AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 1 sur 1
Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Jake Clavond
Jake Clavond
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Jake Clavond, le  Lun 5 Oct - 0:31

Automne 2178
Saison 31
LA de Daisy Wellington accordé

En cette fin de journée de Septembre, Jake avait besoin de prendre l'air. La journée avait été chargée et le Poufsouffle voulait se changer les idées. Il parcourut les couloirs pour se rendre dans la salle commune puis dans le dortoir où se trouvait son lit. Une fois sur place, il fouilla sa table de nuit et prit un livre moldu. Il n'avait pas vraiment avancé dans sa lecture du roman mais il aimait se dire que c'était car il était occupé. La vérité était bien différente; il ne prenait pas le temps de lire et c'était de sa faute. Il feuilleta le roman pour s'assurer de la présence du marque-page et quitta le dortoir et la salle commune.

Il se dirigea vers les cuisines pour y prendre de quoi manger, ne serait-ce qu'un fruit. Il trouvait l'emplacement de la salle commune des Poufsouffle gastronomiquement avantageux. Il entra dans les cuisines et ressorti quelques minutes plus tard avec un petit sac rempli de pommes et de mandarines. Il monta jusqu'à atteindre le Hall qu'il quitta pour se retrouver à l'extérieur.

Une fois dehors, un vent frappa Jake au visage. Clavond remonta son col, son écharpe et continua sa marche vers le Parc. Il croisa plusieurs groupes d'élèves plus ou moins jeune qui rentraient vers le chateau. Jake s'imagina que les nuages les avaient faits fuir mais il remarqua que le vent poussait les nuages pour laisser place à un ciel clair. Il continua donc sa marche.

Il trouva un banc tranquille à l'abris du vent et s'installa confortablement. Il prit une pomme et croqua dedans en commençant sa lecture.

Au bout de quelques minutes de plongée littéraire, il leva les yeux pour remarquer une tête connue, assise sur un banc non loin de là. Il reconnut immédiatement Daisy, une élève Poufsouffle qu'il avait rencontré le jour de son arrivée. La jeune fille était très sympathique et avait même fait des chocolats pour la rentrée.
Il se souvint que jeune fille lui avait parlé de l'équipe de Quidditch.  Il n'était pas forcément sportif et doué en cours de vol mais être sur le terrain pourrait-être une des meilleures façon de s'améliorer. Tout comme les langues étrangères, avant de vivre au Royaume-Uni, il était incapable de parler anglais mais avec le temps il s'améliora et parlait correctement la langue de Shakespeare.

Il se leva, prit ses affaires et s'approcha de Daisy, cette dernière était en train de se détendre sur un banc, et avait à côté d'elle une de ces planches que l'on pouvait voir dans les films d'horreurs moldus. Jake sourit à la vue de l'objet en bois et s'éclaircit la gorge pour notifier de sa présence.

- Salut Daisy, je suis désolé de te déranger mais voilà... Je voulais te demander un truc, tu m'as parlé de l'équipe de Quidditch des Poufsouffles l'autre jour et ça m'intéresserait peut-être, est ce que tu peux m'en dire plus? Mais je te préviens, je suis novice, je n'ai jamais vraiment été Le Sportif de base...

Il eut un léger rire, gêné de la déranger pour quelque chose où il allait probablement être inutile.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Daisy Wellington, le  Lun 12 Oct - 10:15

La fin de l'été d'habitude ca me déprime un peu. Fin de la belle saison, la reprise des cours, tout ça . Mais pas cette année. Cette année je suis contente de voir l'Automne arriver. Pas de cafard, je prend le temps comme il vient. Je passe entre les averses de mon mieux, je profite un peu de la saison avant que l'hiver écossais ne s'installe.

J'ai pris l'habitude de m'habiller en conséquence du climat  ... Jean, pull à capuche, Gilet sans manche imperméable ... c'est pas "beau" mais ca me tient au chaud et à peu près au sec en cas de saucée imprévue.

Aujourd'hui je me suis donc promenée en witchboard, j'y suis allée tranquille. En mode chill, pas de grandes acrobaties. Je n'ai pas eue envie de me vautrer aujourd'hui dans la boue froide ou de me retrouver ENCORE à l'infirmerie pour quelque chose de cassé.

J'en suis maintenant à me poser sur un banc, mes oreilles à rallonges glissées dans les oreilles, sous mon bonnet. Yeux fermés, je me laisse bercer par de vieilles musiques moldues, un peu ringardes mais que je trouve inspirantes. Sweet Dreams. J'aime bien (si ils savaient ...). Parait qu'ils en ont fait quarante versions et reprises différentes ... mais la compil' que j'ai n'a que le morceau original.

Je chantonne, suivant les paroles.

... Who am I to disagree?
I travel the world and the seven seas
Everybody's looking for something

Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to ...Heeeeeh ?!


J'avais rouvert les yeux un peu par hasard et manqué de faire un bond en voyant qu'il y a un gars à genre deux mètres de moi. Et il me parle. Je reconnais Jake, un garçon de ma maison, plus âgé que moi. En 5e année je crois ...J'arrache une des oreilles à rallonges en tirant sur le fil d'un geste vif et j'entend alors la fin de ce qu'il me dit...

...te préviens, je suis novice, je n'ai jamais vraiment été Le Sportif de base...

Whaaaaaat the fuck ? Je le regarde d'un air un peu éberlue. Il a l'air de me demander quelque chose. Oh m*rde attend, il est novice de quoi ... ? Comment ca "pas sportif ..." ? Attends j'espère qu'il est pas genre en train de me faire une demande ou je sais pas quoi.

En temps normal je ne l'aurais imaginé me parler que pour causer de son usine à crotte domestique mais pas de trace du sac à ciseburine dans les environs. Les "gens à chiens" font souvent partie des gens qu'on croise dans les parcs. Ils aiment le grand air aussi (sinon pourquoi prendre un chien ??) .

-Heyyyyy ... ha ha ... heu .. Salut Jack. Non m*rde c'est Jake, je m'en souviens trop tard. Tant pis. Ça roule ... ?

Ouais la jouer cool jusqu'à ce que je sois sûre de ce qu'il veut.

-Heu ... désolée. J'ai .. pas bien entendu. Je montre ma petite oreille à rallonge d'un air contri, pendant qu'on continue d'entendre la chanson tourner en fond.

...body's looking for something

Some of them want to use you
Some of them want to...
Jake Clavond
Jake Clavond
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Jake Clavond, le  Lun 12 Oct - 10:49

Daisy n'avait visiblement pas entendu ce que Jake avait dit. Il faut la comprendre, c'est tellement bien d'écouter de la musique, tranquillement, dans son monde. Alors Jake se rendait compte qu'il dérangeait Daisy et il en perdit un peu son assurance. Je commença à se balancer un peu sur ses pieds, alternant son regard entre le sol et son interlocutrice. Puisque Daisy attends sa réponse et qu'il ne parle pas encore il entend légèrement la musique que sa camarade écoutait et semble reconnaitre la musique sans se souvenir de la chanson. Ce n'est qu'un détail, mais il sait qu'il n'arrêtera pas d'y penser tant qu'il ne saura pas quelle chanson la Poufsouffle écoute.

- Désolé de te déranger pendant ton écoute, tu écoutes quoi? J'ai l'impression de reconnaître la musique. Et sinon, je venais pour des infos sur l'équipe de Quidditch et le Quidditch en général, je me laisserais bien tenter pour intégrer l'équipe.


Il releva les yeux et sourit à Daisy. Il observa le banc et vit que ce qu'il avait prit pour une planche de Ouija était tout autre. Il ne reconnaissait pas cet objet. Cela l'intriguait.

- Qu'est ce que c'est ta planche? J'en ai jamais vu.

Il se rendit compte qu'il venait de bombarder Daisy de questions et qu'il fallait mieux qu'il se taise. Il attendit  donc en silence.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Daisy Wellington, le  Lun 12 Oct - 11:32

Ouah il a l'air tellement mal à l'aise. Le pauvre. Il parle musique ... de quidditch ... de witchboard ... ? Une sonnette d'alarme retentit quelque part au fond de ma cervelle. En tant que lectrice assidue de sorcière magasine, j'ai vraiment le sentiment que c’est une tentative hyper maladroite de drague. Meeeeeerde.

J'ai presque le réflexe de lui répondre "Désolée, j'ai quelqu'un" ce qui serait non seulement abrupt mais sensu-stricto un mensonge. (Ou a la rigueur une prise d'avance un tantinet optimiste ... ?). Mais non je me retiens. Ce serait cruel et blessant  ... et en plus je peux faire fausse route. Si ca tombe c'est JUSTE un mec de 15 ou 16 ans ... maladroit ... gentil ... qui aborde une fille seule dans un parc pour lui parler de trucs randoms sur ses centres d'intérêts ... sans idée derrière la tête et ...

...

...

Merlin, même moi j'y crois pas. Quelle galère. Bon ok ... se la jouer cool. Malgré le malaise que je sens monter un peu en moi. ( Ce qui est rare, je suis d'habitude plutôt sociable ...) Je vais essayer de me la jouer tranquille. Pas envoyer de faux signaux ... et prier très fort.

-J'écoute une compil' de musique moldue. Il y a pas grand chose dessus, ca vaut pas les appareils électroniques moldus point de vue variété ... Mais avec l'arrivée de mes pouvoirs j'ai du faire une croix dessus. Il y a plus rien qui marche bien.

M*rde ... j'ai développé peut être un peu trop, non ? J'aurais du rester factuelle peut-être et pas renchérir ... ? Tant pis.

-Et ... ouais pour le quid. Bah ... j'imagine qu'il faut en parler à la capitaine ... ? Ou attendre qu'un ou une co-capitaine soit sélectionné(e). Ouais sauf que madame Cojocaru la capitaine officielle, elle a l'air un peu déphasée en ce moment ... elle a plus l'air trop dans le Quid. Du coups on est un peu livrés à nous mêmes pour les entraînements, mais je vais peut-être pas le démotiver tout de suite. On peut se débrouiller seuls comme des grands en plus. Faudrait que j'essaye d'en parler au nouveau directeur .. peut être qu'il pourra aider madame Cojocaru à choisir quelqu'un pour la remplacer le temps qu'elle soit plus disponible ?

- Je te préviendrai quand j'aurais plus d'infos si tu veux. On fera sûrement passer des sélections.

Voilà. Là je suis restée neutre. C'est bien. J'aurais eu envie de dire en plus "C'est cool que tu veuilles rejoindre l'équipe, ca me fait plaisir" ou demander à quel poste il comptait jouer.  Mais je me suis retenue. Pas de faux signaux qui pourraient être interprétés de travers ! J'ai certainement pas besoin qu'il se fasse des idées. Sérieux ca va être la galère sinon ... Et Lilou elle va penser quoi si elle me voit en train de me faire draguer ... ? Elle réagirait comment ... ? Je l'imagine pas jalouse ... mais je l'imagine se renfrogner ... et se renfermer. Être triste ... Déjà que je patauge, ca ne ferait que compliquer les choses.

Jake parle ensuite de ma planche. Ma fierté. Un beau witchboard bleu électrique avec des éclairs jaunes dessus. Et ce qu'il faut de marques d'usures pour montrer que je m'en suis servie et qu'elle est pas là pour la déco. J'en suis presque aussi fière que mon balais ou mon jardin.

-C'est un witchboard, tu connais pas ... ? C'est comme un skate Moldu sauf qu'il flotte. Et on peut l'utiliser dans la rue, vu qu'il y a des sortilèges de camouflage pour eux ...

Ciboulette, même en ne voulant pas développer plus que nécessaire, je finis par causer ... il réussit à me faire lancer la conversation. Il m'appâte avec les bons sujets de conversation le sournois. J'aurais envie d'en parler, encore et encore de ma planche ... Il est peut-être meilleur à la drague qu'il en a l'air ... Le coups de la timidité pour approcher et lancer la conversation sans en avoir l'air. Ça doit être parce qu'il est français, parait qu'ils ont ca dans le sang et qu'ils sont doués. Maudits français ! (Et malheureusement ca doit se perdre quand le sang se dilue ... je me galérerai pas autant si j'étais douée avec ça moi ...)
Jake Clavond
Jake Clavond
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Jake Clavond, le  Lun 12 Oct - 11:53

Jake remarque un changement dans l'attitude de Daisy, elle qui est d'habitude si joyeuse, bavarde et qui semble mettre de sa personnalité dans ses paroles semble d'un coup plus distante. Jake le remarqua mais ne le relève pas. Peut-être qu'il l'avait pris par surprise et qu'elle ne s'attendait pas à être déranger. Puis, Jake a la confirmation que c'était de la musique moldue et qu'il était possible qu'il connaisse la musique.

- Ouais, je connais, je ne savais pas que tu étais d'origine non-sorcière. Ca ne te manque pas trop les technologies électriques?

Daisy enchaîna sur le Quidditch, en lui disant qu'il fallait mieux demander à la capitaine mais qu'elle lui en parlerait si elle apprenait quelque chose sur des possibles sessions de recrutement.

- D'accord, c'est gentil merci.

La blonde continua en parlant de son witchboard et Jake senti un relâchement  puisqu'elle commença à développer sa réponse avant de s'arrêter en suspens. Jake se demanda si c'était lui qui troublait la jeune fille et cela l'inquiétait.

- Le witchboard a l'air trop cool, ca doit changer que de marcher dans le Parc. Ca me rappelle un truc d'un vieux film moldu nommé "Retour vers le Futur", le gars a un genre de skate volant aussi. Ca se trouve le réalisateur était un sorcier.

Jake ne put s'empêcher un léger rire avant de reprendre. Il voyait que quelque chose semblait différent par rapport à ses autres discussion avec Daisy et donc il voulut être entièrement franc, n'aimant pas la malhonnêteté.

- Dis, je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que quelque chose te travaille, tu es sûre que tout va bien? Je te dérange peut-être, si c'est le cas, je suis désolé, je ne voulais pas te déranger. A la base, je voulais juste te demander pour le Quidditch vu que tu m'en avais parlé le jour de la rentrée. Je ne comptais en aucun cas te déranger pendant ton moment de solitude musicale.

Un sourire gêné sur les lèvres, le regard fuyant, Jake leva la main pour saluer la jeune Pouffy et tourna les talons pour la laisser tranquille.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Daisy Wellington, le  Mar 13 Oct - 15:53

- Ouais, je connais, je ne savais pas que tu étais d'origine non-sorcière. Ça ne te manque pas trop les technologies électriques?

-Haaaaa non. Je viens d'une famille sorcière. Pour ne pas dire "sang-pur" ... j'imagine ca péjoratif de se considérer comme "pur". Ça sous entendrait que les autres ne le seraient pas ... Je suis allée en école primaire pendant 10 ans avant d'arriver ici. Comme tout le monde. Encore une fois ... je pourrais développer mais je me retiens. Je veux pas blesser ce gars ou lui donner de faux espoirs.

- Le witchboard a l'air trop cool, ca doit changer que de marcher dans le Parc. Ca me rappelle un truc d'un vieux film moldu nommé "Retour vers le Futur", le gars a un genre de skate volant aussi. Ca se trouve le réalisateur était un sorcier.

-Hmm ouais c'est cool. Ça permet de faire tout un tas de figures sympas. Ça permet aussi de passer sa vie avec des croûtes aux genoux et aux coudes ... Non je connais pas ce film ... Je préfère les films d'horreur, quand j'ai la chance de traîner dans le coin d'une télé qui marche. Une passion que j'évite de partager avec tout le monde pour .. ménager des sensibilités dirons nous.

- Dis, je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que quelque chose te travaille, tu es sûre que tout va bien?

Je me crispe un peu.

-Hum .. ? Non ca va, tout baigne.  Dis-je d'un ton un peu évasif.

- Je te dérange peut-être, si c'est le cas, je suis désolé, je ne voulais pas te déranger. A la base, je voulais juste te demander pour le Quidditch vu que tu m'en avais parlé le jour de la rentrée. Je ne comptais en aucun cas te déranger pendant ton moment de solitude musicale.

C'est quoi cette formulation étrange et ce besoin de s'excuser ... ? Evidemment qu'il m'a dérangée ca crève les yeux. J'avais les paupières fermées et de la musique dans les oreilles. Mais c'est pas un drame, on va pas en faire un fromage. Si je permettais pas qu'on me dérange je l'aurais envoyé bouler. Sociabiliser m'a rarement dérangée.

Le voilà qu'il a l'air gêné et qu'il regarde ailleurs.  Il doit sentir que ca colle pas entre lui et moi. C'est peut être triste pour lui mais c'est comme ça, c'est sans toutes aussi bien qu'il le voit tout de suite. Faut qu'il se dise que c'est pas un vrai râteau, techniquement il a rien demandé ...

Je sens la menace qui pesais sur moi s'éloigner un peu. Je permets de lui sourire avec un peu plus de chaleur.

-Non t'inquiètes. T'as pas dérangé. (sic) Contente de t'avoir renseigné. A la prochaine Jake. On se voit pour les sélections !
Lilith A. Strix
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Lilith A. Strix, le  Mar 13 Oct - 16:58

Autorisation de poster




Un compagnon. C'était quelque chose qui te venait souvent à l'esprit. Avoir un petit compagnon, t'occuper de lui comme Daisy s'occupait de son jardin. Chien ? Non, trop gros, et tu avais l'impression que Daisy ne supportait pas trop les chiens. Chat ? Pourquoi pas, mais... il y en avait déjà tellement, et tu savais pas si c'était bien de le laisser gambader dans le château et dans le parc. Après tout, tu ne savais pas si tu aurais un jardin plus tard, et les chats, ça vieillit longtemps. Un compagnon à plume? Il y avait un côté pratique aux compagnons à plume, et puis, ça collait moins qu'un chien et il n'y avait moins de soucis qu'un chat qui pouvait blesser les fées et autres billywig qui servaient aux potions... et à la biodiversité qui faisait pousser autant les jolies plantes de ton amie. Très bien, un compagnon à plume était peut-être la meilleure solution... mais du coup, hibou ou chouette ? Tu saurais t'en occuper . Tu saurais en prendre soin . Et ta future potentielle famille adoptive, acceptera-t-elle la présence d'un animal en plus de toi ? Tu tournais en rond. Et quand tu tournais en rond, c'était pendant des heures. Tu n'avais même pas suivi correctement le cours d'Histoire de la Magie que tu affectionnais tant. Tu étais ailleurs, dans tes pensées... si bien que tu avais même percuté une fille de Gryffondor en plein couloir. Malgré son humeur un peu amère, ton sourire et tes excuses avaient rendu l'échange un peu moins tendu de ce que tu attendais. Ou alors, c'était ta dégaine toujours un peu "sauvage" qui suffisait à donner de la condescendance aux nouvelles personnes rencontrées. Peu importe, tu n'avais jamais vraiment su repasser " à la magie" correctement de toute façon.

C'est avec la tête dans la lune et tes oreilles dans les nuages que tes pas t'emmenèrent à te balader un peu partout dans le château, puis à l'extérieur. Peut-être aurais-tu des réponses à tes questions une fois que tu aurais observé un peu plus les oiseaux à la volière? Quelle espèce pouvait mieux te correspondre, le caractère, s'il valait mieux un hibou ou une chouette... Soupirant, tu continuas ton chemin jusqu'à un arbre. Au loin, tu vis Daisy, et le sourire apparu comme par magie sur ton visage. Les soucis s'envolèrent un instant, elle pourrait t'aider à choisir ! Tu t'avanças d'un pas puis de deux, et tu vis Jake, un autre Poufsouffle discuter avec elle de trucs trop... cool. Il arrivait à l'intéresser, à poser les questions qui faisait de Daisy une professeur experte et joviale, le sourire grand et les étoiles dans les yeux. Ta respiration se bloqua. Ton corps aussi, un instant. C'était juste une amitié naissante non . Alors pourquoi cette sensation d'une pierre qui tombe dans l'estomac ? Pourquoi cette chaleur désagréable dans la nuque ? Pourquoi cette boule transparente qui se formait là, entre les parois de ta gorge ? Au revoir les hiboux, d'autres questions te martelaient la tête. Sauf que le fer n'était pas rougi par le feu, et donc, en aucun cas ne pouvait plier. Au contraire, il restait dur, froid, inflexible. Et le marteau donnait un coup à chaque question. Qu'était ce sentiment ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui se passait ? Jake était-il amoureux ? Où est-ce que c'était l'inverse ? Que faire si c'était le cas ? Rester naturelle ? Feindre le ressentiment ? Garder ses distances , À chaque question, sa douleur. À chaque douleur, son pas en arrière.

"Il vaut mieux que je rentre". Fuir la situation. Les laisser seuls, entre amis ou... entre autres choses. Passer à l'étape de la salle Commune, feindre - à demi seulement- la migraine soudaine qui s'étaient emparée de ta caboche, sous la célèbre gavroche. Un dernier coup d'œil, un dernier espoir évanoui, et tu espérais que tes talons se tournent vers le plus sombre des châteaux d'Écosse. Nouveau refuge aux instants amers. À l'intérieur des pierres froides, il y aurait ce lit chaud, moelleux, et le baldaquin dans laquelle tu pouvais te recueillir, comme dans une tente, à l'abri des regards, avec seulement comme lumière le bout de ta baguette réconfortante. "Te fais pas des idées Autumn. C'est une fille. Tu en es une aussi. Tu parles peu. Tu n'es pas solaire. Tu fais des cauchemars, tu respectes trop les règles. Tu es bizarre... Trop bizarre ". Mais soudain, l'espoir renait. La discussion s'était arrêté. Jake s'en était allé, laissant seule la magnifique Poufsouffle. Alors, timide, tu t'approchas doucement, un petit sourire au lèvres. Sans un mot, la pichenette tendre qui n'appartenait qu'à elle. Ton coeur se réchauffa, mais l'inquiétude tiraillait quand même tes sens. Si c'était pas lui... il était possible que ce ne soit pas toi non plus...

Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Daisy Wellington, le  Mer 14 Oct - 10:26

Et Jake s'en va, il va se rasseoir sur un banc un peu plus loin et sort un bouquin. Je pousse un soupir intérieurement. Est-ce que j'ai mal agi ... ? Est-il très déçu ... ? Ça doit faire mal mais des autres filles il y'en a des dizaines ...  

Qui sait que si il n'y avait pas eu Lilou, je n'aurais pas eu envie de le laisser continuer ...Rien que pour voir ... ? Quenouille, c'est une pensée étrange qui me traverse là ! Je la chasse de ma tête avec un soupçon d'agacement alors que je m'apprête à remettre mon oreille à rallonge ...

Quand soudain elle apparaît. Mon cœur fait un bond. Sa frimousse timide, à moitié cachée par le rideau de ses boucles brunes et sa gavroche espièglement enfoncée sur sa tête. Elle me fait craquer.

Je lui adresse un sourire lumineux. Rien à voir avec l'attitude neutre, un peu détachée que j'avais adopté pour Jake.  Comment passer de la froideur à la chaleur le temps d'un battement ... ? Vous l'avez en image devant vous.

Je me sens pourtant un rien décontenancée par son apparition soudaine. A t'elle vu quelque chose ... ? A t'elle compris aussi ce qui vient de se passer avec Jake ?  Est-ce que ... ca la fera réagir ... ? Peut-être que si elle s'en fiche ca pourrait être le signe que je fais fausse route depuis le début ...

-H..hey !

Je ferme les yeux un court instant alors qu'elle me salue à sa manière. Je sens la tiédeur du bout de son index descendre mon front et finir sa course tout au bout de mon museau. Je dois avoir plus froid que je ne l'imagine, Lilou a toujours eu les mains très froides. Malgré la fraîcheur du temps automnal mes joues commencent à irradier d'une étrange chaleur.

-Salut toi. Tu vas bien ... ?  Tu ... te promenais ... ?

C'est un peu nul comme phrase d'accroche, non ?  En moins d'une minute, les rôles de sont inversés ... C'est moi maintenant qui cherche le contact ... qui cherche à lancer un sujet dans l'espoir de l’intéresser et de la retenir un peu.

Je fais mine de me décaler sur le banc pour l'inviter par ce mouvement à s'asseoir ... Même si en réalité je n'ai bougé qu'à peine d'un demi-centimètre. Je n'ai pas envie d'être loin d'elle.  

Prier attirer son attention. Prier pour lui plaire. Maudit sang-français, si t'es quelque part en moi, vas-y, c'est le moment de te réveiller et de m'aider là ! Je lui parle de quoi ensuite. Du Witchboard .. ? Non .. des premières pommes qui viennent de pousser de mon pommier, oui ! Ça c'est une idée ... Je vais lui parler de ça. Après.
Lilith A. Strix
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Lilith A. Strix, le  Sam 17 Oct - 18:05



L'expression de Daisy, elle avait changé comme la pluie laissait place à l'arc-en-ciel. De la neutralité des nuages, on y découvrait la lumière émanant des prismes d'eau qui les constituaient. Tu te sentis bien. Rassurée. Et en même temps, tu t'en voulais quand même un peu. Pauvre Jake. Tu ne pensais pas que tu étais le genre de personne qui reposait sur le malheur des autres pour faire ton bonheur. Étais-tu quelqu'un de fréquentable finalement? Tant de question que tu aurais aimé envoyer par hibou aux Strix, mais... qui restaient forcément sans réponse. Oh oui, des lettres pour eux, tu en avais écrites des tas. Bien cachées au fond d'un petit coffret de bois sous ton édredon. Bien resserrées par un long ruban de tissu lie-de-vin, la couleur qui te faisait le plus penser au prénom qu'ils t'avaient tous deux confiés. "Parfois... vous me manquez beaucoup trop Hal et Helen...". Une fois, tu t'étais demandé ce que tu ferais sans eux. Et tu t'étais dit que tu ferais comme avant leur arrivée dans ta vie : tu vivrais, en te débrouillant. Mais, c'était sans compter sur le soutien et... l'amitié ? De Daisy. Elle t'avait offert bien plus que n'importe qui dans ce château. Et c'est pour ça, cher Jake, que la petite jalousie qui apparaissait dans son cœur renfermé, avait peut-être une légitimité malgré la mocheté de ce sentiment.

Daisy se mouva doucement, de quelques millimètres. Tu compris immédiatement son invitation, et en profitas pour t'asseoir auprès d'elle. C'était étrange, pour ne pas atteindre sa pudeur, malgré tes fortes envies, tu évitais doucement tout contact avec elle. C'était bien la seule personne à laquelle tu évitais les contacts quand vous étiez seules... depuis. Depuis que tu avais compris tes propres sentiments d'ailleurs. Certes, tes gestes attendrissants étaient là, mais justement, ce n'était pas les mêmes gestes que tu avas envers elle et envers les autres. Du moins, c'est ce que tu pensais. Dans tous les cas, lorsque tu t'assieds, ce n'était pas toi qui la touchais, hanche contre hanche, corps contre corps, prétextant le froid de la saison. Mais elle. Et jamais tu ne la remercierais assez. C'était étrange comme certains gestes pouvaient être aussi inconscients et naturels alors que d'autres étaient plus difficiles. Comme parler. Parler de ce que tu ressentais. Et surtout, le montrer explicitement. Tu voyais bien qu'elle essayait de te montrer des choses, sans le cacher, mais une grosse part de toi, toujours, avait peur que ce soit qu'un reflet de ce que tu attendais, de ce que tu espérais. Comme un mirage d'une oasis en plein milieu d'un désert aride.

- Salut toi. Tu vas bien ... ? Tu ... te promenais ... ? tes pensées naissantes, fusèrent vers la sortie, en direction de l'oubli. Tes yeux revinrent dans le présent, et surtout, se noyèrent dans les yeux de ton amie. Par Merlin, qu'elle avait un visage malicieux. Son sourire était si craquant, le rouge de ses joues l'était également... et était contagieux aussi apparemment. Dans l'oeil droit, puis l'œil gauche, tu ne savais pas trop ou poser les iris bleus aux paillettes d'or qui constituaient la fenêtre de ton âme. Jusqu'à son sourire. Les lèvres rosées qui devaient être si douces au toucher. "Je...". Tu avais envie de tout lui dire. Tes craintes comme tes certitudes. Une brindille à proximité craqua. Ton esprit entier sursauta, tes yeux revirent sur l'objet de la politesse: un regard chaleureux et amical qui avait remplacé celui d'avant. Celui d'une femme naissante dans le corps d'un enfant qui ne comprenait pas encore grand-chose aux battements soudains d'un cœur atteint de tachycardie. "Je... je voulais te voir parce que je me posais une question ! Voilà... et je pense que tu en saurais un peu plus là-dessus...". Oui, revenir au sujet principal. Ne pas se préoccuper du reste. Hal disait toujours "écoute l'instinct, écoute la raison, mais méfies-toi du cœur". "Papa, si tu savais combien parfois ce conseil pouvait me blesser parfois". Tu inspiras un bon coup, jetant un coup d'oeil inconscient en direction de Jake.

"J'aimerais... avoir un compagnon... et j'ai pensé aux hiboux et aux chouettes. C'est utile mais... Je n'y connais pas grand-chose... alors j'ai peur de me tromper. Et puis, j'espérais avoir un bon feeling. Peut-on les laisser en liberté dans la forêt ? Cela me ferait trop de mal pour l'enfermer dans la volière et le dortoir... Tu sais il y a des chats et des chiens et j'ai peur qu'on lui fasse du mal... Et puis, je sais pas si je serais assez bien pour lui où elle... ou si je saurais bien m'en occuper... " Trop de questions. Beaucoup trop de questions... au fur et à mesure de tes réflexions, l'envie d'avoir un animal était toujours présente, mais ta confiance s'estompait. "Finalement, ce n'est pas une si bonne idée... tu n'es pas douée Autumn, pas encore... fais-toi une raison". Tu arrêtas le flot de question continu. Tu n'avais jamais autant parlé, signe d'angoisse . De stress ? Il faut dire que ton malaise ne venait pas que de l'histoire de ce compagnon futur... mais bel et bien de Daisy et de Jake. Associer sa peur de l'autre, du besoin de l'autre à celle d'un animal était étrange, beaucoup trop inconscient et subtil. Le message ne sera surement pas entendu, puisque toi-même tu ne l'entendais pas vraiment. Mais, c'était une angoisse réelle, présente. "Non... rien... ne laisse tomber, je. je ne suis pas assez... il sera mieux avec quelqu'un d'autre".


Contenu sponsorisé

Excuse, je peux te demander un truc? [En cours] Empty
Re: Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Excuse, je peux te demander un truc? [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.