AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -29%
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
Voir le deal
25 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 2
Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Dim 6 Sep 2020 - 20:33

Saison 32, début septembre feat Elias Baxter
LA mutuel





Les bras chargés de paquets, Tulii marchait à grandes enjambées dans une petite rue bondée. Elle avait écumé les allées du marché du Brixton Village dans l'idée de cuisiner créole. C'était une expédition qu'elle aimait faire de temps en temps, une immersion parfois nécessaire lorsque le mal du pays devenait trop grand ou que son moral flanchait. Laisser son regard se perdre dans les couleurs criardes des étals, se laisser emporter par les odeurs des plats épicés tout en écoutant les dialectes afro-caribéens aux consonances chantantes et enjouées, la rendait subitement plus forte. C'était avec délice qu'elle se pliait à la volonté des vendeurs qui lui proposaient de gouter à leurs marchandises ou l'arrêtaient pour lui vendre des babioles clinquantes. Sans valeurs pour certaines, elles n'en étaient pas moins des symboles marquants de sa propre culture. Dans un large sourire, la métisse répondait à chacun en s'attardant ici et là, comme elle l'aurait fait chez elle. C'était comme revenir sur ses terres natales le temps d'une après midi. L'aparté s'était avéré plus long que d'accoutumé et elle pressait à présent le pas dans l'idée d'éviter la nuit tombée. Elle venait d'esquiver l'invitation de quelques moldus qui faisaient la fête aux rythmes de musiques entrainantes lorsqu'elle se retrouva devant les phares éblouissants d'un véhicule sans même s'en rendre compte. Un peu plus et elle se faisait renverser. Où avait-elle la tête ? Reculer sans même prendre garde à la circulation, ce n'était pas dans ses habitudes... Son regard sévère aux reflets azurés tentaient d'apercevoir les traits du conducteur, pendant que des passants profitaient de l'accalmie du trafic sur la rue principale pour traverser. Bruyants et chantants, ils l'entouraient dans une complainte bien trop familière pour qu'elle n'élève la voix. Elle était seule fautive de cet incident et certains passants se montraient plus que bienveillants en la réconfortant de petites tapes dans le dos. Oui, ce n'était pas si grave, Mama legba l'avait épargnée dans sa grande bienveillance. La tête penchée vers le bitume, Tulii avait fini par étirer ses lèvres dans un regain d'enthousiasme. D'un signe de la main au conducteur, elle s'était excusée, avant de rejoindre le mouvement de la foule. Noyée dans l'ambiance de ses frères et soeurs expatriés, elle oubliait peut-être une seule chose, la plus importante, celle qui fondait toutes choses dans son monde ; Rien ne se faisait sous le coup du hasard. Tout arrivait pour une raison et elle n'allait pas tarder à s'en rappeler.


Dernière édition par Tulii Kama le Mar 8 Sep 2020 - 0:57, édité 1 fois
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Lun 7 Sep 2020 - 19:10

LA mutuel


L'engin pétaradait fièrement dans les rues londonniennes, son propriétaire paisiblement appuyé contre le dos de son fauteuil. Une main était nonchalamment posée sur le large volant, l'autre tapotait le jean au rythme de la musique. Le gramophone intégré était probablement le meilleur ajout que le Baxter ait pu faire sur l'appareil.

La lumière s'estompait tranquillement pour laisser place à la nuit, mais les températures ne diminuaient pas. Vêtu d'une simple
chemise et d'un pantalin de tissu, Elias se sentait encore en été. Un été fort généreux pour la nation britannique. Il circulait depuis maintenant une bonne demi-heure dans la capitale, ayant abandonné l'ami Loupé et sa tendre Lisa pour reprendre la route et rejoindre au plus vite - ou non - les landes écossaises. Les Trois-Balais attendaient. Il avait bien profité de ses vacances, fait chauffer les moteurs du Bobbus pour rejoindre la France, la bordure de l'Espagne, et finalement l'Italie. Il n'aurait pas pu terminer son voyage sans rendre visite à son plus fidèle ami, sans compter qu'il tenait absolument à lui faire visiter son magnifique véhicule.

Il va sans dire que le Bobbus avait fait sensation.

Le Baxter repéra sur sa droite un marché ambulant dont les senteurs parvenaient jusque ses fenêtres. Diable, ça donnait envie. Peut-être pourrait-il trouver de quoi se faire à dîner ? Pris dans ses pensées, il ne vit pas la silhouette qui soudainement tenta de traverser la route devant lui. Un coup de frein fit stopper tout net le Combi 3000, pour l'heure voguant au minimum de ses capacités. Ben mxrde alors. Lorsque son regard détailla la jeune femme éclairée par ses phares incisifs, il cligna des yeux plusieurs fois. Hey mais... La demoiselle était familière. j'te connais toi ! La voix est un murmure, mais l'Elias est certain de ce qu'il avance. Ce visage était difficile à oublier. Tulii Kama. La déesse nommée Désir.

Très clairement, la sorcière ne l'a pas reconnu. Sans doute à cause de la lueur des phares directement pointés sur ses pupilles. Un bref signe de main et la voilà qui disparait dans la foule. Un coup de klaxonne fait sursauter Elias, qui sans montrer la moindre hésitation se range sur le côté pour quitter son véhicule. Quelques instants suffisent avant qu'il ne repère la splendide brune, et il se fraye un chemin à travers la populace avec agilité. Arrivé à sa hauteur, il ralentit le pas et l'accompagne sur plusieurs mètres, ne prononçant pas un mot. C'est lorsque leurs regards se croisent enfin qu'il laisse un demi-sourire étirer son visage. Hey ! Les bras s'écartent joyeusement comme pour un tadaaaa enfantin.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Lun 7 Sep 2020 - 22:13




Le brouhaha nocturne de la foule chantait encore ses notes réconfortantes tout autour de la jeune femme. Même si le dernier incident hantait toujours son esprit, Tulii n'aspirait qu'à passer à autre chose. Perdue dans ses pensées, elle se forçait à se remémorer un à un les ingrédients qu'elle avait déjà en sa possession lorsqu'elle s'arrêta en posant son regard sur la silhouette qui s’était postée face à elle. La surprise figea ses traits, avant qu'elle ne réalise qui elle avait devant elle ; « Elias ?». Tulii ne pensait pas revoir le sorcier, du moins pas ainsi, pas ici, sinon elle s'y serait préparée ; une autre robe peut-être, des colliers sûrement et du rouge à lèvre. C’était quelque chose que les hommes aimaient en temps normal, mais Elias préférait-il les demoiselles plus naturelles? Surprise par ce cheminement de pensées, Tulii finit par mordre sa lèvre. C’était étrange de voir comment il l’avait rendue si nerveuse tout à coup. Elle balaya ses pensées parasites d'un revers de la main et s'empressa de replacer ses cheveux d'un geste rapide. Ce n'était pas le moment de rêvasser et de se laisser emporter par de brumeuses pensées. L’occasion était trop belle pour ne pas s’en saisir. Elle s'avança droit vers lui dans un regain d'assurance et se planta devant lui l'air triomphant. Il n'avait pas changé, il était resté fidèle à ses souvenirs, ceux qui hantaient parfois ses rêves éveillés, peuplés d'occasions manquées et autres délires fantasques. Sans le moindre ménagement, elle lui colla directement ses paquets dans les bras et commença à marcher à reculons. « Tu as faim ? C'est moi qui invite... Maintenant que l'on ne risque pas d'être dérangés par quatre Fondateurs zélés… »

Tulii tira un peu plus sur ses lèvres, plus que ravie de son méfait. Elle ne lui avait pas laissé le choix et pour ne pas risquer de le perdre, elle attendit qu'il arrive à sa hauteur pour enlacer délicatement son bras. Là, à ses côtés, bras-dessus bras-dessous, elle ne comptait plus le laisser filer. « Je suis contente de te voir Elias » avoua t-elle d'une voix doucereuse. « Tu as l'air en forme... Et tu es très élégant » railla t-elle en tirant légèrement sur sa chemise. « Un souvenir de vacances ? »
Son regard se perdit brièvement dans le sien, comme si elle cherchait désespérément une réponse à toutes les questions qu'elle n'avait pas encore osé lui poser, avant qu'elle ne s'en extirpe dans un soubresaut de lucidité. « Dis moi... » Reprit-elle avec un peu plus de sérieux avant de se raviser « Dis-moi que tu n'as rien de prévu ce soir ! J'ai envie de m'amuser et je n'ai pas envie de rentrer ! » Tulii venait de tirer sur le bras d'Elias dans un large sourire « S'il te plait ! » insista t-elle dans une petite moue enfantine.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Mar 8 Sep 2020 - 10:04

La surprise est étalée sur le visage ambré, les sourcils parfaitement arqués au-dessus des yeux perçants. Il avait presque oublié à quel point la demoiselle chamboulait son coeur et son esprit avec ce regard d'un autre monde. Presque. Tulii, il énonce malicieusement en réponse à la sorcière.

La stupeur s'estompe aussi vite qu'elle est venue, et bientôt l'Elias se trouve chargé de l'attirail de Miss Kama, à savoir un surplus de sacs tous plus bedonnants les uns que les autres. Elle avait dévalisé le marché. Amusé du retournement de situation, le sorcier jette un bref coup d'oeil à son engin, qui posté sur le bas-côté, semble attirer l'oeil de quelques badauds. Bon. Il allait pas s'envoler. On sait jamais ! Un fondateur, ça pouvait surgir n'importe où, n'importe quand. Plus rien ne le surprendrait après ces mésaventures dans les tréfonds du temps. Il n'empêche qu'il n'était pas contre un tête à tête avec Miss Kama, aussi n'émit-il fondamentalement aucune protestation aux commandements de la jeune femme.

D'autant moins lorsqu'elle passa un bras autour du sien. Là. Là il était un homme conquis. Qui penchait légèrement à cause du poids des sacs, mais conquit quand même. Oh moi aussi j'suis content ! Si je m'attendais à tomber sur toi tiens ! Tout heureux de se savoir élégant aux yeux de madame, il fit un très léger tour sur lui-même, faillant perdre un colis en retrouvant sa place au bras de la jeune femme. Un cadeau d'un ami ! Loupé avait toujours eu d'excellents goûts en terme de vêtements. T'es pas mal non plus tu sais les yeux se perdent un instant sur la peau galbée tout à fait visible sous un morceau de tissu à peine assez grand pour faire un set de table. Bxrdel elle tenait bien son nom Miss Kama.

La demi-supplique sortit d'entre les lèvres rosées fait sortir Elias de ses pensées licencieuses. Un sourire machiavel se dessine sur le visage tandis qu'il fait mine de réfléchir. Quelques longues secondes. Mmmh... un nouveau coup d'oeil en arrière pour faire mine d'avoir des obligations, et enfin non, j'ai rien de prévu. Le ton est tout à fait sérieux, mais le regard pétille. Et j'ai l'endroit parfait pour nous ! Il réajuste sa prise sur l'imposant barda de madame et indique du bout d'un doigt son engin, quelques mètres derrière eux. J'te fais visiter mon minibus ? J'ai un mini-bar, et une mini-cuisine... Et ça, c'était prometteur.

Et puis une fois les sacs déchargés, rien en les empêchait d'aller se balader dans la capitale pour écumer les bars de la ville. En évitant le saucisson. Apparemment, c'était traître.

Il n'attend pas vraiment avant de la trainer à son tour à son côté pour rejoindre le véhicule. Tadaaaa ! Bon, désolé pour tout à l'heure, j'admet que j'étais un peu dans la lune. Il bataille avec son chargement pour ouvrir l'arrière et parvient non sans quelques grognements à poser l'intégralité des trouvailles de Tulii sur le sol avant de refermer vivement la porte. Puis il vint ouvrir le côté passager pour faire entrer la demoiselle. Faut qu'on aille dans un endoit plus discret le regard désigne secrètement la foule de badauds, pour la plupart très probablement des moldus. Il adresse un clin d'oeil à madame avant de venir siéger à son poste de conducteur.

La fierté se lit dans son regard. La radio se met en branle, gueulant la même chanson que lorsqu'il avait failli rentrer dans la sorcière - en tout bien tout honneur, mais non sans heurt. Accroche toi, ça va peut-être secouer un peu ! Sa Manumagie met en marche l'engin, qui cette fois-ci se fraye un chemin à toute vitesse parmi la populace britannique, se rétrécissant occasionnellement pour circuler entre les véhicules, faisant fi du sens de circulation ou des feux de passage, ne s'arrêtant que pour laisser traverser un chaton sur Brixton Parc. En quelques secondes seulement, ils étaient arrivés sur un parking vraisemblablement vide de tout occupant, en retrait de la jungle urbaine et de ses passants curieux. Madame Tulii Kama, le Bobbus ! Et tandis que le son du moteur - inexistant - se coupe, Elias désigne l'arrière, à présent révélé, de l'engin.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Jeu 10 Sep 2020 - 2:27




Elias n'avait pas son pareil pour la faire sourire. C'était ce qu'elle aimait le plus chez lui, sa légèreté. C'était apaisant et d'une certaine façon sécurisant de marcher à ses côtés.
Tulii ne lui avait concédé que quelques secondes de liberté, le temps d'une parade presque clownesque, avant de le rattraper à la volée et d'enlacer cette fois son bras peut-être un peu trop fermement. « Vraiment ? » avait-elle fini par glousser. Les mots du sorcier sonnaient comme de douces louanges bien trop agréables à ses oreilles, pour qu'elle ne s'embarrasse de contraintes morales pompeuses. Il lui plaisait et elle aimait sentir son regard sur elle ; c'était tout ce qui comptait à cet instant.

Tulii s'était contentée de ramener une mèche de ses cheveux derrière son oreille, tandis qu'il exposait ses plans. L'invitation avait le mérite d'être inédite ; la sorcière n'avait jamais vu un tel engin. L'idée de découvrir ce « mini » tout-en-un l'avait séduite dès lors qu'il avait parlé de cuisine. « Je suis curieuse de découvrir ça » avait-elle finit par esquisser un sourire en songeant déjà aux multiples possibilités que pouvaient offrir un "minibus ". Elle se demandait encore ce que pouvait contenir d'autre ce trésor d'ingéniosité, lorsqu'Elias lui fit une bien curieuse confession. Ainsi donc c'était lui le chauffard, l'appel du destin, mis sur sa route ? La sorcière parvenait difficilement à cacher son amusement. « Dans la lune ?» railla t-elle en croisant ses bras. Les engeances supérieures avaient un humour peu commun. Elle ne pouvait s'empêcher d'écouter, de sourire, de glousser et minauder aux moindres frasques du charmant sorcier. Elle ne se fit pas prier pour monter à bord et de s'installer confortablement. Il l'avait prévenue, mais elle n'avait pas anticipé le départ fulgurant qui la colla au fond de l'assise. Elle manqua de glisser de son fauteuil à plusieurs reprises avant de poser ses mains de part et d'autres de l’habitacle et d'éclater de rire à l'arrêt.

Le bobus était un moyen de transport des plus étranges. Tulii avait bien cru se liquéfier au départ du véhicule, avant de finir par se détendre et d'en apprécier toute l'originalité. C'était comme un tour de manège, un peu violent, mais diablement amusant. Les cheveux ramenés sur ses yeux, elle finit par calmer son fou rire, en les plaquant en arrière de son crâne. Là, plantée contre la portière, elle dévisagea longuement Elias en mordillant ses lèvres avant de se lancer en avant. Elle avait envie d'en apprendre davantage sur cette merveilleuse trouvaille. « C'est génial, j'adore » souffla t-elle en se penchant en avant. Tulii se contorsionna pour passer à l'arrière sans se préoccuper de ses mouvements « Tu vis là ? » poursuivit-elle en allant au-devant de la cuisine. « C'est comme une maison de poupée. » finit-elle par sourire en se retournant vers Elias. Elle s'immobilisa surprise de se savoir aussi près de lui et pris subitement conscience que son enthousiasme avait peut-être conduit le regard d'Elias à se perdre une nouvelle fois sur elle. « J'aime bien jouer avec les poupées » confessa t-elle dans un sourire sardonique. Le visage levé vers le sien, elle s'empressa de le frôler dans un regard langoureux, avant de se tourner et souffler innocemment par-dessus épaule. « chez moi, on les appelle wangas ». Tulii paradait en territoire conquis, les yeux débordant d’intérêt pour cet intérieur douillet qu’elle ne pouvait s’empêcher de cheminer du bout de ses phalanges « Tu es très surprenant Elias. » À bonne distance, elle s’était mise face à lui et le regardait tout autrement. « Tu crois que tu peux me surprendre encore ? »
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Sam 12 Sep 2020 - 16:54

La jeune sorcière était captivante. D'une beauté sans pareille, et d'un regard pétillant comme celui d'une enfant, elle inspirait l'aventure, la fougue, et la tendresse. Elias l'observa visiter chaque recoin du Bobbus avec un sourire qui courait d'une oreille sur l'autre, son entrain non dissimulé. Il ne manqua pas de venir jouer les guides de ci de là pour ajouter à la saveur exotique de l'engin, triturant les poignées et les chassis pour transformer l'arrière en petit salon, découvrant le mini-bar au fond du van, ou désignant le gramophone brillamment intégré aux parois. Il était carrément fier, surtout qu'elle adorait l'endroit.

Mieux, elle avait l'air de l'adorer lui. Et voir ces lèvres minauder devant ses frasques baxtériennes, ça le rendait tout chose. La plupart des gens avaient tendance à apprécier sa compagnie pour sa légèreté et sa bonne humeur contagieuse, mais très peu le regardaient de cette manière. Wangas... il répéta béatement sans quitter Tulii des yeux. Y avait potentiellement quelques dizaines de neurones qu'avaient cramé instantanément quand elle l'avait frôlé, et sa langue avait pas pu s'empêcher de passer une seconde de trop sur ses lèvres. Il se secoua intérieurement. Si j'peux encore te surprendre ? Il se releva abruptement, et poussa deux loquets au-dessus de lui, faisant démarrer la musique tout en élevant le plafond d'un bon mètre et demi.

Il pouvait à présent se tenir bien droit.

Il tendit un bras et fixa intensément le mini-bar avant de déployer sa manumagie. Le compartiment s'ouvrit pour laisser sortir deux bouteilles de Bièraubeurre marquées du sigle des Trois-Balais. Il les fit atterrir sur la table et les décapsula en un instant avant de récupérer sa propre boisson pour la lever au-dessus de sa tête. À cette soirée ! Et sans plus attendre, il ingéra un bon tiers de la bouteille. Un oeil glissa ensuite vers les paquets abandonnés de la demoiselle. Je te propose un dîner. Fait maison. J'adore cuisiner. T'as quoi là-dedans ? Sans attendre de permission particulière, il s'en va farfouiller les contenants en balançant la tête au rythme du morceau que crachait le gramophone. Mais t'as dévalisé le marché c'est pas possible ! Toi aussi t'es surprenante Tulii Kama. Sans rire c'est quoi ce truc ? Il pensait essentiellement trouver de la bouffe, mais clairement madame avait visité tous les stands qu'elle avait croisé sur sa route, et avait prit soin de n'en quitter aucun sans un petit souvenir. En l'occurence, l'Elias montrait un genre de sculpture de bois toute en longueur, creusée de multiples demi-sphères. Si c'est sensé être un bac à glaçons tu t'es faite pigeonnée !
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Sam 12 Sep 2020 - 21:52




Elias prenait les choses en mains et ce n'était pas qu'une simple façon de parler. De la manumagie, voilà qui était tout à fait fascinant.
Tulii tira un peu plus sur ses zygomatiques en s'approchant de lui. Elle mima ses gestes et laissa la boisson imprégner ses papilles. Il ne s'arrêtait jamais de parler ou de bouger, terminant à peine une action pour en débuter une autre sur l'air entrainant de la chanson qui diffusait ses notes enjouées. Tulii gloussait, tout cela lui allait bien et elle s'était accoudée à la table, l'oeil captivé par tant de talents.
« Surprenante... » railla t-elle en avalant une gorgée de Bièraubeurre. Elle n'avait pourtant encore rien fait en ce sens et qui aurait mérité un tel compliment. Peut-être était-il temps de lui donner une raison de penser cela ? Sa silhouette glissa dans une certaine grâce de la banquette pour se placer à ses côtés. Coude à coude avec lui, elle attrapa le jeu d'awalé en apposant sa main sur la sienne. « C'est un jeu, je peux t'apprendre si tu veux. » Cette proposition murmurée de façon charmante, venait de prendre une tout autre dimension tandis que ses doigts s'enroulaient autour de ceux d'Elias. « Tu fais de la manumagie... C'est... Étonnant. » insista t-elle dans une sonorité mielleuse. C'était la magie des siens, une magie décriée et incomprise de ce côté de l'hémisphère, mais lui l'utilisait et s'en servait plutôt bien. La sorcière parvenait difficilement à contenir son admiration. Elle n'avait jamais rencontré de sorcier comme lui, Elias surpassait toutes ses attentes.

Tulii s'était noyée dans le regard magnétique de son hôte. Il la captivait et la main qu'elle conservait entre ses doigts ne faisait que rendre plus fascinant cet échange. « Elias Baxter, vous êtes un sorcier loin d'etre ordinaire. » Elle fit glisser sa main au creux de la paume du sorcier et tourna son poignet pour saisir le bout de ses doigts. Tulii recula de trois pas, avant de passer sous le bras tendu d'Elias. Elle minaudait, à coup d'oeillades et de sourire, tout en se mouvant avec lenteur sur le rythme de cette chanson savamment choisie. Elle fit encore un tour sur elle-même et balança sa tête de gauche à droite sur le refrain, en finissant par sourire. « Dis moi... » reprit-elle l'air de rien en enroulant ses bras derrière la nuque d'Elias. « Et si c'était moi qui faisais à manger... Ou plutôt qui t'initiais. Tu as l'air de maitriser certaines choses, mais peut-être qu'il te reste quelques trucs à apprendre. » Elle avait dit cela en tournant les talons et le fixant une nouvelle fois par-dessus son épaule. Le clin d'oeil qui avait servi tout au plus de ponctuation, venait de laisser place à une Tulii libérée, souriante et dansante, qui s'activait à son tour au-dessus des paquets tout en tendant là et là sa main pour piocher dans les ingrédients. Son regard accrocha la silhouette d'Elias et elle s'arrêta pour mieux l'observer. La sorcière ne se l'expliquait pas, mais avec lui, elle se sentait bien, apaisée même, tant et si bien qu'elle glissa sa main sur son épaule pour y accoler son front dans un élan de tendresse. Tulii avait toujours été tactile, mais avec lui, c'était différent, elle allait plus loin, cherchant toujours plus ce réconfort qu'elle trouvait si bien à ses côtés.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Mar 15 Sep 2020 - 20:54

L'amusement est perceptible dans chacune des deux pupilles ténébreuses, et l'attention du brun se perd momentanément sur les courbes ennivrantes qui s'immiscent tout contre lui. Sa question, il l'a déjà oublié. Un jeu ! Ah. Les sourcils se joignent et le regard revient décortiquer l'objet, dont la forme anecdotique semble plus mystérieuse encore. Voilà qui l'avançait pas tellement, mais il avait mieux à faire que d'apprendre le ludisme d'un pseudo-bac à glaçon. La Tulii elle, semble avoir calée sur le fait qu'il maîtrise la manumagie. L'intriguant morceau de bois repart siéger parmi ses camarades, et sa seule main libre vient s'agiter dans les airs, épaulée d'une oeillade amusée eeeet oui ! Et il avait travaillé très dur pour ça !

Un frisson traverse le sorcier de l'échine à la plante du pied. La captive se voyait tendrement attisée par les doigts fins de la Kamalicieuse, et quelques secondes suffirent à voir madame faire dansoter un Baxter béat et enchanté. Dis moi... oui ! Le manque de contrôle était évident. La nuque est prisonnière, non moins que le palpitant. Oh mais tout ce que tu voudras ! Il observe la belle qui se meut avec élégance, prestance, aisance même, dans son van tout-en-un. Elle a toute sa place entre les murs arrondis, et tendrement, très honnêtement, il sourit. Un appareil est attrapé dans un coin du salon étriqué, et il le brandit pour figer l'instant d'un flash excitant. L'objet est on ne peut plus moldu, don de Loupé pour son trente-deuxième anniversaire. Sache quand même... quelques secondes suffisent à faire sortir le polaroïd, qu'il vient accrocher avec les autres sur la paroi ouest. ...que tu as à faire à un maître potionniste, et par extension à un passionné de cuisine ! Espiègle, il s'installe à son côté en croisant les bras, le regard courant sur le mobilier pour guetter les prémices d'une recette potentiellement nouvelle, et de fait intriguante. J'ferais faire ton commis ! En plus de la critique culinaire.

Sans attendre, il s'active à peler, cisailler, trancher, le tout en sifflotant joyeusement sur un nouvel air entrainant. Il effleure parfois un centimètre de peau, envahit l'espace personnel de l'invitée, darde sur elle quelque regard concupiscent, mais reste somme toute bien sage et discipliné, aiguillant les jolies mains vers les ustensiles dont elles ont cruellement besoin. Alors, raconte moi... t'habite à Londres c'est ça ? Il est joyeux, il est curieux,il veut tout savoir.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Mar 22 Sep 2020 - 0:32




Tout en écoutant le sorcier se vanter de ses talents, Tulli avait ramené à ses lèvres un morceau de poivron. Elle s'était contentée d'opiner sagement de la tête, avant de sourire en le voyant accrocher la photo avec les autres. Elle aimait l'idée qu'Elias veuille immortaliser l'instant, c'était un peu ce qu'elle était en train de faire aussi, à sa manière, en continuant de couper les ingrédients sur les rythmes de la musique, dans l'idée de profiter de chaque seconde et de graver à jamais cette soirée dans son esprit. « Un maître potionniste ! Voyez-vous ça ! ». Elle s'arrêta en le dévisageant. « Je vois que monsieur Baxter a tous les talents ... Et cuisinier de surcroît ! » Son regard malicieux laissa place à une petite moue moqueuse, avant qu'elle n'explose de rire en ramenant le dessus de sa main à ses lèvres. Elle le laissa prendre les devants et s'activa autant que lui en faisant exprès de le gêner.

Tulii s'était mise dos au plan de travail pour mieux regarder le maître à l'oeuvre. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire en réponse à ses regards, comme si le jeu était de déconcentrer l'autre. C'était ce qui semblait s'être naturellement imposé entre eux, jusqu'à ce qu'il reprenne la parole. « Que je te raconte ... » répéta t-elle conquise. L'éclat espiègle de ses yeux déborda subitement, tandis qu'elle se penchait vers la table pour attraper sa bière. Elle en avala une goulée et laissa ses doigts pianoter sur la bouteille quelques notes nécessaire à une réflexion. « C'est bien ça, je vis à Londres, chez mon père plus exactement et quand je ne suis pas à Barjow et Beurk, je suis le plus souvent quelque part à fomenter d'obscures projets.. » Elle avait dit cela sur un ton enjoué, comme si elle cherchait à savoir, au travers de ses paroles provocantes, qui était Elias. « Et toi tu travailles aux Trois Balais n'est-ce pas ? » Tulii laissa planer quelques longues secondes de surprise avant de pouffer dans une nouvelle goulée de Bièraubeurre. « C'est Azael qui m'a dit où je pourrais te trouver, si j'en avais envie ... » Elle sembla réfléchir en sondant l'invisible devant elle, avant de croiser les bras. « Mais tu es venu à moi, c'est bien plus intéressant ainsi. Le destin est une chose qui me fascine ».

Ses paroles, couchées sur le plan de travail, avaient quelque chose de l'ordre de la confession.

Tulii se livrait rarement, il fallait croire qu'elle était suffisamment en confiance pour ne pas chercher à dissimuler ses pensées. Il suffisait qu'elle le regarde pour sentir ses lèvres s'étirer dans l'envie de poursuivre l'interrogatoire. « Monsieur Baxter, j'ai une question pour vous. Attention, elle sera décisive pour cette soirée. » Postée face à lui, elle avait plissé ses yeux dans un semblant de sérieux. « Dans quelle maison étiez vous à Poudlard ? » 

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Lun 5 Oct 2020 - 15:40

L'effervescence est créative, et l'alchimie qui siège entre les deux âmes est presque tangible. Les regards se croisent subtilement de ci de là, et chaque seconde regorge d'un potentiel fabuleux qui fait vibrer les cils au coin des yeux. De demi-sourire en demi-sourire, l'Elias se fond d'une bonne humeur infantile, et d'une joyeuse excitation morveuse. La voix de la passagère vient emplir l'espace avec chaleur, et il acquiesce ponctuellement en assenant sa lame sur les racines de gingembre, les réduisant quasiment à l'état de poudre en quelques courtes secondes. Le regard s'ouvre en grand tandis qu'elle évoque le pub qui fait son quartier général la majeure partie de son temps. Comment... ? La malice se reflète dans les pupilles brillantes, et il plisse le regard avec amusement. Tu as demandé à Azaël où me trouver ? La taquinerie est sur le bout de la langue, mais il ne s'étale pas sur le sujet.

Le destin avait de toutes évidences été forcé, comme une banale serrure que l'on viendrait chatouiller avec dextérité. Quoi qu'il en soit, la rencontre fortuite s'était produite à l'instar du coup de pouce Peverell : voilà qui questionnait ce troisième oeil qu'il avait inventé à la Kamalice devant le grand maître Serpentard. Peut-être avait-elle un pouvoir spécial qu'elle ignorait ? À moins qu'il ne doive ce coup du sort qu'à une chance insolente. Dans tous les cas, il était ravi. Quelques noix de cajou vinrent se faire taillader à leur tour sous le poignet agile du Baxter, tandis qu'il écoutait la demande solennelle d'une Tulii de plus en plus décontractée. Oh ! Il laissa choir l'outil de sa main pour la placer sur son coeur avant de se fendre d'une légère courbette la noble et fière maison des Serpentard m'a accueilli comme un des leurs ! Il offrit un clin d'oeil à son invitée tout en reprenant son activité comme si de rien n'était ça ne fait pas de moi quelqu'un de très ambitieux, mais pour sûr que j'aime ruser. Sa vie se résumait après tout à ce mini-bus, à ses animaux, aux Trois-Balais, et à quelques personnes extravagantes qui avaient su gagner ses faveurs. Et il n'en changerait pour rien au monde.

Quelques poêles commencèrent à faire chauffer les condiments, emplissant l'air d'une doucereuse odeur épicée. Ne me dis pas dans quelle maison tu étais. Je pense que je peux le deviner. Il laissa le feu faire crépiter les oignons pour se saisir d'une spatule de bois et faire le tour de la demoiselle en faisant passer l'outil d'une main à l'autre. Une jeune femme d'un pays lointain vient s'installer en terre britannique, bravant l'inconnu, la pluie, et le froid. Elle a l'audace de fomenter d'obscures projets, côtoie l'allée mal famée des embrumes, traverse les passages piétons sans regarder les feux de signalisation, et traverse un vortex qui pourrait possiblement lui prendre la vie... Il pose un doigt sur chaque tempe et ferme les yeux ; la spatule vient lui frapper le nez avec fougue aaaaïe ! Vite, toussoter pour se redonner contenance. Il attrapa les épaules de Tulii et planta son regard dans les pupilles sombres, toute la détermination du monde sur le bord des lèvres t'es forcément à Gryffondor.

La sentence tomba au même moment que les aliments venaient siffloter leur agonie, et il se précipita pour gérer sa cuisson, poussant une légère exclamation en constatant la dorure de ses légumes. Tout était parfait. Soit dit en passant, j'ai beaucoup de respect pour les gryffondors. Quand ils ne foncent pas tête baissée dans les pièges les plus grossiers évidemment. Un ton supérieur ponctue ses paroles taquines. Il n'avait en réalité que faire des maisons, lui-même ne s'étant jamais lié à quelque groupe que ce soit. Sa maison n'avait pas de couleur. Ou plutôt, elle avait toutes les couleurs. En aucun cas elle ne se résumait à un mot, ni aux qualités qui étaient les siennes quand il avait coiffé ce chapeau vingt-deux ans plus tôt.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Lun 5 Oct 2020 - 19:10




Le bras tendu, en appui sur le plan de travail, Tulii s'était suspendue au-dessus du vide dans un équilibre précaire. La tête légèrement penchée sur le côté, elle attendait patiemment la réponse d'Elias, comme une terrible enfant avide d'attention. Cette petite diversion, soufflée comme un défi, n'avait pourtant rien de sérieux ; la question n'avait pas vraiment besoin d'une réponse, ce qui importait c'était lui, sa réaction, ses mimiques, ses sourires. Tout ce qu'il offrait en retour était un délicieux spectacle dont le regard insatiable de la sorcière ne semblait pouvoir se repaître. Tulii savourait l'instant, tout en retenant son souffle entre ses lèvres passablement scellées dans de petites moues et des sourires d'amusement. Elias n'avait pas son pareil pour lui faire oublier ses vilaines habitudes, mieux encore, il la désarmait dans de clownesques attitudes qui ne faisaient que la rendre plus captive de ses interminables actes si savamment interprétés. Le sorcier était tout un spectacle dont on ne pouvait que demander un rappel.

Les yeux posés sur les casseroles en ébullition, Tulii avait pourtant fini par retrouver sa posture initiale. « Serpentard ». Dos au plan de travail, elle s'était contentée de siffler cela dans une consonance reptilienne alors qu’un lancinant frisson faisait onduler sa colonne vertébrale. Quelle révélation non moins attendue ; il était devenu difficile de feindre un désintérêt pour ce détail qui venait d’agiter subitement ses lèvres dans un rictus de satisfaction. Il n'aurait pas mieux dit pour la charmer davantage. « Décidément monsieur Baxter, vous êtes surprenant à bien des niveaux » avoua t-elle amusée par ses propres propos. Si cette affirmation manquait cruellement d'éclat et de subtilité, elle n'en reflétait pas moins le fond de sa pensée. « Elias ... Baxter » murmura t-elle comme pour se convaincre qu'il était bien là et que tout ceci était réel. Rendre plus tangible cette envie lui avait traversé l'esprit au même moment où il avait choisi de reprendre la parole.

Elle s'étonna qu'il trouve aussi facilement quelle maison avait choisi pour elle le Choixpeau, avant de finir par pouffer de rire en le voyant si bien interpréter son rôle d’agitateur. Tulii manqua d'applaudir face à tant de talent, avant de se laisser envahir par tout autre chose. Toujours souriante, mais la tête alourdie par cette sensation qui ne faisait que croître depuis de longues minutes, elle se sentit brusquement obligée de noyer ses idées dans une goulée de bière.

Les bras croisés sur sa poitrine, elle accrocha le regard d'Elias avant de détourner les yeux. Toujours aussi amusée, elle tourna finalement sa tête gênée vers lui, avant de se soustraire une nouvelle fois aux yeux magnétiques du sorcier. « Je pose beaucoup de questions quand je suis mal à l'aise ... » laissa t-elle échapper, alors que ses doigts glissaient derrière son oreille une mèche de ses cheveux dans un geste quelque peu maladroit. « Même quand je suis à l'aise ... » finit-elle par corriger d'elle-même tout en levant ses mains sur un ton parfaitement innocent. Perdue dans les reflets miroitants des prunelles sombres de son hôte, Tulii se sentit d’abord perdre pied, avant de se ressaisir dans un sourire mutin. « J’ai une autre question … Monsieur Baxter ! ».

Le bruit sourd de la pluie résonna brusquement au-dessus d’eux, manquant de justesse de faire sursauter Tulii qui s’était tournée d’instinct vers la fenêtre.« Il pleut ? j'adore écouter la pluie tomber. » Avec une précipitation presque candide elle s’était avancée vers la fenêtre, dans un nouveau débordement d’enthousiasme, pour entrevoir le temps maussade à l'extérieur. C’était inespéré, presque trop parfait. Sans perdre un instant, elle observa Elias par-dessus son épaule avant de lui faire face dans un langoureux regard.« Viens avec moi sous la pluie Elias Baxter ! »

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Mar 6 Oct 2020 - 20:34

On lui avait souvent dit qu'il était surprenant. Les joyeuses extravagances qui le définissaient tendaient autant à imiter la masse pour s'y fondre en grand qu'à s'extirper avec ruse en deçà du peloton afin d'y fomenter les basses besognes qui l'excitaient. Il savait aussi bien paraître banal qu'arlequin, un talent qu'il avait hérité d'une vie somme toute indépendante et solitaire. À ne compter que sur soi, on apprend vite à ne devenir personne en imitant tout le monde. À moins que ce ne soit le moyen efficace pour devenir quelqu'un ?

Toujours est-il qu'Elias Baxter était unique en son genre, caméléon d'un globe foulé d'un continent à l'autre avec fougue. Ce qu'il était aujourd'hui ? Il n'en était pas certain. Mais la Kamalicieuse semblait l'apprécier, et c'était bien là tout ce qui semblait compter.

La Bièraubeurre fila dans le gosier, imitation de la camarade au regard empêtré. Il aimait ce qu'il voyait dans chacune des pupilles, s'imaginait sans l'ombre d'un doute que les siennes reflétaient le même amusement non feint. Divertit par la jeune femme, il en vaint presque à oublier de faire bondir le poulet au coeur du mélange brûlant. La pièce maîtresse ! Les odeurs embaumaient le van, et la fumée s'échappait tant bien que mal par l'aération installée au niveau du plafond. Les papilles s'excitaient d'avance de goûter tout ça. Quelques légumes rejoignirent le wok dans de vaillants crépitements huileux, et l'Elias se tourna complètement vers Tulii tandis qu'elle évoquait une autre question. J'ai une autre réponse, mademoiselle Kama !

Le sourire qui voguait d'une oreille à l'autre fit place à une moue intriguée lorsque le vacarme d'une pluie diluvienne vint couper court à la conversation. L'expression de l'invitée vira d'un regard vers la fenêtre à un air juvénile complètement relâché qu'il jugea simplement adorable. Avec joie ! Un coup d'oeil en cuisine le fit baisser le feu de quelques flammèches, et un mouvement de poignet vers le gramophone intégré lui permit de passer aux choses sérieuses. C'était inadapté au possible, mais il s'en fichait pas mal. Quelques mouvements de hanche amusés, et il poussa sa camarade vers l'extérieur - non sans délicatesse.

Il va sans dire qu'il pleuvait des cordes. Il secoua la tête pour évacuer l'eau de ses boucles brunes, passa une main sur la hanche de sa partenaire, et la fit valser au rythme du son d'un autre âge, riant à gorge déployée dès qu'il perdait le contrôle de ses jambes ou de ses bras. Il n'avait étonnement pas du tout froid, et la musique résonnait entre les gouttes avec hacharnement. Il se saisit à plusieurs reprises de la main de Tulii pour la faire tournoyer joyeusement avant de la récupérer tout contre lui. Quelques moulinets de poignets, quelques déhanchés idiots, oui, voilà, c'était ça. Il voulait que sa vie ressemble exactement à ça, pour encore de nombreuses années.

Sur la fin du morceau, il se pressa contre l'oreille de la demoiselle pour lui effleurer le lobe et glisser un sifflement doucereux tu essaies d'attenter à mon super dîner. Accusateur, il afficha une moue boudeuse tout en déposant un baiser sur la joue ambrée et de s'enfuir à l'intérieur de son véhicule. Grouille, c'est tout prêt !
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Mer 7 Oct 2020 - 23:37




Dans une asymétrie sourcilière, Tulii avait observé le maestro s’agiter avant d’étirer ses lèvres dans un large sourire. En habile chef d’orchestre, Elias jouait une partition parfaitement exécutée. Du piano de cuisson jusqu’au gramophone, aucun instrument du bobbus ne semblait pouvoir échapper au talentueux doigté de l’artiste qui, en fin mélomane, venait de répondre à sa façon aux fantasques attentes de Tulii.  

L’ode lyrique couplée aux cadences chaloupées achevèrent de faire pouffer la sorcière qui s’était décidée à profiter de l'instant. Sans l'ombre d'une hésitation, elle s'était engouffrée vers la sortie pour embrasser les ondées diluviennes en s’improvisant ondine. Tout en suivant le rythme d'une musique d'un autre temps, elle s'était empressée de se délester de ses chaussures pour mieux suivre la chorégraphie baxtérienne. Derrière ses minauderies, son regard charbonneux délavé par la pluie, n’en finissait plus de se délecter des pitreries de l’intrépide sorcier. Il l’étonnait encore, même là, détrempé et toujours aussi enjoué, si détonnant de tous ceux pour qui elle avait un jour porté de l’intérêt. C’était facile de le suivre, de se laisser bercer par ses pas improvisés avec tant de ferveur et si elle avait cru, bien trop souvent à tort mener la danse, il était maintenant clair que c’était lui qui lui imposait son rythme.

Il avait suffi qu'il interrompe leur ronde et qu'il appose son souffle au creux de son oreille, pour la mettre au diapason. Ce n'était pas la première fois qu'ils se rapprochaient de la sorte, ni la première fois que Tulii s'accrochait à ses bras. Il y avait dans leurs gestes quelque chose de terriblement familier qui rendait tout cela si naturel qu’il était devenu presque inconcevable pour la sorcière d’émettre ne serait-ce qu’une once de réserve envers une telle initiative. Alors, lorsqu'il l'embrassa sur la joue et qu’il la laissa en arrière pour reprendre sa partition là où il l'avait abandonnée, elle se contenta tout naturellement de laisser son bras s’étendre pour mieux accompagner son départ dans un sourire amusé.

Tulii s’était résignée elle aussi à rentrer. Après tout, il fallait faire honneur au repas et fêter dignement cette rencontre comme il se devait. Les bras croisés, elle était restée un petit moment à contempler ce tableau, pour être certaine d’en conserver à jamais chaque détail ; mais lorsqu’elle sentit un frisson parcourir tout son corps, elle se contenta d’avancer vers lui et de nouer ses bras autour de sa taille. Collée contre lui, le nez enfoui dans les pans du tissu détrempé de la chemise d’Elias, Tulii avait trouvé sa chaleur.

« Monsieur Baxter, vous allez attraper une pneumonie … » murmura t-elle tout en glissant sa joue contre son dos.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Elias Baxter, le  Dim 11 Oct 2020 - 15:58

Il était on ne peut plus fier de sa préparation. Un poulet au curry agrémenté d'un bon lait de coco, il n'était rien de mieux pour réchauffer les danseurs improvisés. Il s'affaira à sortir le couvert, et à servir généreusement les deux assiettes, chantonnant par dessus la musique avec ferveur. Mais alors qu'il ajoutait la dernière cuillerée de riz, deux bras espiègles vinrent enserrer sa taille. Une seconde d'inattention, et voilà que leurs deux corps étaient agglutinés, le palpitant baxtérien s'emballant légèrement sous le souffle chaud de son invitée. Si ça implique que tu reste t'occuper de moi des jours entiers, je crois que ça ne me pose pas trop de problème. Il se retourna délicatement pour étreindre la jeune femme, et glisser ses lèvres contre son front humide.

Désignant d'un mouvement de tête les préparations fumantes sur le plan de travail, il ajouta un fébrile hop hop hop, le service ne va pas se faire tout seul ! Il se dégagea de l'espace restreint pour attraper les deux assiettes, en plaçant une entre les mains de Tulii sans demander son avis. Mange pendant que c'est chaud, ça va te faire du bien. C'est que lui non plus n'avait pas envie qu'elle attrape une pneumonie. Il plaça une paume sur le bras de la sorcière et prononça un vague Consectetuer Dryer qui sécha complètement le tissu qui lui servait de vêtement. Il appliqua la même formule sur lui même et poussa un soupir satisfait. Là, mieux. Puis il s'activa à déplacer les sièges de son Bobbus d'une main experte, l'autre tenant en équilibre précaire son assiette. Le salon est avancé ! Il s'installa abruptement, invita la demoiselle à faire de même à son côté. Je te présente un fabuleux poulet au curry et lait de coco ! Tu m'en diras des nouvelles.

Les épices parsemèrent les papilles avec enthousiasme, et tout en dégustant, il se laissa aller à porter une main dans les boucles brunes de la Kamalice, jouant de ces anglaises avec amusement. Elle était fascinante, et tout à la fois familière. Compagne de jeu idéal pour des parties prolongées dont les règles restaient à établir. D'où tu viens ? Le contenu des sacs lui en avait donné une maigre idée, mais il voulait en apprendre plus. J'veux dire, avant d'arriver en Angleterre... ? Curiosité infantile qu'il se permettait rarement de peur qu'on lui renvoie les questions dans la face. Mais pour elle, pour elle il était prêt à étirer un peu plus de sa vie personnelle. À l'instar d'une Mokeuse, elle l'apaisait, et le mettait en confiance d'un simple regard.
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Tulii Kama, le  Lun 12 Oct 2020 - 23:26




La déclaration d’Elias fit sourire déraisonnablement Tulii, qui se laissa volontiers envelopper par la chaleur du sorcier. Il y avait quelque chose d’inexorablement doux dans sa façon de faire. Elias ne forçait pas les choses, il se contentait de les apprécier sur l’instant, dans un élan qui ne pouvait que mettre la sorcière plus en confiance à chaque tentative avortée de rapprochement. Peut-être était-ce mieux ainsi et  que c’était là tout ce qu’il lui fallait dans le fond. Les bras d’Elias était un endroit où il faisait bon s’y ressourcer, sans aucune pression.

Il s’éloigna de nouveau, pour mettre la table et en deux trois cuillères largement fournies, elle se retrouva devant une assiette aux délicieux fumés. Il avait pris le soin de sécher ses vêtements de façon tout à fait adorable, avant de rendre plus fonctionnel l’espace afin qu’ils puissent s’assoir. Face au plat principal, Tulii s’extasia en joignant ses mains. « Ça a l'air tout à fait divin ! » C’était vrai, il n’y avait qu’à se laisser enivrer par l’odeur alléchante pour se faire une idée du gout. Elias avait du talent, c’était indéniable en tout point. Tandis qu’une bouchée gourmande intimait à ses papilles de savourer l’instant, Elias trouva bon d’agrémenter le plat en l’épiçant d’une énième caresse ; plus douce, plus tendre, incontestablement divine. Tulii en ferma les yeux avant de sourire. Elle redressa sa posture, en se dandinant sur l’assise douillette et laissa la main d’Elias aller. « Eh bien… » Elle posa sa fourchette et se retrancha derrière un petit sourire d’embarras. Elle ne cherchait pas vraiment à éviter la question. Ce gain de temps n’avait de prétention que de lui permettre d’agencer ses pensées. Tulii ne voulait pas paraitre ennuyante et la vérité avait si peu d’intérêt face à un Elias Baxter si fascinant. « Le Sénégal pour être extrêmement précise, mais c’est un peu plus complexe que cela. » Avoua-t-elle en portant son attention vers la bière. Elle la porta à ses lèvres le regard perdu dans le vide et après une brève goulée, elle poursuivit légèrement mal à l’aise. « Ma famille est très attachée à ses racines africaines. Les Kama sont originaires du Sahel et conformément à notre culture, ils prônent un certain penchant pour… La suprématie du sang. Les Mâles… » insista t-elle en haussant ses sourcils « ont le devoir de préserver le sang-pur de notre lignée et de s’assurer de la transmission de notre « héritage ». Mes ancêtres avaient un gout prononcé pour « l’exotisme », ils aimaient voyager et ils n’ont pas ramené que de précieuses oeuvres d'art dans leurs bagages.» Railla-t-elle en reposant sa bouteille sur la table. « Je suis la dernière d’une lignée d’une longue série de  métissages afro-américaine et anglaise »précisa-t-elle dans un sourire espiègle, avant de lever son index « mais non moins conforme aux valeurs séculaires des Kama. Le sang-pur, le respect des coutumes ancestrales, de la famille, du patriarche… tout ça, tout ça… »

Tulii s’était accoudée à la table. Elle dévisageait à présent Elias. Elle se demandait encore pourquoi elle avait pris soin de lui présenter cela avec autant de formes. Peut-être pour le mettre en garde, ou tout simplement se rappeler à elle-même, ce qu’il en était et ne pas oublier où était sa place. « Donc, pour répondre à ta question… » entonna-t-elle dans un nouveau sourire « avant d’être ici, j’étais là-bas, en Afrique, au Sénégal. Quelquefois aux États-Unis… J’ai beaucoup voyagé avec mes parents mais nous revenions toujours chez « nous »  sur le domaine familial sur les rives du Niokolo-Koba. C’est un endroit encore très préservé, un écrin vert et sauvage, tellement différent…et puis… J’ai atterri ici. J’ai mis longtemps à apprécier l’Angleterre et son climat. Mais, je dois bien avouer que depuis peu, je la trouve de plus en plus ... Touchante. » Confidence pour confidence, Tulii s’empressa d’enchérir « Et toi quelles sont tes racines Elias ? » Comment se définissait-il ? C’était une chose qui animait maintenant les iris opalins d’une Tulii plus que curieuse. Elle enfourna une bouchée de poulet au curry et insista du regard. « Je veux tout savoir de toi Elias Baxter ! » Quel fascinant sujet. plus Tulii en apprenait, plus elle semblait captivée.
Contenu sponsorisé

Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours] Empty
Re: Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 Au clair de la lune, mon ami Elias [En cours]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.