AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 1 sur 1
Oiseau de mauvais augure [en cours]
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Oiseau de mauvais augure [en cours]  Empty
Oiseau de mauvais augure [en cours]
Tulii Kama, le  Sam 5 Sep 2020 - 21:44

Saison 32 - Fin aout.
avec Mangemort 32




L’air était suffocant, chargé de poussière et hanté par le présence de vestiges figés dans l’éternité. C’était sans doute la pièce de Barjow & Beurk qui fascinait le plus Tulii. Se promener entre les vieilles caisses et le dédale d’étagères, lui donnait l’impression de se perdre dans l’antre d’une réserve de musée. Rien n’effrayait l’enfant originaire du Yankari. Elle était née dans un monde imprégné de croyances vaudou, loin des frontières érigées par le diktat des sociétés modernes, celles qui se complaisaient à tout catégoriser de façon presque maladive. L’art qu'on lui avait enseigné était à l’image du pèle-mêle de l’inventaire caché à l’arrière de la boutique, teinté de nuances de gris, sujet aux jugements hâtifs que l’on pourrait lui prêter. Tulii était faite pour vivre en ces lieux ; sombre, gorgée de fierté, la dernière née des Kama dénotait à peine dans ce décor sublimé par les lueurs des bougies. Leurs flammes chancelantes oscillaient lentement dans un jeu d’ombres et de lumières, laissant apparaître les tatouages au henné fraichement tracés sur sa peau. Les bras tendus au-dessus d’une large coupelle disposée sur une caisse en bois, Tulii venait d’y jeter des grigris. L’encens se consumait lentement tandis qu’elle psalmodiait religieusement des incantations dans sa langue natale. Elle avait attendu la fermeture, que Barjow et Beurk se vide de toute âme vivante pour se livrer à sa propre magie. 

Les paupières fermées, la sorcière humait les parfums chargés d’épices en ramenant l’air de ses bras vers son visage. Son corps sembla vaciller un bref instant ; elle se rattrapa en empoignant fermement les bords de son autel d’infortune, penchant sa tête au-dessus de l’étrange étalage qu’elle avait formé. Sa chevelure balaya les veines du bois tendre, tandis qu’elle redressait son nez vers le ciel. La lueur blafarde de la lune perçait à peine les carreaux opaques de la vieille verrière au-dessus de sa tête. Son regard intensément bleuté, délimité par d’ostentatoires tracés charbonneux s’était soudainement teinté de l’éclat de l’astre fécond. Tout autour d’elle, les lignes crayeuses, savamment dessinées, s’étaient illuminées elles aussi ; des formes à peine lisibles dont les courbes auraient sans doute rappelé aux plus érudits des observateurs celles des plus grandes constellations. 
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Oiseau de mauvais augure [en cours]  Empty
Re: Oiseau de mauvais augure [en cours]
Mangemort 32, le  Lun 7 Sep 2020 - 17:51

Les nouvelles vont vite dans la communauté magique. Surtout lorsqu'un commerce aussi connu et réputé que Barjow & Beurk change de propriétaire. Du moins réputé pour l'Ordre Noir. La boutique a toujours été un fournisseur et un allié exceptionnel pour les Ombres. Elles doivent s'assurer qu'il en soit toujours ainsi malgré la nouvelle propriétaire des lieux. Il est vrai qu'ils pourront toujours compter sur la gérante, mais avoir l'entièreté d'un commerce entre leurs serres est bien plus avantageux et moins risqué. Ainsi dès que le nom fut donné, le Corbeau fut volontaire pour aller payer une petite visite à la demoiselle qu'il avait déjà eu l'occasion de rencontrer sous une autre identité.

Le masque bien en place, l'habituelle cape noir le recouvrant, il transplane juste devant la porte de l'arrière-boutique. Voici leur entrée. L'entrée des Ombres et des privilégiés, dont il faisait partie même en civil jusqu'à présent. Nul besoin de s'annoncer, l'endroit lui était ouvert et accessible, peu importe les circonstances. Silencieux, il assiste à un étrange spectacle qui se joue devant lui. Une magie étrange, qu'il ne connaît pas. Et si certains tracés lumineux lui semblent familiers, il est incapable de savoir d'où vient cette étrange sensation. Un sourire se dessine derrière le bec en observant la silhouette de dos de Kama. Cette femme peut se montrer plus intéressant que prévu.

Mais il en a suffisamment vu pour ce soir. Le jeu est fini. Du moins celui de Kama. C'est au tour du Corbeau de jouer, et d'annoncer sa présence. La baguette se lève, et en un souffle ténébreux les tracés perdent leur luminosité. Les bougies elles-mêmes tremblent avant de s'éteindre. Il n'y a plus que la lune pour éclairer la scène de sa lueur blafarde à travers les fenêtres de la verrière. La voix s'élève alors, doucereuse. « Miss Kama. » Il avance de quelques pas, réduit la distance qui les sépare pour imposer sa sombre stature dans un bruissement de cape. « Navré de vous interrompre, mais nous avons à discuter. » Les excuses sont formelles, mais ne sonnent en rien sincères. Le ton de sa voix indique clairement qu'il mènera l'échange qui se déroulera ce soir.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Oiseau de mauvais augure [en cours]  Empty
Re: Oiseau de mauvais augure [en cours]
Tulii Kama, le  Lun 7 Sep 2020 - 19:45




L'obscurité s'était étendue brusquement avec pour seul avertissement, le frêle vacillement des flammes. Les rumeurs étaient donc vraies. Les ombres de la nuit venaient hanter les lieux à leur guise. C'était intéressant.
Entre les volutes spectrales des bougies fraîchement éteintes, la jeune femme penchée au-dessus du réceptacle argenté observait l'être qui venait de faire son entrée sans y être invité. Fascinée, loin d'être apeurée, son regard léchait avec le plus grand intérêt cette silhouette au code vestimentaire plus que discutable. Un homme oiseau ; c'était une appropriation culturelle dérobée sciemment à quelques folklores passablement présents dans l'imaginaire collectif et qui reflétait un manque flagrant d'originalité. Elle n'avait encore jamais vu l'un d'entre « eux », ces chimères de la nuit, ces âmes damnées que tous redoutaient. Pourtant elle avait entendu beaucoup de choses à leur sujet, bien trop pour ne pas lui donner l'envie d'en apprendre davantage. Les rayons lunaires s'éclipsèrent lentement, laissant l'atmosphère se teinter d'une noirceur familière. Tulii jubilait intérieurement. Elle aurait voulu les appeler à elle qu'elle ne s'en serait pas prise autrement, en acquérant l'échoppe de triste renommée.

Elle se retourna, tout en laissant tomber sa veste de ses épaules. Dos à l'étal de son petit rituel, elle posa ses mains non loin et toisa cette « personne » d'un regard électrisant. « Navré, non, je vous en prie, ne le dites pas si vous n'y croyez pas ». Sa langue claqua, faisant écho aux cliquetis de ses bracelets. La sorcière s'était avancée brusquement. Rapide et féline, elle s'était arrêtée à bonne distance, les mains levées pour signifier qu'elle n'était pas hostile, avant de sourire. « Qu'avons-nous là ? » Sa main glissa le long de sa nuque, alors qu'elle entamait un début de cercle autour de l'invité. La prudence était de mise. « Maitre corbeau ... » souffla t-elle en inclinant à peine sa tête. « Tout de noir vêtu ... J'imagine que ça doit effrayer quelques âmes sensibles , non ? ». Pure rhétorique, la réputation de son hôte le précédait. Tulii n'ignorait pas le danger, pourtant une chose la confortait dans l'idée qu'elle ne risquait rien pour le moment. Il aurait pu la tuer dès son arrivée, si telle avait été son envie. Au lieu de ça il avait attendu. L'avait-il observée ? Elle n'en était pas certaine.

« Chez moi on dit Lo doonul talibeem, mënulo doone serignam ». Son sourire devint plus sombre. « On ne peut devenir maître d'une chose que l'on n'a pas étudiée. Alors je t'écoute, tu as toute mon attention maître corbeau ». La curiosité était un vilain défaut, comme tout excès de confiance, mais Tulii côtoyait des ombres bien plus dangereuses que la créature qui se tenait face à elle. Elle connaissait les enjeux de la partie qui venait de commencer, elle n'était pas dupe. C'était Barjow et Beurk qui l'intéressait et elle était la pièce d'échiquier à bien placer ou faire tomber. C'était maintenant à lui de jouer. Parle maître corbeau, choisis savamment tes mots et tes gestes car l'enfant des terres orientales du Sahel a appris à bonne école.
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Oiseau de mauvais augure [en cours]  Empty
Re: Oiseau de mauvais augure [en cours]
Mangemort 32, le  Mer 16 Sep 2020 - 17:06

Un sourire qui s'étire derrière un masque bien en place. Il est vrai qu'il n'était nullement désolé, mais la demoiselle était bien culottée de lui faire remarquer. Il n'a pas l'habitude qu'on lui réponde. Sous le masque, et de plus en plus en civil, il semblait inspirer terreur et respect. Et ça lui plaît, au Corbeau, d'être le messager de la mort et de l'effroi. Charognard jusque dans les veines. La marque sur son bras lui est peut-être montée à la tête. Ou alors il se laisse simplement aller à son véritable moi, sans le moindre artifice, sans la moindre retenue. Une liberté finalement déjà acquise au-delà de la Cause poursuivie.

Le silence est la seule réponse pour cette jeune femme quelque peu trop dégourdie. D'autant plus qu'elle ne semble pas comprendre que jouer avec les Ombres n'est pas une chose à faire. Dire qu'encore aujourd'hui il faut rappeler aux gens ce qu'ils sont capables de faire... Immobile, le Corbeau la laisse continuer son petit jeu. Il n'est pour l'instant rien d'autre qu'un mannequin inanimé, qui enregistre cependant tout ce qu'il se passe. Elle doit être remise à sa place. Elle doit comprendre que, parfois, savoir parler n'est pas un don mais bien une malédiction.

Est-ce que sa cape noire et son masque effraient les gens ? Oui. Pas que les âmes sensibles, mais bien les âmes sensées. Le bon sens semble cependant avoir déserté la demoiselle qui lui fait face. Il est donc temps d'entrer en scène. De montrer ce qui arrive lorsqu'on est trop bavard et trop confiant. Un mouvement ample, vif. Les ailes se déploient tandis qu'il fond sur elle. A présent dans son dos, un bras maintient les siens le long de son corps gracile tandis que le second appuie le bout de Samaël contre la gorge fine. Un #Numen Arma et c'est une petite dague à la lame aiguisée qui remplace la baguette.

Le Corbeau l'appuie légèrement contre la peau, qu'il entaille comme avec une lame de rasoir. Légèrement, suffisamment pour qu'un filet de sang s'échappe. Il ne la lâche pas, l'empêchant de bouger. « Je suis donc le Maître de la Mort et de la Souffrance, tout autant que celui de la Liberté. Ce sont là des concepts que j'ai beaucoup étudiés. » Il susurre à son oreille, derrière un bec avide de sang. Pourtant il se contient. Il n'est pas là pour cela. Il doit simplement lui donner une leçon avant de passer à ce qui l'intéresse réellement. « Vous parlez un peu trop pour quelqu'un supposée m'écouter, Miss Kama. J'espère cependant que ce premier message est clair. » Il ne relâche pas son étreinte, attendant qu'elle confirme avoir saisi. Chaque seconde qui passe, la lame s'appuie plus encore contre la gorge.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Oiseau de mauvais augure [en cours]  Empty
Re: Oiseau de mauvais augure [en cours]
Tulii Kama, le  Mar 22 Sep 2020 - 0:38




Le temps suspendu aux pieds de l'horloge centenaire avait déserté les lieux, mais Tulii n'en n'avait pas oublié le précieux décompte pour autant. Le Maître Corbeau l'ignorait sûrement mais en se rapprochant de la sorte il venait lui-même de rentrer dans son jeu. La lame avait beau avoir entaillé la chair dans une morsure désagréablement familière, Tulii n'avait pourtant pas cillé, bien trop occupée à ressentir les choses.

L'effet de l'encens préalablement inhalé rendait la scène extrêmement intéressante. Si en temps normal elle se serait contentée de l'analyser d'un point de vue plus terre à terre, son esprit embrumé s'était érigé bien au-dessus de leurs deux corps figés dans l'obscurité. Cet angle plus haut perché donnait une vue d'ensemble qui finit par lui arracher un sourire de satisfaction.

La douleur était relative dans son état et ses sens en ébullition prenaient le pas sur la raison en gorgeant ses veines de torrents d’adrénaline.

Ainsi donc c'était ainsi qu'il procédait ? La créature semblait avoir un fâcheux penchant pour la domination et peut-être était-ce là un point sur lequel jouer. Passé la surprise du retournement de situation avantageux en faveur du Maître Corbeau, la sorcière avait fini par décontracter son corps, tout en gardant ses poings fermés. Le Phénix des hôtes de ces bois voulait parler, qu'il le fasse dans ce cas. La sorcière n'était pas arrogante au point de se montrer hostile et la curiosité était bien trop grande pour ne serait-ce que l'amener à esquisser un mouvement de contestation. Peu avare en paroles, il s'illustrait lui aussi dans un oratoire superflu mais joliment tourné, elle devait bien lui concéder cela. Tulii avait toujours aimé les belles formulations et celle-ci avait eu le mérite de capter son attention. « Comme je l'ai déjà dit, Maitre Corbeau » précisa t-elle calmement. Tulii laissa sa nuque glisser lentement sur le fil tranchant, tandis que ses doigts tendaient à s'entrouvrir.  « Vous avez toute mon attention. Nul besoin de se montrer agressif.» Son regard figé vers des limbes invisibles ne faisait que refléter l'angle d'approche qu'elle avait choisi d'adopter. Derrière ses pupilles dilatées, Tulii gardait bien en tête que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute et Maître Corbeau aussi avantagé soit-il dans cette situation n'échappait pas à l'adage.

Dans une profonde inspiration, la sorcière se détendit plus encore. Ni peur, ni douleur, ni contestation, ne semblaient ébranler le corps déraisonnablement offert à l'hôte impromptu. Elle espérait que ce qu'il avait à dire serait tout aussi intéressant que le reste, sinon ... Sinon, elle se montrerait bien moins docile.
Contenu sponsorisé

Oiseau de mauvais augure [en cours]  Empty
Re: Oiseau de mauvais augure [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Oiseau de mauvais augure [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.