AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -52%
Promo sur les baskets Nike React Miler
Voir le deal
63 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 1 sur 1
Acrobaties dangereuses [en cours]
Srđan Karanovic
Srđan Karanovic
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Acrobaties dangereuses [en cours] Empty
Acrobaties dangereuses [en cours]
Srđan Karanovic, le  Jeu 24 Sep 2020 - 18:40

Saison 32 - Rentrée de septembre
Ft. Deborah Koskinen

La répartition avait été une épreuve. Poufsouffle était certainement la pire maison dans laquelle il aurait pu être envoyé. Srđan n'avait pas la moindre idée de comment il pourrait justifier sa répartition à ses grands-parents. En fait, il ne pourrait pas... Le lendemain, dès qu'il avait pu s'échapper de l'effervescence des élèves excités par la rentrée, occupés à dévorer le double de leur poids en nourriture lors du traditionnel banquet, il avait attrapé sa guitare et était parti se perdre dans les couloirs. A force de marcher, son précieux trésor plus ou moins dissimulé sous sa cape, il avait fini par ouvrir une porte qui menait dehors. Au moins, le parc était magnifique. Il alla s'installer dans un couloir directement ouvert sur le parc, pour le moment absolument vide. Il n'y avait certainement pas que du mauvais dans cette école. Les poutres formaient de hautes voûtes au-dessus de sa tête, culminant à plusieurs mètres de hauteur. L'acoustique serait incroyable ici, et il profiterait du temps clément de la fin de l'été.
Le jeune sorcier s'assit à même le sol. Il ne voulait plus penser, même pas un instant, à ce qui arriverait plus tard. Il avait encore un bleu bien trop visible à l'œil, et plusieurs le long des bras. Ses côtes lui faisaient encore mal. Non, il n'était vraiment pas pressé de revoir ses grands-parents. Mais ça n'aurait pas à arriver, ils étaient loin, dans leur Serbie natale. Il prit une grande inspiration, pour se détendre. A son grand étonnement, il y parvint, peu à peu, aidé par la présence familière et rassurante de sa guitare. Après un coup d'œil autour de lui, pour lui confirmer que personne ne l'espionnait, il sortit de sa poche une petite bouteille de vodka. Il ne prit qu'une seule gorgée, juste pour se réchauffer, avant de la poser, un peu en équilibre, à côté de lui.

Une fois qu'il fut parfaitement à l'aise, sa guitare bien calée sous son bras, Srđan prit quelques instants pour faire venir l'inspiration, qui ce jour prit la forme d'une femme brune, d'une trentaine d'années, à l'air délicieusement mauvais, puis laissa les premières notes s'égrener tranquillement.

Oh, she's sweet but a psycho
A little bit psycho
At night she's screamin'
"I'm-ma-ma-ma out my mind"
Oh, she's hot but a psycho
So left but she's right though
At night she's screamin'
"I'm-ma-ma-ma out my mind"
She'll make you curse, but she a blessing
She'll rip your shirt within a second
You'll be coming back, back for seconds
With your plate, you just can't help it
No, no, you'll play along
Let her lead you o-, o-, on
You'll be saying, "No, no"
Then saying, "Yes, yes, yes"
'Cause she messin' with your head
Oh, she's sweet but a psycho
A little bit psycho
At night she's screamin'
"I'm-ma-ma-ma out my mind"
Oh, she's hot but a psycho
So left but she's right though
At night she's screamin'
"I'm-ma-ma-ma out my mind"
Grab a cop gun kinda crazy
She's poison but tasty
Yeah, people say, "Run, don't walk away"
'Cause she's sweet but a psycho
A little bit psycho
At night she's screamin'
"I'm-ma-ma-ma out my mind"


Complètement pris par sa chanson, il s'était fermé au monde extérieur, et ne prêtait pas attention aux bruits alentours. Il avait pratiquement les yeux fermés. Il ne se contentait pas de chantonner, mais se donnait à pleine voix; il n'y avait pas d'intérêt à ce genre de chanson sinon. Au pire, quelqu'un l'entendrait: la belle affaire! la personne verrait bien qu'elle gênait et passerait son chemin. Il ne craignait pas non plus les professeurs ni les préfets, ce ne pouvait quand même pas être interdit de chanter dans l'école.
Il n'y avait que sa bouteille qui pourrait éventuellement poser problème. S'il entendait quelqu'un s'approcher trop près, il pourrait toujours la dissimuler.

L'original!
Deborah Koskinen
Deborah Koskinen
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Acrobaties dangereuses [en cours] Empty
Re: Acrobaties dangereuses [en cours]
Deborah Koskinen, le  Ven 25 Sep 2020 - 18:43


    Il faisait beau temps ce jour-là. Hier, Deborah avait passé un banquet morose, encore énervée par le rejet de son père — même le crumble à la pomme, son dessert préféré, n’avait pas réussi à la dérider. Ses camarades de dortoir avaient tenté tant bien que mal de lui remonter le moral, sans y parvenir. Elle s’était couchée tôt, dégoûtée par sa famille. D’accord, le fait que sa mère ait caché à son père le fait d’être une sorcière avait tous les droits de l’énerver. C’était une colère légitime, surtout pour quelqu’un qui considérait la magie comme une aberration qui n’avait pas lieu d’être. Mais rejeter sa fille de quatorze ans qui ne demandait qu’à le connaître ? Même Matilda et Luke pouvaient le voir de temps à autres en allant sur Helsinki ! C’était totalement injuste. Quand il avait consenti à entendre parler de Poudlard, son père avait failli s’évanouir en apprenant les valeurs de la maison où appartenait la jeune fille. « Tu es condamnée à mal finir. Ta mère m’a bien eu par la ruse, après tout ! Telle mère, telle fille ! Vous êtes toutes les deux des vipères ! » Vexée comme un pou, la Koskinen se dirigea vers le parc de Poudlard.

    Comme il y faisait trop chaud, elle repéra un long couloir vide pour s'y abriter du soleil. Elle avait besoin de prendre de l’altitude après ses deux heures d’histoire de la magie — franchement, elle n’avait jamais compris l’intérêt de cette matière. Comme un écureuil, elle commença à escalader le mur en s’accrochant aux appuis qu'elle pouvait trouver. Deborah ne savait pas quand cette manie de faire de l'escalade avait commencé, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher - voir le monde d'en haut lui permettait de prendre du recul. Ses soucis d'adolescente semblaient moins importants quand elle pimentait un peu sa vie. Tout d'un coup, elle entendit quelqu’un chanter non loin de là. Un garçon, à en juger par sa voix grave. Les paroles n’étaient pas des plus joyeuses. Surprise, Deborah lâcha par mégarde la pierre que tenait sa main droite, puis commença à monter jusqu’à arriver à une poutre, à laquelle elle s’accrocha.  C’était un élève de Poufsouffle plus âgé, qui chantait et jouait de la guitare. Il devait avoir dix-sept ans ou quelque chose comme ça. À en juger par la bouteille d’alcool qu’il essayait de cacher, lui non plus n’avait pas tellement l’air d’aller bien.

    - Apparemment, c’est pas la seule à être à côté de la plaque, lui fit-elle remarquer, du haut de son perchoir. Boire en pleine journée en composant des chansons tristes, c’est d’un cliché !
Srđan Karanovic
Srđan Karanovic
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Acrobaties dangereuses [en cours] Empty
Re: Acrobaties dangereuses [en cours]
Srđan Karanovic, le  Dim 27 Sep 2020 - 22:12

Les notes coulaient sans difficultés, Srđan s'amusant à les faire monter tantôt dans les aigus, à les parler, à porter l'accent sur les paroles qui l'amusaient le plus. En cet instant, tout lui semblait parfait : il était seul, avec sa voix, occupé à tester de nouvelles choses, cherchant l'effet qui représenterait parfaitement ce qu'il voulait, battant la mesure avec le plat de sa main sur la guitare.

Apparemment, c’est pas la seule à être à côté de la plaque. Boire en pleine journée en composant des chansons tristes, c’est d’un cliché !

Srđan, sorti brusquement de sa transe par la voix féminine, faillit basculer en arrière. Par réflexe, il envoya un coup de pied dans la bouteille, qui vola à l'autre bout du couloir où elle se brisa en mille morceaux, son contenu se répandant partout alors qu'il lançait un une série de jurons en serbe. La chanson était fichue, il n'avait plus rien à boire, et il allait absolument assassiner la coupable. Il se redressa d'un coup, la guitare à la main, cherchant autour de lui qui avait osé l'interrompre.
Le poufsouffle eut beau se tourner, à gauche, à droite, jeter un œil dans le parc derrière lui, il ne vit absolument personne. Entendant un craquement suspect au-dessus de lui, il leva la tête : une fille, plutôt jeune, était accrochée comme un écureuil sur le sommet des poutres qui soutenaient le plafond. Pris au dépourvu, le poufsouffle recula de quelques pas pour mieux la voir, sans trop se dévisser le cou. Il était tellement surpris que sa colère était un peu retombée ; est-ce que tous les élèves anglais étaient complètement fous? A tout moment, la gamine risquait de faire un faux pas et de chuter, et elle trouvait encore l'audace de lui envoyer des piques du haut de son perchoir, tout en lui jetant un regard particulièrement peu impressionné.

Un rien inquiet pour la sale gamine, et un peu aussi à l'idée qu'il pourrait être accusé du meurtre de la jeune fille si elle tombait à ses pieds, Srđan essaya de ne pas parler trop agressivement :

" Toi, par contre, t'es pas un cliché. Comment tu as fait pour atterrir là? Tu appartiens à quelle espèce d'écureuil? Franchement, descends, tu risques de t'éclater par terre, là. "

En plus, le sol était maintenant jonché de morceaux de verre, débris de feue sa voka. La chute risquait d'être vraiment douloureuse. Cela dit, à la seconde où elle serait au sol, il lui ferait passer un  sale quart d'heure : quelle idée d'interrompre quelqu'un de cette façon! il faillit sortir sa baguette, qu'il entendait presque grésiller dans sa manche, elle aussi furieuse de cet arrêt intempestif, mais il était un peu tôt pour déraper dans l'école en lançant des sortilèges à une troisième ou quatrième année.

" C'était même pas une chanson triste. Juste pas de ton âge. Tes parents t'ont pas appris à ne pas interrompre? "

Bon, celle-là était un peu facile, mais lui parler comme à une enfant de huit ans suffirait peut-être à faire perdre à la fille son envie de rester là pour... il ne savait pas trop quoi, en fait. Peut-être que sa chanson l'avait juste dérangée et qu'elle espérait que ce soit lui qui parte. Depuis combien de temps était-elle là, installée en équilibre sous les voûtes? Etait-ce vraiment une élève, ou bien un esprit frappeur?
Contenu sponsorisé

Acrobaties dangereuses [en cours] Empty
Re: Acrobaties dangereuses [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Acrobaties dangereuses [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.