AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge ...
Voir le deal
139 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
Obscur débriefing [En cours]
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Obscur débriefing [En cours] Empty
Obscur débriefing [En cours]
Loredana Wildsmith, le  Jeu 15 Oct 2020 - 9:43

Saison XXXII - Printemps 2179 (FB)
Avec Mr Fox

Si eux avaient été incroyables, cela n'avait pas été le cas des jeunes étudiants qui leur avaient fait face. Insipides, chialeurs, incapables de se défendre proprement contre une attaque après tout ce qu'on leur apprend à l'école. L'une avait donc fini la baguette cassée en deux, l'autre avec la certitude qu'il se ferait laminer en duel s'il ne faisait pas davantage d'efforts pour viser. Je n'avais plus dit un seul mot, laissant Cinquante-Deux gérer la suite des événements. Il y aurait-il vraiment une suite ? Ces gamins étaient tellement ennuyeux qu'ils ne donnaient même pas envie de les faire souffrir. Juste les tuer qu'on en parle plus. Le Renard avait lu dans mes pensées ou partageaient simplement mon avis, puisqu'il les avait laissés partir dans leur brouillard ridicule. J'avais secoué la tête, levé les yeux au ciel, mais je n'étais pas peu fière de cette délicieuse soirée en compagnie de mon Mangemort préféré. Je l'avais suivi sans broncher. Si les deux étudiants appelaient à l'aide, il fallait déguerpir rapidement pour ne pas se faire attraper. Ce serait une vraie erreur de débutant. La nuit était bien entamée, les rues londoniennes étaient calmes, les ruelles l'étaient davantage.

Je regarde le masque de Renard, apercevant le visage de l'Epoux pour la première fois depuis bien trop longtemps. J'avais presque oublié que je portais encore le déguisement dégoûtant de la Blonde soumise incapable de prononcer un seul sortilège pour se défendre - pitoyable. Je me hâte de crisper mon visage pour entamer une transformation complète. Retrouver le visage de Loredana, laissant derrière elle une Jocelyn qui avait fait un excellent travail. Les cheveux se rallongent, ondulent et retrouvent leur couleur brune. La forme du visage redevient parfaitement normale, les yeux bleus, les lèvres légèrement pulpeuses. Aucune trace, aucune erreur, décidemment il y avait là un gros effort fourni. C'est mieux comme ça ? Je le serre davantage contre moi avant de l'embrasser avec fougue, j'en rêvais tellement, de t'embrasser avec mon vrai visage. C'est vrai que cela avait été impossible durant leur amusement. En plus ils étaient nuls. C'est un fait, un constat, il n'y avait rien à retirer de ces deux personnes, comment une fille aussi... il n'y avait même pas de mots, peut vouloir entrer dans l'Ordre ? Elle sert à RIEN cette pauvre fille ! Et son mec ? N'en parlons pas, on dirait qu'il n'a pas les yeux en face des trous ! J'avais dit tout cela en chuchotant, mais un chuchotement énergique tout de même. Par contre, mes bras entourent la taille du Mangemort, est-ce tu as aimé mon numéro de femme parfaitement obéissante ? Mes lèvres se posent délicatement sur sa mâchoire. Si les victimes n'avaient pas été à la hauteur, j'avais l'agréable impression d'avoir réussi un test.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Obscur débriefing [En cours] Empty
Re: Obscur débriefing [En cours]
Mangemort 52, le  Jeu 15 Oct 2020 - 17:10


Ce nez tout froissé par la magie venant caresser le véritable visage de Loredana, c'est évident, il veut l'embrasser. Bienheureusement, elle aussi. Le furieux baiser qui se régale de l'adrénaline, l'excitation précédente. Certains couples vont au restaurant, au cinéma ; ces deux-là torturaient des adolescents. Et ils adoraient ça.
Lorsque les lèvres se rencontrent se frottent se mordent, s'imprime l'absolue épiphanie : Loredana était faite pour Arty. Oui, cela faisait des années qu'il en était convaincu, mais parfois (régulièrement) le lien tremblait sous les querelles et la méchanceté qu'ils pouvaient se balancer à la figure - pas ce soir.
Ainsi, à l'instant, Cinquante-deux se contente de glisser ses yeux sur les traits de la Métamorphomage, ils lui avaient manqué. Du bout des doigts explorer chaque parcelle laiteuse, on dirait qu'elle brille, là, dans cette ruelle déserte et dégoûtante. On s'en fout d'elle qu'il parvient à murmurer lorsque l'Amoureuse dépose quelques morceaux de baisers sur le muscle maxillaire. Il soupire chaudement, veut que ça dure, encore, encore. Surtout qu'il ne voulait pas parler de Jennifer Wilson, de la faiblesse qui s'était emparé du Renard jusqu'à accepter un ridicule accord - la faire entrer dans l'Ordre - quelle saugrenue idée. Cette nuit, la Serdaigle se coucherait avec la plus profonde entaille : la certitude d'avoir déçu le Mangemort.

On s'en fout d'elle, dans la répétition comme l'aveu du Masqué d'avoir merdé quelque part. Mais toi. Il saisit les joues de sa femme entre ses mains, toi, il n'avait pas vraiment les mots. Il préfère dialoguer avec d'autres nombreux fougueux baisers. Grignoter petit à petit un épiderme dont il ne se rassasiait jamais. Les canines griffent la peau du cou, le Renard bouleversé par de ténébreuses idées. Épouse-moi. C'est une magnifique déclaration qui aurait pu être la plus merveilleuse romantique des demandes en mariage. Excepté que ça, il l'avait déjà fait. Il s'essouffle à l'embrasser, commencer à faire tomber le col de la sombre veste sur ses épaules. Rejoins-nous. Il devenait fou, le cerveau renversé par l'effervescence de la soirée. Mais même la sage raison ne pouvait l'ignorer : Loredana avait été parfaite. C'est ce que sa langue brûlante hurle tandis qu'elle s'abreuve de la chair de la jeune femme.
Le moment tourmenté prouvait qu'ils pouvaient ainsi constituer une fabuleuse, fabuleuse équipe. Une confiance sans faille imprégnée de ce même désir de sang. Alors oui, là maintenant tout de suite, ivre de cette fébrilité accumulée par la passivité de leurs victimes, il la voulait masquée à ses côtés.

Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Obscur débriefing [En cours] Empty
Re: Obscur débriefing [En cours]
Loredana Wildsmith, le  Ven 16 Oct 2020 - 8:08

Les murs de la ruelle pouvaient se cacher les yeux devant cette douce euphorie, ou au contraire, profiter de ce moment fougueux-amoureux qui se déroulait devant eux. Pourtant toujours vêtu de sa tenue sombre et élégante de Mangemort, c'était bien Arty qui s'exprimait à cet instant. Le masque relevé, ses lèvres se cessent de jouer avec les miennes, les vraies, éloignant ainsi la sensation des lèvres de Jocelyn et celles de Wilson, l'adolescente ennuyeuse à mourir. Le Masqué avait raison : elle ne méritait pas que l'on parle d'elle ou de son imbécile de petit-copain, bien que le lien qu'il entretenait avec elle m'était totalement inconnu et pire encore, absolument incompréhensible. Un Mangemort pouvait-il se tromper à ce point sur le potentiel d'un sorcier ? Ou bien est-ce que la docilité de la gamine le faisait se sentir assez puissant pour accepter de faire un compromis : la faire entrer dans l'Ordre si elle se mettait à genoux devant lui. Une bien étrange façon de ramener des Partisans qui ne sauraient défendre la Cause à sa juste valeur. Parce qu'il était claire que la Blonde ne savait pas du tout ce qu'elle voulait défendre. Vouloir rejoindre l'Ordre Noire tout en voulant le combattre. Et pourquoi Arty avait-il tant envie de la torturer ce soir s'ils avaient un accord ? Était-ce pour assouvir un besoin cruel de violence ? Jennifer comme véritable jouet dont il se servait uniquement lorsqu'il avait envie de se défouler : un punching-ball.

Mais mes pensées se perdent rapidement dans l'ardeur avec laquelle il m'embrasse, l'excentricité dont il fait preuve lorsqu'il s'adresse à moi. Une nouvelle demande en mariage à laquelle je réponds avec un léger rire surpris - j'aurais pu répondre oui à nouveau - puis cette fameuse phrase qui me stoppe dans les embrassades presque bestiales. Qu'est-ce que tu as dit ? Je le regarde droit dans les yeux, le regard dégoulinant incompréhension, les pupilles dilatées par l'excitation et les cheveux d'un rouge flamboyant que j'avais refusé de contrôler. Les deux mains sur son torse pour l'empêcher de me faire taire par de nouveaux baisers, je le questionne du regard, mais me rends rapidement compte de ce qui est en train de se passer. Le Renard, absolument épris de la femme qu'il avait vu ce soir, avait laissé parler sa tête embrumée par les minutes précédentes. Une Loredana violente, provocatrice, malaisante, parfaite dans le rôle de celle qui voulait intimider. Parce que je n'avais pas ressenti la moindre peur devant eux et je savais que l'âge n'avait pas d'importance. Je ne ressentais pas la peur, presque jamais et ça ne pouvait qu'être un avantage ici. Malgré tout, Arty, tout comme Cinquante-Deux, avait toujours refusé de me laisser rejoindre l'Ordre, de me prendre sous son aile comme je l'aurais souhaité. Avait-il enfin compris que l'on pouvait former une belle équipe ensemble ? Non...impossible. Arrête de te moquer de moi, dis-je en m'emparant de son col, même si tu sais que je serais bien plus efficace qu'elle, d'un signe de tête, je montre derrière moi. Il m'avait dit qu'on s'en fichait, mais c'était simple : je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas pourquoi elle et pas moi.
Contenu sponsorisé

Obscur débriefing [En cours] Empty
Re: Obscur débriefing [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Obscur débriefing [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.