AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 23 sur 24
Explore le chemin de traverse
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant
Artemis Lhow
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor

Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Artemis Lhow, Lun 6 Mar 2017 - 21:53



Étrange rencontre ...

avec Merry K. Harper

Une douce brise me caresse le visage. Il y a bien longtemps que je n'avais pu profiter des bienfaits d'une journée calme sur le chemin de traverse. C'est sans but précis que je suis venu aujourd'hui et c'est sans but précis que je déambule à travers les rues et les échoppes de cette avenue aux mille couleurs. Toutes ses boutiques me ramènent quelques années en arrières, alors jeune et innocent sorcier qui avait tout à apprendre et soif de découvrir le monde qui l'entoure.

Bien sûr aujourd'hui, l’innocence c'est envolé et bien que ma soif de connaissance ne soit pas encore tarie, le monde et ses déchets ont bien obscurcis mes pensées. Le soleil pointe le bout de son nez et viens me réchauffer le visage et le cœur de ses douces lumières. Laissons nos problèmes de côté pour le moment, profitons de l'instant présent, ce n'est déjà pas si mal.

J'aime bien cette rue ... elle est toujours aussi vivante, aussi rayonnante...il en émane un sentiment d'allégresse tout particulier et, à voir les visages des sorcières et sorciers présents dans la rue, quel que soit leurs âges, il semblent partager cette joie et cette émerveillement qu'apportent le chemin de traverse et ses boutiques. Personnellement, je me suis toujours demandé comment Gringott's pouvait encore être debout. Sans la magie, ce bâtiment qui semble être construit pierre par pierre avec le but de ne rien faire comme prévu par les plans, serait sans doute déjà écroulé.

- ...!

Étrange ... il me semble avoir entendu une voix ... mais j'ai beau chercher du regard, tout semble normal. Personne ne semble rien remarqué et pourtant ... je me dirige vers cette petite allée entre Gringott's et la boutique de chez madame Guipure. J'avais raison.

C'est une scène assez étrange qui se présente à moi, du genre à me gâcher mon plaisir. Il semblerait que jeunes sorciers aient un différend ... c'est du moins ce que laisse présager la marque rouge sur la joue du plus jeune des deux, là, avachi sur le sol. Ce grand gaillard que voilà semble bien tendu pour une journée aussi belle ... ses poings sont serrés et il marmonne quelque chose que je ne peux entendre de ma position. Le minot fond en larmes. L'autre sort sa baguette magique ... certainement pas !

Je laisse glisser ma baguette le long de ma manche, m'en empare et ... me retrouve face contre terre en ayant juste eu le temps d'apercevoir une tignasse rousse me bousculer vivement ! Cette journée pourrait finalement se montrer plus pénible que prévue ...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Merry K. Harper, Dim 26 Mar 2017 - 12:58


Merry, comme à son habitude, avait décidé de sortir un peu ce jour-là pour prendre l'air, loin de l'enceinte du château. L'ambiance là-bas y était quelque peu oppressante, entre les cours, les règles à respecter et tout plein d'autres choses qui faisaient que la rouquine avait préféré se balader bien loin de toute cette agitation scolaire. Et quoi de mieux que le Chemin de Traverse pour le faire tout en restant dans le monde des sorciers ? Ayant choisit de venir à pieds, la Harper avait mit un temps fou - avec l'aide toute fois de son elfe de maison qu'elle avait appelé pour l'occasion, afin de transplaner non loin du lieu où elle voulait se rendre - à rejoindre cette grande ruelle qu'elle aimait tant. Sans balai pour l'encombrer cette fois-ci, montrant finalement qu'elle n'était pas si feignante que cela, la jolie rousse déambulait sur le chemin, admirant de nombreuses vitrines qu'elle ne prenait pas forcément le temps d'observer lorsqu'elle venait en ce lieu.

Elle ne pu que se laisser tenter par cette boutique de prêt à porter qui affichait une magnifique robe à travers la vitre et qui lui plaisait énormément. De longues minutes passèrent alors tandis que Merry adoptait cette robe dans sa garde robe et faisait un tour dans les rayons pour chercher quelque chose de nouveau. Mais finalement, elle ne ressortit qu'avec un simple sac contenant le beau tissu de son nouvel achat.

En ressortant de la boutique, la lionne profita du beau temps qui daignait enfin rester plus d'une journée ici. Malgré le léger vent qui ébouriffait les cheveux roux de la rouge et or, la température n'était pas atroce et une simple petite veste sur le dos de Merry lui suffisait. Un petit verre en terrasse pour bien terminer sa promenade et ça serait parfait... Mais ce serait sans doute pour une autre fois, les plans de la Harper étant assez vite modifiés lorsqu'elle entendit des voix assez peu normales. Cette petite ruelle à proximité de Gringott's ne semblait pas accueillir des personnes qui s'amusaient. Loin de là.

S'approchant alors pour jeter un coup d’œil, Merry pu apercevoir un jeune homme qui malmenait un plus petit que lui. La rouquine détestait ça, et il était hors de question qu'elle laisse passer une chose pareille. Pressant le pas sans faire attention à ce qu'il se passait autour d'elle, Merry ne vit pas cet homme qui avait eut le même réflexe qu'elle. Elle le bouscula brusquement dans son élan, ce qui lui causa une belle chute. Mais pas le temps de s'en occuper pour l'instant. A son tour, elle sortit sa baguette, comme le jeune homme auparavant, et le visa avec, prête à s'en servir.

- Je te conseille de déguerpir illico presto si tu ne veux pas avoir à faire à moi. Et je ne rigole pas.

Sur un ton menaçant, comme celui qu'elle aurait prit pour sermonner son petit frère - en moins violent bien sûr, son petit frère ne méritait pas autant - Merry avait prononcé ces quelques mots, mais qui avaient suffit à faire partir cet individu complètement idiot. Une simple querelle entre élèves, mais ça ne passait pas pour elle. Le petit devait être en première année et celui qui avait fuit en cinquième ou sixième année, plus ou moins comme la rouquine. Mais avec un homme un peu plus loin, au sol certes, mais présent, il n'avait sans doute pas réfléchit avec de s'en aller. La britannique jeta un œil à ce même homme qu'elle avait bousculé s'excusant au loin à l'aide d'un " Désolée monsieur ! ", avant d'aller rejoindre le jeune apprenti sorcier pour tenter de le réconforter. Ses airs de grande-sœur ne la lâcheraient jamais.

- Tu vas bien ? Qu'est ce que tu faisais ici tout seul, à ton âge c'est un peu dangereux, tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Personnage, Sam 8 Avr 2017 - 14:39


Je savais pas moi, que le monde magique était aussi impitoyable que celui des moldus. J'avais toujours imaginé que les sorciers étaient moins idiots, que la magie, dans sa superbe, avait offert à ses pratiquants une certaine conscience, des qualités humaines et morales supérieures à celles des moldus. Quel naïf je faisais, décidément.

Je m'appelle Justin. À prononcer " juste un " s'il vous plaît, et non Justine, comme mon idiot de cousin le fait si bien. C'est mon premier jour aujourd'hui dans le monde magique, si je puis dire. Je sais beaucoup de choses sur cet univers puisque papa et maman sont tous les deux sorciers, mais un peu bêtas surement, pour m'avoir laissé croire que tout était beau et parfait autour de la sorcellerie.

Premiers pas sur le Chemin de Traverse, tout juste ma première baguette en main - qui a fait de jolies étincelles bleues dans la boutique, un peu plus tôt. Et déjà, je venais de prendre une rouste. Une vraie de vraie, pas les fausses claques de maman ou les coups de poing en mousse que papa fait semblant de me mettre quand je fais des bêtises à la maison. Non, je venais de prendre un vrai uppercut dans la gueule et me retrouvais sur le cul, frappé par la réalité brutale d'un monde sorcier qui perdait tout l'idéalisme dans lequel je l'avais plongé jusqu'à aujourd'hui.

Que foutais-je là tout seul, aussi ? Ben si papa et maman avait pas déguerpi sitôt la porte d'Ollivander refermée, pour " faire des achats pour nous, on revient vite mon chéri " , je ne me serais pas retrouvé seul. Je leur en veux pas vraiment,  leur naïveté de croire qu'il pouvait rien m'arriver est presque touchante, mais je soupçonne qu'ils n'avaient rien envie de s'acheter et sont juste partie faire l'amour dans un coin sombre d'une boutique. Non pas que je sois très renseigné sur les pratiques sexuelles de mes parents et je préfère ne rien en savoir, mais ils ont tendance à en parler librement dans les repas de famille, alors je commence à les connaître.

Enfin bref, ça n'a de toute façon pas de rapport direct avec la beigne dans la tronche qui m'a collé au sol.

J'avais entendu un gars, à peine, sans savoir s'il me parlait ou au costaud qui voulait me faire du mal. Je l'avais vu tombé du coin de l'oeil et vu une minette s'approcher de moi en courant. C'était pas très clair, parce que j'avais encore des petits oiseaux qui faisaient cui-cui en train de danser au dessus de ma tête à ce moment-là.

- Tu vas bien ? Qu'est ce que tu faisais ici tout seul, à ton âge c'est un peu dangereux, tu ne trouves pas ?
Il me fallut une micro seconde pour retrouver mes esprits. La jolie voix appartenait à une jeune fille rousse, vraiment très belle. Le genre de minette qui danse dans les clips des moldus avec pas beaucoup de tissu sur le dos. À la deuxième micro seconde, j'étais amoureux d'elle. Peu importait qui elle était, je remerciais intérieurement le ciel de m'avoir presque cassé la gueule.

- Oui, ça va très bien, dis-je à la jolie rousse alors que ma joue me faisait un mal de chien. Merci d'avoir fait fuir le type... J'aurais pas dû être tout seul mais mes parents sont partis bais.... se promener, alors j'ai fait pareil et ce garçon m'a agressé pour... pour...
C'était pas le charme de l'inconnue qui me troublait tant, mais j'oubliais soudain la raison de cette dispute. Quand elle me revint, je préférais la taire. Le gars se serait pas enfui sur un balai de Quidditch par hasard ?

Du haut de mes onze ans, je mentais à la perfection. Je m'étais rendu compte de ce talent depuis que j'avais cinq ans et j'hésitais pas à m'en servir. Malheureusement, je n'étais pas très grand et la belle sorcière devait me trouver vraiment trop jeune et petit pour elle, ce qui était dommage vu tout l'amour que je ressentais pour elle. Je tentais le coup quand même en lui adressant mon plus beau sourire.
- Vous êtes vraiment très...

Je sais pas quelle connerie j'allais lui sortir, mais je m'arrêtais en voyant le sorcier qu'elle avait bousculé qui se pointait à son tour vers moi. Je su en une micro seconde que je n'étais pas amoureux de lui. Je savais même que je le détestais, parce qu'il avait beaucoup plus de chances que moi avec la jolie rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Artemis Lhow, Sam 8 Avr 2017 - 18:56


Désolée monsieur !

La jeune fille qui m'avait bousculé avait à peine prit le temps de se retourner pour m'envoyer ces quelques mots d'excuses ... boarf ... le jeune homme menaçant était partit, c'est tout ce qui importait après tout. Me relevant rapidement, j’époussetais ma tenue avant de me diriger vers le jeune garçon qui s'était fait violenter. M'approchant, je pu entendre ces quelques mots.

- Le gars se serait pas enfui sur un balai de Quidditch par hasard ? Vous êtes vraiment très...

Gentille ? Forte ? Belle ? Quoi que le jeune garçon eut été tenté de dire, il stoppa sa phrase nette en me voyant arriver aux côté de la rouquine. Son regards se fit plus froid et je me mit étrangement mal à l'aise. Drôle de petit bonhomme...

- Tout va bien ? Merci d'être intervenue Mademoiselle, votre arrivée semble avoir calmée les esprits du grand gaillard. J'ai cru entendre parler d'un dépars en balai ? Il me semble pourtant l'avoir vu partir à pieds, mais après tout, face contre terre on y voit forcement moins bien.

Je termina ma phrase un sourire aux lèvres tout en adressant un clin d’œil à la demoiselle responsable de la chute en question. Je ne lui en voulait pas, il m'en fallait bien plus, d'autant plus qu'elle était intervenue à temps et avait éviter au petit gars de se retrouver un œil au beurre noir. Reportant mon attention sur lui, j’enchainais.

- Comment t'appelles-tu ? Est-ce que tu as mal quelque part ?

C'est étrange, mais son regard me trouble...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Merry K. Harper, Jeu 4 Mai 2017 - 14:10


Le début de la journée avait été comme les autres. Presque comme les autres. Merry changeait un peu son quotidien pour une fois. Elle qui à l'ordinaire, se trouvait la plupart du temps en train d'étudier ou d'aller en cours, elle avait voulu cette fois-ci modifier un peu son train-train quotidien qui alternait entre sa scolarité et son job à la Tête de Sanglier. Alors, pour une fois qu'elle avait l'occasion de sortir et de prendre du temps pour elle, la rouquine n'hésitait pas et en profitait pour faire les boutiques. Ça lui permettait de sortir sa tête des cours, des bouquins et autres parchemins plein de mots compliqués et chiants. Une pause en quelque sorte.

Mais sa journée ne pouvait pas être si simple que cela. La rouquine qui pourtant voulait rentrer à Poudlard, le sac avec son nouvel achat en main, n'eut pas l'occasion de le faire rapidement. Elle qui aurait pu passer son chemin, oublier tout ce qu'il se passait autour d'elle, ne pas faire attention aux autres passants, il avait fallu qu'elle se mêle de ce qui ne la regardait pas. Mais ce pauvre garçon qui se faisait agresser par un individu plus âgé que lui avait besoin d'aide. Et il lui avait tant rappelé son petit frère, elle n'aurait pu le laisser seul. Si bien qu'elle s'était hâté pour lui venir en aide, fonçant par la même occasion dans un homme qui avait prit la même direction qu'elle.

S'excusant, la rouquine n'avait pas prit le temps de demander à cet inconnu comment il allait et s'était instantanément dirigée vers le jeune garçon qui avait l'air complètement désorienté. Il n'avait pas tord, il n'aurait pas dû être seul, mais la Harper était étonnée que cet endroit soit aussi dangereux pour une personne de son âge. Il y a quelques années, c'était encore sûr. Maintenant, ce n'était plus vraiment le cas, même si le garçon qui l'avait « dérangé » ne donnait pas l'impression d'être un terrible mage noir… Mais il ne fallait plus se fier aux apparences, on pouvait être surpris par beaucoup de personnes dorénavant.

- Vous êtes vraiment très…

- Tout va bien ? Merci d'être intervenue Mademoiselle, votre arrivée semble avoir calmée les esprits du grand gaillard. J'ai cru entendre parler d'un dépars en balai ? Il me semble pourtant l'avoir vu partir à pieds, mais après tout, face contre terre on y voit forcément moins bien.

Merry ne savait pas qui avait prit le plus gros coup sur la tête. Cet homme ou le jeune garçon qu'elle avait devant elle ? Peut être les deux après tout. L'agressé qui pensait avoir vu son agresseur fuir avec un balai et l'autre qui délirait complètement. C'était une pique ? Parce qu'elle l'avait bousculé ? Ce n'était pas spécialement malin de sa part, il y avait mieux à faire. Comme les questions qu'il posa au jeune garçon par la suite.

- Comment t'appelles-tu ? Est-ce que tu as mal quelque part ?

Merry tourna la tête vers le jeunot qu'elle avait devant elle. Sans attendre de réponse de sa part, elle lui sourit et réfléchit quelques secondes, ne sachant pas vraiment quelle aide elle pourrait lui apporter. Elle avait fait fuir l'autre individu en s'approchant et il n'allait sans doute pas revenir de ci-tôt. Néanmoins, elle préférait attendre que ses tuteurs arrivent avant de s'en aller. Elle espérait que l'homme qu'elle avait bousculé ferait de même.

- On va rester ici le temps que tes parents reviennent si tu veux. Le coin n'a pas l'air très sûr pour quelqu'un de ton âge.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Personnage, Mar 16 Mai 2017 - 17:25


Argh. La rousse était super belle mais l'autre type devait avoir flairé le filon de loin. Il avait rappliqué illico, et je pensais bien que c'était moins pour moi qui en avait pris une bonne dans la tronche que pour la belle sorcière qui était venue à mon secours. Je m'apprêtais à lui dire à quel point je la trouvais fabuleuse quand le gars était arrivé, comme si j'avais besoin de lui... je lui envoyais un regard plein d'étincelles, en y mettant toute ma haine, mais je me faisais pas d'illusions, il pigerait surement pas le gamin de onze ans qu'il avait devant lui. J'étais presque certain qu'il avait retenu un filet de bave en regardant la rousse.

- Tout va bien ? Merci d'être intervenue Mademoiselle, votre arrivée semble avoir calmée les esprits du grand gaillard. J'ai cru entendre parler d'un dépars en balai ? Il me semble pourtant l'avoir vu partir à pieds, mais après tout, face contre terre on y voit forcement moins bien.

Soyons clair, la seule chose que j'avais envie de lui dire était "ta gueule". Le mec se ramenait en mode beau gosse à demander des explications à miss-univers-de-ma-journée et j'avais comme l'impression que le regard qu'elle posait sur lui était beaucoup plus important à ses yeux que les raisons qui avaient poussé ce type à me casser la figure. J'avais l'habitude du haut de mes onze que l'on me prenne pas au sérieux ou qu'on fasse comme si j'existais pas, mais là, devant la sorcière, j'aurais tout fait pour exister dans son coeur.
- Comment t'appelles-tu ? Est-ce que tu as mal quelque part ?

- Ouai il est parti avec mon balai à pied, lançai-je, mi sarcastique, mi rien du tout. Je m'appelle Justin. (j'insistais bien sur le "un" à la fin) Et non, je vais avoir un cocard mais j'ai pas mal. Enfin un peu, mais je pensais que la sorcière allait me soigner délicatement.

Mon regard s'était posé sur la rousse, la première à être arrivée sur les lieux. Les raisons du massacre de ma figure avaient pas l'air de les inquiéter outre mesure alors je me disais que d'être bichonnée par ses mains serait pas une mauvaise suite des choses, en plus de nourrir d'amertume le beau gosse mal rasé. La belle rousse reposa les yeux sur moi et sa voix d'ange résonna comme un baume apaisant :
- On va rester ici le temps que tes parents reviennent si tu veux. Le coin n'a pas l'air très sûr pour quelqu'un de ton âge.

J'allais pas lui dire qu'elle pouvait rester là deux heures sans revoir mes parents... qu'après avoir fait des galipettes dans une boutique ils comptaient bien essayer Gringott's... j'étais beaucoup trop heureux d'entendre qu'elle voulait rester près de moi...
- Pas de soucis ! dis-je d'une voix claironnante. Vous pouvez rester toute la vie, ça me dérange pas.
J'adressais au deux un sourire plein, bien qu'il était parfaitement faux-cul pour le gars. Dans mon dos, je croisais les doigts pour que papa et maman soient trop pris par leurs pulsions sexuelles et ne viennent pas interrompre la rencontre avec la femme de ma vie trop vite. Merci en tout cas de votre intervention... dis-je penaud, les yeux vers le sol. Je pouvais pas trop ignorer le type qui serait arrivé là le premier si la belle l'avait pas renversé..... Le gars a voulu tout me piquer... mon balai, ma première baguette, si vous étiez pas arrivés, je crois bien qu'il aurait piqué mes dents, ah ah ah !

Cette blague me faisait beaucoup rire, mais mon humour de gamin était assez particulier. En général, papa et maman m'ignoraient, mais eux, faut dire que pour leur arracher un sourire, il fallait se lever de bonne heure...
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Artemis Lhow, Ven 26 Mai 2017 - 16:07


Le comportement du garçon (qui disait s'appeler "Juste un") était pour le moins ... amusant et inattendu. Tout comme ses remarques d'ailleurs, il n'hésitait pas à me répondre avec une bonne dose d'ironie et employait avec la demoiselle un ton mille fois plus doucereux, bourré de sous entendus.

« [...] je pensais que la sorcière allait me soigner délicatement [...] vous pouvez rester toute la vie »

S'il avait eu quelques années de plus, j'en serai venu à penser qu'il avait le béguin pour la rousse. Quoi que ... après-tout, l'amour n'a pas d'âge. Je ne pu me retenir de sourire à cette idée et prêta une oreille semi attentive aux explications qu'il apportait. Il tenta une blague sur le vol de ses dents qui me fit rire malgré moi.

« Je ne pense pas que tes dents l’intéressaient particulièrement ... tu pourrait me faire une description du garçon ? Et de tes parents par la même occasion, je vais essayer de les retrouver l'un et l'autre sur le chemin de traverse, avec un peu de chance ....

Il avait beau être mignon tout plein, inutile de s'agglutiner à deux sur lui pour le protéger de la pluie et du beau temps. La jeune fille ferait ça à merveille et c'était, après tout, mon boulot que de partir à la recherche des petites frappes.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Merry K. Harper, Mer 7 Juin 2017 - 11:01


Merry qui se plaignait de ne pas avoir de journées qui changeaient de l'ordinaire, qui la sortaient de son quotidien monotone, hé bien là, elle était plutôt bien servie. Ce n'est pas aujourd'hui que la rouquine se serait attendue à devoir faire fuir un jeune qui agressait un gamin, seul au beau milieu du chemin de traverse. La jeune lionne se demandait d'ailleurs pourquoi il était tout seul. Il y avait vraiment des parents irresponsables. Enfin... elle ne pouvait pas parler par rapport à ça. Le peu de fois où ses parents les avaient accompagné son frère et elle pour des emplettes se comptaient sur les doigts des mains. Peut être même d'une seule main. Heureusement qu'ils avaient eut leur grands frères pour veiller sur eux, comme les jumeaux le feraient pour leur petit frère, le dernier de la famille, Oliver.

Et là, la rouquine se trouvait à aider un jeune garçon qu'elle aurait presque pu considérer comme son petit frère. Mais ça ne l'était pas. En plus, elle n'était pas seule. Elle aurait très bien pu partir de là, retourner à sa petite vie tranquille, laissant l'homme qu'elle avait percuté de plein fouet, s'occuper du petiot. Mais non, trop gentille, elle était comme ça, se sentait comme plantée ici, figée. Elle ne pouvait pas partir ainsi. Et puis, le petit était adorable. Ses remarques la faisaient rire. Même s'il se faisait sans doute de faux espoirs pour rien. Mais la rouquine ne voulait pas lui plomber le moral, il avait déjà assez vécu ce matin là pour subir autre chose.

- Je ne pense pas que tes dents l’intéressaient particulièrement ... tu pourrait me faire une description du garçon ? Et de tes parents par la même occasion, je vais essayer de les retrouver l'un et l'autre sur le chemin de traverse, avec un peu de chance ....

Merry jeta un œil à l'homme à côté d'elle. Il en avait du temps à perdre pour vouloir aller chercher les parents et le gamin agresseur qui traînaient sûrement au beau milieu de la foule dense du Chemin de Traverse. Étonnée, la jeune lionne le regarda perplexe un instant. Il allait vraiment faire ça ?

- Excusez moi, vous voulez vraiment aller les chercher dans la foule ? C'est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin... il y a beaucoup trop de personnes ici.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Artemis Lhow, Mer 21 Juin 2017 - 18:09


« Excusez moi, vous voulez vraiment aller les chercher dans la foule ? C'est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin... il y a beaucoup trop de personnes ici. »

Le garçon lui adressa un sourire. En effet, chercher deux personnes sur le chemin de traverse serait particulièrement long et fastidieux. Mais il avait une autre idée en tête, c'était eux qui viendraient à sa rencontre et pas l'inverse. Quand au jeune garçon qui avait commis l'attaque, avec un peu de chance il paniquerai et vendrait sa position tout seul comme un grand. Tournant le regard vers le petit, Artemis lui demanda simplement ...

« J'aurais besoin de ton nom et de celui de tes parents aussi ... je n'en aurais pas pour très longtemps ... »

La demoiselle devrait être en mesure de se débrouiller quelques instant avec ce mini-boy et dans le pire des cas, il ne serait pas loin.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Personnage, Lun 3 Juil 2017 - 10:56


Le garçon, contre toute attente, avait l'air plutôt gentil. Il s'était pas gêné pour rire de mes blagues puériles, mais plus que ça, il se proposait de partir chercher le type qui m'avait mis à terre, et de retrouver mes parents. Je me retenais de rire pour deux raisons. La première, c'était que j'étais tout heureux qu'il se propose de me laisser entre les mains de la rousse ; et la seconde, c'était parce que je pouvais lui donner n'importe quelle description qu'il risquait de ne retrouver personne. Il devrait chercher un costaud avec un balai de Quidditch sous le bras, balai totalement imaginaire, bien entendu.
Mais la jolie rousse l'interpella avant que j'aie répondu pour lui dire que ses recherches seraient peut-être vaines et je faillis m'étrangler, priant de tout mon coeur pour que l'héroisme du sorcier soit supérieur à l'attirance qu'il pourrait avoir pour la sorcière. Ce qui était le cas, puisqu'il répondit qu'il avait un plan, déclenchant un soupir de soulagement bruyant de ma part.

Le laisser partir à la recherche de mes parents avait quelque chose d'amusant, en plus de l'éloigner de la jolie sorcière. J'étais pas certain que papa et maman étaient les sorciers les plus discrets du monde quand il s'agissait de faire des galipettes en cachette, aussi j'imaginais brièvement le garçon tomber sur eux et regretter illico d'être parti à leur recherche... Ou alors peut-être que ça lui plairait de voir ça... je chassais immédiatement cette image en secouant la tête, beurk, il fallait que j'arrête d'imaginer tout et n'importe quoi ; papa me disait toujours, après tout, que j'avais l'imagination beaucoup trop fertile pour quelqu'un de mon âge.

- Maman s'appelle, Lana, dis-je au garçon. Et papa Jake. Crawford. Jake et Lana Crawford, et non, ils ont pas projeté d'avoir une fille qui s'appellera Cindy.... encore que là ils sont peut-être en train de la faire. Ils sont tous les deux blonds et y a de grandes chances pour qu'ils soient collés l'un à l'autre... Quant au type. Ben il était à peu près grand comme vous, et plus enveloppé encore. Enfin vous l'êtes pas, mais il avait de quoi manger et faire mal, objectivement... J'espère que vous le retrouverez, mais sinon c'est pas grave...

Je me rappelais la raison de tout ceci et me disait que ce n'était pas plus mal qu'il le retrouve pas. J'appréhendais cependant qu'il trouve mes parents. Même s'ils me laissaient vivre sans se soucier une seconde de ce qui pourrait m'arriver, nul doute qu'ils rappliqueraient en pleurnichant en sachant que leur fils venait de prendre une rouste. Et alors, plus rien ne me permettrait de dragouiller la belle rousse. Je me tournais vers elle, un sourire sur le visage, et, essayant de prendre une voix très douce et neutre, je le lui demandais :

- J'ai un peu mal à la nuque, et au cou... Vous seriez pas douée en massages par hasard, je crois que ça me ferait le plus grand bien...


Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Merry K. Harper, Mar 8 Aoû 2017 - 15:39


C'était fou ce qu'il pouvait se passer sur le Chemin de Traverse des fois. Les gens sont censés être heureux, profiter de leur balade entre vitrines des boutiques sorcières. Rien de mieux non ? La rouquine aimait bien ce côté calme et euphorique à la fois. Mais pourtant, à chaque fois il y avait quelque chose pour gâcher tout ça. Les gens ne pouvaient décidément pas s'empêcher de se faire du mal mutuellement, c'était déprimant. Un pauvre jeune homme qui allait sans doute faire sa rentrée à Poudlard en début d'année et qui n'avait rien demandé... Du grand n'importe quoi.

Néanmoins, malgré ce qu'il venait de subir, il n'eut pas de soucis à donner des informations sur ses parents à l'homme que Merry avait percuté. Bon, il divaguait aussi pas mal et c'était limite effrayant. Surtout vu ce qu'il dit après son long monologue, en s'adressant à la lionne.

- Vous voulez pas l'emmener à Saint Mangouste par hasard ? Si les parents disent quelque chose vous n'aurez qu'à dire qu'ils n'avaient pas à le laisser seul à son âge, dans des rues bondées comme celles du Chemin de Traverse. Ce n'est pas vraiment sûr...

Merry réfléchit un instant. Elle n'avait franchement pas envie de rester ici avec un enfant qui était tombé sous son charme... ou alors il avait vraiment prit un sacré coup sur la tête. Dans les deux cas, ça commençait à devenir assez lourd et la jolie rousse avait encore deux trois choses à faire, il fallait qu'elle s'en aille.

- Je ne sais pas si ça sert vraiment à grand chose d'essayer de retrouver le gamin qui l'a agressé... A vous de voir. Mais je ne vais pas rester ici à garder le garçon en attendant que vous attrapiez le deuxième. Il est en de très bonnes mains avec vous, vous serez plus apte que moi à vous occuper de lui à mon avis.

Sans attendre plus longtemps, la rouquine se releva et sourit au garçon qui était assit par terre, avant de reprendre la parole en s'adressant à l'homme à côté d'elle.

- Je vais y aller, encore désolée de vous avoir fait tomber et désolée de vous abandonner ainsi. Bonne journée à vous et bon courage !

Un dernier sourire et la rouquine retourna sur la rue principale, reprenant sa petite marche. Elle ne savait même plus ce qu'elle devait faire, mais elle le ferait.

Fin du RP pour moi

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Artemis Lhow, Ven 1 Sep 2017 - 20:36


L'Aurore

RP unique, n'hésitez pas à réagir !

Je déteste ce temps à mi-chemin entre la canicule et le torrent de pluie. Certains le disent orageux, mais il n'y a aucun nuage noir dans le ciel, juste cette impression de lourdeur chaude et humide, insupportable.  La sueur me coule le long des tempes et ma chemise me colle au dos. Si Elly n'avait pas tant insisté, je serai resté bien au frais dans mon bureau à classer certains dossiers en attente, mais non ! C'est une affaire prioritaire ...

Une pile de tracts sous le bras, je me dirige vers les escaliers menant à Gringott's et d'un rapide coup de baguette fait apparaître un présentoir à journaux en fer forgé. Le temps de protéger par quelques maléfices ledit présentoir et je pose à disposition des badaud ce fameux petit journal nouvellement créé pour faire notre publicité. Je pose un regard sur la rue dans son ensemble un sourire aux coins des lèvres ...puis la chaleur reprends le dessus. Je me dirige vers le Chaudron Baveur histoire de me désaltérer, laissant les passants libres de se servir dans le lot de tracts ...




Lumos !

Note d'information

Sorcières et sorciers de Grande-Bretagne,

Nous faisons aujourd'hui appel à vous pour nous aider à mieux vous protéger. Ces derniers temps, de nombreuses attaques ont eu lieu un peu partout sur notre territoire. Si certaines de ces attaques ont étés menées par des groupuscules mineurs, la majorité de ces actes restent au forfait de l'Ordre Noir ainsi qu'à ses partisans et ses sympathisants. Malgré toutes ces attaques, nous n'avons reçu que très peu de témoignages et de plaintes de votre part.

Nous sommes pleinement conscients de l’existence d'un second ordre répondant au doux nom de l'Ordre du Phénix et nous savons également que certaines et certains d'entre vous accordent davantage leur confiance à ses sorcières et sorciers plumés qu'aux membres du Bureau des Aurors. Pourtant, là où les flammes du Phénix repoussent temporairement la noirceur, la lumière de la Justice enferme à jamais toute obscurité. Donnez nous les moyens de vous protéger et nous saurons nous montrer digne de votre confiance.

Si au delà d'informations à nous transmettre ce sont nos rangs que vous souhaitez rejoindre, n'hésitez pas à vous rapprocher du Bureau des Aurors, nous sommes constamment en attente de sorcières et sorciers capables et dignes d'incarner l'Ordre et la Justice. Alors n'attendez plus, contactez le Bureau des Aurors !

Artemis Lhow

Règles de survie élémentaire

En ces temps troubles, la menace terroriste est plus que présente. Néanmoins, nous ne sommes pas tous préparés face à ces risques. Ce court guide vise à informer les plus vulnérables sur la bonne démarche à suivre en cas d’attaque de Mangemorts.

1) Mettez-vous à l’abri : la priorité étant votre sécurité, il est primordial d’assurer votre protection au moyen de la dissimulation ou de sortilèges de défense (le plus accessible étant ‘Protego’). Cependant, les sortilèges de protection sont éphémères.

2) Ne vous mettez pas en danger : les Mangemorts sont des sorciers surentraînés et très puissants. Les comportements à risque tels que des duels vous exposent à de très grands dangers. L’option la plus sûre reste la fuite.

3) Repérez les issues des lieux dans lequel vous vous trouvez : ce conseil semble inapplicable, mais, hélas, il est nécessaire pour pouvoir fuir rapidement et vous mettre en sécurité.

4) Contactez les Aurors le plus vite possible : le plus sûr est de le faire au moyen d’un patronus. Il y a toujours un Auror de garde qui peut intervenir. Mais ceci ne peut se faire que si nous sommes au courant qu’une attaque s’est produite. Ainsi, contactez-nous le plus vite possible une fois que vous êtes à l’abri.

5) Évitez les endroits à risque : cette règle n’est pas à appliquer durant une attaque mais pour l’éviter. En effet, au cours des années, les Aurors ont pu établir une liste de lieux à risques : l’Allée des Embrumes, les endroits environnants Pré-au-Lard (comme la Cabane Hurlante), les docks de Londres. Hélas, Poudlard est aussi un endroit à risques. Le plus sûr étant de vous réunir dans le parc de Poudlard en cas d'attaque accompagnés de vos préfets et professeurs.

Rosie Peltz

Ils sont là, parmi vous ...

Je n'ai jamais aimé les forces du mal. La moitié de ma famille, en exerçant la magie noire et en pactisant avec les forces obscures, a largement contribué à mon aversion pour cette part de la magie. A l'âge de six ans, je prenais ma décision : je servirai le bien et la justice. Je savais qu'entrer à Poudlard me permettrait de rencontrer du monde et de mettre en application ma volonté d'aider le Monde Magique.

Cependant, je ne pensais pas que cette opportunité se présenterait si tôt. J'ai eu la chance d'être acceptée parmi les alliés des Aurors. Ces garants de la justice, droits et incorruptibles. De véritables modèles. Rejoindre un jour leurs rangs constitue pour moi un objectif ultime et un accomplissement total.

Mais demain, demain je serai de ceux qui combattent corps et âmes dans la lumière, qui livrent les batailles et qui protègent le Monde. Demain je participerai à la recherche de cette paix que nous souhaitons tous. Si, grâce à mon humble contribution, des gens peuvent être sauvés des griffes du mal, alors je dormirai tranquille. Alors j'aurai le sentiment du devoir accompli. Alors, j'aurai la sensation d'avoir fait reculer les ténèbres.

Pour moi, Auror n'est pas seulement un titre assigné à quelques personnes. Ce n'est pas seulement un insigne brillant sur une robe de sorcier. Non, l'Auror est l'incarnation même de la lumière, le symbole de notre liberté et de notre foi en l'humanité. Il est le lien qui unit les êtres magiques et non-magiques, indifférent à leur sang ou à leur nom. Il est l'intégrité et le courage dont nous avons besoin.

Kalén Bloom

L'aurore

L'Aurore se lève sur Londres,
Berce la ville de ses lumières,
Des lueurs qui sont secondes,
Scintillent sur les belvédères.

Le jour dessine à son sein,
Le refrain d'une plénitude,
Née à l'abri des desseins,
D'un chant que rien n'élude.

De mille éclats brille le soleil,
Qui haut et fort carillonne,
Sur son trône posé dans le ciel,
Où il est le Juge qui fredonne.

~

Les Aurors eux aussi se lèvent,
Se dressant tous ensemble,
Un rempart pour que les rêves,
Toujours vivent et s'assemblent.

Ils sont la lance de la Justice,
L'épée à la main du Ministère,
De la paix ils sont les complices,
Les Gardiens des Mystères.

Ils sont garants de la sécurité,
Les piliers face aux Ténèbres,
De la magie ils sont la pérennité,
Qu'ils tissent tels des orfèvres.

Evan

Horoscope

Vous êtes mangemorts, ascendant psychopathe : ne dormez pas sur vos deux oreilles ! Vos ennemis veillent, tapis dans la nuit, prêts à vous bondir dessus à la moindre erreur. Les masques sont durs à porter par les temps qui courent, prenez garde, lorsque vous l’enfilez ... qu’un agent ne soit pas derrière vous, baguette à la main.

Vous êtes phénix, ascendant justicier : si vos intentions peuvent paraitre louables au plus grand nombres, certains (les Aurors) ne seront pas dupes et tenteront par tous les moyens à leurs dispositions de vous arrêter. Prenez garde lorsque vous sortez, ils seront discrets, marcheront sur vos pas, deviendront votre ombre.

Vous êtes civil, ascendant même-pas-peur : vos pères et mères disaient sans doute que la peur n’évite pas le danger. Néanmoins cessez de prendre des risques inutiles et inconsidérés ! Vous pourriez être amené à le regretter par la suite.

Vous êtes civil, ascendant g-la-trouille : vos pères et mères vous disaient très certainement que prudence est mère de sureté, mais attention à ne pas tomber dans l’excès ! L’ombre veille, mais les Aurors aussi ! Vous finirez par regretter de ne pas être sortis pour aller chercher vos chocogrenouilles.

Elly Wildsmith

Merci à Lïnwe Felagünd pour les bannières
Merci à nos contributeurs pour leurs articles
Merci à l'ensemble des Aurors pour leur implication
Journal des Aurors - Première édition



Info HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Merry K. Harper, Ven 1 Sep 2017 - 21:43



RP avec toi ♥
L.A. mutuellement accordé tout le long du RP
Suite de ce RP

Ca avait fait un bien fou à Merry de sortir ce soir-là. Casser des choses qui avaient besoin d'être cassées lui avait permit de défouler sa haine, sa souffrance, sa colère et tous ses sentiments qui se bataillaient dans sa tête depuis un moment maintenant. Elle haïssait une personne et en appréciait une autre grandement et son esprit ne suivait plus trop ses émotions, tout allait trop vite pour elle.

La soirée était passée très rapidement. La jolie rousse se souvenait à peine avoir aperçu son jumeau. Elle avait bu son verre à un moment donné bien sûr et avait senti ses joues rosirent à la remarque d'Albus concernant l'alcool. Et cette cerise qu'il lui avait donné... encore meilleure que si c'était elle qui l'avait prise d'elle-même. C'était dingue et perturbant à la fois.

Mais elle n'avait pas eut le temps de penser à grand chose à vrai dire. La casse était vite arrivée et la rouquine n'avait pas perdu de temps avant de taper dans le mille. Casser, briser, détruire, se venger un peu de ce que la vie lui avait fait subir dernièrement. Cette soirée lui permettait beaucoup de choses et elle se sentait redevable envers l'ancien Auror qui était là pour elle et pour l'aider.

Malheureusement, la casse s'était vite terminée, bien qu'elle avait fait un bien fou à la lionne. Les casseurs d'un soir s'étaient mis à partir et la rouquine avait suivit le Poufsouffle quand il l'avait invité à faire un tour sur le Chemin de Traverse avant de rentrer. Son frère prévenu, elle n'avait pas tardé à le suivre dans la nuit noire qui laissait apparaître un quartier de lune bien dessiné, haut dans le ciel. Marchant côtes à côtes, le silence s'était installé entre les deux compères d'un soir... mais la rouquine finit par le briser, se souvenant d'un petit détail de la soirée.

- Je n'ai pas eu le temps de répondre à ta question tout à l'heure, la destruction a vite commencé et je me suis éclatée. Je vais bien depuis que j'ai squatté chez toi ! Pas de bobo physique, pas de bobo moral, je vais de mieux en mieux, surtout après la casse qu'on a fait ce soir, ça aide de sortir... Merci de m'avoir amené ici. J'avais hâte de te revoir en fait ! Tu es vraiment de bonne compagnie, j'ai pas besoin de jouer un rôle avec toi, de mettre un masque pour cacher ma peine et tout le reste. C'est chouette et ça fait du bien.

Souriant dans la nuit, Merry inspira une grande goulée d'air, profitant de l'instant. Elle se sentait détendue, elle se sentait bien, elle était en bonne compagnie et c'était vraiment le principal.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Albus Lupin, Dim 3 Sep 2017 - 23:08


RP avec toi ♥
LA mutuellement accordé


Pas le temps de discuter, on casse. Tout le monde est là pour ça, mon verre était fini depuis longtemps des coups dans des chaises, en prendre pour les frapper violemment contre le décor. Ca fait bizarre de faire ça, et on paye en plus? Ouais nan, c'est logique, tu casses tu payes un peu quand même... Mais on leurs a rendu un service du coup... Ils nous doivent plus qu'une boisson non? Je n'accepterai pas en-dessous d'un Phénix!

On était sorti de là, après quelques départs d'autres casseurs déjà. Il n'y avait plus rien à casser, non, rien. Mais la voir comme ça, déchainée, donnant tout ce qu'elle a, évacuant sa rage, on aurait pu voir son aura. Maintenant je comprends d'avantage pourquoi c'est une gryffondor, une vraie lionne. J'espère ne pas être contre elle un jour ou l'autre, en tout cas pas sans une escouade du GIGN avec bouclier anti-émeute. Bombe lacrimo versus Lion, qui va gagner? LLLLLLet's get readyyyyy tooooo rumbllleeeeee!!


Enfin bref, une petite promenade nocturne sur le chemin de traverse, j'espère qu'elle aura pas trop peur, au pire, je suis là, pour elle. Un silence s'installe. Merry prend la parole durant notre marche lente, je traîne des pieds, je veux que ça dure, je ne veux pas qu'elle parte, encore une fois.

" Je n'ai pas eu le temps de répondre à ta question tout à l'heure, la destruction a vite commencé et je me suis éclatée. Je vais bien depuis que j'ai squatté chez toi ! Pas de bobo physique, pas de bobo moral, je vais de mieux en mieux, surtout après la casse qu'on a fait ce soir, ça aide de sortir... Merci de m'avoir amené ici. J'avais hâte de te revoir en fait ! Tu es vraiment de bonne compagnie, j'ai pas besoin de jouer un rôle avec toi, de mettre un masque pour cacher ma peine et tout le reste. C'est chouette et ça fait du bien."

Je sourie à ces mots, elle fait de même, ce qu'elle a dit me touche profondément. Je suis touché par ce qu'elle peut ressentir grâce à moi ou envers moi.


"Je... Je ne sais pas quoi dire... Je suis si content que tu puisses aller mieux grâce à moi, c'est ce que je voulais. Tu es aussi d'une magnifique compagnie, grâce à toi je vais mieux aussi."

Je me tourne vers elle et dépose un doux baiser sur sa joue, sa peau est chaude. Je m'arrête de marcher, elle aussi. Je sens son parfum juste avant de reculer. Son parfum m’enivre et mes yeux se ferment, je profite de l’instant présent. Mon regard qui se pose sur ses formes est le plus doux que je puisse faire. Sa chevelure rousse s'est arrêtée, une mèche sur son visage cache son œil droit, ce qui la rend plus mystérieuse et magnifique. Je la pousse lentement derrière son oreille, juste pour avoir un doux contact privilégié avec la rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Merry K. Harper, Lun 4 Sep 2017 - 12:16




Merry avait l'impression que le poids de toute sa haine, de toute sa souffrance s'était envolée durant la soirée. Elle avait déchaîné sa rage sur les murs, les meubles et tous les autres éléments cassables du Chaudron Baveur, se défoulant pour la première fois après tout ce qu'elle avait vécu. Toutes les mauvaises ondes s'étaient envolées, enfin. La jolie rousse se sentait libérée, légère comme une plume. Elle n'avait plus l'impression d'être plantée dans le sol à longueur de journée, constamment en train de s'y enfoncer à cause de la mauvaise masse qui avait empli son esprit durant un trop long moment.

Maintenant, la rouquine se sentait bien. Délivrée. Et cette personne qui se trouvait actuellement à ses côtés l'avait aidé. Il avait d'abord été un Auror qui l'avait soutenu et lui avait remonté le moral. A présent, il s'agissait d'un ami. Un ami sincère dont elle s'était rapproché en si peu de temps qu'elle trouvait cela suspect et improbable. Mais la lionne y avait réfléchit durant de longues soirées avant de s'endormir. Se demandant comment un tel rapprochement avait pu se créer aussi rapidement sans qu'elle n'est à se méfier longtemps de la personne qui l'accompagnait cette nuit-là.

La Harper s'était faite trahir plus de fois qu'elle ne l'aurait voulu ces derniers mois, ces dernières années. Sa carapace, qu'elle avait à plusieurs reprises retirée, s'était reformée au fur et à mesure, l'empêchant de se remettre à faire confiance en n'importe qui. La seule personne en qui elle avait eut confiance durant un moment avait été son frère bien sûr. Son jumeau, sa moitié. Elle savait qu'il s'agissait de la personne qui ne pouvait pas la trahir mais la distance qui s'était installée entre eux ne lui avait pas permit d'évacuer tout ce qu'elle ressentait comme il se devait.

Et puis, la britannique s'était mise à faire confiance à cette personne. L'ancien Auror, malgré son apparition brutale inattendue dans sa vie, lui avait de suite inspiré confiance bien qu'elle avait mit quelques semaines à faire disparaître la méfiance de son esprit. Auparavant, lorsqu'elle avait senti qu'elle avait pu faire confiance à une personne, la jeune femme se rendait compte qu'elle n'avait pu le faire au maximum en réalité. Dans un coin de sa tête, il y avait toujours eut ce petit sentiment de doute, cette petite bulle qui persistait au fond de son esprit... chose qu'elle ne ressentait pas maintenant avec Albus. La confiance qu'elle lui accordait était totale et réelle. Son instinct lui disait qu'elle pouvait le faire, mais il ne l'avait jamais vraiment fait avec cela. Tout était différent cette fois-ci.

Tout son corps, toute son âme se rapprochait de cet homme qui pourtant était âgé de quelques années de plus qu'elle. Chaque jour elle pensait à lui, se demandant quand est-ce qu'elle le reverrait. Des premières sensations faisaient irruption dans son corps, de nouveaux sentiments plus forts et profonds que jamais. Mais Merry ne voulait pas retomber dans quelque chose de la sorte, de peur de ne pouvoir gérer cette situation... Et puis, comment pouvait-il être attiré par une gamine de 17 ans à peine. Il l'invitait, il lui envoyait des lettres, voulait tout son bien... mais peut être n'était-ce qu'en toute amitié après tout. Elle devait de toute manière se faire à l'idée qu'une différence d'âge les séparait, ainsi qu'une certaine distance, entre Poudlard et Londres...

- Je... Je ne sais pas quoi dire... Je suis si content que tu puisses aller mieux grâce à moi, c'est ce que je voulais. Tu es aussi d'une magnifique compagnie, grâce à toi je vais mieux aussi.

Merry releva assez soudainement la tête, sortant de ses pensées qui s'étaient éprises d'elle un long moment. Elle avait parlé et s'était plongée dans d'intenses réflexions, comme une idiote, alors qu'elle se trouvait avec lui.

Un sourire fendit le visage de la rouquine aux derniers mots du Poufsouffle. Elle était heureuse de ne pas être la seule à penser ce qu'elle avait dit, lui aussi était dans ce cas-là... ce qui rassura au fond la jolie rousse qui soupira en silence, dégageant un certain stress qui montait en elle.

Stress qui disparu rapidement, laissant place à un sentiment de joie profond, mais aussi de panique, lorsqu'elle sentit les lèvres de l'ancien Auror sur sa joue. Le baiser qu'il déposa sur sa peau réchauffa la totalité de son corps et malgré tout, elle ne pu s'empêcher de frissonner.

Lorsqu'elle s'arrêta tout comme Albus, sans même qu'ils n'aient eut besoin de se concerter, la rouquine leva son regard noisette vers le brun, ses yeux pétillants. La main du jeune homme se leva vers le visage de la Harper qui le laissa replacer la mèche - qui s'était installée devant son œil - dernière son oreille . Des sensations la parcoururent mais elle ne voulait pas perdre le contrôle. Néanmoins un nouveau sourire s'afficha sur ses lèvres, sourire qu'elle adressa au jaune et noir devant elle, sourire le plus sincère qu'elle puisse adresser.

Ce n'est qu'ensuite que la jolie rousse remit son esprit et ses mouvements en fonctionnement, allant simplement enlacer le beau brun devant elle, posant sa tête contre son épaule.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Albus Lupin, Mar 5 Sep 2017 - 18:34


Merry me regarde fixement, me dévore limite du regard. Je souris et ne la lâche pas non plus. J'ai cru sentir son souffle s'accéléré à notre contact, j'ai cru sentir un frisson de son côté et j'ai cru qu'il était même parvenu dans mon corps tant nous étions proches. Je ne suis pas le seul à sourire, la jolie rousse a le même visage, le même regard, le même léger pic de battements avec des joues adorablement rosées. Mes yeux bruns ne lâchant plus ses deux perles noisettes, je me laisse aller, je chavire, elle a pris le contrôle, je suis en roue libre. Je navigue sans gouvernail, les voiles déployées, sans personne en haut du mas pour savoir où je vais, sans personne au gouvernail pour diriger, ah si, une personne pardon, cette rouquine justement.

Nouveau sourire et enfin la jeune femme bouge. Elle bascule vers l'avant et m'enlace d'une coup, elle pause sa tête contre mon épaule. Tellement de sensations indescriptibles, je ne sais que dire, que faire. Enfin si, je sais quoi faire. Lentement j'entour le creux de son dos avec mon bras gauche, l'autre dans la nuque. Doucement je remonte les deux mains et commence à faire des caresses pour la détendre.

On reste un long moment comme ça, je sens son souffle chaud dans mon cou, je frissonne mais je souris, je suis parfaitement heureux, je suis en parfaite béatitude.

"Merry..."

Un simple soupire, un simple nom mais qui en veut dire beaucoup pour moi. Dans la continuité des choses, je colle mon front au sien, garde ma main sur sa nuque et commence des petits cercles avec mon pouce, j'appuie lentement avec mon avant-bras pour que plus rien, même pas une bulle d'air nous sépare. Pour moi, c'est un vrai plaisir cet instant, je le savoure, comme le meilleur des repas, le plus savoureux et le plus fabuleux. Agée seulement de dix-sept ans, chez les moldus elle n'est même pas adulte, mais pas ici. Après ça ne fait pas beaucoup d'écart, juste je ne pensais pas qu'une fille comme ça existait, surtout si elle étudie encore à Poudlard. Mais je m'en fiche, royalement, je suis bien en sa compagnie et je pense qu'à mon bonheur. Et au sien, bien entendu, ça va de soi.

Je ferme les yeux, je m'imagine déjà poser mes lèvres sur elle, sur les siennes, lui donner le plus doux des baisers. Mais comment réagirait-elle? Ressent-elle ce que je ressens? Est-elle amoureuse? Autant que moi en tout cas? Et avec ce qu'elle a vécu, peut-elle encore tourner la page? Se dire qu'elle puisse faire confiance à une nouvelle personne, à un adulte? Si seulement je l'avais connu plus tôt, que je sois encore à Poudlard pour lui montrer au quotidien que les gens ne sont pas tous comme ça. Ce manque de chance de tomber toujours sur les mauvais, je compte bien inverser la tendance. Mais le problème? J'hésite encore... Je ne sais quoi faire... Ce n'est pas un manque de courage, je ne veux juste pas la brusquer, la déstabiliser ou encore pire tout gâcher... Je ne me pardonnerais jamais si je la vois partir de ma vie, maintenant ou plus tard, mais ce que je sais, c'est que je m'en voudrais d'autant plus si je passe à côté de ça, à côté de la meilleure des relations avec cette rouge.

Avec une main je redresse son menton pour qu'elle me regarde, mon visage se rapproche dangereusement du sien, il est trop tard pour rigoler ou peut être que non... Je sais plus où j'en suis. ET puis mince, soudainement je dépose fougueusement mes lèvres contre les siennes fermant les yeux. Ma main remonte de la nuque jusqu'à la tête et la pression est plus forte pour intensifier cet instant. Si elle ne veut pas de moi tant pis, mais en tout cas je serai fixé. Bon sang ce que je l'aime.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Explore le chemin de traverse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 23 sur 24

 Explore le chemin de traverse

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.