dans les couloirs. Pourtant je suis dans une école, c’est normal de croiser un élève par ici ! C’est que j’ai tendance à oublier que l’on est nombreux lorsque c’est jour de repos. C’est comme ça, je suis ainsi et j’y peux rien. De toute façon, je n’aime pas faire du bruit ni me faire remarquer. Alors pourquoi je lui parle, à elle ? J’aurais pu passer à côté d’elle sans rien dire. Je crois que ça l’aurait surprise aussi puisque je serais passée sans bruit… Que c’est compliqué toute cette histoire !

Quoi qu’il en soit, la fille étonnée semble tout de même décidée à me répondre. Je pense que c’est gentil de sa part, elle aurait pu râler de me voir lui parler comme ça sans vraiment avoir une raison. Enfin si, j’ai une raison, mais ça elle ne peut pas le savoir. Non, elle doit juste se dire que je suis polie ou curieuse, en fait j’en sais rien : je ne suis pas très forte pour savoir ce que pensent les autres. C’est bien plus simple d’écouter, même si les menteurs existent et sont certainement nombreux par ici. Je ne sais pas si elle ment, elle, mais elle dit que tout va bien. Elle est donc en plein milieu juste pour le plaisir ? Remarquez, ce n’est pas impossible car elle doit avoir une bonne vue sur le couloir depuis ici. Et puis c’est mieux ainsi, après tout ce n’est pas agréable de se perdre dans l’école. Par contre, c’est chouette de visiter une école. Même si je trouve qu’elle aurait pu le faire avant, on est déjà en Janvier quand même, mais c’est elle qui décide.

La question est : est-ce qu’elle visite en sachant où elle va ou est-ce qu’elle visite tout en se perdant un peu ? C’est un bon moyen pour apprendre aussi, mais je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’elle pourrait visiter en se serrant un peu sur le côté. Les grands ne font pas attention où ils vont, et ils bousculent n’importe qui n’importe quand sans se poser de question – et tout ça parce qu’on est petit ! Je ne les aime pas, les grands. Enfin, ça dépend lesquels car certains sont gentils. Et d’autres sont embêtants. Bref, la fille ici présente n’a pas l’air méchante, elle. Elle semble polie, comme moi, parce qu’elle me demande si je vais bien. C’est une drôle de question parce que je ne vois pas pourquoi j’irais mal en ce moment : c’est calme, sans aucun bruit, je peux aller où je veux sans craindre de croiser un embêtant. Jusqu’à ce que je la croise elle, sauf qu’elle n’a pas l’air embêtante. À bien y réfléchir, ce serait plus moi qui l’embête que l’inverse… Dire que j’ai essayé d’écouter mon grand-frère pour ne pas paraître méchante ou malpolie ! Décidément, les conseils de la famille ne sont pas toujours très pratiques.

Je hoche la tête pour signifier que oui je vais bien, pas besoin de le dire à voix haute je trouve, et puis elle enchaîne en se présentant elle-même : Alice. Comme dans Alice au pays des merveilles, cette fille qui suit un drôle de Lapin et se trouve dans un monde inexistant. Oh ! Et si ce monde existait finalement ? Des animaux et des cartes qui parlent, rien d’étonnant pour un monde de Sorcier. L’idée me fait sourire, c’est rigolo de s’imaginer une telle chose. D’ailleurs, ça me donne plein de nouvelles idées de dessin ! Sans le savoir, l’inconnue nommée Alice vient de me permettre de couvrir une dizaine de nouvelles pages dans mon carnet à dessin avec d’autres traits que ceux de créatures magiques observées en cours ou dans les livres. C’est toute joyeuse que je lui lance un «Merci !» souriant, oubliant que la fille ne lit pas dans les pensées et risque de se demander pourquoi je la remercie ainsi. Peut-être se dira-t-elle que je la remercie de se présenter ? Je m’en fiche un peu, je préfère passer à autre chose en revenant sur ce qu’a dit l’élève un peu plus tôt : «Tu es en quelle année ? Tu veux que je visite le château avec toi ? C’est super grand ici, il y a plein de choses à découvrir !» Je crois que je suis de bonne humeur aujourd’hui – pour de vrai. Alice a de la chance je pense !
Contenu sponsorisé

Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours] Empty
Re: Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Tout n'est qu'une question d'apprentissage - [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.